Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 13:21

INDISCRÉTIONS
Gabrielle
La belle Gabrielle (Louis-Carabin, maire du Moule, député de la deuxième circonscription), sera, sans doute, l'élue la mieux élue de l'île aux prochaines législatives, si aux voix de l'UMP qui se sont toujours reportées sur elle s'ajoutent les voix socialistes rameutées par Victorin Lurel, en échange du double service effectué par la dame : aux régionales et à la présidentielle. N'en déplaise à son futur rival Christian Baptiste...

Victorin
De retour au pays, Victorin Lurel doit calmer la fronde née de l'agacement de certains socialistes « historiques » ou se disant tels de voir Gabrielle Louis-Carabin pleinement chouchoutée et présente sur les tréteaux lors des réunions de soutien à François Hollande. C'est vrai que ces mêmes tréteaux sont aussi, en cas de victoire socialiste à la présidentielle, un véritable tremplin pour les législatives !

François
François Bayrou, candidat du Modem à la présidentielle, s'enfonce dans les sondages. C'est pas encore cette fois-ci qu'il va jouer... dans la cour des grands. Pathétique. Il consacre une journée à l'Outre-mer à La Réunion et, victime d'une grosse fatigue — il a vu les derniers sondages ! —, il annule des rencontres. Et revient dare-dare à Paris.

François 2
Aïe Bobby, Bobby a bobo. François Hollande, candidat PS à la présidentielle, a eu le même type de problème à La Réunion : épuisé, lessivé. Si bien qu'il a voulu changer de compagnie aérienne pour son retour sur Paris, estimant que celle qu'il avait prise à l'aller laisser à désirer côté confort ! En voilà un qui va apprécier Air Sarko One s'il devient président !

Alain
Alain Plaisir, négociateur du LKP pour les prix des produits de première nécessité lors des 44 jours LKp en 2009, vient de publier un nouvel opus, après Conquête du marché intérieur, paru en 2008. Il s'agit de ZEE, La zone économique exclusive de la Guadeloupe, paru chez ID Communication. « C'est la mer qui sauvera la Guadeloupe, exprime Alain Plaisir. Il convient de considérer la mer qui entoura la Guadeloupe comme un atout. Pour cela, la Guadeloupe doit avoir la pleine souveraineté sur sa zone économique, qui est de 90 000 km2, soit plus de 50 fois sa surface terrestre... » Bonne idée !
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens