Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 13:41
INDISCRÉTIONS

Marie-Luce
« Il y a des enjeux considérables, financiers. Nous en sommes à une enveloppe de près de 500 millions d’euros pour l’Outre-mer et cela me ferait mal de voir cette manne financière quitter la Guadeloupe au bénéfice de la Guyane, au bénéfice de la Réunion, au bénéfice de la Martinique et demain dire Enfants de la Guadeloupe, je ne suis pas capable d’apporter quelque chose à mon pays ! Même si je vis en métropole, mon cœur est ici et restera ici ! Et je n’ai envie de servir qu’une population, c’est la population guadeloupéenne ! », a dit Marie-Luce Penchard, Ministre de l'Outre-mer et numéro deux de la liste conduite par Blaise Aldo, au cours d'un meeting aux Abymes. Depuis, le PS a demandé sa démission, Mme Penchard a expliqué qu'elle parlait en qualité de candidate et non de ministre, Frédéric Lefèvre, de l'UMP et Jean-Paul Virapoullé, sénateur UMP de la Réunion ont pris sa défense. Même si M. Virapoullé a souligné qu'il vaudrait mieux, à l'avenir, éviter de tels dérapages... Bah, elle est dans la campagne et ses arguments en valent d'autres...

Marie-Luce
Marie-Luce Penchard, candidate aux régionales, emportée par la fougue, a taclé Victorin Lurel, président sortant, s'écriant : « Moun ka rentré an ba zèl à Lirel, faisant allusion à Gabrielle Louis-Carabin, maire du Moule. Lirel ké toufé io kon i ka toufé péyi la. Il n'aime pas la Guadeloupe... » Ben, elle a beau « n'être pas d'ici », comme disent ses détracteurs qui oublient qu'elle est 100% guadeloupéenne, elle maîtrise bien le créole... et la sémantique, la jolie Marie-Luce !

Victorin, Eric
Victorin Lurel était invité d'honneur du comité du carnaval pour la grande parade de lundi à Saint-François. Es qualité, il a été accueilli avec les honneurs dus à son rang de président de Région, par Laurent Bernier, maire de Saint-François, avec lequel il est resté un long moment. Dans l'ombre, une grande silhouette, Eric Jalton, maire des Abymes, député, tête de liste aux régionales, qui s'était invité tout seul, comme un grand... Ils aiment tant que cela le carnaval !

Eric
« Ma liste, a dit Eric Jalton, est cent pour cent à gauche, résolument. Il y a des écologistes, des démocrates, des hommes et des femmes de la société civile. C'est la vraie gauche, ce n'est pas une liste de maires et de porteurs de voix. » Espérons alors que la présence sur sa liste d'Alain Flémin, secrétaire général du PCG, et d'Eric Desfontaines, secrétaire général de l'UPLG, lui apporteront les voix de ces formations politiques !

Jeanny
« Ma liste est composée de gens de la société civile, des hommes et des femmes de gauche et de droite. Je ne suis pas là pour faire de la figuration... », a dit Jeanny Marc, député et maire de Deshaies, qui s'est lancée avec le courage que l'on sait dans l'aventure des régionales, après avoir recentré son combat.

Blaise
Blaise Aldo dont une méchante — et infecte ! — rumeur dit qu'il est «  malade », a mené avec détermination la constitution de la liste UMP aux régionales. Il explique : « Ce n'était pas évident. J'ai réussi à rassembler l'ensemble du territoire. Les compétences sont réunies sur cette liste. Plus belle sera la victoire ! » C'est d'autant moins évident que ce n'est que Marie-Luce Penchard qu'on entend parler au nom de cette liste depuis sa constitution...

Daniel et cie
On reproche à la presse de rappeler le parcours de Daniel Marsin, ancien maire des Abymes, sénateur, homme de gauche, puis du centre, plutôt de droite puisqu'il siégera sur les bancs de celle-ci à la Région, lors de la prochaine mandature. mais, il n'est pas le seul à avoir ainsi navigué au gré des élections. Doit-on citer des noms ? Lucette Michaux-Chevry était socialiste, avant d'être... simplement guadeloupéenne au point de créer SA formation politique indépendante du RPR et de l'UMP, Objectif Guadeloupe. Gabrielle Louis-Carabin était socialiste, puis RPR, puis UMP au point d'en assurer la présidence locale... avant de regagner sa famille en intégrant la liste Lurel. Eric Jalton, on le voit sur des photos publiées par France-Antilles en compagnie de LMC, accueillir en l'embrassant Nicolas Sarkozy, quand celui-ci faisait campagne en 2004. Etc.

Marlène
Marlène Mélisse, sixième de la liste Jalton, a écrit à Martine Aubry, secrétaire générale du PS, pour lui dire de condamner la liste conduite par Victorin Lurel puisqu'elle est « une coalition gauche-droite. » Eric Jalton a fait de même, soulignant : « Je demande instamment et urgemment aux instances dirigeantes du PS de condamner et sanctionner cette alliance contre nature... » Sauf que le PS a fait une carte du tour de France des couacs de l'UMP en relevant que l'ancienne présidente de l'UMP Guadeloupe a rejoint la liste PS.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

dj.gano 18/02/2010 13:58


Dans la rubrique girouette Aldo a débuté au PC (G)ensuite il a vu le général.
MANLICET a toujours été totonomiste et le reste, la déclaration de Basse Terre en est la preuve et la politique de sa fille pour le 74 confirme.
Attendons l alliance du second tour Licet/Eric (Aldo devra t il avaller ce ravet???)
VS Lucien/Fréderic mais là c est seulement le pont....


Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens