Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 00:07
ECHOS DE CAMPAGNE
Marie-Luce
« Elle est pire que sa mère ! ». La presse hebdo nationale reprend cette phrase de Gabrielle Louis-Carabin prononcée quand Marie-Luce Penchard a été nommée secrétaire d'Etat à l'Outre-mer. Aujourd'hui, elle est ministre déléguée à l'Outre-mer, encore plus sûre d'elle et candidate aux régionales sur la liste Aldo. Sinon, les confrères pensent qu'elle a mis les pieds dans le plat en s'exprimant avec un peu trop de... franchise aux Abymes tantôt (voir nos éditions précédentes).

Lucette
Lucette Michaux-Chevry était invitée par sa nièce, Evita (deuxième sur la liste d'Eric Jalton) à un petit déjeuner sympathique, à Saint-Claude, samedi. Etaient présents Dominique Larifla, David Nébor, Marlène Mélisse, Maryline Pirbakas et Eric Jalton. Comme une sorte de front anti-Lurel, non ? Se sont-ils mis d'accord sur la stratégie à adopter entre le premier et le second tour ?..

Eric
Eric Jalton, qui connaît plus de monde sur la Grande-Terre qu'à Basse-Terre, s'est fait conseiller par sa marraine (politique), Lucette Michaux-Chevry, pour savoir ou toquer quand on fait campagne dans le chef-lieu. Elle lui a donné quelques adresses... mais il paraît qu'Eric n'a pas partout été accueilli avec des mots doux ! Malpalan ? Mais non !..

Louis
Louis Molinié, maire de Terre-de-Haut, l'un de ceux qui grognaient la plus contre la présence de marie-Luce Penchard sur une liste aux régionales (au point d'avoir incité Laurent Bernier à se découvrir), n'a pas choisi de faire comme Philippe Chaulet, son compère, en appelant à voter Lurel. Il est revenu au bercail, et sagement assis derrière les colistiers de M. Aldo, vendredi soir, lors de la présentation de la liste, il a regardé l'histoire politique de la Guadeloupe des prochaines années se faire sans lui...

Laurent
Laurent Bernier, qui a réussi à caser son premier adjoint, Teddy Marie, sur la liste Aldo/Penchard, était tout sourire, vendredi. Il est vrai qu'il revient de loin. Dissident, entraîné par le duo Molinié-Chaulet, il n'allait pas tarder à comprendre sa douleur. D'autant que sa bonne amie, Gabrielle Louis-Carabin, ralliée à Victorin Lurel, ne lui aurait sans doute pas fait de cadeau à la prochaine municipale. Car, il y a toujours Ernest Moutoussamy qui veille...

Jules
« Pour faire suite à votre courrier du 30/01/10 adressé à Eric Jalton et Marlène Mélisse dans lequel vous rappeliez les conséquences du maintien de leur candidature dissidente aux élections régionales en Guadeloupe en vertu de l'article 11-19 de nos statuts, écrit Jules Otto à Axel Urgin, secrétaire national à l'Outre-mer, je vous serai gré, en tant que premier fédéral, de constater lors du bureau national du 26 février au cours duquel devrait être appliqué cet article à des candidats en Languedoc-Roussillon, de constater que leur liste est déposée et d'appliquer en conséquence cet article 11-19 à Eric Jalton, Marlène Mélisse, Germaine Guizonne La créole, Girard Pelage, Emmanuel Vélin et José Ludger. » Le « petit rigolo », comme l'appelle Eric Jalton, ne plaisante pas !

Gina
Gina Théodore-Opheltès, proposée par la fédération du PS pour être sur la liste de Victorin Lurel (bureau fédéral, dimanche 7 février), disparaît de la liste ratifiée (bureau, dimanche 14 février) au profit de Delphine Lauricella (40e). « Elle n'a pas démérité avec l'Ecole de la deuxième chance », se contente-t-on de dire dans l'entourage de M. Lurel.

Alain
Alain Plaisir, du CIPPA, tête de liste Osons pour la Guadeloupe, présentera ses colistiers et son programme (en neuf points), dimanche, à Dolé/Gourbeyre. Sur cette liste figurent une polytechnicienne, Marilyne L'Etang, ingénieur informaticien au conseil général, et une anthropologue/sociologue, Luciani Lanoir, auteur de deux ouvrages de référence.

Jean
Jean Fabre, préfet de région, déléguera à un de ses collaborateurs le soin de tirer au sort, mercredi après-midi (à 14 heures), en séance publique, en préfecture, l'emplacement des panneaux de propagande devant les bureaux de vote. Une mission hautement stratégique...
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

lisette 23/02/2010 19:52


il me semble que votre analyse sur la disparition de Gina n'est pas suffisamment poussée...sa disparition de la liste est surtout due à la présence de Chalus et de ses DEUX adjoints polyfonte et
cornando...pacte passé avec lurel pour le soutien de chalus...
tout b mahault est au courant sauf vs...


André-Jean Vidal 24/02/2010 01:09


C'était dit dans une précédente édition, sans la mention à Polyfonte et Cornano.


dj.gano 23/02/2010 12:30


Les petits déjeuners mettent en place la listes TCL du second tour,le clan Manlicet/eric/et dominik est donc reconstitué normalement ALDO devrait demissionner après le premier tour si ce clan se
met à nouveau en place.
SARKO et le maire de Levallois viennent sans doute de découvrir à qui ils avaient à faire.
Jego avait compris mais trop tard.
Le choukaj est total d un côté toto le magnifik
distrubuteur de subventions de l autre le clan de la revanche leur seul point commun plus de gouvernance et plus de totonomie.
Hier rfo nous a montré nos jeunes agriculteurs MM gama et domota les ficelles sont toujours les mêmes pour s attribuer les terres depuis grosse montagne ....et les zamis de rozan à l époque..


André-Jean Vidal 24/02/2010 01:09


Lisez la suite, les petits-déjeuneurs démentent...


Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens