Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 21:43

INDISCRÉTIONS
Patrice
Patrice Tirolien, maire de Grand-Bourg de Marie-Galante et député européen (PS), souhaite passer la main. Il le ferait volontiers (dit-on) au profit de Maryse Etzol, conseiller régional (PS). Mais, comment jouer la passe au mieux de leurs intérêts ? M. Tirolien a dit qu'il démissionnerait le 2 mai et que Mme Etzol lui succéderait. Mais, les choses ne sont pas si simples. L'opposition veille et qui dit que dans sa propre majorité l'on veuille de Maryse Etzol ?..

Victorin
Qu'a dit en fait M. Lurel à Caracas, qui lui vaut les pires avanies ? « En fait, il y a quelqu'un qui a résumé l'action de Chavez par deux mots, toutes choses égales par ailleurs, avec la distance : Chavez, c'est de Gaulle plus Léon Blum. De Gaulle, parce qu'il a changé fondamentalement les institutions ; il a créé une cinquième République et il a modifié un peu les rapports de l'État et de la société civile… Et puis Léon Blum — le Front populaire —, parce qu'il lutte contre les inégalités, il lutte contre les injustices, il crée des droits sociaux ! Et çà, ce n'est parfois pas toujours compris... »

Olivier
D'Olivier Duhamel, éditorialiste, ces conseils à Victorin Lurel : « Dans l’oubli qu’à l’ère de la vidéocratie, il convient d’éviter les subtilités tant le message est simplifié. Sur les dictateurs, son propos est ramené à une apologie des dictateurs, alors qu’il veut dire le contraire. Il aurait dû déclarer que nombre de dictateurs feraient mieux d’accepter des élections libres comme Chavez l’a fait. Sur De Gaulle et Blum, son propos est compris comme un dithyrambe à la Mélenchon. Il aurait dû dire que Chavez s’était inspiré de De Gaulle sur les institutions et de Blum sur le social. Tout politique doit se rappeler cette règle : avant de parler, comment mes propos risquent-ils d’être résumés et déformés ? »

Victorin 2
Victorin Lurel revient au pays, cet après-midi. Juste avant la réunion du Congrès des élus, vendredi, le temps pour lui de se reposer un peu, puis d'affronter les débats. D'autant que déjà des voix s'élèvent pour dire qu'il ne peut être à la fois le conseiller régional discutant de l'Acte III de la décentralisation et celui à qui le Congrès devra remettre, cette fois-ci en sa qualité de ministre, le texte qui sera voté...
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens