Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 14:14

A1 : la région au côté des salariés pour reprendre la chaîne de télévision

Ce jeudi, à la barre du tribunal de commerce de Pointe-à-Pitre, le sort de L'A1 Guadeloupe, télévision à capitaux privés, va se jouer.
Les salariés ont élargi le tour de table rassemblé en vue de la reprise de la chaîne de télévision. Ils comptent désormais sur les apports de plusieurs chefs d'entreprises — Bruno Blandin, p.-d.g. du groupe Blandin, Jean-Paul Fischer, à titre personnel, Marie-Paule Bélénus-Romana, directrice de la Semsamar, à titre personnel, Daniel Erlong, le boss d'ICM, groupe de BTP, mais pas Joseph Titéca-Beauport, bijoutier en gros de la place — et institutions guadeloupéens, dont la Semsamar.
La Région Guadeloupe a également décidé de soutenir financièrement leur offre de reprise en ayant recours à son fonds d'investissement, FIRG, géré par la Sagipar (Société Antilles-Guyane d'investissement et de participations, créée en décembre 2003, cocktail dynamique qui résulte de la rencontre de deux types d’acteurs : les collectivités régionales de Guadeloupe et de Martinique, qui veulent jouer un rôle actif en programmant une politique d’aide financière afin d’offrir aux entreprises locales les moyens d'investir et de se développer et trois actionnaires institutionnels :  l’AFD, CDC Entreprise et la CNCE qui sont regroupés dans la holding Alyse-Participations). La Firg, outil d'investissement régional, a vocation à prendre des participations dans des entreprises stratégiques ou qui ont à faire face à d'importants investissements.

Minoritaire
La Firg aura une participation minoritaire, la majorité du capital restant aux mains des investisseurs privés.
Ce qui semble évident, Victorin Lurel voulant éviter de tomber sous le coup d'une accusation de récupérer cette chaîne de télévision pour battre le tam-tam de l'action régionale et de M. Lurel au moment où des enjeux politiques majeurs se profilent.
Hier, dans l'entourage du président de Région, on affirmait « qu'il n'est pas question d'intervenir dans le fonctionnement de la rédaction de L'A1. » D'où cette participation minoritaire. Bonne nouvelle : le projet prévoit la reprise de l'intégralité des salariés en CDI.
Rappelons que les salariés de la chaîne privée de José Gaddarkhan, entrepreneur du BTP, ont été en grève plusieurs semaines pour « non paiement de salaires » et « mauvaises conditions de travail ».
Le tribunal a prononcé, fin mai, la liquidation de la société, tout en permettant à des repreneurs potentiels de présenter des dossiers avant le 4 juin. Radio Mandja, radio associative implantée à Sainte-Anne, a présenté un dossier. Lisa Rodriguez, directrice générale de Canal 10, avec l'appui d'un investisseur, a proposé aux salariés d'être actionnaires, à hauteur de 25%. Il semble que cette offre n'ait pas intéressé les salariés, car ils veulent éviter que deux télévisions (sur trois en comptant RFO) soient sur un aussi petit territoire propriété d'un même groupe d'intérêts. Le directeur général d'ARTV, Camille Pélage, a également monté un dossier. Enfin, l'agence de presse Media Cortex s'est retirée le 2 juin.
A noter que le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) a jusqu'à ce 1er juillet pour se prononcer de son côté sur un projet. S'il reste muet, la liquidation de la société pourrait être inévitable. Malgré une décision du tribunal de commerce ? A voir... dans quelques heures.
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens