Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 18:40

INDISCRÉTIONS
Jean-Claude
Jean-Claude Malo, maire de Bouillante, a voulu réquisitionner deux agents de la police municipale pour assurer la sortie de mairie d'amis juste mariés et de leur cortège. Les policiers municipaux ne se sont pas laissé faire et ont donné une suite défavorable à cette demande. Le chef de la police a demandé à M. Malo si c'était la nouvelle mission qui leur était attribuée par la Loi. Insolent !

Björn
Björn Bjerregaard, patron de l'hôtel Fort Royal, vient de recevoir le soutien des hôteliers de la place après quelques tracts distribués la semaine dernière faisant état de turpitudes au sein de l'établissement. « Nous sommes malheureusement trop souvent confronté aux mensonges, aux violences, aux comportements xénophobes de la part de membres de l’UGTG pour ne pas ressentir profondément votre épreuve face à des gens qui devraient être nos partenaires et qui revendiquent une reconnaissance syndicale Nationale, alors que leurs agissements déshonorent le mouvement syndical tout entier et s’apparente plus à de la guérilla urbaine, selon la propre expression de leur leader hôtelier », affirment les spécialistes, Nicolas Vion, de la FAPHT, en tête.

Josette
Josette Borel-Lincertin, présidente du Comité du tourisme, s'est fendu elle aussi d'un soutien à BB : « J’appelle de tout cœur un retour à la raison et à la sérénité de la part de ceux qui ont eu un comportement inadmissible à votre égard. Notre comité met tout en œuvre, et souvent à vos côtés, pour donner une image positive de la destination sur le marché Scandinave. Nous savons ce que représente votre investissement pour l'hôtel Fort Royal. Vous êtes le seul groupe étranger qui croyiez  en notre destination et nous vous en sommes particulièrement reconnaissants », écrit-elle dans une lettre au patron de l'hôtel.

Gugusses
On nous promet « des réponses concrètes suite aux cinq jours de travail qui se sont déroulés entre scientifiques en Martinique et en Guadeloupe. » Mais, de quoi parle-t-on ? De chlordécone, bien sûr ! Et surtout de comment faire en sorte que les indemnités réclamées à l'Etat par les utilisateurs (y compris alors que le produit était interdit à la vente et encore moins à l'utilisation) soient minorées. Quel ministre de l'Outre-mer disait, il y a quelques années, que les agriculteurs alors en fraude avec la loi avaient du toupet de réclamer des indemnités alors qu'ils auraient du être taxés d'amendes ?

Jacques
La ville de Pointe-à-Pitre, qu'administrent Jacques Bangou et son équipe municipale, envisage de monter une exposition rétrospective sur les vainqueurs et les Guadeloupéens ayant participé aux huit précédentes éditions de la route du Rhum. Cette exposition, formée de quinze kakémonos 4 x 3 m, serait présentée sur les grilles du port, depuis le boulevard Chanzy jusqu’au parking sur le port (au niveau du château d’eau). Belle idée, Jacques !

Colette
Colette Khoury, présidente de la CCI pointoise, profite du Festival Terres de Blues pour soutenir les initiatives locales : restaurateurs, artisans, marins-pêcheurs... mais aussi webmaster. C'est sans doute un métier d'avenir sur la Grande galette !
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens