Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 13:12

HOTELIERS.JPG


Le 15 décembre 2010, se sont réunis à l’hôtel « La Maison Créole » au Gosier, à l’invitation du GHTG, les organisations hôtelières :
•    AHSM (Association des Hôteliers de Saint Martin) •    ZILÉA (Club des Professionnels du Séjour en Martinique) •    GIHDOM (Groupement des Investisseurs Hôteliers des Départements Outre mer). •    D’autres grands groupes hôteliers d’envergure internationale et cotés en Bourse,
avaient tenu à répondre « présents » à cette invitation de travail et d’échanges.

Cette initiative du GHTG avait pour objectif de réunir des acteurs majeurs de la filière pour
leur permettre de livrer leur appréciation, et de débattre sur la situation hôtelière et
touristique en Outre mer.

Les échanges ont été féconds sur les problématiques communes rencontrées dans les
Antilles, dans l’océan indien et en Polynésie compte tenu de l’expérience acquise par
certains hôteliers.

Après un vaste tour d’horizon, et une confrontation des résultats collectés par chaque participant, un accord unanime s’est dégagé pour :
•    Approuver la position prise en commun par le GIHDOM et le GHTG et transmise par courrier à Monsieur le Préfet de Guadeloupe le 8 décembre courant,
•    Rallier sans réserve la Motion de la Commission Tourisme Interdom transmise par l’intermédiaire de la FEDOM (Fédération des Entreprises de l’Outre mer) à Madame PENCHARD, Ministre de l’Outre mer le 10 décembre courant.
Les participants s’accordent à reconnaître leur situation préoccupante sur bien des points :
•    Coût du travail élevé et temps de travail insuffisant, • Charges lourdes et en augmentations constantes malgré des lois votées pour
tenter de remédier aux problèmes rencontrés. Les circulaires d’application de la LODÉOM tardent beaucoup trop à paraître. Dans le même temps d’autres acteurs au plan local ou régional créent de nouvelles charges de sorte que ce qui devrait conduire à un allégement est immédiatement contrebalancé pour aboutir à un effet réduit, voire pervers.
•    Climat social récurent, déconnecté des réalités économiques des entreprises, qui a déjà conduit en Guadeloupe à la perte de la moitié des chambres d’hôtels et des emplois.
•    Mépris    par    des    acteurs    irresponsables    de    « l’image »    des    destinations,    sans laquelle aucune industrie économique touristique de croissance n’est possible.

Face à ce constat très préoccupant pour les emplois des jeunes générations, les participants, dans un consensus unanime en appellent à un véritable dialogue ouvert et dépassionné, à l’échange entre toutes les parties concernées (État, Région, Socioprofessionnels) pour permettre une renaissance d’un secteur d’intérêt général indispensable à la création de richesses d’exportations et d’emplois à court terme.
Nicolas VION, Président du GHTG et de la Commission Touristique Interdom.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens