Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 17:52

Discours pour le lancement de la 4e édition du concours régional
de la création d’entreprise 2011

Madame la représentante du Directeur de la DIECCTE,
Monsieur le 1er vice-président du Conseil général,
Monsieur le vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie des îles de Guadeloupe, ,
Monsieur représentant du Président de la Chambre d’agriculture,
Monsieur le président de la chambre de Métiers,
Monsieur le président de l’Association des moyennes et petites industries ou son représentant,
Monsieur le directeur régional d’Air France,
Mesdames et Messieurs les lauréats et nominés des éditions 2008 ,2009, 2010 du concours régional,
Mesdames et Messieurs les membres du jury, Mesdames et Messieurs les partenaires,
Mesdames et Messieurs,

Je tiens d’abord à vous remercier d’avoir répondu à l’invitation de la Région Guadeloupe et d’être aujourd’hui présents au lancement de la quatrième édition du Concours régional de la création d’entreprise 2011.

En lançant dès 2008, et en installant cette compétition dans la durée en 2009, puis en 2010, la Région Guadeloupe a souhaité que soient valorisées les entreprises qui ont su s‘adapter aux exigences du marché par la qualité de leur produit, par leur plan d’action commerciale et  marketing, par leurs perspectives de développement, par les conditions de travail offertes aux salariés, par le parcours et la qualité entrepreneuriale du chef d’entreprise.

Ces critères ont été déterminants dans le choix du jury.

Il y a tout juste 6 mois, jour pour jour, nous étions réunis au World Trade Center, avec les partenaires, les parrains et les membres du jury pour une très belle cérémonie durant laquelle nous avons récompensé les 12 lauréats de l’édition 2010.

Certains d’entre eux, ainsi que des lauréats des éditions précédentes, sont présents ici aujourd’hui pour présenter leur activité. Ils illustrent combien ce Concours régional a permis de créer un esprit de famille et, nous l’espérons aussi, une sorte de réseau de solidarité et de partage d’expériences.

Avec cette 4ème édition, le Concours régional de la création d’entreprises va de nouveau prendre une nouvelle dimension.

Nous accueillons en effet de nouvelles institutions au sein de notre jury : la Chambre d’agriculture, ainsi que Guadeloupe Active.

En outre, signe de l’intérêt que suscite aujourd’hui notre initiative dans le monde de l’entreprise, nous accueillons sept partenaires qui se sont engagées à nos côtés pour accompagner les entreprises lauréates.

Je tiens donc à remercier :
-    BOLOGNE SA ;
-    LA SARA ;
-    LA BRED-BANQUE POPULAIRE ;
-    BNP PARISBAS ;
-    L’UDE MEDEf ;
-    L’IEDOM ;
-    LA FRBTPG.
 
Cette quatrième édition, nous voulons la voir démarrer sous le signe de l’espoir

Avec ce concours, nous voulons développer et entretenir un climat de confiance positif et générateur d’initiatives. C’est un signal force que nous adressons aux forces vives du pays, à ceux qui agissent sur le front de l’économie. Nous voulons leur dire que l’action de la collectivité en faveur du développement des petites et moyennes entreprises est plus ambitieuse que jamais pour les accompagner dans leurs projets.

Dans une région où le chômage de masse demeure une réalité pesant sur toute la société, la création d’entreprises constitue une voie d’insertion et un moyen de créer leur propre emploi.

Si le taux de création d’entreprises, dans notre région demeure supérieur à la moyenne nationale , il est encore plus vital de renforcer l’accompagnement des opérateurs économiques afin de pérenniser les initiatives de nos chefs d’entreprises.

Il y a quelques semaines, la région a adapté ses mesures d’accompagnement et de préfinancement dont l’objectif est de faciliter l’accès tant aux fonds structurels européens, qu’aux aides spécifiquement régionales, indispensables à la réalisation de leur ambition de croissance. Nous avons mis en place de nouvelles bonifications pour les jeunes en difficulté, conformément au Plan d’urgence que nous avons lancé au début de l’année. Nous accordons également des bonifications d’aides aux chefs d’entreprises qui font le choix de s’installer dans les Iles du sud, en Côte sous le vent ou dans le nord Grande-Terre.

Ainsi, qu’il s’agisse de l’aide régionale à l’investissement des entreprises et à l’emploi pour l’installation ou la modernisation d’entreprise, de l’aide régionale au démarrage d’activité, de l’aide à l’investissement, de l’emploi tremplin , du fonds DOM, des aides européennes, notre ambition est de permettre à l’entreprise guadeloupéenne de prendre une plus grande place encore dans notre économie.

Pour cela, ce ne sont pas moins de 50 millions d’euros que nous avons injectés dans notre budget 2011

Afin de renforcer son action, nous avons mis en œuvre avec l’ensemble des acteurs du monde économique et social, le Schéma régional de développement économique qui définit les orientations stratégiques de la collectivité en matière de développement économique afin de développer l’attractivité du territoire et de prévenir les risques d’atteinte à l’équilibre économique de tout ou partie de la région.

J’ai d’ailleurs demandé que ce SRDE soit évalué afin qu’il soit actualisé.

L’espace unique d’échanges et de rencontre l’agence régionale de développement économique « GUADELOUPE EXPANSION » qui est au sein de la Maison régionale des entreprises pour favoriser le développement du tissu économique  de la Guadeloupe et répondre aux  préoccupations des porteurs de projets et chefs d’entreprises doit être quant à lui réorienté.

Par ailleurs, le schéma régional de développement économique a préconisé et permis la création d’un fonds d’investissement de la région Guadeloupe qui soutient de grands projets d’investissements et de création d’activités. Il a ainsi permis le rachat des murs et du foncier de Cora Desmarais à Basse-Terre et nous réfléchissons à son intervention pour le développement de la grande zone commerciale et artisanale que nous avons en projet sur un terrain de 9 hectares appartenant à la région à Capesterre- Belle Eau.


Il y a donc beaucoup à faire.

Pour cette quatrième édition, un coup de projecteur sera mis sur le caractère innovant de l’entreprise, ainsi que sur secteur de l’artisanat.

Cette décision s’inscrit pleinement dans notre volonté de refléter le dynamisme de ce secteur qui connaît une forte expansion sur le territoire guadeloupéen, avec un taux de croissance moyen du nombre d’artisans au cours des cinq dernières années de 3,5%.

En effet, avec plus de 14 600 entreprises recensées au 31 décembre 2010, l’artisanat représente un tiers de l’ensemble des entreprises guadeloupéennes avec 13.200 salariés, sans compter les 1.000 apprentis sous contrats de travail

L’artisanat contribue aussi fortement à la formation et à l’insertion professionnelle des jeunes. La Région se devait donc de soutenir cet entrepreneuriat-là !

Je remercie encore les chefs d’entreprises pour votre implication à nos côtés, en particulier les parrains qui font un travail d’accompagnement remarquable.

Je remercie aussi les membres du jury pour qui consacrent à ce concours une belle énergie.

Et je souhaite bonne chance à tous les participants à la 4ème édition du Concours régional de la création d’entreprise.

Je vous remercie.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens