Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 00:53
INDISCRÉTIONS
Félix
Signé Félix Desplan, l'arrêté du 23 juillet 2009 relatif au stationnement en prévision du passage du Tour cycliste de la Guadeloupe. Il contient de vraies perles et l'on comprendra que M. Desplan n'est pas le rédacteur du document officiel qu'il a signé (sans le lire, sans doute).
Ainsi, on apprend que « la circulation sera fermée aux carrefours des rues République et... corps au sol ». Il est à penser qu'il s'agit de la rue Corossol (le corossol étant un fruit local...). Quand au corps au sol, c'est ventre à terre et le nez dans la poussière, ce que doit être l'attitude du misérable rédacteur de ce document devant son maire qui l'a signé et fait enregistrer pour la postérité dans les actes administratifs. Faut toujours lire ce qu'on signe, Félix !

Gugusses
Hier, la Sécu invitait les journalistes à une conférence de presse sur la Lodéom et les entreprises. Doublée d'un déjeuner. Le tout à Capesterre-Belle-Eau. Etonnement des journalistes qui ont autre chose à faire qu'à descendre de Pointe-à-Pitre, lieu du siège de la Sécurité Sociale, à Capesterre. Le temps des journalistes est minuté. Ils travaillent dans l'urgence ! Comme certains s'étonnaient du lieu de rendez-vous, les responsables de la Sécu ont répliqué : « Mais, c'est là qu'arrive le Tour. Toute la presse sera là. » Sauf que c'est la presse sportive qui est aux arrivées du Tour, pas les journalistes qui couvrent les conférence de presse de la Sécu !

Emile
Emile Papiernik est mort. Professeur de médecine, ancien chef de service de la maternité de l'hôpital de Clamart, il est souvent venu en Guadeloupe, pour y travailler en qualité de correspondant régional d'obstétrique. Il y a rencontré le professeur Camille Berchel, le professeur Eustase Janky, Roberte Hamousin, donné des conseils, aidé à développer la prise en charge de la santé de la mère et de l'enfant. C'était un ami de la Guadeloupe.

Jean-Pierre
Il est arrivé en début de semaine dernière. Le colonel Jean-Pierre Chenel, âgé de 46 ans, a pris la direction de la gendarmerie de Guadeloupe. Depuis 2006, dans son ancienne affectation, en Ille-et-Villaine, il a créé plusieurs unités : un peloton autoroutier, une brigade de recherches et un Peloton de Surveillance et d'Intervention de la Gendarmerie (PSIG). Jean-Pierre Chenel a notamment fait de la lutte contre l'insécurité routière et les comportements inquiétants en matière d'alcool et de stupéfiants ses priorités. Il aura ici du travail !

Marie-Luce
Marie-Luce Penchard, secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, en vacances en Guadeloupe, assistera au conseil des ministres du 25 août, avant de revenir à la fin du mois, pour une visite officielle. La première. La dernière fois, elle accompagnait le président de la République, sans avoir l'autorisation de l'exprimer (pas plus que son ministre de tutelle, Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur, d'ailleurs). Une règle essentielle qui veut qu'aucun ministre ne puisse s'exprimer quand le président est là. Le ministre devient alors... simple conseiller technique de son président. Fin août, Mme Penchard pourra s'exprimer tout son saoul.
André-Jean VIDAL

Selon la loi du 2 août 1949 portant sectionnement des quatre départements d’Outre-Mer en cantons, le canton composé des deux communes de Port-Louis et de Anse-Bertrand porte le nom de « canton Selon la loi du 2 août 1949 portant sectionnement des quatre départements d’Outre-Mer en cantons, le canton composé des deux communes de Port-Louis et de Anse-Bertrand porte le nom de « canton de Port-Louis » et non celui de « canton d’Anse-Bertrand ». il n’y a donc aucun oubli dans l’ordonnance du 29 juillet 2009 de délimitation des circonscriptions. Il est vrai toutefois que dans le langage commun, ce canton est souvent appelé « canton de Anse-Bertrand », voire « canton de Anse-Bertrand/Port-Louis ».
de Port-Louis » et non celui de « canton d’Anse-Bertrand ». il n’y a donc aucun oubli dans l’ordonnance du 29 juillet 2009 de délimitation des circonscriptions. Il est vrai toutefois que dans le langage commun, ce canton est souvent appelé « canton de Anse-Bertrand », voire « canton de Anse-Bertrand/Port-Louis ».
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 00:52
Racisme : un ancien préfet de Guadeloupe suspendu
Le préfet Paul Girot de Langlade, ancien préfet de Guadeloupe, qui était coordinateur local pour la Réunion des Etats généraux de l'Outre-mer, a été suspendu de sa fonction de coordinateur après le dépôt d'une plainte pour « injures à caractère raciste », a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier.
La plainte a été déposée au commissariat de Corbeil-Essonnes (Essonne) le 31 juillet par une employée d'Orly et a été transmise au parquet de Créteil (Val-de-Marne), le 11 août, a indiqué une source judiciaire.
Selon une source proche du dossier, M. de Langlade, préfet hors cadre, a été immédiatement suspendu de sa fonction de coordinateur.
Arguant de sa qualité de préfet, Paul Girot de Langlade, aurait eu des propos péjoratifs à l'encontre d'une employée d'Orly, d'origine antillaise.
D'après le site internet Bakchich, les faits se seraient déroulés le jour du dépôt de la plainte, à son retour de la Réunion lorsqu'un agent de sécurité lui aurait demandé de vider ses poches alors que l'alarme du portique avait retenti.
Paul Girot de Langlade avait été relaxé en appel en juin 2008 pour des propos assimilant les gens du voyage à des délinquants.
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 14:48
L'exode de Cuba se poursuit 15 ans après la "crise des balseros"

Quinze ans après que 37.000 Cubains se furent lancés à la mer à bord d'embarcations précaires, nombre d'entre eux qui, comme "Amigo", ont survécu à un naufrage accrochés à une bouée, sont encore prêts à risquer leur vie pour émigrer aux Etats-Unis.

Assis sur le palier de sa maison humide de Cabañas, un village de pêcheurs à 55 km de La Havane, Alexander "Amigo" (ami) raconte qu'à l'âge de 15 ans, il avait réussi à convaincre ses parents de ne pas suivre ceux qui défiaient la mer pour rejoindre les Etats-Unis, au plus fort de la grave crise économique qu'a souffert Cuba à la chute de l'URSS en 1991.
Douze ans plus tard, le 23 décembre 2006, fatigué d'une vie de privations, il tentait lui-même de prendre la fuite à la faveur de la nuit avec son épouse Yunié et dix autres personnes.
"J'avais 27 ans et j'avais beaucoup entendu parler (des Etats-Unis). Je n'avais pas de travail et je voulais tenter ma chance", dit-il.
A 10 km de la côte, la barque a chaviré. Seule Yunié portait un gilet de sauvetage. "Je me suis mis en caleçon dans l'eau. J'ai beaucoup vomi et me suis déshydraté. J'ai cru que j'allais mourir".
Dix personnes, accrochées à des bouées, allaient être sauvées. Les deux autres n'ont jamais refait surface. "On nous a repêchés au matin. Je me rappelle chaque jour l'horreur de cette nuit", dit Alexander.

« C'était fou ! »

Située près du port de Mariel, point de départ de 125.000 Cubains en 1980, la localité de Cabañas a été au coeur de la "crise des balseros" qui a éclaté après une manifestation le 5 août 1994 à La Havane, la plus violente depuis la Révolution de 1959.
Une semaine plus tard, Fidel Castro ordonnait aux gardes-frontières de ne plus s'opposer aux départs clandestins, accusant Washington de les encourager. Ce qui avait provoqué un bouillonnement d'activités à Cabañas.
"C'était fou. On vendait de l'eau, de la nourriture, des gris-gris pour les gens qui voulaient partir. On échangeait des motos, des voitures et des maisons contre un radeau", se rappelle Antonia Falcon, une retraitée de 66 ans.
Son mari Pedro, 70 ans, critique lui "ces aventuriers qui ont oublié ce que la Révolution leur a donné". "Beaucoup sont arrivés à bon port, mais beaucoup d'autres reposent dans le fond de la mer", dit-il.
Certains ont été transportés aux Etats-Unis ou sont retournés à Cuba après avoir été interceptés en mer par la marine américaine et transférés par milliers sur la base navale américaine de Guantanamo (est de Cuba).

« J'ai voulu revenir »

Un homme de 42 ans, qui refuse d'être identifié, affirme avoir passé huit mois sur la base de Guantanamo. "Je ne suis pas parvenu aux Etats-Unis, j'ai donc voulu revenir", raconte-t-il en affirmant avoir réussi à s'enfuir de la base en franchissant un champ de mines qui la sépare du territoire cubain.
Pour résoudre la crise, Washington et La Havane ont conclu en 1994 un accord migratoire qui prévoit chaque année l'octroi de 20.000 visas américains.
Mais l'exode des Cubains se poursuit et quelque 21.000 d'entre eux ont été interceptés depuis 1995, selon des chiffres officiels américains.
Les autorités cubaines accusent les Etats-Unis d'encourager ce dangereux exode en octroyant un permis de résidence à tout Cubain qui touche son sol.
Un homme qui répond au surnom "del Moro" dit avoir essayé de fuir en 2006, 2007 et 2008. "Je veux travailler à Miami. Le salaire est ici de 15 ou 20 dollars et tout est cher. Je me sens prisonnier et je veux une vie normale. Avec Fidel ou Raul Castro, rien ne va changer", estime cet Havanais de 33 ans qui dit construire une embarcation pour tenter de fuir de nouveau.
Alexander "Amigo" travaille lui dans une cantine mais se demande parfois à quel point "sa vie aurait changé" s'il avait réussi à gagner les Etats-Unis.
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 01:33
Vacancier emprisonné en Turquie pour une pierre: l'épouse écrit à Sarkozy

L'épouse française d'un Mauricien emprisonné en Turquie pour avoir voulu rapporter une pierre que les autorités considèrent comme une antiquité, a écrit mercredi à Nicolas Sarkozy afin de lui demander d'intervenir pour la libération de son mari.
"Je demande publiquement votre intervention pour la libération de mon mari", écrit dans une lettre adressée en copie à l'AFP Martine Murugan, dont l'époux, père de quatre enfants, est incarcéré en Turquie depuis le 2 mai.
Mme Murugan avait déjà écrit au président de la République début juillet.
Domanick Murugan a été arrêté à l'aéroport d'Antalya le 2 mai, alors qu'il s'apprêtait à repartir en France avec sa famille, après la découverte dans ses affaires d'une pierre antique, achetée dans la rue quelques jours plus tôt pour 20 euros.
Inculpé de trafic d'antiquités, délit passible de 10 ans d'emprisonnement, le Mauricien, mécanicien à Chocques (Pas-de-Calais), près de Béthune, qui vit en France depuis 36 ans, doit être jugé le 27 août.
Depuis la médiatisation des faits au début de l'été, Mme Murugan peut parler une dizaine de minutes chaque semaine au téléphone à son mari, a-t-elle dit à l'AFP.
"Mon mari est innocent, il ne va pas bien, j'ai peur qu'il fasse une tentative de suicide, mes enfants, la famille et moi-même n'allons pas bien non plus (je ne travaille pas, l'activité de mon époux est en suspens, il n'y a aucune rentrée d'argent et notre fils de 5 ans voit un psychologue)", écrit-elle à Nicolas Sarkozy.
"Vous devez nous aider, vous devez intervenir rapidement dans cette affaire", a-t-elle demandé au président de la République.
Le ministère des Affaires étrangère, sur son site internet, met en garde les touristes se rendant en Turquie contre "l'exportation de biens culturels et d'antiquités de plus d'une centaine d'années". "Les autorités locales appliquent une définition très large à la notion d'antiquités", ajoute-t-il.
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 01:32
Grippe A(H1N1): 1.058 cas confirmés ou probables en France métropolitaine

La France métropolitaine, où la circulation du virus A(H1N1) 2009 reste limitée, dénombre 1.058 cas probables et confirmés de la nouvelle grippe recensés depuis le début de l'épidémie, selon le dernier point de l'Institut de veille sanitaire (InVS).
La semaine dernière, le nombre de cas probables et confirmés se montait à 921.
Selon ce point arrêté au 11 août, 53 patients au total ont été hospitalisés au moins 24h en métropole depuis le début de l'épidémie. Parmi eux, 47 sont sortis guéris. Une jeune fille est morte à Brest, dont le décès a été annoncé le 30 juillet.
Parmi les patients hospitalisés, dix l'ont été en réanimation ou soins intensifs. Au 11 août, cinq patients étaient toujours hospitalisés dont quatre en soins intensifs. Aucun décès de patients porteurs du virus A (H1N1) 2009 n'a été rapporté cette semaine", précise l'InVS.
La circulation du virus est "effective mais reste limitée" en métropole, selon l'institut. Sur les 1.058 cas recensés depuis le début de l'épidémie 691 sont des cas confirmés.
La tendance à la hausse des passages à l'hôpital pour grippe depuis début juillet, reste modérée et n'évoque pas une large circulation du virus, selon ce point.
Le nombre de nouveaux épisodes de cas groupés est également stable par rapport à la semaine précédente (10 contre 9).
Il y a eu, jusqu'à présent trois cas en Guadeloupe.
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 01:31
Woerth: pas d'augmentation d'impôt malgré la hausse du déficit budgétaire

Le ministre du Budget, Eric Woerth, a réaffirmé mercredi qu'il n'y aurait pas d'augmentation des impôts, même si le déficit budgétaire de la France s'est encore alourdi en juin.
"Le gouvernement constate une chute des recettes (de l'Etat)" mais ne prévoit "évidemment pas d'augmentation d'impôts qui conduirait à rajouter de la crise à la crise", a expliqué M. Woerth sur TF1.
Interrogé à nouveau sur le fait de savoir si des augmentations d'impôts pourraient survenir, le ministre a répété: "non, (il n'en est) pas question".
Le ministère du Budget a annoncé mardi que le déficit budgétaire de la France s'était encore creusé à 86,6 milliards d'euros fin juin contre 32,8 milliards un an plus tôt, en raison du plan de relance et de la crise qui réduit les recettes fiscales.
Selon les dernières prévisions confirmées mardi par Bercy, le déficit budgétaire à la fin de 2009 serait compris entre 125 et 130 milliards d'euros.
Interrogé sur le fait de savoir si le gouvernement pourrait revoir ces chiffres, Eric Woerth a répondu: "non".
"Ces chiffres sont conformes à nos prévisions", a-t-il ajouté.
"Les autres pays (...) ont des déficits bien supérieurs au déficit français, et la vraie réponse, c'est de solliciter la croissance. C'est cette croissance qui nous permettra de sortir de cette situation de finances publiques tendue", a affirmé M. Woerth.
Pour cela, il faut miser sur "des réformes structurelles", comme celle des retraites ou des collectivités territoriales, a-t-il expliqué. "Le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, c'est aussi une réforme structurelle (...) qui est une réponse directe à cette crise", a aussi fait valoir le ministre.
Interrogé sur un plafonnement des niches fiscales, dont le montant est jugé encore trop élevé par un certain nombre de politiques de droite comme de gauche, Eric Woerth s'est contenté d'affirmer que le gouvernement avait déjà "plafonné l'année dernière les niches fiscales, on a déjà fait beaucoup".
"On discutera avec les parlementaires au moment de la loi de finances. Il y a encore plus de justice, plus d'égalité à mettre en matière d'avantages fiscaux", a-t-il ajouté, en précisant que "beaucoup de ces avantages" résultaient de "situations difficiles".
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 01:30
Premiers cas de grippe porcine chez des Indiens d'Amazonie

Des premiers cas de grippe porcine ont été déclarés chez des Indiens d'Amazonie, les Matsigenka du Pérou, a annoncé l'ONG Survival mercredi, soulignant que les experts craignent une contagion rapide parmi les peuples n'ayant "aucune immunité contre les maladies extérieures".
Les autorités locales ont cependant assuré mercredi que les sept indigènes concernés, qui vivent le long du rio Urubamba en Amazonie péruvienne, étaient "hors de danger".
"Le groupe d'indigènes affectés a reçu le traitement adéquat. Ils ont réagi favorablement et sont en train de guérir. Il n'y a aucun problème majeur, ils sont hors de danger", a déclaré le directeur régional des services de santé de Cusco (sud-est), Santiago Saco Mendez, cité par l'agence officielle Andina.
Survival France avait peu auparavant souligné que les experts redoutaient une "contagion dévastatrice" au nouveau virus A(H1N1) dans ce type de population.
"Les peuples indigènes à travers le monde sont particulièrement vulnérables à la grippe A en raison de leur faible immunité et de leur taux élevé de maladies chroniques telles que le diabète ou les dysfonctionnements cardiaques", précise l'ONG dans un communiqué, citant notamment les Aborigènes d'Australie et les communautés des Premières Nations au Manitoba (Canada).
Survival International milite pour la défense de la vie, des terres et de l'avenir des peuples indigènes.
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 00:55
Fortes pluies, orages et surveillance cyclonique
Après les premières manifestations orageuses d'hier, les grosses averses semblent intéresser notre archipel. Le rythme des pluies et averses va aller en s'accélérant, comme cette nuit. Ce type de temps orageux va se poursuivre jusqu'à ce matin, voire en demi-journée. La mer est agitée, avec des rafales de vent de 60 à 70 km/h accompagnant certains grains.
Des cumuls de pluies pouvant atteindre les seuils critiques (60 mm en quelques heures en plaine, plus de 80 mm en montagne) sont envisagés pour les prochaines 24 heures.
La dépression tropicale numéro 2 continue sa progression vers l'ouest à 20 km/h, en se renforçant très lentement (les vents moyens sont de 55 km/h, avec des rafales de 75 km/h). Elle ne devrait menacer aucun territoire dans les trois prochains jours.
Un autre système perturbé en sortie d'Afrique est surveillé de près par les services météorologiques car il pourrait donner naissance à un autre cyclone d'ici la fin de la semaine.
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 00:54
INDISCRÉTIONS
Alain
Alain Marleix, secrétaire d'Etat aux collectivités, a souhaité, dans le cadre d'un toilettage des circonscriptions, remodeler finement celles de Guadeloupe. Mais, il a oublié une commune dans le document, une ordonnance, présenté en conseil des ministres le 27 juin. Document paru au Journal officiel. Il s'agit d'Anse-Bertrand, qui n'apparaît nulle part dans les cantons français... Ce document signé Nicolas Sarkozy, président de la République, François Fillon, Premier ministre, Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer et des Collectivités territoriales (elle a depuis changé d'attributions), est-il valable ?

Elisabeth
Que peut-on faire avec une fleur de banane sinon la regarder évoluer en régime de banane ? Elisabeth Sheikboudou, du Piano Caraïbe, à Baie-Mahault, chef plusieurs fois primé, utilise la fleur de banane comme élément principal pour réaliser des délices de gastronome : salade de fleur de banane, accompagnée de chiquetaille de morue, salade de hareng saur, banane jaune farcie, ti-figue et morue, ti-figue et tripes... Beignets, gâteaux... Comme quoi, l'imagination est à la cuisine !

Gugusses
Tantôt, il y avait une dizaines de femmes voilées (?) sous l'auvent du MacDo du Gosier, en train de prier. Quand elles ont relevé leur voile pour manger, certains client ont été étonnés de reconnaître... des personnes très connues. Bizarre, vous avez dit... bizarre ?

Gugusses 2
Quand ils vous doublent, attention les tôles. A Jarry, les chauffeurs de taxis ne se sentent plus. Quand ils ne peuvent pas vous doubler parce qu'il y a une ligne blanche (boulevard de Houëlbourg), ils n'hésitent pas à emprunter, à vive allure, sans réelle visibilité, le parking sur la droite pour doubler et revenir brutalement sur la route. En fin de matinée, on ne sait pas si c'est pour gagner des clients sur les concurrents, mais c'est de la folie !
André-Jean VIDAL
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 01:26
INDISCRÉTIONS
Jeanny
Sur le blog officiel de Jeanny Marc, maire de Deshaies et députée, sur Anglogs — 232 visites depuis l'inscription, le 18 avril 2007 —, il y a une coquine publicité pour... Intimitoys, la boutique des sextoys et jeux pour le couple, jouets coquins pour les femmes sensuelles, à prix canons toute l'année... Vite Jeanny, résiliez le contrat ! Jeanny Marc, pour info, est référencée 5 970 fois sur le Web.

Jacques
Quand on saisit « Gillot » sur Google, pour rechercher les dernières infos sur Jacques Gillot, sénateur, président du conseil général, on tombe, en premier, sur la Fromagerie Gillot. En Normandie, la laiterie Gillot fabrique des camemberts, du livarot, du Pont-l'évêque dans le respect de la tradition qui à forgé sa réputation, dit le site. Mmmm, c'est bon le camembert ! A propos, Jacques Gillot est référencé 25 000 fois sur le web... contre 138 000 fois pour Victorin Lurel, son ami-frère. Ça, c'est de la notoriété !

Marie-Luce
Désormais, Marie-Luce Penchard, secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, est plus connue sur le web que Lucette Michaux-Chevry, sénatrice, ancien ministre, ancienne présidente du Département, de la Région, ancien député... 139 000 occurrences pour Marie-Luce contre 28 000 pour LMC. Bah, comme dirait Lucette, c'est la relève !..

Joël
Joël Beaugendre, maire de Capesterre-Belle-Eau, a réagi sur les ondes après qu'un homme eut tiré sur une dame et son fils qu'il soupçonnait de lui dérober des cocos (voir notre précédente édition et page 3 de ce jour). Il s'est emmêlé les pinceaux, parlant de violence des jeunes, alors que l'auteur des coups de feu est âgé d'une quarantaine d'années... Ah, ces jeunes, on leur met tout sur le dos dès qu'un micro se tend et qu'on parle de violences !

Victorin
Victorin Lurel, président du conseil régionale et député, aussi a rebondi (tout un art, pour lequel il n'y a pas de vacances !) sur l'actualité judiciaire, appelant à la raison en cette période festive. Hélas, c'est en ces périodes festives, quand on se lâche, justement, qu'on fait n'importe quoi ! Qu'on voit, comme disent les psys, « rouge », et qu'on commet l'irréparable.
André-Jean VIDAL
Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens