Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 19:18

RECU SUR MON MAIL

 

 

Encore un mauvais coup de CARABIN :
Elle taxe fortement les entreprises du Moule

Depuis quelques temps, Gabriele  Carabin, Maire et Député du Moule, nous fait, nous Moulien, des coups tordus en nous prenant vraiment pour des imbéciles.

Apres le hold up démocratique qui a permis au courageux  et anonyme Daniel DULAC de se retrouver conseiller général, notre maire a décidé de s’attaquer à la vie des mouliens en fragilisant l’attractivité de la commune.
 
 Le 12 Mai dernier, un mauvais coup est arrivé. En Conseil Municipal, Mme CARABIN a fait augmenter les impôts de 9 ,09 % à 20,11 %. Il s’agit de la Cotisation Foncière des Entreprises(CFE).

Augmenter les impôts de façon aussi élevée, c’est condamner l’arrivée des entreprises qui souhaiteraient venir et s’installer au Moule. Il s’agit d’une occasion ratée, en cette période de crise sociale où le chômage touche un grand nombre de jeunes âgés 18 à 25 ans, de création de d’emplois directs et indirects.

Les analyses montrent, dans les différents cas de figure, qu’un tel niveau des impôts, pour les entreprises installées aujourd’hui au Moule, des licenciements économiques et la précarisation de l’emploi.

Comment peut-on expliquer une telle décision lorsque l’on sait que la mission de la Commune est bien de créer des conditions économiques favorables pour l’emploi ?
Taxer les facteurs de production revient à taxer une activité avant même de savoir si elle sera profitable, ce qui accroît le risque qu’il y a à entreprendre puisqu’une entreprise déficitaire subirait un prélèvement important.

Comme une entreprise nouvellement créée ne dégage de bénéfice en général que plusieurs années après sa création, cette augmentation d’impôt peut représenter un frein au développement de projets nouveaux sur le Moule.

Enfin, cette augmentation votée, la semaine dernière, entraînera pour les entreprises de services, une augmentation des prix des marchandises payés par les mouliens.
En réalité, Mme CARABIN, en taxant les entreprises, taxe les mouliens qui auront à payer cette décision abusive.

En panne de réflexion sur le Moule de Demain, car préoccupée uniquement par les échéances électorales, nous pensons qu’il faut, si nous voulons faire entrer de nouvelles recettes, d’une part, élargir l’assiette fiscale, d’autre part, diminuer le train de vie des élus de la majorité et du fonctionnement de la Ville, ensuite, finaliser un  vrai projet de développement économique du Moule, enfin, il faut aller vers une projection intercommunale afin de mutualiser les efforts et faire des économies d’échelle.
Le comité communal du PPDG

BRIELLE

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens