Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 14:55

INDISCRÉTIONS
Lucette ou Victorin
Nous posions la question de savoir pourquoi les sculptures et autres structures positionnées sur et auprès des ronds-points à Basse-Tere étaient laissés à l'abandon dans notre édition de vendredi. En nous étonnant que ces décorations en stuc, en métal — installées du temps où Lucette Michaux-Chevry était maire de Basse-Terre et Michaux-Chevry Lucette était présidente de Région, la seconde soutenant financièrement la première — soit tombées en quenouille. LMC nous écrit pour expliquer qu'à ce jour Victorin Lurel, président de région, n'a pas transféré ces merveilles à la ville de Basse-Terre. « Nous constatons la destruction systématique organisée pièce par pièce du square Eric Rotin, et ce, dans un silence complet. » C'est la faute à Toto, donc !

Marie-Luce
Lucette Michaux-Chevry, maire de Basse-Terre, vient au secours de Marie-Luce Penchard, ministre déléguée à l'Outre-mer, sa fille, dans une réaction à une indiscrétion de vendredi. « Vous soutenez, dit-elle, que Marie-Luce Penchard a aidé Rodolphe Alexandre, président de la Région Guyane, à faire baisser le prix de l'essence alors que seules les régions outre-mer ont compétence en matière de taxes sur les carburants. » Certes, mais si Rodolphe Alexandre a pu baisser les taxes régionales sur l'essence qui sont de sa compétence, ce que nous ne contestions pas, c'est qu'il a pu trouver des recettes en compensation des pertes à prévoir, lesquelles recettes ne sont autres que des aides gouvernementales... par le biais de crédits d'Etat, annexés au budget supplémentaire après son élection. Passé-muscade. C'est dommage que la Guadeloupe ne puisse bénéficier de telles aides !

Rodolphe
Rodolphe Alexandre, président du conseil régional de Guyane, est le chouchou du Gouvernement (voir ci-dessus). Des crédits d'Etat apportés à l'escarcelle régionale grâce au gouvernement, lui ont permis de baisser de 8 et 10 centimes les taxes régionales sur les carburants. Aujourd'hui, la taxe régionale guyanaise est de 5,5 centimes par litre d'essence, de 3,1 centimes par litre de gazole. Contre 4,9 et 2,8 centimes en Guadeloupe et 4,7 et 2,2 centimes en Martinique. La Guadeloupe est au juste milieu entre les deux régions. Reste que si le Gouvernement aidait de la même façon qu'il l'a fait pour la Guyane, la Région Guadeloupe, il serait loisible d'exiger (mais oui, exiger) que Victorin Lurel baisse d'autant les taxes... La balle est donc dans le camp du Gouvernement pour ce qui est d'une éventuelle baisse du prix de l'essence à la pompe !

Dolorès
Dolorès Belair, directrice du pitt à coqs Bélair, à Morne-à-l’Eau, s’inquiète qu’on menace la tradition locale à 8 000 kilomètres de son arène. Mais oui, les âmes sensibles, ignorantes de la tradition et de l’impact économique que peut avoir celle-ci, veulent faire interdire et la tauromachie dans le sud de la France et les combats de coqs dans le Nord et Outre-mer. Une députée UMP, Muriel Marland-Militello, s’est lancée dans le combat pour faire abroger l’alinéa de l’article 521-1 du code pénal qui prévoit une dérogation à la législation contre les souffrances infligées aux animaux dans les cas de tradition taurine et de combats de coqs.

Thierry
PLB Editions s'est vu décerner au Prix du livre insulaire 2010 (à Ouessant), deux récompenses, le Prix du livre insulaire 2010 dans la catégorie Beaux livres à La Gazette du costume créole, de Nicole Réache et Michelle Gargar, et, dans la catégorie Jeunesse insulaire, la mention spéciale du jury pour la bande dessinée Le Flamboyant bleu, de Mickael. Bravo !
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens