Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 15:31
TRIBUNE LIBRE
Moment Historique Considérable de Vérité
Ou,
L’Afrique Offre d’Accueillir les Haïtiens
par Eric E.G. NOGARD

 
Un Moment Historique Considérable qui restera Gravé dans les Mémoires.
Un Moment Considérable de Vérités qu’il ne sera plus possible de cacher.
Le Sénégal, Pays Nègre en même temps que Négrier, par la Voix de son Président,
Par la Voix d’Abdoulaye WADE, le Sénégal offre d’accueillir les Haïtiens.
Il précise, les Haïtiens, ces descendants d’Esclaves établis malgré eux en Haïti.
 
Nonobstant cette offre généreuse qui ennoblit le Sénégal et l’Humanité,
Car offrir un Pays à un Peuple à ce point aux abois n’est pas un acte banal.
Voilà que le Pays de SENGHOR place sous le microscope les Fans de l’ami Césaire.
Désormais, plus de masque, plus de travesti, plus de triche, le Moment est aux Vérités.
Nous ne préjugeons de rien, nous attendons de voir ce que nous allons voir.
 
Quelle sera la réponse des Haïtiens à l’offre de quitter leur inhospitalière Haïti chérie.
Comment réagirons nos Pro-Africains à cette opportunité offerte par l’Afrique.
Que ferons nos Africains, plus africains que les Africains eux-mêmes…
Cette fois, les dés sont jetés et bel et bien jetés, aux Victimes de l’Esclavage de jouer.
L’Afrique s’ouvre à elles, elle s’ouvre généreusement aux Césaire, aux Tobira etc…
 
Alors, que faisons-nous. Retournons-nous en Afrique, Retournons-nous à nos Racines,
Retournons-nous à notre Terre Natalo-Ancestrale, retournons-nous à nos Sources.
Ou alors, faisons-nous au passé sa juste part, faisons-nous le deuil de ce qui n’est plus.
Restons-nous où nous sommes, fraternisons-nous ENFIN les Uns les Autres.
Acceptons-nous ENFIN de nous UNIR pour appréhender le Présent et envisager l’Avenir.
 
Sommes-nous encore Nègres ou Békés, Kalazaza « Coulis » ou « échappés ».
Sommes-nous toujours « Gros Tiaps », « Ti Tiaps », « Profiteurs », « Voleurs » et « Robe sans Couture ».
Sommes-nous toujours traumatisés par un Esclavage dont nous n’avons plus le moindre souvenir.
Le Pays est-il toujours « TA NOU », le Pays n’est-il plus aussi « TA YO »…
Moment Considérable de Vérités à étonner les Trois Petits Singes et à faire taire les ânes.
 
Moment Historique Considérable Commandé par un Drame des plus Atroces.
Moment Historique Considérable d’Horreur en même temps que Providentiel.
Horreur et Providence, tel est ce moment, telle est la coupe qui nous est offerte.
L’Horreur nous l’avons bue, le fiel nous en sommes encore à le subir…
Mais la Providence est là aussi, à nous de la reconnaître, à nous de la saisir.
 
Plus grand est le malheur, plus grande est la chance dont-il est assorti.
Le tout est que les ânes se taisent, que les petits singes ouvrent les yeux, les oreilles et s’expriment.
Après l’orage le beau temps, mais qu’on sache le reconnaître et en tirer profit.
Faire fi de ses fantasmes, de ses rancœurs, de sa vanité, de sa stupidité, de son égoïsme.
S’affectionner, Fraterniser, Rebâtir tous ensemble, dans un Grand Ensemble.
 
Voilà en tout cas ce que suggère « Martinique Province Française ».
 
Eric E.G. NOGARD
Pour : Martinique Province Française.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens