Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 23:19

La Guadeloupe se prépare à deux jours de grève générale

La Guadeloupe va à nouveau connaître des grèves mardi 24 et mercredi 25 novembre. Les organisations membres du Liyannaj kont pwofitasyon (LKP) ont appelé à la grève générale pour "rappeler l'Etat à ses engagements".

Près de huit mois après le conflit très dur qui avait paralysé l'île, le leader du LKP, Elie Domota, estime que "l'Etat ne cesse de faire marche arrière" sur bien des points de l'accord du 4 mars. Parmi les 12 points de revendication figurent notamment "la reprise des négociations sur les 146 points de la plate-forme de revendications du LKP", "l'annulation de l'augmentation de 6 centimes" du prix des carburants intervenue en septembre, et "le respect et l'application de l'accord Bino".

En mars, l'accord signé par le LKP et des organisations patronales minoritaires instituait une augmentation salariale de 200 euros définitivement acquise dans trois ans. Elle est versée transitoirement par les employeurs (50 euros en 2009, 100 en 2010), les conseils régional et général (50 euros en 2009 seulement), et l'Etat avec le revenu supplémentaire temporaire d'activité (100 euros).

Mais depuis le ministère de l'outre-mer a changé de mains. Marie-Luce Penchard a remplacé Yves Jégo, qui avait négocié les accords, et le LKP a l'impression qu'on ne le prend pas au sérieux. "Elle est arrivée là comme si elle n'était au courant de rien et veut remettre en cause ce qui a été décidé, dénonce Elie Domota. Sur les questions clés qui ont été posées pendant les quarante-quatre jours de grève du précédent conflit, les engagements ne sont pas respectés."

Le collectif, dont l'audience s'est sérieusement effritée depuis la fin de la crise sociale en mars, semble avoir voulu jouer la prudence en n'appelant qu'à une grève générale "d'avertissement de 48 heures". Le caractère très général des revendications formulées à cette occasion laisse au LKP une grande marge d'initiative dans l'éventualité où la mobilisation populaire serait au rendez-vous.

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 16:57
INDISCRÉTIONS
Willy
Bien bousculé durant la mobilisation des 44 jours LKP, Willy Angèle, patron des patrons, revient sur le devant de la scène après de longs mois de silence. Agora, le cercle de réflexion des chefs d’entreprise de Guadeloupe, et Alliance, l'association des entrepreneurs guadeloupéens, tiennent meeting au WTC, lundi matin. Pour la présentation de propositions économiques et sociales pour le développement de la Guadeloupe qu'ils ont compilée sur le thème « La Guadeloupe, Cité Caribéenne du 21e siècle ». A la veille d'une nouvelle mobilisation LKP.

Jean-Luc
Jean-Luc Fabre, préfet de la Région Guadeloupe, préfet de la Guadeloupe, représentant de l'Etat dans la collectivité de Saint-Martin, représentant de l'Etat dans la collectivité de Saint-Barthélemy (ouf!), prend ses fonctions très officiellement lundi, par un dépôt de gerbe au Champ d'Arbaud, à Basse-Terre. A noter que cet ancien inspecteur de la Jeunesse et des Sports est aussi guide de haute-montagne et grimpeur chevronné. Reste à voir comment il se comportera dans les bas-fonds de la vie politique locale...

Victorin
S'il ne pouvait participer à la réunion provoquée par Elie Domota, hier vendredi à Gourbeyre, puisqu'il devait participer à Paris à une réuion séisme (annulée par la ministre !) Victorin Lurel a réussi à interrompre ses réunions parisiennes pour honorer, ce soir, au conseil régional, à Basse-Terre, la soirée d'ouverture. C'est qu'on y verra du beau monde autour d'un hommage à Henri Debs ! Hé les filles, Meddhy Custos sera là !

Elie
Décidément, d'une réunion annulée l'autre... Là, c'est Elie Domota, hier matin, qui a annulé la réunion pour laquelle il avait convoqué à Gourbeyre, les signataires de l'accord Bino. Les présidents d'assemblées avaient fait savoir qu'ils ne pouvaient y être... « Cette proposition de rencontre, explique M. Domota, n'avait aucunement comme objectif d'imposer quoi que ce soit à qui que ce soit. Afin de lever tout malentendu... » Il a annulé et reporté cette réunion à lundi prochain, à 16 heures... en région pointoise.

Yves
Yves Jégo, dans 15 mois et 5 jours entre faux gentils et vrais méchants (Grasset), conclut : « En refusant de participer aux états généraux de l'outre-mer, en souhaitant même leur échec, le collectif se montre dans sa vérité : une armée au service d'une cause politique, l'indépendance de la Guadeloupe, prête à manipuler l'opinion sur de vrais problèmes concrets comme le coût de la vie. Je pense que Domota ne sait plus vraiment aujourd'hui comment se positionner. »
Ça a le mérite d'être clair !
André-Jean VIDAL
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 20:11
GRÈVE GÉNÉRALE DES 24 ET 25 NOVEMBRE : LA RÉSISTANCE S'ORGANISE

Dans un message internet, Amédée Adélaïde, président du CSLR, tente de faire front contre le mouvement de grève des 24 et 25 novembre.



A tous mes compatriotes guadeloupéens

Amoureux tout comme vous de notre chère Guadeloupe je vous adresse cette Invite :
Le mardi 24 novembre prochain, je propose à tous les Guadeloupéens vivant en Guadeloupe, de redoubler d’effort dans leur travail ce jour là, en pensant par exemple à ce milliard d’hommes et de femmes qui, dans le monde, privé de nourritures, lutte contre la faim, et aux 17.000 compatriotes qui ont perdus leur travail en cette année 2009 et encore à tous ceux qui le perdrons si nous baissons les bras.
Voici comment procéder :
· En allant travailler mardi, nous vous demandons de ne pas oublier
que vous vivez dans une des plus belles démocraties du monde, avec
probablement le meilleur système économique existant sur cette planète, les autres ayant échoué dans la douleur et dans le sang.
· En allant travailler mardi, nous vous demandons de ne pas oublier
que vous êtes jalousés, observés, enviés par nos voisins et par le monde
entier.
· En allant travailler mardi, soyez fiers d’appartenir à ce grand
ensemble qu’est l’Europe et à ce merveilleux pays qu’est la France.
· En allant travailler mardi, pensez au progrès économique et social
considérable que nous avons accompli en 63 ans de Départementalisation, aux avantages dont vous bénéficiez de par le choix et les orientations
politiques décidés en leur temps  par ceux qui nous ont précédés.
·  En allant travailler mardi, vous contribuerez, à votre mesure, à
rattraper « 1 jour » sur les « 44 » sacrifiés inutilement.
·  En allant travailler mardi, vos parents et enfants comprendront
que les choses ont changé.
· En allant travailler mardi, enfin, vous donnerez plus de sens à
votre vie, à l’avenir de votre famille et de votre pays.

Bonne journée de travail à toutes à tous
Amédée ADELAIDE
Président du CSLR
20 novembre 2009
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 20:09
VICTORIN LUREL FUSTIGE LE GOUVERNEMENT
« Au gouvernement, les petits arrangements électoraux de l’UMP
passent avant les outre-mers », argue Victorin Lurel.

 
Deux semaines après un conseil interministériel « censé refonder les relations entre les outre-mers et la République, alors même que l’encre des engagements pris est à peine sèche, des membres du gouvernement ont affiché ce vendredi une curieuse manière de considérer les enjeux ultramarins… », explique M. Lurel.
« En effet, une réunion devait se tenir ce vendredi après-midi à Paris sous l’égide de la ministre de l’Outre-mer, Marie-Luce Penchard, et la secrétaire d’Etat à l’écologie, Chantal Jouanno, concernant la mise en œuvre d’un plan séisme très attendu dans les outre-mers, où plusieurs territoires sont très exposés au risque sismique. Alors que plusieurs dizaines d’élus et de fonctionnaires ultramarins ont fait le déplacement spécialement pour cette réunion, celle-ci a été purement et simplement annulée une heure avant de se tenir. Mme Chantal Jouanno a en effet préféré un autre genre de tremblement de terre : l’annonce d’un immense accord UMP/Nouveau Centre pour les élections régionales en Ile de France pour lequel une conférence de presse a eu lieu en sa présence dans un café du Ve arrondissement. »
Victorin Lurel dit « déplorer vivement ce mélange des genres entre fonctions
gouvernementales et campagne électorale qui se fait au détriment des
représentants élus des populations ultramarines. Et, il s’étonne au passage que l’agenda d’un secrétaire d’Etat en campagne s’impose à une ministre au rang plus élevé dans la hiérarchie gouvernementale. Comprenne qui pourra… »
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 20:09
GRIPPE H1N1 : DEUX NOUVEAUX CAS

Deux personnes sont décédées au CHU de Pointe-à-Pitre, l’une le 17 octobre 2009, l’autre le 11 novembre 2009.
Le premier patient a été hospitalisé en raison de fortes fièvres et d’un état de déshydratation. Il est décédé le 17 octobre 2009. Le prélèvement réalisé s’est révélé positif au virus A/H1N1. Les résultats des analyses sérologiques ont permis d’écarter la leptospirose et de conclure à un lien indirect avec le virus A/H1N1.
Le deuxième patient, âgé de 69 ans, a été hospitalisé pour symptômes grippaux. Il est décédé le 11 novembre 2009. Le prélèvement réalisé s’est révélé positif au virus A/H1N1. L’évaluation physiopathologique réalisée le 18 novembre a conclu à un lien indirect avec le virus A/H1N1.
Selon les médecins, ces deux décès sont indirectement liés à la contamination par le virus de la grippe A/H1N1 qui a contribué à déclencher des syndromes sévères notamment chez un des patients qui présentait des  pathologies sous-jacentes graves.
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 20:08
CIOM : UNE GRANDE CAMPAGNE POUR FAIRE PASSER LE MESSAGE
Le ministère de l’Outre-mer et le Service d’Information du Gouvernement lancent une campagne de communication suite aux décisions rendues publiques par le premier Conseil Interministériel de l’Outre-mer.
Cette campagne se décline autour d’un spot TV (588 passages) et radio (1008 passages) d’une durée de 30 secondes qui seront diffusés en Outre-mer sur les chaînes publiques et privées jusqu’au 26 novembre prochain et sur France Ô en métropole. Des encarts dans la presse écrite (9) sont prévus le 21 novembre dans la presse quotidienne ultramarine.
L’objectif de cette campagne consiste à informer le public des décisions générales et particulières aux territoires, annoncées lors du Conseil Interministériel du 6 novembre dernier en incitant les internautes à se rendre sur le site des Etats généraux de l’outre-mer
www.etatsgenerauxdeloutremer.fr
Vous pourrez découvrir cette campagne à partir de vendredi 20 novembre 19 h sur le site internet du ministère : www.outre-mer.gouv.fr
Le budget de cette campagne d’une durée de 6 jours s’élève à 200 000 euros.
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 17:29
RÉUNION LKP-ÉLUS-PATRONAT ANNULÉE ET REPORTÉE

Elie Domota,cematin, a annulé la réunion pour laquelle il avait convoqué à Gourbeyre, les signataires de l'accord Bino. Les présidents d'assemblées avaient fait savoir qu'ils ne pouvaient y être... « Cette proposition de rencontre, explique M. Domota, n'avait aucunement comme objectif d'imposer quoi que ce soit à qui que ce soit. Afin de lever tout malentendu... » Il a annulé et reporté cette réunion à lundi prochain, à 16 heures... en région pointoise.
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 16:55
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 16:51

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 16:51
Polynésie : motion de défiance déposée contre le gouvernement Temaru

Une motion de défiance a été déposée jeudi matin (heure locale) contre le gouvernement d'Oscar Temaru à l'Assemblée de Polynésie française, a-t-on appris de source politique à Papeete.
Cette motion a été déposée par deux groupes de l'ex-majorité et un groupe d'opposition, tous autonomistes. Elle devrait être étudiée mardi.
Si elle était votée par la majorité des 57 représentants de Polynésie, elle mettrait fin au gouvernement présidé par l'indépendantiste Oscar Temaru.
Ce dernier est revenu le 12 février 2009 pour la quatrième fois à la barre de ce territoire du Pacifique marqué depuis cinq ans par une instabilité politique chronique avec neuf gouvernements successifs, nés d'alliances toujours rompues.
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens