Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 13:22

INDISCRETIONS
Victorin
Sans doute est-ce la perspective de céder son siège à Marie-Luce Penchard, qui fait que Victorin Lurel est de plus en plus acerbe à son encontre. Victorin Lurel sait que le PS a besoin de lui pour l'emporter au Sénat où la majorité peut basculer à un ou deux sièges près. Dont celui que pourrait rafler M. Lurel. Mais pour cela, il faut laisser la circonscription législative. Et ça, c'est agaçant parce que MLP, même mal implantée localement malgré son « think tank », peut l'emporter dans cette zone. A moins que M. Lurel tire une carte de son jeu (Philippe Chaulet ?)...

Jacques
Jacques Gillot est un homme tranquille. Réélu sans opposition autre que celle d'un huluberlu qui a voté blanc, le président du conseil général a, depuis un mois, disparu totalement des écrans. Il travaille, comme diraient ses collaborateurs. En fait, il se prépare activement à la course au fauteuil, en septembre. Etre réélu sénateur, cela demande une cuisine électorale occulte de haute volée. Ce n'est pas dans les turbulences d'un emploi du temps chargé qu'on peut y travailler. Alors, Jacques Gillot se prépare...

Félix
Félix Desplan, maire de Pointe-Noire, qui vient de voir fermer la Maison du Bois, fleuron touristique de sa commune, va assister à la fermeture, en fin de mois, de la Caféière Beauséjour. Un autre fleuron du tourisme guadeloupéen. La propriétaire, Bernadette Beuzelin, n'en peut plus. Les autorités ne l'aident pas, les décideurs du tourisme local s'en moquent comme de l'an 40. Et Pointe-Noire n'est pas la seule commune à voir ses attractions touristiques disparaître sans qu'on bronche. Là où dans les autres îles on développe tous ces lieux où il fait bon vivre et communier avec la nature, en Guadeloupe, on les laisse mourir sans remords, et les emplois aussi. Il est vrai que nos communes sont dirigées par des fonctionnaires pour qui le chômage n'est qu'une vue de l'esprit... puisqu'ils ont la garantie de l'emploi. Eux !

Harry
Harry est lancé ! Il s'agit d'Harry Durimel, conseiller régional. « Suite à la création du Collectif pour une gestion rationnelle des Déchets (COGRADECH) et la lettre aux élus, il n'y a pas encore de réaction dans les conseils municipaux. Mais dans le microcosme politique, notre initiative dérange, d'ores et déjà. C'est pour cela que nous les Verts, bien que pris au dépourvu, nous avons décidé de constituer un groupe de quelques volontaires qui iront se poster à l'entrée du site de la Gabare où doit se dérouler, jeudi 21 avril, en grande pompe, la pose de la première pierre de la fameuse PEMTDMA (ou plus crûment, l'incinérateur). Les camarades volontaires on décidé de s'y rendre avec des pancartes et des cache-nez pour montrer que malgré leur passage en force, nous restons déterminés dans notre opposition à ce projet qui, tôt ou tard s'avèrera une catastrophe sanitaire et écologique et un gouffre financier. » Mais, Harry, pourquoi des cache-nez ?
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

wana 22/04/2011 17:18


Cache nez pour symboliser les émanations de dioxines dans l'air, les risques de pollution de l'air, l'état de maladie dans lequel peut se trouver n'importe quel citoyen habitant dans les environs
de l'incinérateur.. Etc...


GUGLIELMETTI 20/04/2011 17:42


0,85 €, c'est le prix d'un France-Antilles qui ressemble plus à un chiffon qu'à un quotidien digne de ce nom.
Le France-Antille du 19 avril 2011 est le chiffon dont je parle.A la page 10, toutes les photos sont floues. Comment voulez-vous que les artistes affichent de pareilles photos dans leur
presse-book, ou le envoient à un producteur. Si on poursuit la lecture, les photos couleur sont toutes dans le même état. Vous trouvez normal de nous vendre un pareil "canard" ?


Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens