Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 17:26

En Guadeloupe
L’Observatoire a localisé au cours du mois, dans une région de
450 km autour de la Guadeloupe, un total de 40 séismes
d’origine tectonique.
Le plus important, de magnitude 3.7 s'est produit le 28 juin à
18h25 locales à 100 km au sud-est de Marie-Galante et 17 km
de profondeur. Il n'a pas été ressenti.
Le 29 juin à 14h48 locales un séisme de magnitude 3.5 localisé
entre la Martinique et la Dominique et 150 km de profondeur a
été légèrement ressenti  en Martinique et en Guadeloupe
(Intensité II à III). Il est situé dans la zone de répliques du
séisme de Martinique du 29 novembre 2007. 
Un séisme de magnitude 4.2 s 'est produit le 06 juin à 21h28
locales, dans les îles Vierges à 50 km au nord-ouest d'Anguilla
et 28 km de profondeur. Il a été ressenti à Saint-Martin (Intensité maximale III).
14 séismes ont été localisés dans la zone de répliques du
séisme des Saintes du 21 novembre 2004, entre les Saintes et
la Dominique. Aucun de ces séismes n'a été ressenti. Le plus
important, de magnitude 2.6 s'est produit le 02 juin à 09h01
locales et a été localisé à 1 km au sud de Terre-de-Bas et 12 km
de profondeur. Ce mois-ci, 4 séismes, de magnitude maximale
2.6, ont été localisés sous la côte nord de la Dominique, dans
une région où la sismicité s'est réactivée depuis juin 2009. 


A Montserrat
Durant la majeure partie du mois de juin, l'activité de Soufriere
Hills de Montserrat a été faible. Elle a légèrement augmenté les
derniers jours.
Des éboulements et de petites coulées pyroclastiques  se  sont  déclenchées  depuis  la zone d'effondrement du 11 février 2010 témoignant de l'instabilité actuelle du dôme.
Les événements pluvieux ont engendré des
lahars dans la vallée de la Belham le 18 et le 24 juin. A partir du
25 juin, la sismicité volcanique a augmenté significativement, et
a été suivie d'émissions vigoureuses de cendres, principalement
dans la cicatrice du dôme du 11 février. Ces émissions de
cendre ont été audibles (rugissements) et visibles en plusieurs
points de l'île. La signification de ces événements n'est pas
encore claire. 
Le dôme est toujours constitué d'une importante masse de
matériaux chauds pouvant encore exploser ou s'écrouler, et
potentiellement générer d'importantes coulées pyroclastiques
dans les vallées.
  Le volcan et la zone dévastée restent exposés
à des phénomènes volcaniques particulièrement dangereux
(explosions, nuées ardentes, coulées de boue). L’accès au
volcan, aux zones alentours et aux abords de l’île sont interdits
ou soumis à restriction.
Pour plus d’information, reportez-vous
au site du MVO http://www.mvo.ms/.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens