Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 23:08
Penchard impute à Jégo sa lourde défaite en Guadeloupe

La ministre de l'Outre-mer Marie-Luce Penchard impute à son prédécesseur Yves Jégo sa lourde défaite aux élections régionales en Guadeloupe, où la liste sur laquelle elle figurait n'a obtenu que 14% des voix et a été étrillée par celle de Victorin Lurel (PS), réélu au premier tour.
Dans une interview à France Antilles, consultable sur le site du journal, Mme Penchard, Guadeloupéenne, affirme qu'elle "a payé pour Jégo et sa gestion de la crise en février 2009".
"J'aurai pu aller me planquer sur une liste en métropole, j'ai préféré venir me battre en Guadeloupe. J'ai payé pour Jégo et sa gestion de la crise en février 2009 car les Guadeloupéens ont eu l'impression d'être abandonnés lors de la gestion de cette crise. Ca a laissé des traces", affirme-t-elle.
"Mais les Guadeloupéens commencent à comprendre ce que sont réellement mes rapports avec ma mère : le bilan de 2004 n'est pas le mien !", poursuit la ministre de l'Outre-mer, fille de l'ancienne ministre Lucette Michaux-Chevry (UMP), battue également par M. Lurel en 2004.
Selon Mme Penchard, l'échec montre qu'il faut "penser la refondation globale de la majorité présidentielle en Guadeloupe".
Mme Penchard est en déplacement en Martinique, où la liste de Serge Letchimy, leader du Parti progressiste martiniquais (PPM) a battu dimanche celle d'Alfred Marie-Jeanne, président sortant et leader du Mouvement indépendantiste martiniquais (MIM). Elle doit se rendre en fin de semaine en Guyane, où la droite a gagné les régionales.
Patrick Karam, délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'outre-mer, Guadeloupéen lui aussi, s'est dit "stupéfait par les propos de Mme Penchard", dans une déclaration à l'AFP.
"Il n'est pas de coutume républicaine qu'un ministre juge l'action de son prédécesseur, surtout quand il appartient à sa propre famille politique", a-t-il dit.
"Si Mme Penchard avait raison, les Guadeloupéens auraient voté pour elle", a ajouté M. Karam, soulignant la "popularité" de M. Jégo en Guadeloupe.
M. Karam, élu dimanche conseiller régional UMP à Paris, a recommandé à la ministre "de se concentrer sur ses dossiers au profit de l'ensemble des outre-mer plutôt que de perdre son temps à tirer contre son propre camp".

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens