Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 14:27
TRIBUNE LIBRE


Joseph VIRASSAMY, Président du comité citoyen « NONle24 »

Lettre ouverte au Président de la République...
 
Monsieur le Président,

La Martinique clôture enfin le cycle des consultations référendaires entamé en 2003.

Nonle24 n’est intervenu, de façon visible, qu’à l’occasion de la dernière, celle du 24 janvier 2010, mais avec une vigueur que d’aucuns ont pu remarquer.

Notre rassemblement citoyen estime avoir contribué positivement à ce scrutin, et cela à deux titres au moins.

D’abord, dans un contexte où toutes les formations politiques participant à la campagne officielle se prononçaient pour le oui, notre association Nonle24 a passionnément participé avec ses faibles moyens à l’expression du pluralisme, cet auxiliaire indispensable de la démocratie. Cependant nous regrettons que le OUI et le NON se soient vus partager respectivement à 100 % et 0 % les moyens officiels de propagande. Etrange situation pour une démocratie aussi vivace que la nôtre !

Ensuite, en orientant avec détermination le débat sur certains éléments restés confus, Nonle24 a pu, avec d’autres, vous permettre d’apporter des précisions décisives et de prendre des engagements fermes sur les points considérés comme primordiaux par les martiniquais. Et ce, au moment précis où chaque électrice, chaque électeur se demandait, en plein milieu de sa tête, ce qui pouvait bien les faire pencher pour le OUI ou pour le NON

Ainsi, votre discours de la Réunion, par lequel vous confirmez que « quoiqu’il arrive et quelle que soit leur réponse, la Martinique et la Guyane conserveront donc leur statut de départements d’outre-mer » a été reçu clairement ici comme l’engagement n°1 de votre part : La Martinique restera un Département.

De même, les garanties apportées par Madame la Ministre de l’Outre-Mer, quand au maintien dans le droit commun de la future collectivité départementale et régionale de Martinique, a permis une certaine adhésion au projet soumis aux électeurs ce dimanche, ce qui a été perçu comme votre engagement n° 2 : La Martinique restera dans le Droit commun, c'est-à-dire relevant de l’alinéa 1 de l’article 73 de la constitution, puisqu’aussi bien cet alinéa énonce sans ambiguïté la zone de plein exercice.

Conformément à leur attachement aux valeurs la France et à sa démocratie, les hommes et les femmes qui ont animé Nonle24, considèrent ces deux engagements comme enkystés dans le OUI que vous avez su arracher à nos concitoyens et mettent en vous et votre gouvernement toute leur confiance pour que soient traduits dans la réalité concrète de demain les deux engagements majeurs pris devant les martiniquais.

Nous remettons aux vents du large et aux courants marins cette missive à vous destinée, en espérant qu’ils se dirigeront vers la France, et pas dans le sens inverse.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le président, l’expression de notre haute considération

Joseph VIRASSAMY, Président du comité citoyen « NONle24 », ce Mardi 26 janvier 2010

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens