Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 22:49

Monsieur le Président,
Vos services en charge du développement économique et touristique de la Guadeloupe, vous ont très probablement alerté sur la situation très préoccupante que traverse le tourisme.
L’objet du présent courrier n’est pas de refaire l’historique, ni l’analyse des raisons des différentes crises qui ont abouti à la fermeture de plus de 50% du parc hôtelier durant les dix dernières années, mais de mettre en action diverses mesures déjà envisagées et ainsi d’inverser cette tendance mortifère.
Ces dernières années vos services ont réalisé un travail remarquable de concertation et de mise à plat de la problématique touristique. Les professionnels ont pris une large part à cet exercice et y ont apporté leur expertise. Sont nées de ces travaux de nombreuses recommandations et propositions concrètes qui ont défini les contours de votre politique en matière de tourisme. Ces mêmes réflexions ont alimenté les Assises du Tourisme (2006), le SAR (2008), le SDAT (2009) (…). On peut ainsi affirmer qu’il n’existe aucun désaccord fondamental entre l’exécutif Régional et la profession, l’objectif à atteindre ayant été défini de façon participative.

Notre organisation a de son côté régulièrement communiqué ses contributions, la dernière faisant suite à son assemblée générale du 15 Janvier 2010. Les préconisations que nous appelons de nos vœux sont les mêmes que celles publiées par vos services.
Tous ces travaux, études, assises et schémas préconisent des actions simples mais trop rarement concrétisées. Cette incapacité à régler des problématiques clairement identifiées  dont les solutions font l’unanimité, freine la mise en action de votre politique touristique. Cette pause dans leur application participe au déclin touristique de la Guadeloupe. Les actions en matière touristique se résument encore trop souvent à une hyper réactivité aux crises et rarement à la mise en place opérationnelle de votre politique.
Nous souhaiterions isoler cinq actions prioritaires parmi la centaine d’engagements pris durant les Assises Régionales du Tourisme d’octobre 2006. Bien qu’ayant été définies comme prioritaires, comme la grande majorité aucune n’a trouvé d’application concrète. Ces cinq mesures simples et peu couteuses sont  à même d’inverser la tendance à court terme :
Point 2.3 : « Amélioration de l’offre de produits touristiques et son accès » :
-       Améliorer l’information des touristes :
mettre en place un système d’information touristique
Installer et entretenir une signalétique touristique
Nautisme et Plaisance :
Elaborer un schéma de développement des activités nautiques
Encourager le développement d’évènements forts liés à la plaisance

Point 2.6 : « Valoriser l’environnement et le cadre de vie » :
-       Maintien de la qualité des sites naturels :
Assurer l’entretien et la sécurité des sites d’intérêt touristique
-       Valoriser le cadre de vie
Encourager le nettoyage et l’embellissement du territoire et lutter contre les nuisances
Traitement paysager des routes et réalisation de l’atlas des paysages

Point 2.8 : « Améliorer la desserte internationale » :
-       Rendre la destination plus accessible à certaines clientèles :
Favoriser la réouverture du hub de Roissy
Favoriser et accompagner l’arrivée de nouvelles compagnies aériennes pour rendre la destination plus accessible sur certains marchés

Point 2.9 : « Se doter d’une meilleure capacité d’expertise » :
-       Vis-à-vis des opérateurs locaux :
Assurer l’observation économique et sociale du secteur
Aider à la constitution des filières pour avoir une offre globale diversifiée et pertinente
Maintenir à jour la base de données de l’offre
Vis-à-vis des porteurs de projets :
Créer une cellule d’ingénierie pour les porteurs de projets
Vis-à-vis des marchés :
Réaliser des études de veille des marchés
Lancer régulièrement des enquêtes de satisfaction

Point 3.3 : « Etre prêt à gérer les crises  » :
-       Savoir prévenir et guérir :
Mettre en place une cellule de communication de crise
Il nous semble fondamental pour la crédibilité de la destination et pour la survie des structures restantes et de leurs emplois, de mettre en œuvre au plus vite ces préconisations régionales  qui ont fait l’objet d’un accord unanime de la profession et de vos services. Aussi conviendrait-il de mobiliser les moyens, les ressources et les compétences afin de réaliser ces engagements.
Nous restons à votre disposition dans le cadre d’une réunion de travail que nous appelons de nos vœux afin de voir ensemble les moyens, le suivi et le calendrier de réalisation des actions ci-dessus
Nous vous prions de croire, Cher Monsieur le Président, en l’assurance de notre considération distinguée.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens