Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 13:22

INDISCRÉTIONS
Nicolas
On nous avait promis que le 15 avril, le président-candidat serait en meeting pour parler aux ressortissants d'Outre-mer. Il sera bien plutôt à la Concorde, pour un grand meeting général d'avant premier tour. Patrick Karam, fondateur du Collectifdom, ancien délégué à l'égalité des chances des Français d'Outre-mer, a, pendant la campagne électorale présidentielle de 2007, créé et dirigé les comités de soutien ultramarins à Nicolas Sarkozy organisés par région et par profession et a rassemblé plus de 4 500 originaires de l'outre-mer lors d'un grand meeting à Paris Montparnasse. Il est désormais inspecteur général de la Jeunesse et des Sports. Tant mieux. Mais, cette année, il doit se poser des questions...

Francis
Pour la 6e année consécutive, la filière Banane de Guadeloupe et Martinique est fournisseur officiel du Marathon International de Paris, qui se court en fin de semaine (le même jour que le meeting de Nicolas S.) Vingt tonnes de bananes seront distribuées. 40 000 participants sont inscrits à cette épreuve sportive, dont 20 ouvriers et planteurs de bananes de Guadeloupe et Martinique, qui vont courir avec pour perspective de décrocher un podium par équipe ! Les années passées, ils ont fait sensation...

Jacques
Le Comité guadeloupéen du projet convie ce mois-ci les citoyens à prendre part aux réunions publiques et à réfléchir ensemble à une thématique originale : « La Guadeloupe est-elle fraternelle ? ». Il s’agit notamment, affirme Jacques Gillot, président du conseil général — qui semble porter ce projet comme d'autres le Saint-Sacrement — « de s’interroger sur nos habitudes de consommation face à la production locale, sur notre façon de nous déplacer, d’habiter, ainsi que sur le lien social... entre les générations. » Vaste programme... comme disait de Gaulle !

Alain
L'autosuffisance alimentaire. Des Guadeloupéens en rêvent. Un spécialiste affirme qu'il faudrait huit fois la surface de la Guadeloupe en terres cultivables (pas de place pour les villes et les montagnes escarpées dans ce plan !) pour nourrir les Guadeloupéens. Alain Plaisir, dans son dernier ouvrage, ZEE( voir notre précédente édition), semble avoir trouvé une solution : faire abstraction de la terre pour explorer... la mer et ses ressources. Et là, autour de la Guadeloupe, la zone économique exclusive est conséquente !
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens