Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 14:12

Jeudi 1er et vendredi 2 Novembre 2012,

les catholiques célébreront dans la joie

la Toussaint puis le jour de prière pour les défunts

 

 

 

Abymes, mardi 30 octobre 2012

 

 Comme son nom l’indique, la Toussaint est la fête de tous les saints. Vendredi 1er  novembre, au cours de la célébration de l’eucharistie, l’Eglise honorera ainsi la foule innombrable de celles et ceux qui ont été de vivants et lumineux témoins du Christ.

 

Si un certain nombre d’entre eux ont été officiellement reconnus, à l’issue d’une procédure dite de « canonisation », l’Eglise sait bien que beaucoup d’autres ont également vécu dans la fidélité à l’Evangile et au service des autres. C’est pourquoi, en ce jour de la Toussaint, les chrétiens célèbrent tous les saints, connus et inconnus.

 

La vie des saints constitue une véritable catéchèse. Témoins de l’amour de Dieu, ces hommes et ces femmes nous sont proches aussi par leur cheminement, par leurs doutes, leurs questionnements : ils ne sont pas devenus saints du jour au lendemain !

 

 

La fête de la Toussaint rappelle donc aussi que tous les hommes sont appelés à la sainteté. Celle-ci n’est pas une voie réservée à une élite ! Elle concerne tous les hommes de bonne volonté. Ainsi, au cours de la messe de canonisation qu’il célébrait place Saint-Pierre à Rome, le pape Benoit XVI s’exprimait en ces termes : « Jésus invite chacun de nous à le suivre, comme ces saints, sur le chemin de la croix, pour recevoir ensuite la vie éternelle dont il nous a fait don en mourant. Que leurs exemples nous servent d’encouragement ; que leur enseignement nous guide et nous réconfortent ; que leur intercession nous soutienne dans les peines du quotidien, pour que nous puissions arriver un jour à partager avec eux et avec tous les saints la joie du banquet éternel dans la Jérusalem céleste ».


Le lendemain, vendredi 2 novembre, les catholiques prieront en particulier pour les défunts. Dans la lumière de la Toussaint, cette journée est l’occasion d’affirmer et de vivre l’espérance en la vie éternelle donnée par la résurrection du Christ. Le mot  « défunt » vient du latin « functus » « s’acquitter de, ou accomplir ». Le défunt est bien celui qui a rempli la première de « ses vocations ». Il a vécu. La foi chrétienne prend en compte cette vie. Elle l’a accompagnée de sa prière et des sacrements, elle ne se considère pas quitte et intercède alors pour que Dieu en sa miséricorde, accorde le pardon et la paix du Royaume aux défunts. Pour le chrétien, s’acquitter de la vie n’a de sens que dans la fidélité au Seigneur.  Le 2 Novembre est bien « une fête » de foi et d’espérance.

 

En signe de cette espérance, un grand nombre de personnes se rendront dans les cimetières pour honorer leurs proches disparus et fleurir leur tombe. 

 

 

 

 

                                                                        J. Hamot

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens