Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 23:06

INDISCRÉTIONS
Marie-Luce vs Patrick
La réponse de la bergère au berger après trois tacles de Patrick Karam (voir nos précédentes éditions). Marie-Luce Penchard : « Patrick Karam est complètement discrédité, qui en 5 ans a toujours défendu avant tout ses intérêts personnels en acceptant de faire partie de la famille UMP tout en préservant ses arrières au PS (...) J'ai pendant un temps cru que M. Karam était quelqu'un d'une grande intelligence, je m'aperçois que je me suis largement trompée sur son compte, sa posture est d'un degré bien inférieur à mes espérances... ses propos sont dignes de caniveaux... Je suis triste pour la Guadeloupe qui ne peut pas compter sur de tels individus pour être représentée... Il y a tant à faire... »

José
Débat entre journalistes dans le club de la presse de Canal 10 (le mercredi soir à partir de 20 h 30). José Toribio, maire de Lamentin, peut-il rebondir après la série de déboires connus avec son conseil municipal ces dernières semaines ? Les quatre journalistes sont unanimes pour dire que M. Toribio est intelligent, qu'il a de bonnes idées, mais qu'il souffre de deux problèmes : d'abord d'une santé défaillante, ensuite d'une cabale bien orchestrée pour le déquiller. Conclusion : il pourrait rebondir, il a encore du ressort !

Jacques
Jacques Gillot, président du conseil général, qui tient à aller au bout des choses concernant le projet guadeloupéen de société souhaite une réunion du congrès en pleine période carnavalesque. Au vu de la pantalonnade de la dernière réunion c'est de mise...

Amaury
Le préfet Amaury de Saint-Quentin, ouvrant les Assises des déchets, jeudi dernier : « Le non traitement des déchets touche au cœur de la principale source d’attractivité et de richesse de nos iles : nos paysages naturels et le tourisme subissent de plein fouet les effets négatifs de l’absence d’élimination des déchets (...) La Guadeloupe recycle moins de 10 kg/hab/an d'emballages ménagers contre plus de 40 kg/hab/an en moyenne nationale.
 » Il y a du travail en perspective !
André-Jean VIDAL

Repost 0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 23:05

INDISCRÉTIONS
Josette
Ce matin, Josette Borel-Lincertin, présidente de Région, va annoncer 17 mesures en faveur des jeunes défavorisés. Initiative forte de Victorin Lurel, sur les 25 mesures mises en place précédemment, le taux de réalisation est de 72%, et devrait atteindre 96% d’ici le 2e trimestre 2013. Le projet Nou La Osi avec 7 jeunes en voie d’exclusion autour de la voile traditionnelle, le projet Moi, Jeunes, Tous Guadeloupéens qui a permis la réalisation par des jeunes en difficulté d’un recueil de scénarii présenté lors du marché du film caribéen, le dispositif  Ambassadeurs de l’Energie, avec 50 jeunes en Service civique, mené en partenariat avec l’ADEME, EDF et le CRIJ, sont des succès...

Josette 2
Nul doute que la présidente de Région, ce matin, dans son discours, va mettre en avant deux actions fortes en faveur des jeunes défavorisés : le dispositif Créa’Jeune, porté par l’association ADIE, qui vise à permettre à des jeunes issus des quartiers défavorisés, de monter leur propre entreprise, grâce à une formation et un tutorat avec des chefs d’entreprises bénévoles, mais aussi le projet Guadeloupe Grand Large, qui permet à des jeunes de se former au métier de skipper et en même temps de les préparer aux courses au grand large, notamment la Route du Rhum.

Amaury
Le préfet Amaury de Saint-Quentin persiste et signe. On se souvient de la chikaya avec Ay Chalus, maire de Baie-Mahault, qui refuse que sa commune soit intégrée à la communauté d'agglomérations Cap Excellence (avec Pointe-à-Pitre et Les Abymes). Dans La Lettre de l'Etat en Guadeloupe, son petit journal personnel à l'usage des agents des services de l'Etat, le préfet présente un tableau, qui intègre Baie-Mahault à Cap Excellence, ce qui fera bisquer Ary Chalus qui veut à tout prix que celle-ci soit dans la communauté de communes du Nord Basse-Terre. Rigolo, non ? Ils se voient ce soir, au pot du préfet pour les vœux à la société civile ?..

Tanya
Tanya Saint-Val, chanteuse de variétés et comédienne, est la marraine du FEMI, Festival régional et international du cinéma de Guadeloupe, qui ouvrira ses portes le 23 février à l'Artchipel de Basse-Terre. Thématique de cette XIXe édition : Cinéma et jazz de Louisiane.
André-Jean VIDAL

Repost 0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 23:05

INDISCRÉTIONS
Marie-Luce
Mais oui, il s'agit bien de Patrick Karam, ancien délégué interministériel à l'égalité des Français d'Outre-mer, qui tâcle à l'envi Mme Penchard. Un p'tit dernier pour la route ? « Grâce à elle, l'UMP n'a plus aucun député dans les DOM. Mme Penchard a elle-même subi plusieurs défaites écrasantes qui en auraient humilié plus d'un : aux européennes où en Guadeloupe un avocat, peu connu en politique, M. Durimel, réussit à faire plus de 50% contre elle qui fait à peine 1/5 des voix. Aux régionales, l'excellent Victorin Lurel, qui n'en demandait pas tant, l'écrase avec plus des deux-tiers des suffrages au premier tour. Même scénario et même score fleuve aux législatives, où on l'entendait pérorer qu'on allait voir ce qu'on allait voir et finalement perdre au premier tour avec un score à la soviétique (pour son adversaire). La gauche en outre-mer peut dormir tranquille. »

Josette
Demain, Josette Borel-Lincertin, présidente de Région, présentera 17 mesures en faveur de la jeunesse en difficulté. Trois heures de rang. Trois heures à sourire, trois heures à discourir, trois heures à supporter les critiques de certains élus (n'en doutons pas, certains n'attendent que cela...). Quelle patience !..

Cédric
Cédric Cornet, Gosiérien de toujours, qui, dit-il, « n'a jamais connu que le Gosier », poursuit sa campagne des municipales de... 2014 ! Il a sans doute raison de s'y prendre aussi tôt, car pour tenter de déchouker le maire en place, Jean-Pierre Dupont et, derrière lui, l'appareil de Jacques Gillot, il lui faut bien se lever tôt. Très tôt !.. C'est comme essayer, à Petit-Bourg, de ravir sa mairie au système mis en place par Dominique Larifla. Impossible !..

Amaury
Vendredi soir, Amaury de Saint-Quentin, préfet de Région, va accueillir dans sa résidence de Saint-Claude « les forces vives du département. » Ce qui comprend le monde économique, les politiques qui ne lui font pas la gueule, les associations, les cultureux habituels, la presse grognonne ou pas... Un petit discours pour dire qu'il aime, lui ancien élu de droite, appliquer les directives du gouvernement socialiste... Bon, du déjà vu. Mais, c'est sympa pour l'invitation ! On vous racontera...
André-Jean VIDAL

Repost 0
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 13:28

INDISCRÉTIONS
Marie-Luce
Mais, qui a dit ? « François Hollande doit dire merci à Mme Penchard au nom de la Gauche, car grâce à elle, l'UMP n'existe plus aux Antilles-Guyane. Son acharnement à combattre les réseaux locaux de ce parti a été remarquable d'efficacité. Les cadavres des anciens amis de Nicolas Sarkozy ont jalonné son parcours, depuis son poste de conseillère à l'Elysée jusqu'à celui de ministre. Elle a réussi à faire de la droite ultramarine un champ de ruine, ce que la gauche avait toujours rêvé de faire sans jamais y parvenir. » Un indice ? Il a été, au travers de son action en faveur des ultramarins, par le biais d'une association, un défenseur de l'Outre-mer...

Serge
Dans le cadre de ses travaux sur la thématique « la zone économique exclusive des outre-mer : quels enjeux ? », la délégation sénatoriale à l'Outre-mer, présidée par le Martiniquais Serge Larcher — mais dont le bureau ne comprend aucun Guadeloupéen —, auditionnera le 16 janvier Patrick Roméo, président de Shell France. L'espoir d'une essence moins chère en Guadeloupe ?..

Franck
Franck Chaulet, le boss du Zoo de Guadeloupe (et du Zoo de Guyane), va fêter, cette année, avec son équipe, dont Gérald Maître, directeur du Zoo de Guadeloupe, les 15 ans de la structure qui a reçu, l'an dernier, près d'un million de visiteurs ! Chapeau bas devant une entreprise 100% guadeloupéenne, montée sur fonds privés...

Dominique
Surprise ! Qui s'est vu distinguer dans les nominations dans l'ordre de la Légion d'Honneur, promotion du 1er janvier ? Allez, quelques pistes : il est un administratif de premier plan, il est un politique de premier plan, il est bon camarade, il est très discret. La langue au chat ? C'est Dominique Laban, 56 ans, directeur adjoint des services du conseil général, puis directeur de cabinet de Victorin Lurel à la Région — on se souvient du boulot à son arrivée, en 2004, dans une administration en plein séisme après le déchoukage de LMC. Aujourd'hui, confirmé par Josette Borel-Lincertin. Félicitations !
André-Jean VIDAL

Repost 0
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 13:27

INDISCRÉTIONS
Claude
Le 10 mars 2012, lors d’une réunion consacrée à l’Outre-mer, François Hollande déclarait : « Il n'y a pas de place dans la République pour la race. Et c'est pourquoi je demanderai au lendemain de la présidentielle au Parlement de supprimer le mot "race" de notre Constitution." Le 6 mai 2012, il était élu Président de la République. Les Outre-mer, en votant jusqu'à 72 % pour le candidat socialiste, ont à l’évidence très largement plébiscité la proposition de révision constitutionnelle. Sans une lettre ouverte, Claude Ribbe, écrivain, rappelle au président de la République son engagement.

Jacky
Jacky Dahomay, porte-parole des anti-épandage, se pose des questions. Fort de sa victoire devant le tribunal administratif de Basse-Terre, il s'interroge sur le fait de savoir si les associations maintiennent la formule jusqu'ici retenue de Collectif contre l'épandage aérien ou si au contraire elles doivent s'orienter vers  la constitution d'un comité permanent défendant la santé et l'environnement de façon plus générale... On n'a pas fini de les entendre !

Nicolas
Le 9 décembre, Nicolas Bedos, dans sa chronique intitulée « indolence insulaire » publiée sur le site marianne.net, multiplie les allusions sur les Guadeloupéens. Concluant : « Enculé de Nègre ». Le 16 décembre, le chroniqueur, toujours dans cette chronique, traite les Guadeloupéens d’ « autochtones oisifs », parlant aussi de « feignasserie d'un pays sur-syndiqué ». Aucune réaction... Bizarre !

Marie-Luce
Qui a dit ? « François Hollande a toutes les raisons d'être reconnaissant car grâce à Marie-Luce Penchard, ancienne ministre de l'outre-mer, il a réalisé un score historique et sans appel aux Antilles-Guyane et à la Réunion. Elle a été le pire ministre qu'on ait jamais vu sous la 4e et la 5e République confondues. Méprisante, hautaine vis-à-vis de ses compatriotes ultramarins, sans ambition, sans volonté, sans une once de sens politique, sans projet pour l'outre-mer, elle a réussi le tour de force de liguer contre elle l'ensemble des forces vives, sociales, économiques et politiques qui, pour la sanctionner... ont sanctionné la politique pourtant ambitieuse de Nicolas Sarkozy pour l'outre-mer ! » La réponse dans notre prochaine édition !
André-Jean VIDAL

Repost 0
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 13:26

INDISCRÉTIONS
Jacky
Non, Jacky ne renoncera pas. Il reste veillatif, Jacky Dahomay, porte-parole des anti-épandage. Aujourd'hui, il tient une conférence de presse avec ses amis, pour faire le point, après la décision du tribunal administratif de Basse-Terre d'interdire l'épandage aérien sur les bananeraies. Les planteurs knock out, que veut-il de plus ?..

Victorin
La réactivité du ministre des Outre-mers, Victorin Lurel, qui a annulé son voyage en Guyane pour se rendre au chevet des Wallisiens touchés par un ouragan, est bien le symbole d'un parcours sans faute (voir nos précédentes éditions). Celui que les journaux hexagonaux appellent « le chouchou de Hollande » a rappelé, dès son arrivée dans les îles polynésiennes, que c'était son devoir d'être partout outre-mer où il y a des difficultés.

Daniel
Daniel Dalin, président du Collectifdom, affirme que les avocats de l'association envisagent de déposer plainte contre Nicolas Bedos, après ses écrits sur l'hebdomadaire (et le site) Marianne. Curieusement, les élus — et le ministre des Outre-mers — ne semblent pas avoir lu cet article puisqu'il n'a été enregistré aucune réaction sur cette phrase choquante (voir notre édition du 18 décembre).

José
Cocasse. José Toribio, maire de Lamentin, a su se venger du vote du conseil municipal qui lui ôtait toute délégation et l'obligeait à passer par lui pour toute décision. Il a démis de leurs délégations trois élus qui avaient voté contre lui : Gérard Ramassamy, José Kangassamy et Harry Wallace. Un point partout : à suivre !

Marcel et Max
Marcel Sigiscard pour le PPDG et Max Mathiasin pour la Fédération socialiste, se sont entendus, mardi soir, à l'issue de la réunion de la commission mixte paritaire sur le Projet guadeloupéen de société. Il y aura bien congrès des élus le 27 décembre 2012, sur deux résolutions, l'une sur le Projet, l'autre, concernant la gouvernance, sur le fait qu'il faut élaborer des propositions d'extension des compétences et demander des habilitations spécifiques pour la Guadeloupe au gouvernement...
André-Jean VIDAL

Repost 0
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 13:25

INDISCRETIONS
Jean-Luc
Jean-Luc Névache, directeur du cabinet de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, a été remercié. Auparavant préfet de la Haute-Corse jusqu'au 15 juillet 2011, date à laquelle il a été nommé délégué interministériel à la sécurité routière, il était, de 1999 à 2001 directeur de l'Agence régionale de santé de Guadeloupe. Découvert par Laurent Fabius, chouchouté par Paul Quilès, encensé par Alain Richard, il a été nommé préfet par Nicolas Sarkozy.

Dominique
« Pour rien au monde je ne changerai de directeur de cabinet ! » Josette Borel-Lincertin a ainsi mis fin aux rumeurs qui couraient la campagne sur la possible arrivée d'une directrice de cabinet et le changement d'affectation de Dominique Laban, actuel directeur de cabinet de la présidente de Région après avoir été celui de Victorin Lurel. Voilà qui est rassurant !

Amaury
Amaury de Saint-Quentin, préfet de Guadeloupe, invite les agents des administrations de l'Etat à une cérémonie de vœux le 9 janvier, dans les salons de la préfecture, à Basse-Terre. Renouant ainsi avec une tradition qui s'était perdue depuis son arrivée en Guadeloupe...

José
Ceux qui exultent des péripéties à la mairie de Lamentin soutiennent sur les réseaux sociaux que José Toribio a été destitué. Il n'en est rien. A la suite d'un vote, lundi soir, José Toribio a été dépossédé de toutes ses délégations, ce qui induit qu'il doit demander une réunion du conseil municipal chaque fois qu'il doit prendre une décision. On peut imaginer qu'il réunisse ce conseil pour une enveloppe de décisions, ceci afin de rationaliser le fonctionnement de la mairie. Mais, ce ne sera pas facile à vivre...

Jacques
Le pois d'angole. Voici qui pourrait permettre à Marie-Galante de résoudre une partie de ses problèmes économiques, notamment agricoles. Une machine, qui se trouve à l'antenne de la chambre d'agriculture de l'île, permet de traiter 100 à 120 kilos de pois, pour un rendement de 50 kg par heure. Une façon de diminuer le poste budgétaire de la main-d'œuvre, afin de rendre le produit plus attractif... et se substituer aux pois importés qui occupent les rayons de nos supermarchés... Allo, Jacques Cornano ?..
André-Jean VIDAL

Repost 0
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 13:25

INDISCRÉTIONS
Régine et Nicolas
« "Enculé de Nègre." Oui, vous avez bien lu. C’est par ces mots que Nicolas Bedos termine son article sur http://www.marianne.net. Je ne connais pas cette personne, je ne sais pas ce qu’elle fait mais à la lecture de cet article, je ne lui trouve aucun talent, aucun sens et l’indolence dont soi-disant font preuve les Nègres (de Guadeloupe ?), elle a du se l’appliquer à elle-même : Nicolas Bedos est-il payé pour écrire cela ? Quels français se permettrait-on d’insulter ainsi ? » Ainsi s'exprime Régine Privat, secrétaire générale du Collectifdom.

Ary
Ary Chalus, maire de Baie-Mahault, offre à ses administrés, chaque année pour Noël, un concert avec une vedette internationale. Cette année, c'était Juan Luis Guerra (voir nos précédentes édition). Dimanche, il offrira un second concert, gratuit celui-ci (Guerra c'était 50 euros), avec Kasika et des chants de Noël. Bravo l'artiste !

Josy-Anne
Josy-Anne Arekian, directrice de cabinet inamovible de nombreux recteurs, pourrait, l'âge de la retraite de l'Education nationale venant, se voir confier la direction du cabinet de Josette Borel-Lincertin, présidente de la Région Guadeloupe. C'est l'information qui court les couloirs de l'assemblée locale... et ceux du rectorat. Elle libérerait, ainsi, un poste de principal de lycée occupé jusqu'à présent par une principale adjointe...

Dominique
Dominique Laban, efficace directeur de cabinet de Victorin Lurel puis de Josette Borel-Lincertin, devrait, en cas d'arrivée de Josy-Anne Arekian, changer de bureau pour intégrer, dit-on, celui de directeur général des services... mais, on ne prête qu'aux riches !

Victorin
En 2012, Victorin Lurel disposait d'une enveloppe de 552 347 euros pour récompenser ses équipes, composées des 15 membres de son cabinet et de 48 personnes en charge des fonctions support. Une somme qui, ramenée au nombre de collaborateurs, représente 8 767,41 euros en moyenne. Mais le ministre des Outre-mers ne devrait pas avoir dépensé plus de 54% de cette somme au 31 décembre 2012 (source JDN).
André-Jean VIDAL

Repost 0
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 13:24

INDISCRÉTIONS
Jacques
C'est à mourir de rire ! Ah, le poids des mots... Si Jacques Cornano se réjouit que Marisol Touraine, ministre de la Santé, veuille que la France n'ait plus de désert médicaux, il rappelle « que les élus de l’île de Marie-Galante et les Parlementaires de la Guadeloupe réclament que soit pris en compte le caractère archipélagique de la Guadeloupe. Nous n’acceptons pas la fermeture des services de la maternité et de la chirurgie de l’hôpital Sainte-Marie de Marie-Galante. Nous demandons de nouveau à la ministre de prendre toute la mesure de la situation sanitaire et sociale des Marie-galantais et plus largement des guadeloupéens ». Roooonnnn.. (Chut, c'est la ministre qui dort)

Ary
Ary Chalus, maire de Baie-Mahault, est un hôte prévenant. Il a envoyé Ruidy Vardarassin, « maire » de Jarry, accueillir Juan Luis Guerra, le roi du merengue, à l'aéroport. Il s'est enquis du retard de l'artiste, du départ du convoi pour Le Gosier, de l'arrivée à l'hôtel, de l'installation dans la chambre... Bref, rien n'échappe à Monsieur le maire. Ça c'est du sérieux. Et avec l'artiste, Ruidy, aux petits soins. Ça c'est de l'accueil ! Bravo !..

Josette et Cédric
Cédric Cornet, conseiller régional d'opposition, a l'art d'agacer en commission, en plénière. Bref, il pose toujours des questions qui dérangent, soit parce qu'elles sont en dehors des clous, soit parce qu'elles sont pertinentes. On n'est pas toujours bon, mais on essaie de bien faire. Quand il y avait Victorin Lurel, comme celui-ci répliquait vivement, qu'il y mettait le ton, Cédric Cornet en rabattait un peu. Depuis qu'il y a Josette Borel-Lincertin, parce que c'est une femme sans doute, M. Cornet y va carrément. Bouh, le vilain macho ! Ça ne va sans doute pas durer car même si elle est charmante, Josette n'en est pas moins une femme de caractère !

Josette et Jacques
Ils sont quatorze à la commission mixte paritaire : sept élus de la Région, sept du conseil général. Douze de gauche, deux « de droite ». Deux UMP en tout cas. Ou qui se déclarent tels. Depuis que Marie-Luce Penchard dit qu'elle se démarque de la direction de l'UMP, on ne sait plus où elle est. Laurent Bernier non plus, d'ailleurs... même s'il est fidèle à ses idées.
André-Jean VIDAL

Repost 0
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 13:23

INDISCRÉTIONS
Ary
En plein trip, Ary Chalus, maire de Baie-Mahault, depuis qu'il est devenu député. On le comprend, c'est un combat d'autant plus chaud qu'il avait contre lui tout l'appareil politique de Victorin Lurel, tout puissant ministre des Outre-mers et encore nimbé d'une large victoire personnelle au premier tour des législatives. Le même Victorin Lurel qui ne lui passe rien... à l'Assemblée nationale, contraignant M. Chalus à siéger non avec les socialistes (son rêve), non plus avec les députés du Front de gauche (là où on lui disait d'aller voir...) mais avec les non-inscrits... Alors, M. Chalus se refait une santé populaire en attaquant le préfet. C'est vrai que ce dernier, en tentant de contraindre Baie-Mahault d'entrer dans Cap Excellence, fait un forcing surprenant...

Ary vs Amaury
Non, Ary Chalus ne lâchera pas le morceau et rien n'empêchera Baie-Mahault d'intégrer la Communauté de communes du Nord Basse-Terre (CCNBT). Il l'a dit à plusieurs reprises et l'a clamé lors du conseil municipal dont nous relatons les meilleurs moments dans notre précédente édition (voir en pages locales). M. Chalus, bien remonté en appelle au peuple (c'est induit de son attitude) et lance un défi au préfet : non il n'ira pas à Cap Excellence et se retire de toutes les instances (sécurité, insertion) qui animent la cohérence des actions dans la grande conurbation pointoise. Ary contre Amaury, c'est un peu comme le boxeur contre le punching-ball. En face du boxeur, il y a une masse de cuir... qui absorbe les coups... passivement en apparence, mais attention au rebond !

Amaury and Co
Le préfet Amaury de saint-Quentin, comme tout préfet, a un temps de présence. Au bout de deux ans, généralement, le rpéfet s'en va pour d'autres missions. Et un autre le remplace. Amaury de saint-Quentin a été nommé par un gouvernement de droite. Son successeur ne sera sûrement pas adhérent de l'UMP. Il sera nommé par le président de la République, choisi par Victorin lurel  Et là, pour Ary Chalus, ce pourrait être vraiment la fin de la récré... d'autant que les préfets, même s'ils ne sont pas sensés se voir en Guadeloupe, l'un partant l'autre arrivant, se voient généralement et échangent d'abondance, dans un certain bistrot parisien... en toute confidentialité.
André-Jean VIDAL

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens