Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 16:50

INDISCRÉTIONS
Victorin
Hier, déjeuner avec le député René Dosière, pour Victorin Lurel, ministre des Outre-mers. C'est l'élu de l'Aisne qui traque les dépenses publiques — surtout quand la Droite est au pouvoir. En fait, M. Dosière est membre à l'Assemblée nationale de la Délégation aux Outre-mers et rapporteur des crédits aux territoires d'Outre-mer. Un monsieur à ménager...

Jacques
Le ministre des Outre-mers a reçu Jacques Gillot, sénateur et président du conseil général de la Guadeloupe. Un ami... de longtemps. A noter que le président Gillot est l'un des élus guadeloupéens à être intervenu rapidement pour souligner que l'Etat devait faire un effort pour tenter d'enrayer la vague de violence sans précédent que connaît la Guadeloupe avec près de 40 morts violentes depuis le début de l'année.

Josette
Josette Borel-Lincertin est à Paris. La présidente du conseil régional va assister à la réunion d'une heure tenue avec le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, après le conseil des ministres, ce mercredi. Avant d'aller déjeuner. Une heure pour parler des régions, c'est peu...

Lucette
Soucieuse du confort de ses administrés, Lucette Michaux-Chevry — qui ne devrait pas se représenter l'an prochain — a décidé de doter Basse-Terre d'un service de minibus afin que les déplacement intramuros et dans les quartiers périphériques soient facilités. Mais, que deviennent les petits bus des transporteurs particuliers ?

Pierre
En Martinique, Pierre Samot, maire du Lamentin, a répliqué aux attaques venues de l'UMP après les échauffourées qui ont suivi la marche de protestation de la mort d'un jeune. En Guadeloupe, après le déchaînement de violence (voir plus haut), pas de marche. On aurait bien vu les syndicats, les enseignants, les politiques descendre dans la rue pour une marche contre la violence. Tous unis, comme dit le slogan. Les syndicats se taisent parce que cette violence leur permet de dire que le système est mauvais. Les enseignants parce qu'il ne pensent qu'à eux. Les politiques... bref, il y a quelque chose de pourri chez nous !
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens