Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 14:46

GREVE NATIONALE : L’AVENIR DE LA PSYCHIATRIE EN PERIL
 
 
Les organisations syndicales des psychiatres en Guadeloupe s’associent au mouvement de grève et à la mobilisation de la journée du mardi 28 septembre 2010, conformément à l’appel de l’Intersyndicale des Psychiatres Publics(IPP).
 
Nos organisations s’insurgent contre l’application de la loi Hôpital, Patients, Santé, Territoires (HPST) dans l’ignorance totale des spécificités de la psychiatrie et de  l’organisation territoriale des secteurs. Elles ne peuvent accepter les dérives actuelles de la politique sécuritaire qui nuit gravement à la dimension soignante et qui détruit  le lien thérapeutique avec nos Usagers, sans quoi l’adhésion aux soins devient impossible.
 
Elles soulignent leur attachement aux principes suivants :
     -le secteur doit demeurer l’entité de base réglementaire de la psychiatrie publique
     -un budget spécifique alloué à la Psychiatrie
     -maintien des modalités particulières pour les nominations des Psychiatres des Hôpitaux afin de garantir leur indépendance
 
Elles exigent que les décisions importantes concernant la gestion médicale de l’hôpital ne puissent être prises ni contre ni sans l’avis du corps médical.
 
Elles réclament une loi de santé mentale progressiste au service d’une conception de santé publique axée sur des soins de qualité et le respect des droits des Usagers conformément aux directives européennes.
 
Cette journée de mobilisation nous donne l’occasion pour exprimer notre mécontentement quant à la dégradation des conditions du travail et de la sécurité des soins au CH de Montéran. Nous déplorons la désertification des postes médicaux et la situation de pénurie para-médicale conduisant à un épuisement du personnel et une course pour parer au plus urgent, ainsi que l’absence de mise en ouvre du projet d’établissement  et le non accompagnement des projets de service par les moyens adéquats.
 
Nous souhaitons une reprise du dialogue social et des vraies mesures pour améliorer l’attractivité sur les postes de plus en plus vacants. Nous appelons de tous nos vœux l’élaboration de contrats de pôles sur la base d’une organisation cohérente des soins selon le projet d’établissement. Nous exigeons des moyens adéquats pour continuer à remplir nos missions de soins de qualité.
 
Nous  nous mobilisons  tous le mardi 28 septembre 2010 pour défendre notre outil de soins, une organisation cohérente de la psychiatrie sous la bannière du Secteur, capable de s’adapter aux nouvelles situations et de répondre aux nouveaux besoins pour demeurer moderne et ouvert. Nous devons rester fidèles à notre dimension soignante qui nous guide dans notre réflexion et nos actions.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens