Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 23:09
INDISCRÉTIONS
Félix
Félix Desplan, maire de Pointe-Noire, rectifie nos propos de la semaine dernière. Le nom d'une rue de Pointe-Noire n'est pas Corossol, comme nous l'avions écrit mais bien, comme indiqué dans un arrêté signé de sa main, « Corps-au-sol ». L'explication qu'il a bien voulu nous donner est la suivante : « Ce nom provient de faits historiques vécus à certaine époque où existaient deux milices : corps de terre et corps de mer. Les uns, pour avertir les autres, se mettaient corps au sol. » Merci M. Desplan !

Gugusses
Samedi soir, bulletin météo sur RFO, avec une annonce sympa : il n'y a pas de phénomène cyclonique sur l'Atlantique. Juste après un passage à l'antenne, pendant le journal, de Roland Mazurie, prévisionniste de Météo France qui donnait des nouvelles d'Ana et de Bill, les deux phénomènes qui nous intéressent. Et pas de bulletin spécial pour dire la gaffe !

Jacques
Heureux, Jacques Bangou, maire de Pointe-à-Pitre et président de la communauté d'agglomération Cap Excellence, en visitant le chantier de l'immeuble que va occuper cette administration dans l'ancien immeuble Air France du boulevard Légitimus. A noter que le maire de Pointe-à-Pitre semble mettre les bouches doubles pour faire bouger la ville. Un bon point de plus, après les efforts faits en matière de propreté des rues et de restauration de certains bâtiments remarquables.

Florent
Florent Mitel, maire de Petit-Canal, a décidé de déposer plainte contre deux pollueurs d'un site sympathique : la forêt de Deville-Maisoncelle. Et qui étaient-ils ? Un enseignant, une infirmière ! Sans vergogne, ces deux sinistres individus. Et il semblerait (voir en page 6) que la petite forêt qui doit être préservée soit souvent ainsi souillée. Pas de pitié pour ceux qui se font prendre, M. le maire !

Clara, Ludivine
Clara est miss Capesterre-Belle-Eau. Ludivine est miss Pointe-Noire. Ces jeunes jeunes filles, longilignes, aux sourires éclatants, sont le symbole même de la beauté de nos femmes. Allez, en piste pour miss Guadeloupe et pour miss France !
André-Jean VIDAL
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 23:08
ANA : VIGILANCE ORANGE
Depuis 11h45, la Guadeloupe est en vigilance orange

La tempête tropicale Ana continue sa progression vers l'ouest mais a toujours du mal à se renforcer. Elle pourrait passer toujours au stade de faible tempête sur le nord des Petites Antilles à proximité de la Guadeloupe lundi matin. Même si les conditions météo ne sont pas prévues très dangereuses, le niveau de vigilance est passé à orange en fin de matinée de dimanche pour des pluies orageuses parfois intenses, du vent entre 50 et 80 km/h, avec des rafales avoisinant les 80-100 km/h et une mer temporairement forte.
Le centre de la perturbation était, à 11 heures, vers 14,8N et 55,8W, soit à environ 500 km à l'est de la Dominique, avec un déplacement vers l'ouest puis nord-ouest à 32 km/h.
La tempête tropicale Bill continuait, pendant ce temps de se renforcer rapidement et pourrait devenir ouragan d'ici lundi. Le scénario de Météo France fait passer Bill au stade d'ouragan au nord des Petites Antilles autour de jeudi. La surveillance est de mise pour l'état de la mer. Cependant, comme pour Ana, donnée passant au nord des Antilles en fin de semaine et qui a infléchi sa trajectoire vers la Guadeloupe, une erreur de plus de 200 voire 300 kilomètres reste possible à l'échéance de 48 heures.
Le centre de Bill était, dimanche à 11 heures, vers 12,1N et 38,4W, soit à environ 2 400 kilomètres à l'est des Petites Antilles, avec un déplacement vers l'ouest-nord-ouest à 25 km/h.
Rappelons que le niveau orange correspond à une procédure complexe que nous détaillons ci après.

Vigilance orange : « Préparez-vous ! »
En cas de cyclone : un cyclone tropical (tempête tropicale ou ouragan) représente un danger possible avec impact fort attendu à échéance encore un peu éloignée et donc avec encore une légère imprécision, ou un danger très probable à échéance rapprochée mais avec effets limités (impact modéré) attendus sur le territoire.
Hors cyclone : un danger de très fortes pluies (avec ou sans orages) a débuté ou est imminent ; ou un danger particulier dû au vent d'alizé très soutenu que l'on connaît parfois est prévu ou est en cours ; ou un risque de mer particulièrement dangereuse (houle forte et puissante déferlant sur les côtes, ou danger de mer forte due au vent local) est prévu ou débute.
- Se tenir informé en continu de l'évolution de la situation météo auprès de Météo-France, des médias, des communiqués de la préfecture, etc.
- En cas de mer dangereuse, ne pas prendre la mer (sous aucun prétexte), éviter la proximité des plages où déferlent des rouleaux ; protéger ses embarcations nautiques.
- En cas de risque de fortes pluies : éviter d'entreprendre des randonnées en montagne ou près des cours d'eau, et des zones habituellement à risques dès la survenance de mauvais temps ... Eviter toute sortie impérative même en milieu urbain.
- En cas d'approche de cyclone, vérifier une nouvelle fois le cas échéant (ou compléter le cas échéant pour tenir plusieurs jours en mode "survie") :
** l'état des réserves en eau potable (nombreuses bouteilles d'eau minérale) et alimentaires (en aliments secs et conserves, pour les bébés, etc.). Attention aux denrées contenues dans les congélateurs, l'électricité risquant d'être coupée longuement.
** l'état des piles et batteries, notamment pour les radios (pour écouter les communiqués des autorités, les bulletins météorologiques, ...).
** penser à effectuer le plein de carburant pour vos véhicules, à protéger vos documents personnels (papiers), et de se munir d'argent liquide (distributeurs risquent ensuite d'être inopérants, les achats par carte bancaire difficiles ...).
** préparer l'habitation (penser à ranger tout ce qui peut devenir des projectiles lorsque le vent soufflera), commencer à consolider portes et fenêtres (volets, contre-plaqués, rubans scotch sur les parties vitrées), mettre hors d'eau (si lieu à risque d'inondation) les objets, mobiliers sensibles ...
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 15:48
Ana devrait passer sur la Guadeloupe cette nuit
Ce matin, Ana était par 14°6 Nord, 53°8 Ouest soit à 900 km à l’Est de nos îles. Il s'agit d'une tempête tropicale avec un vent maximal moyen estimé à 75 km/h et des rafales de 95/100 km/h. Son déplacement se fait vers l’ouest à une vitesse de 32 km/h. Il faut s'attendre à la poursuite du déplacement vers l’Ouest puis infléchissement vers le Nord-Ouest en seconde partie de nuit de dimanche à lundi matin.
Il est vraisemblable que ce passage s’effectue sur la Guadeloupe  « continentale ». Ana, qui est un système de petite taille, devrait se renforcer peu à peu mais ne devrait pas atteindre l’intensité d’ouragan avant de traverser les îles.
Il faut s’attendre à connaître en Guadeloupe des effets de tempête modérée, avec le passage d’Ana. A savoir le passage de quelques bons grains orageux dés cette après-midi et dans la nuit de dimanche à lundi, accompagnés parfois de rafales de vent violentes  proches des 90/100 km/h, et une mer devenant forte lundi, creux proches des 3m. Les pluies pourront être intermittentes à fréquentes et de bonne intensité cette nuit jusqu’à lundi en journée.



Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 15:34
Le Bureau d’études ouvrières est en place
La plate-forme de Liyannaj kont pwòfitasyon (LKP) faisait état du souhait de voir créer, en Guadeloupe, un Bureau d'études ouvrières, outil de référence de la défense des consommateurs.
Ce bureau a été acté par les points 22 et 23 du protocole de fin de conflit du 4 mars 2009. Alain Plaisir, de la CTU, était en charge de ce dossier complexe. Il indiquait, hier, la constitution du bureau et rappelait : « Ce bureau est constitué entre les organisations syndicales ouvrières et les associations de consommateurs agrées. Il s'agit d'une association déclarée, régie par la loi de 1901, et qui a pour objet de répondre aux besoins des organisations syndicales et des associations de consommateurs dans le domaine des recherches statistiques, économiques et de défense des consommateurs. »
Alain Plaisir précisait : « L'association exerce ses activités en étroite collaboration avec les organisations syndicales ouvrières et les associations de consommateurs. Pour réaliser ses missions, le Bureau d’études ouvrières procède selon deux modalités : d’une part un centre de recherche et de documentation, composé d’administratifs et de chercheurs et d’autre part un centre de contrôle et d’investigation, avec des équipes désignées par les syndicats et les associations de consommateurs. Les résultats des recherches sont mis à la disposition de l’Etat, des collectivités locales de la Guadeloupe et du tout public. »
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 15:32
"Je ne vois pas ce qu'on peut me reprocher", se défend le préfet suspendu

Le préfet Paul Girot de Langlade, soupçonné d'injures racistes, visé par une enquête et suspendu par le ministère de l'Intérieur, a affirmé samedi sur France Inter qu'il "ne voyait pas" ce qu'on pouvait lui "reprocher" dans cette affaire, parlant d'une "manipulation".
"Les comportements et les propos qu'on me fait tenir dans les médias depuis deux jours ne sont pas les miens et ne reflètent ni la réalité ni ma personnalité. Je n'ai toujours pas eu connaissance d'une plainte et je ne vois pas ce qu'on peut me reprocher", a-t-il déclaré.
"Je m'étonne que des propos qui n'ont jamais été tenus soient véhiculés sans vérification approfondie", a-t-il ajouté.
"L'hôtesse d'Air France qui m'accompagnait pour le transit à Orly entre deux avions, était indignée elle-même par le comportement de l'agent de sécurité et m'a présenté des excuses au nom de sa compagnie", a-t-il assuré. "Je leur ai dit dépêchez-vous, de façon agressive, certes, mais c'est tout ce que je leur ai dit", a-t-il détaillé.
Le parquet de Créteil a ouvert vendredi une enquête pour "injures publiques à caractère racial" visant M. Girot de Langlade, mis en cause par une agent de sûreté de l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne) et "immédiatement" suspendu par le ministère de l'Intérieur.
"Il s'agit sans doute, pour moi, d'une manipulation en lien avec les deux procès qui ont été engagés à mon encontre par le Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples), pour lesquels je vous rappelle il a été débouté à deux reprises", a poursuivi le préfet.
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 15:32
Un préfet soupçonné d'injures racistes suspendu et visé par une enquête

Le parquet de Créteil a ouvert vendredi une enquête pour "injures publiques à caractère racial" visant le préfet Paul Girot de Langlade, mis en cause par une agent de sûreté de l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne) et "immédiatement" suspendu par le ministère de l'Intérieur.
L'enquête, confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), vise des propos à caractère racial que le préfet Paul Girot de Langlade, 63 ans, est soupçonné d'avoir tenus le 31 juillet vers 06H50 à l'aéroport d'Orly-Ouest, selon une source judiciaire.
Cette procédure fait suite à une plainte pour injures racistes déposée le 4 août au commissariat de Corbeil-Essonnes (Essonne) par une agent de sûreté d'origine antillaise de la société Securitas.
Ce n'est pas la première engagée contre M. Girot de Langlade, préfet hors cadre, qui a déjà obtenu une relaxe et un non-lieu pour des propos concernant les gens du voyage.
Selon la plaignante, âgée de 27 ans, l'alarme ayant retenti alors que le préfet franchissait le portique de sécurité, une de ses collègues lui a demandé de vider ses poches. Le préfet aurait alors lancé le contenu de ses poches sur l'agent.
La jeune femme lui demandant de garder son calme, M. Girot de Langlade lui a répondu, toujours selon les termes de la plainte : "On est là où ? On se croirait en Afrique ici", arguant de sa qualité de préfet.

« Il n'y a que des Noirs ici »
Alertés par l'incident, des membres de la hiérarchie et du personnel d'Aéroports de Paris se sont approchés. "De toutes façons, il n'y a que des Noirs ici", a alors ajouté le préfet devant ces témoins.
De son côté, le président de la filiale Securitas aviation, Xavier Gondaud, n'a pas souhaité faire de commentaire.
Le préfet, qui était coordonnateur local pour la Réunion des Etats généraux de l'Outre-mer, a été suspendu "immédiatement" de sa fonction de coordinateur, a précisé vendredi le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux.
"Je ne tolèrerai jamais que des propos racistes ou discriminants soient tenus dans notre pays, d'autant plus par un représentant de l'Etat, quel qu'il soit", a dit le ministre.
Le délégué interministériel à l'Outre-mer Patrick Karam a salué cette décision, signe d'une "tolérance zéro" du gouvernement. Tout en rappelant que le préfet est "innocent jusqu'à preuve du contraire", M. Karam a estimé que "lorsque vous êtes haut fonctionnaire, dépositaire de l'autorité publique, en plus en charge des Etats généraux sur l'Outre-mer à la Réunion, vous devez être irréprochable".

« Beauf de la République »

M. Girot de Langlade avait remis le 30 juillet son rapport de synthèse sur sa mission à la Réunion.
Les associations de lutte contre le racisme sont montées au créneau, demandant une sanction "exemplaire" si les faits étaient avérés.
Qualifiant le préfet de "beauf de la République", Mouloud Aounit, président du Mrap, a demandé que "la justice soit exemplaire" s'agissant d'un "multirécidiviste".
SOS Racisme s'est prononcé pour la "révocation pure et simple" du haut fonctionnaire, si l'enquête confirmait les propos visés. Le Conseil représentatif des associations noires (Cran) a réclamé une "mesure disciplinaire de mise à pied".
Paul Girot de Langlade avait été relaxé en appel en juin 2008 pour des propos assimilant les gens du voyage à des délinquants, tenus alors qu'il était préfet d'Indre-et-Loire. Il avait déjà fait l'objet d'une procédure concernant les gens du voyage en 2002 quand il était préfet du Vaucluse. Celle-ci s'était soldée par un non-lieu, confirmé en appel en 2005, les faits étant prescrits.
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 15:31
Grippe A: 53 cas décelés en Polynésie française, dont deux graves

Cinquante trois cas de grippe A ont été confirmés en Polynésie française, avec huit cas d'hospitalisation dont deux cas graves, a indiqué dimanche le ministère territorial de la Santé.
Par ailleurs, des analyses effectuées sur une jeune femme décédée le 5 août ont révélé la présence du virus, indique le communiqué du ministère. D'autres prélèvements ont été effectués et envoyés dans l'Hexagone "pour confirmation". Enceinte et déjà malade, la jeune femme était considérée comme une patiente "à risque".
La cellule de suivi de la grippe A(H1N1) est maintenue "en alerte" compte tenu de "la multiplication" de cas de grippe ou de fièvre suspecte, indique le communiqué.
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 15:30
Calédonie: le directeur de l'OPT condamné pour détournements de fonds

Le directeur de l'Office des Postes et Télécommunications (OPT) de Nouvelle-Calédonie a été condamné vendredi à une amende et une année d'interdiction de gérer l'OPT, pour détournements de fonds et usage de faux, a-t-on appris de source judiciaire.
Il était reproché à Jean-Yves Ollivaud de s'être réservé l'utilisation de ristournes offertes par la compagnie Air France, afin de pouvoir voyager en classe supérieure.
La transformation de billets pour Paris, prévus dans son contrat, en billets de voyage d'agrément pour l'Australie lui était également reprochée. Le préjudice s'élèverait à environ 84.000 euros.
Le montant de l'amende dont il devra s'acquitter s'élève à 9 millions de francs Pacifique (75.600 euros).
"Je suis extrêmement surpris et déçu. Je ne m'attendais pas à ça. J'ai ma conscience pour moi, je n'ai rien pris à personne. Je vais me battre", a déclaré à la presse Jean-Yves Ollivaud, qui va faire appel de cette décision.
Le parquet avait requis un an de prison avec sursis et cinq ans d'interdiction de gérer un organisme public.
En mars 2008, la Chambre territoriale des comptes de Nouvelle-Calédonie avait par ailleurs publié un rapport accablant sur la gestion de l'OPT, en situation de monopole.
La juridiction avait notamment constaté "des irrégularités constitutives de gestion de fait", "des méthodes de gouvernance internes trop personnalisées" ainsi que des pratiques fiscales et d'attribution de marchés "irrégulières".
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 15:21
Guyane : deux nouveaux cas de grippe A chez des sportifs

Deux sportifs, un jeune footballeur de 14 ans, revenu d'un tournoi en Surinam, et un sportif de retour d'un tournoi de volley-ball en Guadeloupe, sont touchés, en Guyane, par la grippe A H1/N1, a-t-on appris samedi auprès de la préfecture de Guyane.
Ces deux nouveaux cas portent à cinq le nombre de cas de grippe A en Guyane.
Selon la préfecture, les deux sportifs ont été traités "à l'hôpital de Cayenne, sans hospitalisation et leur santé n'inspire aucune inquiétude".
Il s'agit de deux membres de "deux délégations sportives distinctes ayant participé à deux tournois : un jeune footballeur de 14 ans revenu d'un tournoi de football à Paramaribo au Surinam et un membre d'une délégation sportive de Guyane de retour d'un tournoi de volley-ball en Guadeloupe", a indiqué samedi la préfecture sans préciser pour ce second cas s'il s'agissait d'un dirigeant ou d'un joueur.
Selon Jean-Claude Labrador, président de la Ligue de football de Guyane, "le jeune footballeur de 14 ans avait certainement contracté le virus en Guyane, puisqu'il présentait un état grippal à son arrivée à Paramaribo le 6 août".
"Nous lui avons donné de la vitamine C et il a joué ses matchs", a ajouté M. Labrador. La jeune sélection de Guyane a remporté ce tournoi, disputé du 6 au 12 août devant le Surinam, le Guyana et Curaçao.
"C'est en rentrant en Guyane que le jeune a dit à sa mère qu'il ne se sentait pas bien. Le cas de grippe A a été confirmé. Les précautions d'usage ont été prises. Il est en quarantaine chez lui. Aucun autre joueur ne présente de symptôme, pour l'heure", a ajouté le président de la Ligue.
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 00:54
Attention à la dépression tropicale
Pas d'inquiétude à avoir pour la dépression tropicale numéro 2. Elle se délite tranquillement, et devrait, selon Météo France, passer sur les Petites Antilles sous forme d'une onde tropicale.
Cependant, le système perturbé au sud des îles du Cap Vert devrait donner naissance à un cyclone dans les 24 à 48 heures. Les conditions sont favorables à son renforcement progressif lors de son déplacement vers l'ouest. A suivre, avec attention.

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens