Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 17:16

INdISCRETIONS
Jacques
Exit Jacques Bangou, maire de Pointe-à-Pitre, entre les deux tours de la sénatoriale de dimanche. Difficile de se maintenir sans mettre en danger la candidature de Félix Desplan. « La victoire assurée ainsi d’un deuxième sénateur du socle de la gauche sera une victoire incomplète mais suffisamment forte pour assurer que le combat de la Guadeloupe soit porté avec force au Sénat », a-t-il dit. Ce jeune élu doit être un peu amer mais il a fait preuve d'un grand courage tout au long d'une campagne qui ne l'a pas épargné.

Jacques 2
Jacques Cornano, candidat de cœur d'Eric Jalton, a remporté le troisième siège, se payant le luxe, avec les voix du PS (y compris celles des Abymes) et une partie des voix du GUSR, plus le soutien des élus des îles du Sud, de doubler Félix Desplan.

José
Pas content, José Toribio, maire de Lamentin, président du PSG, candidat de la Gauche alternative chère à Jacques Gillot (ce sont ses soutiens indéfectibles, jusque-là, dans la gestion du conseil général). Lâché par les uns ou les autres, il a nettement affirmé qu'Eric Jalton l'avait trahi. Certains de ses partisans s'en sont pris violemment avec le député et maire des Abymes au moment de la proclamation des résultats du vote.

Eric
Hier, Eric Jalton et Jacques Cornano préparaient le sac de voyage de ce dernier. Le maire des Abymes, qui les a toujours soutenues, estime qu'il est bien qu'il y ait un représentant à ce niveau des Îles du Sud. Il avait d'ailleurs proposé à la fédération socialiste, au PPDG et au GUSR, à la réunion de Goyave, il y a bientôt deux mois, de faire un ticket comprenant Jacques Cornano. Il n'avait pas été entendu alors.

Jacques 3
Une fois élu au premier tour, Jacques Gillot n'a, semble-t-il, pas donné de consigne de vote pour le second tour de scrutin. Laissant ceux qui avaient porté leur suffrage sur son nom se prononcer en leur âme et conscience. Du côté de l'entourage de Victorin Lurel, on pestait en relevant que la preuve de cette attitude nonchalante (ou réfléchie !) c'est qu'il n'y a pas eu de consigne par sms entre les deux tours.

Marie-Luce
Que faisait une voiture de la gendarmerie, hier, positionnée devant le radar de Sainte-Marie, sur la Nationale ? Elle faisait écran pour éviter que la voiture officielle de Marie-Luce Penchard, ministre de l'Outre-mer, en retard sur son programme de visite, ne soit flashée en excès de vitesse. Il fallait y penser !

Marie-Luce et Jacques
En forme, hier, Marie-Luce Penchard. Au moment de signer la convention HEC, elle a refusé le stylo MontBlanc de Jacques Bangou pour prendre le stylo Bic du Préfet, soulignant que l'Etat fait des économies. Beau numéro de duettistes !
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens