Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 00:15

Mme Penchard a commencé à recevoir les indépendantistes de Nouvelle-Calédonie

La ministre de l'Outre-Mer, Marie-Luce Penchard, a commencé à recevoir mardi après-midi à Paris les dirigeants indépendantistes de Nouvelle-Calédonie, en vue de discussions sur l'avenir politique de l'île.
Initialement, Mme Penchard devait recevoir les délégations il y a une quinzaine de jours mais le nuage de cendres du volcan islandais Eyjafjöll avait retardé leur départ.
Elle a reçu une délégation de l'UNI-Palika (Union nationale pour l'Indépendance) conduite par son leader Paul Néaoutyine, président de la province nord.
A l'issue de l'entretien, ce dernier a annoncé que Mme Penchard "viendra début juin" en Nouvelle-Calédonie, une information confirmée dans l'entourage de la ministre, et arrêtera "fin juin avec le Premier ministre" la date de la réunion du comité des signataires de l'accord de Nouméa.
Signé en 1998 entre l'Etat, la droite non-indépendantiste et les Kanaks indépendantistes, l'accord de Nouméa a mis en oeuvre un processus de décolonisation par étapes de la Nouvelle-Calédonie.
Entre 2014 et 2018, un référendum sur l'accession à la pleine souveraineté doit être organisé.
Pour éviter de raviver les antagonismes, alors que les indépendantistes sont électoralement minoritaires, une solution consensuelle doit être recherchée entre les deux camps.
Lors de ses voeux à l'outre-mer, Nicolas Sarkozy avait souhaité que "bien avant 2014 s'ouvrent des discussions pour que la consultation prévue par l'accord de Nouméa se traduise par un résultat approuvé par une très large majorité".
M. Néaoutyine a affirmé que le Palika, signataire de l'accord de Nouméa, "participera au prochain comité des signataires".
"C'est la ministre, avec le gouvernement, qui arrêtera in fine l'ordre du jour du comité des signataires", s'est-il borné à dire aux journalistes à l'issue d'un long entretien, auquel a participé le Haut Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, Yves Dassonville.
"Nous sommes venus échanger avec la ministre, mais nous n'avons pas de souhait particulier autre que le suivi de l'accord de Nouméa et les sujets politiques afférents", a-t-il ajouté, refusant d'en dire plus.
Mme Penchard ne s'est pas exprimée, comptant le faire seulement en Nouvelle-Calédonie, selon son entourage. Elle doit recevoir mercredi après-midi une délégation de l'Union Calédonienne.
Le Palika et l'Union Calédonienne sont membres du FLNKS (Front de Libération Nationale Kanak Socialiste).

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens