Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 16:58

INDISCRÉTIONS
Jean
Jean Fabre, préfet de région, va donner un coup de main aux équipes qui enlèvent les carcasses de voitures. Il obéit à la directive de sa ministre, Marie-Luce Penchard, ministre de l'outre-mer, qui, lors de son récent passage — avec Roselyne Bachelot, ministre de la Santé—, découvrait soudainement le nombre très important de carcasses abandonnées sur la voie publique, sites propices au développement de l'aedes aegyptii, vecteur de la dengue. Jeudi, il sera au lieu dit Lancastre, à Vieux-Habitants, où se trouverait, selon la préfecture, l'un des plus importants dépôts sauvages de l'île. Qu'on vient de découvrir, sans doute !..

Roger
Roger Damoiseau, rhumier au Moule, a reçu un courrier de Gabrielle Louis-Carabin, député et maire, qui lui dit qu'il est une figure vivante de la Guadeloupe. « Vous faites partie de ces hommes qui ont construit la Guadeloupe par leur implication, leur courage et ténacité et les valeurs qu'ils ont porté. C'est donc un honneur pour la ville que je représente de vous remettre sa médaille au cours d'une cérémonie, dimanche 19 septembre... »

Christine
C'est Christine Lagarde, ministre de l'Economie, qui doit prendre la décision et signer le document qui permettra de rationaliser le système de la chambre de commerce en Guadeloupe; Jusqu'à présent, il y en avait deux, une à Basse-Terre, une à Pointe-à-Pitre. Toutes deux efficaces dans leur secteur. Colette Koury, présidente de la CCI pointoise, voudrait que l'unique chambre soit à Pointe-à-Pitre. Mais, les Basse-terriens rouspètent. Pour Colette, il n'y a plus qu'à prier Notre Dame de... Lagarde !

Elie
Intéressante réthorique que celle de M. Domota (Elie) dans son communiqué (Déclaration) à propos de l'épidémie de dengue. L'Etat et les collectivités ne font pas leur travail et profitent de l'épidémie pour faire leur pub (40 000 cas, 5 morts !). « Il suffira, selon eux, que l'Armée (avec une capitale !) et les communes (recapitale) nettoient les gouttières des écoles, que la population vide ses pots à fleurs, les zékal a koko (un p'tit coup de créole, ça fait pas démagogique), et autres pneus usagés pour vaincre le mal. Non, l'Etat et les collectivités tentent encore de nous tromper et espèrent ainsi se défaire de leur responsabilité... » La proposition de l'UGTG est simple : « Le principal moyen d'éradiquer la progression de la maladie est de lutter contre le vecteur, le moustique en supprimant les gîtes larvaires. » Donc, nettoyer les gouttières des écoles, vider ses pots de fleurs, les zékal a koko... Bien vu !

Victorin
Victorin Lurel, après la décision du gouvernement impliquant que la défiscalisation des investissements productifs et locatifs outre-mer sera rabotée de 10%, a demandé à la ministre de l'Outre-mer, qui peut se prévaloir non seulement du soutien de son collègue chargé du budget, François Baroin, mais également de celui de tous les parlementaires de l'outre-mer, « de tout faire pour remporter les ultimes arbitrages interministériels préparatoires à la loi de finances.
Sur des points aussi importants pour nos économies, elle ne peut laisser l'outre-mer s'abîmer davantage et, dit-il, doit donc gagner... ou partir. »
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens