Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 14:21

INDISCRETIONS
Gugusses
Il paraît que, dans les ministères, quand on parle de l'outre-mer, c'est pour en souligner les défauts, les particularismes, etc. Et ne parlons pas des remarques en sourdine quand passent nos élus... L'arrivée des bronzés de la République ne passe pas inaperçue. Non pas que les gens soient racistes à tous crins, mais ils ont l'art et la manière de dire des choses qui blessent... sans y voir malice. C'est ce qui s'appelle du racisme ordinaire, celui où baigne la société française. Et pas seulement dans la campagne... Triste réalité. Ce qui explique que nous puissions avoir, parfois, le cuir très sensible...

Victorin
Les conseils régionaux de Guadeloupe et de Martinique ont depuis plusieurs années financé des formations spécifiques de niveau 3e cycle destinées aux architectes pour mieux préparer ces derniers à l'application des nouvelles normes parasismiques. « Cette compétence, qui est indispensable chez nous, est plus que facultative en France métropolitaine où les problèmes de sismicité sont en général ignorés. Il faut savoir que plusieurs projets extrêmement importants, attribués par concours à des confrères de la métropole, ont dû être reconsidérés et repensés à diverses reprises, de façon à pouvoir répondre aux normes parasismiques. De ce fait, ces projets ont été complètement modifiés avec, en final, une œuvre sans aucun rapport avec celle retenue à l’origine », affirme Michel Corbin, architecte guadeloupéen (voir notre précédente édition). Effectivement, le problème n'est pas banal !

Michel
Michel Drucker a reçu (c'est enregistré) quelques happy few artistiques de l'outre-mer dans Vivement dimanche (diffusion le 26 juin) : Shy’m, Marijosé Alie, Babette de Rozières, Edouard Montoute, Lucien Jean-Baptiste, Euzhan Palcy, Philippe Lavil, la Compagnie Créole, Jacob Devarieux, Soft, Orlane et Ralph Thamar, Alexis Gloaguen, Christine Kelly et Marie-Luce Penchard (qui, c'est promis, ne poussent pas la chansonnette !).

Tony
Ce soir, Victorin Lurel, président de Région, invite à l'avant-première (privée) du film doublé en créole Adan on bivèt bò kaz. Devenu, sur le carton d'invitation, après intervention de la production à Paris, Bivèt Bôkaz... Commentaire de Tony Coco-Viloin, responsable du Bureau d'accueil des tournages de la Guadeloupe, direction de la Culture et de la Formation artistique : « Qui a dit que sans la Culture, la vie est déjà une erreur ? »
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

derber 18/06/2011 13:16


Vous avez, dites-vous, le cuir sensible à cause du racisme ordinaire et on ne peut le nier ce racisme ordinaire. Pas de quoi en être fier.
Le soucis c'est qu'il existe dans tous les sens et dans toutes les têtes mêmes noires et finalement vous aussi êtes parfaitement capables de réflexions un peu stupides ou simplettes sur les jaunes,
blancs ou verts ...
ce qui est aujourd'hui insupportable c'est vos positions qui cherchent à faire croire que seuls les noirs sont victimes des autres et qu'eux mêmes n'ont rien à se reprocher.
Ce ne sont pas les noirs qui ont plus légitimement à avoir le cuir sensible c'est tous les citoyens du monde car les médias sont entrain d'exacerber les haines et les divisions.
Les noirs ne sont pas plus victimes ou innocents que les autres.
désolé !


Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens