Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 19:14

INDISCRÉTIONS
Ary
Ary Chalus, maire de Baie-Mahault, a su s'entourer d'une belle équipe. Des hommes et des femmes qui voient plus loin que le bout de leur reconduction... Ainsi, cette commune riche contribue-t-elle financièrement aux budgets de certains syndicats intercommunaux, met-elle à la disposition des collectivités, comités et ligues sportives son stade, son gymnase et des terrains aménagés pour les spectacles. Depuis peu, elle assure aussi la formation des personnels communaux au cours de stages et de colloques. Cet Ary Chalus sait y faire !..

Amaury
Amaury de Saint-Quentin, préfet de Guadeloupe, a-t-il profité de ses pouvoirs pour faire voter à bulletins secrets la décision de la Commission départementale de coopération intercommunale-CDCI (voir notre précédente édition) de rejeter la volonté d'Ary Chalus de faire intégrer Baie-Mahault à la Communauté des communes du Nord Basse-Terre (CCNGT)? Un courrier a été expédié aux 42 élus de la CDCI pour leur signaler que cette possibilité du règlement type avait été oubliée lors de la rédaction du règlement de la CDCI et que l'article 4 serait modifié en incluant le vote à bulletin secret. Les élus n'ont pas répondu à ce courrier et, au moment de l'ouverture de la séance, quand l'article 4 a été évoqué plusieurs élus ont demandé que le vote soit à bulletin secret... au grand dam de M. Chalus.

Amaury 2
Machiavélique, le préfet de Saint-Quentin, selon certains élus, aurait sciemment déplacé la réunion de la commission du 26 octobre au 6 novembre, le temps de faire publier l'arrêté modifiant l'article 4 (le 31 octobre) ? « Faux, s'insurge-t-on à la préfecture, la réunion a été déplacée parce que M. Rauzduel, élu, rapporteur, n'était pas disponible à cette date, non plus que certains élus. » Et d'ajouter : « De toutes les façons, avec 19 élus pour l'intégration de Baie-Mahault à la CCNGT, sur 42 élus, la majorité des deux tiers requise n'était pas atteinte. » Il paraît que les services préfectoraux attendent avec impatience que le tribunal administratif soit saisi pour vider la querelle... Bigre !
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens