Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 13:27

INDISCRÉTIONS
Claude
Le 10 mars 2012, lors d’une réunion consacrée à l’Outre-mer, François Hollande déclarait : « Il n'y a pas de place dans la République pour la race. Et c'est pourquoi je demanderai au lendemain de la présidentielle au Parlement de supprimer le mot "race" de notre Constitution." Le 6 mai 2012, il était élu Président de la République. Les Outre-mer, en votant jusqu'à 72 % pour le candidat socialiste, ont à l’évidence très largement plébiscité la proposition de révision constitutionnelle. Sans une lettre ouverte, Claude Ribbe, écrivain, rappelle au président de la République son engagement.

Jacky
Jacky Dahomay, porte-parole des anti-épandage, se pose des questions. Fort de sa victoire devant le tribunal administratif de Basse-Terre, il s'interroge sur le fait de savoir si les associations maintiennent la formule jusqu'ici retenue de Collectif contre l'épandage aérien ou si au contraire elles doivent s'orienter vers  la constitution d'un comité permanent défendant la santé et l'environnement de façon plus générale... On n'a pas fini de les entendre !

Nicolas
Le 9 décembre, Nicolas Bedos, dans sa chronique intitulée « indolence insulaire » publiée sur le site marianne.net, multiplie les allusions sur les Guadeloupéens. Concluant : « Enculé de Nègre ». Le 16 décembre, le chroniqueur, toujours dans cette chronique, traite les Guadeloupéens d’ « autochtones oisifs », parlant aussi de « feignasserie d'un pays sur-syndiqué ». Aucune réaction... Bizarre !

Marie-Luce
Qui a dit ? « François Hollande a toutes les raisons d'être reconnaissant car grâce à Marie-Luce Penchard, ancienne ministre de l'outre-mer, il a réalisé un score historique et sans appel aux Antilles-Guyane et à la Réunion. Elle a été le pire ministre qu'on ait jamais vu sous la 4e et la 5e République confondues. Méprisante, hautaine vis-à-vis de ses compatriotes ultramarins, sans ambition, sans volonté, sans une once de sens politique, sans projet pour l'outre-mer, elle a réussi le tour de force de liguer contre elle l'ensemble des forces vives, sociales, économiques et politiques qui, pour la sanctionner... ont sanctionné la politique pourtant ambitieuse de Nicolas Sarkozy pour l'outre-mer ! » La réponse dans notre prochaine édition !
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pierre Aimar 09/01/2013 18:40

Bedos mérite le bûcher !
On n'a pas le droit de pratiquer l'humour noir.

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens