Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 00:35

Nicolas Sarkozy en Guadeloupe

Aujourd'hui, à 13 h 45, l'avion présidentiel se posera sur le tarmac de l'aéroport Pôle Caraïbes. Nicolas Sarkozy, président de la République française et son épouse, Carla Bruni-Sarkozy seront en Guadeloupe pour un peu plus de vingt-quatre heures.
Officiellement, le chef de l'Etat — qui était hier en Martinique —est en Guadeloupe pour présenter ses vœux aux Français de l'Outre-mer. Un peu aussi pour dire que la France va lancer, dans quelques jours, très officiellement, l'Année de l'Outre-mer. Et puis...
A la télé, les Français ont vu Nicolas Sarkozy, il y a une semaine, présenter ses vœux à la Nation rassemblée épaule contre épaule devant l'image tremblante — mais en couleurs — du petit écran.
Ceux-là, c'étaient les Français de France. Ceux de Colmar, de Brest, d'Hendaye, de Toulon, voire même de Bonifacio.
Les Français de l'Outre-mer, qu'ils soient Réunionnais, Polynésiens, Guyanais, Martiniquais ou Guadeloupéens, ont droit à un traitement particulier... même si les Domiens n'ont pas particulièrement voté pour Nicolas sarkozy en 2007.
Mais, justement, en prévision de 2012, peut-être faut-il revoir le traitement réservé aux Domiens. L'an dernier, les vœux étaient présentés depuis Saint-Denis, à La Réunion, cette année c'est Petit-Bourg en Guadeloupe.

Un peu de politique, Monsieur le président ?
Le président de la République va sans doute dire l'attachement de la France à ses terres lointaines et rappeler l'attachement de nos îles à ce continent lointain qu'est l'Europe... pardon, la France ! La « métropole », comme on disait avant.
Les Guadeloupéens qui seront massés là où le président va s'adresser à la Nation Outre-mer via les ondes, salle Laura Flessel, à Petit-Bourg, vont aussi l'entendre annoncer le lancement de l'Année de l'Outre-mer. Sans arrière-pensée doudouiste. Car c'est là le danger : faire du folklore toute l'année 2011, avec les vieilles lunes, là où il faut plutôt promouvoir les Domiens qui innovent dans les arts, les lettres, le spectacle vivant.
Enfin, qui voudra croire que Nicolas Sarkozy, en Guadeloupe, ne va pas s'autoriser, entre une visite à l'exploitation Sicacflee et à l'entreprise Croc'saveur de Saint-François et le diss-cours de Petit-Bourg, un peu de politique. Des rencontres, pour donner à Marie-Luce penchard, ministre déléguée à l'Outre-mer, un peu du lustre qui lui permettra de briguer, dans quelques mois un siège de conseiller général, puis en 2012, si elle n'est plus ministre, un siège de député. Ce qui s'appelle mettre le pied à l'étrier ! Et Mme Penchard en a bien besoin, qui ne peut compter sur une union des forces de droite, l'UMP elle-même étant chez nous divisée en deux ou trois courants... violemment opposés.
André-Jean VIDAL


Le programme
Aujourd'hui
13 h 40 : arrivée en provenance de Fort-de-France (voir en page 3)
Accueil républicain par les élus de la Nation (sénateurs, députés, etc.)
14 h 20 : visite de l'exploitation Sicacffl et de l'entreprise Croc'saveur à Saint-François (voir en page 3)
Visite des installations et rencontre avezc les agriculteurs et les acteurs économiques locaux
Demain
12 h 15 : discours de vœux à la France d'Outre-mer à Petit-Bourg (salle Laura Flessel)


Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Aimar 08/01/2011 15:36


Rendre visite à un producteur de salades est fortement symbolique pour un homme politique dont la fonction principale est de beaucoup parler.


Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens