Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 13:25


INDISCRÉTIONS
Victorin
« J'ai appris que Lucette Michaux-Chevry voulait absolument me voir ! », s'est exclamé Victorin Lurel, ministre des Outre-mers devant ses amis venus l'accueillir à l'aéroport, samedi matin. « fais attention à tes doigts ! Recompte-les bien ! » Gros rires. Sur place, entre les deux excellences, l'une en exercice, l'autre retirée du jeu ministériel, c'était une autre histoire, plus digne, conforme à ce qu'on peut attendre de deux personnalités de premier plan... pour ne pas dire historique au regard de la Guadeloupe.

Gabrielle
Ah, on ne changera pas Gabrielle Louis-Carabin maire du Moule, députée, ancienne thuriféraire de Lucette Michaux-Chevry, aujourd'hui tellement libre de toute contrainte après avoir été tant grafignée, griffée, mordue au sang par son ancien mentor, s'est lâchée tout de go, devant les élus à l'aéroport : « Fais attention Toto ! Je connais le phénomène !.. »

Lucette
La maire de Basse-Terre était prête à un dépôt de gerbes commun sur le Champ d'Arbaud avant que la préfecture lui fasse savoir qu'il n'aurait plus lieu, le bruit ayant couru qu'elle ne voulait pas de dépôt de gerbe... Mais, qui a bien pu faire courir le bruit que l'ancienne présidente de région serait mauvaise coucheuse et ferait des niches à Toto ? Commentaire de LMC : « La rumeur fait beaucoup de mal à la Guadeloupe ! »

Lucette 2
Dignité. S'il ne fallait que d'un mot qualifier l'attitude de Lucette Michaux-Chevry en voyant son ancien rival (ennemi ?) Victorin Lurel, ce serait celui-ci. D'ailleurs, qualificatif à partager, l'un comme l'autre s'étant montrés de grands républicains, prêts à déposer les armes. Ils ne se saluaient plus depuis huit ans, encore moins se parlaient-ils. Dans le secret d'un tête à tête, ils se sont dit les choses. Lucette a dit pourquoi elle avait refusé le bouquet et avait envoyé bouler son rival le jour de leur passation de pouvoirs à la Région, en 2004, Victorin a dit pourquoi il l'avait d'autant mal pris que... l'ancienne présidente avait refusé de proclamer sereinement les résultats. « Vous avez été blessée, j'ai aussi été blessé », a résumé le ministre.

Lucette et Victorin
Lors de ce tête à tête, une fois les choses dites, que se sont-ils dit qui regarde les Guadeloupéens ? Qu'il fallait mettre fin aux rumeurs, qu'il fallait cesser de dire n'importe quoi et que les entourages ou ceux qui ont intérêt à mettre la bisbille (regardez du côté de... Bon, on ne va fâcher personne !..) entre eux devraient se calmer. Que veut Lucette ? Un port franc à Basse-Terre puisque ni la Guadeloupe ni la Martinique n'ont de port franc... contrairement aux autres îles de la Guadeloue, ce qui amène du tourisme. Bien vu !

Liliane
Curieusement, Guadeloupe 1re n'a pas filmé l'arrivée du ministre des Outre-mers, non plus assisté à la rencontre historique entre les deux personnags politiques emblématiques de la Guadeloupe... La rumeur, mais ce n'est que la rumeur, dans les rangs du cortège ministériel voulait que Guadeloupe 1re, service public que dirige Liliane Francil, boudait le début de cette visite officielle parce que RCI avait eu la primeur d'une interview avec Victorin Lurel, dès samedi soir, alors que le ministre ne serait sur Guadeloupe 1re que le dimanche soir (de même que, quelques minutes plus tard sur Canal 10). Ben à quoi ça tient la susceptibilité !.. A moins que Guadeloupe 1re ait été à court de caméras en état de fonctionnement...

Jacques
Jacques Gillot, auquel on demandait s'il avait accueilli Toto ou le ministre, a finement répondu : « Il y a Toto, qui connaît les dossiers parfaitement, puisqu'il en a défendu certains quand il était député et président de région, et il y a le ministre qui a le devoir de trancher... »

Jacques 2
De quoi ont-ils parlé, au conseil général, en présence de leurs conseillers (ici, pas de contentieux réel à régler en tête à tête...) ? « Nous avons parlé de vie chère, le ministre nous a dit qu'il y avait un charriot-type, surveillé chaque mois, pour voir l'évolution des prix *, nous avons abordé les contrats d'avenir, pour savoir combien il y en aurait pour la Guadeloupe et dans quelles conditions, nous avons rappelé nos difficultés pour financer le RSA, le RSO et la PHC **. Enfin, nous avons longuement parlé du SICTOM et du traitement des déchets à la Gabarre. » Sérieux, quoi !

Dominique, Gilles...
Surpris, nos photographes de presse, de constater que la PAF ne délivrait pas de badges contre les cartes de presse avant l'accès au salon VIP de l'aéroport. Un peu à la bonne franquette, une fois vérifiée la carte et la liste des accrédités de la préfecture. Un vent de liberté, comme dirait Dominique, qui n'a pas soufflé l'après-midi, le préfet ayant demandé qu'on éloigne les journalistes rapidement avant d'ouvrir la première réunion de l'après-midi entre le ministre et les socioprofessionnels, à la préfecture. Pour éviter qu'on photographie Elie Domota et Victorin Lurel se serrant la main ?..
André-Jean VIDAL

* Voir notre édition de vendredi, page 2
** Revenu de Solidarité active, Revenu de solidarité (Dom), Prestation de compensation du handicap

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens