Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 16:10

INDISCRETIONS
Carla
Carla Bruni-Sarkozy en visite sur le terrain à Saint-François, accompagnant son président de mari. Elle aperçoit quelque bovins, s’approche — « Attention à tes chaussures, chérie, il y a de la boue », prévient Nicolas Sarkozy. L’attrait de la bête cutieuse, Carla fait signe que ça ne fait rien… Et s’avance vers les bestiaux. « C’est un veau qui vient de naître ? », dit-elle en désignant… un veau de petite taille. « Non, il a six mois », répond le fermier. Etc. On s’amuse comme on peut en visite officielle.
Gugusses
Il y avait un long tapis rouge à l’aéroport, samedi en début d’après-midi, pour permettre que le président de la République et son épouse puissent marcher sur le carrelage et venir au-devant de la foule en délire venue acclamer le couple. Sauf que la foule était moins nombreuse qu’on aurait pu l’espérer. Les services officiels ont raccourci le tapis pour donner un effet de masse de bon aloi à la très petite foule présente.
Gugusses 2
Samedi, peu après 14 heures. Deux motards de la gendarmerie, une voiture officielle avec girophare, deux camionnettes siglées Hertz, un motard… Le cortège officiel vient de quitter l’aéroport Pôle Caraïbes, transportant vers La Toubana où le couple va passer la nuit les effets personnels de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni-Sarkozy, son épouse.
Lucette
Lucette Michaux-Chevry, sénatrice de Basse-Terre et connaisseuse des coutumes, avait organisé à la salle Laura Flessel la réception du président de la République : comité d’accueil composé de jeunesses en tenue créole au garde à vous dans l’allée. Devant lesquelles le président est passé sans fléchir, accompagné de la plus belle femme du monde : la sienne !
Laurent
Laurent Farrugia, professeur de philosophie à la retraite, est aussi peintre à ses heures. Il a exhibé devant les élus, en attendant l’arrivée de Nicolas Sarkozy… un tableau de sa composition, avec deux yeux, un paysage. Bref, Nicolas et Carla an majesté, même si on ne voyait qu’un œil de chacun. Les élus en ont été médusés. Finalement, on ne sait pas si Nicolas et Carla ont emporté le tableau dans leurs bagages. Pour un futur musée du quinquennat de Nicolas Sarkozy !
Louis
Le hasard du placement des invités a fait que Louis Molinié, maire (de droite) de Terre-de-haut a été placé au milieu d’un groupe d’élus de gauche (Elie Califer, Jacques Bangou, etc.) « Vous avez vu où on m’a placé ? », disait-il en montrant ses collègues maires hilares.
Gugusses 3
On ne sait pas qui a fait les invitations pour la salle Laura Flessel, mais il semble qu’il y ait eu deux oublis de taille. D’abord Jean-Jacques Jérémie, président du Comité culturel, éducation et environnement, Jérémie Jalton, président du Comité économique et social régional. Un impair !
Mathilde
« On n’a pas chanté La Marseillaise. C’est bien la première fois qu’on ne chante pas La Marseillaise ! Et pas de musique non plus ! » s’est plainte Mathilde étonnée de voir que le discours de Nicolas Sarkozy ne s’est pas accompagné, comme à la télé, d’un extrait de l’hymne national. Mais, Mathilde, ça c’est à la télé ! Ils rajoutent en studio…
Hélène
Hélène s’étonne elle aussi : « On aurait pu en profiter pour faire venir un groupe de carnaval pour montrer ce que nous avons en Guadeloupe en matière de culture… » Oui, bonne idée, on aurait pu faire venir… Akiyo !
Jacques, Victorin, etc.
Les présidents des assemblées locales et les grands élus de la Nation devaient être reçus par Nicolas Sarkozy dimanche matin, à la résidence départementale, avant le discours de Petit-Bourg. L'audience a été annulée... sans explication ! « Je n'ai pas très bien compris... », déplore M. Lurel.
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Corinne Nabal 13/01/2011 17:30


rendez-vous a été donné à Victorin et autres le 14 février à l'Elysée. Nedel sur Guadeloupe Première a souligné :"le jour de la fête des amoureux"! Neni! Au tarot l'amoureux est l'indécis! le 14
Nicolas y mettra-t-il un milieu? Ce n'est donc nullement un rencard?


toto de bahia 10/01/2011 16:37


Le prévot de terre de haut au milieu des elus de gauche...Au piquet conviendrait mieux au personnage.


toto de bahia 10/01/2011 16:35


L'histoire ne dit pas si le veau avait des cornes...Je connais un dont les oreilles sifflent en ce moment aux USA


Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens