Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 13:24

INDISCRÉTIONS
Jacques
C'est à mourir de rire ! Ah, le poids des mots... Si Jacques Cornano se réjouit que Marisol Touraine, ministre de la Santé, veuille que la France n'ait plus de désert médicaux, il rappelle « que les élus de l’île de Marie-Galante et les Parlementaires de la Guadeloupe réclament que soit pris en compte le caractère archipélagique de la Guadeloupe. Nous n’acceptons pas la fermeture des services de la maternité et de la chirurgie de l’hôpital Sainte-Marie de Marie-Galante. Nous demandons de nouveau à la ministre de prendre toute la mesure de la situation sanitaire et sociale des Marie-galantais et plus largement des guadeloupéens ». Roooonnnn.. (Chut, c'est la ministre qui dort)

Ary
Ary Chalus, maire de Baie-Mahault, est un hôte prévenant. Il a envoyé Ruidy Vardarassin, « maire » de Jarry, accueillir Juan Luis Guerra, le roi du merengue, à l'aéroport. Il s'est enquis du retard de l'artiste, du départ du convoi pour Le Gosier, de l'arrivée à l'hôtel, de l'installation dans la chambre... Bref, rien n'échappe à Monsieur le maire. Ça c'est du sérieux. Et avec l'artiste, Ruidy, aux petits soins. Ça c'est de l'accueil ! Bravo !..

Josette et Cédric
Cédric Cornet, conseiller régional d'opposition, a l'art d'agacer en commission, en plénière. Bref, il pose toujours des questions qui dérangent, soit parce qu'elles sont en dehors des clous, soit parce qu'elles sont pertinentes. On n'est pas toujours bon, mais on essaie de bien faire. Quand il y avait Victorin Lurel, comme celui-ci répliquait vivement, qu'il y mettait le ton, Cédric Cornet en rabattait un peu. Depuis qu'il y a Josette Borel-Lincertin, parce que c'est une femme sans doute, M. Cornet y va carrément. Bouh, le vilain macho ! Ça ne va sans doute pas durer car même si elle est charmante, Josette n'en est pas moins une femme de caractère !

Josette et Jacques
Ils sont quatorze à la commission mixte paritaire : sept élus de la Région, sept du conseil général. Douze de gauche, deux « de droite ». Deux UMP en tout cas. Ou qui se déclarent tels. Depuis que Marie-Luce Penchard dit qu'elle se démarque de la direction de l'UMP, on ne sait plus où elle est. Laurent Bernier non plus, d'ailleurs... même s'il est fidèle à ses idées.
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens