Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 22:36

INDISCRÉTIONS
Guy
Guy Losbard, maire de Petit-Bourg, surtout président du GUSR, vient de publier et diffuser une lettre à la population de la troisième circonscription. Il rappelle qu'il ne s'est pas immiscé dans une campagne qui opposait, au premier tour, deux membres du GUSR, Jeanny Marc, député sortant, encartée de longue date, et Ary Chalus, maire de Baie-Mahault, encarté entre le deuxième tour de la présidentielle et le premier de la législative. Mais, il avait pris la précaution de flanquer M. Chalus d'une suppléante, la belle Sonia Taillepierre, issue de son conseil municipal... Là, M. Losbard poursuit sa logique, qui semble... logique, en soutenant d'autant plus M. Chalus.

José
Hier, José Toribio, candidat suppléant de Jeanny Marc, a appelé à voter... Ary Chalus. Le maire de Lamentin, pour récompense de ce ralliement à M. Chalus, pourrait se voir confier la première vice-présidence du conseil général, en lieu et place d'Ary Chalus, place promise, semble-t-il, par Jacques Gillot. Joli jeu de chaises musicales. On reconnaît bien là la patte subtile de Dr Gillot et de son conseiller avisé... N'est-ce pas Daniel ?

Yves et Jacqueline
Yves Thôle et son épouse, Jacqueline Cachemire-Thôle, ont voué leur vie, l'un au ka, l'autre à la danse et à la collection de costumes créoles, dont certains ont plus d'un siècle. Leur maison est un musée, une galerie dont les pièces largement ouvertes s'articulent autour d'un bassin, les unes dédiées aux kas d'Yves, les autres aux costumes, aux objets anciens collectés par Jacqueline. Il y a une force dans cette maison qui ne demande qu'à s'ouvrir sur l'extérieur pour apporter plus de force à la Guadeloupe. La force d'un patrimoine qu'il faut protéger, transmettre aux générations nouvelles. Jacques Gillot s'y emploie, dit-on. Mèsi.

Fred
« Nou kay touné en ron, ron ron ! Tototo, qui frappe à la porte ? C'est la politique ». Tandis que Victorin Lurel attendait ses résultats du vote de samedi, Fred Deshayes enflammait l'Hémingway, à Deshaies, où, quelques centaines de mètres plus bas, Jeanny Marc endossait sa défaite.
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens