Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 15:34

INDISCRÉTIONS
Raphaël
Raphaël Confiant, écrivain martiniquais, chantre de la langue créole, s'étonne que la langue française soit distancée par l'anglais ou l'espagnol en Haïti. Il s'inquiète même puisqu'il a profité du passage en Martinique d'une délégation de l'Académie française, conduite par Hélène Carrère d'Encausse, secrétaire perpétuel, de retour d'Haïti, pour dire qu'il fallait faire quelque chose. Bien, bien !

Victorin
Juste avant de quitter la Guadeloupe, lundi, Victorin Lurel, ministre des Outre-mers, a apporté la bonne nouvelle. L'Etat, la Région (merci Josette !), la Sara et les gérants vont faire des efforts pour que le prix de l'essence à la pompe baisse de 6 centimes. Sauf que normalement, le préfet devait, après calculs savants de ses services, dans l'opacité habituelle, compte tenu d'une hausse du prix du pétrole, augmenter ce prix de 8 centimes. Huit moins six égale deux. Donc, le prix de l'essence à la pompe augmente de deux centimes d'euros... et Victorin Lurel est reparti à Paris !

Victorin et Lucette
C'est passé quasiment inaperçu mais, sur le perron de l'hôtel de ville de Basse-Terre, au moment de se quitter, le ministre des Outre-mers et Lucette Michaux-Chevry, quasi hilares, ont échangé quelques amabilités... Dans la rumeur ambiante, Lucette a parlé de « Petit macho », corrigée par Victorin qui a lancé : « Non, non ! Grand macho » ! Etrange dialogue... Mais de quoi ou de qui parlaient-ils ?..

Eric et Jacques
Le conseil communautaire de Cap Excellence dervait faire droit, vendredi, à une demande de subvention du BRGM. Il s'agit d'une participation financière de Cap Excellence à l’étude du BRGM sur la faille active de la Rivière salée... Active ? Bon à savoir !

Ary
Toujours au conseil communautaire de Cap Excellence, est prévu le vote d'une subvention à la ville de Baie-Mahault pour la mise en service du logiciel Géoprévention dans le cadre du Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (C.I.S.P.D). Merci Eric et Jacques !
André-Jean VIDAL

Repost 0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 15:33

INDISCRÉTIONS
Florent
Président du Comité de l'eau du nord Grande-Terre, Florent Mitel, maire de Petit-Canal, tout comme il n'a pas fait grand-chose en trente ans pour sa petite commune, ne fait pas grand-chose pour faire que les habitants des communes du nord Grande-Terre aient toujours de l'eau à leur robinet. A quoi sert de faire partie d'une majorité de travail au conseil général ?

Elie
Les syndicats ont rompu les discussions sur le projet économique du gouvernement présenté par Victorin Lurel, samedi soir en préfecture. Ce projet, disent-ils, ne vaut rien pour les consommateurs et fait la part belle aux grands groupes capitalistes. Elie Domota, de l'UGTG, s'étonne que le gouvernement socialiste de M. Ayrault puisse avoir le toupet de présenter un tel texte devant la représentation parlementaire. Et promet de grands mouvements de protestation dans les semaines à venir...

Jacques
Semaine chargée pour Jacques Cornano, maire de Saint-Louis et sénateur. Hier il a rencontré ses collègues Félix Desplan et Jacques Gillot pour plancher sur les Etats généraux de la démocratie territoriale, un truc inventé par Jean-Pierre Bel, président du Sénat, pour occuper les élus... Aujourd'hui, il rencontre des universitaires, demain le Conseil économique et social régional, toujours dans le cadre des Etats généraux, jeudi il sera avec Yvelise Boisset sur Canal 10, vendredi, il s'occupe plus particulièrement de l'Agence de développement économique des Iles du sud... Samedi, il rejoint ses amis Despan et Gillot pour continuer leurs discussions...

Hélène
Enthousiaste, Hélène Vainqueur-Christophe, députée. « Avec un taux de chômage de 52.9%, les jeunes Guadeloupéens de moins de 24 ans sont parmi les plus gravement touchés par la politique passive de Nicolas Sarkozy. Les emplois d’avenir constituent un outil fort pour offrir une première chance à ces jeunes dans la vie professionnelle. » Il y a 150 000 emplois prévus sur deux ans. Combien pour la Guadeloupe ?
André-Jean VIDAL

Repost 0
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 13:25


INDISCRÉTIONS
Victorin
« J'ai appris que Lucette Michaux-Chevry voulait absolument me voir ! », s'est exclamé Victorin Lurel, ministre des Outre-mers devant ses amis venus l'accueillir à l'aéroport, samedi matin. « fais attention à tes doigts ! Recompte-les bien ! » Gros rires. Sur place, entre les deux excellences, l'une en exercice, l'autre retirée du jeu ministériel, c'était une autre histoire, plus digne, conforme à ce qu'on peut attendre de deux personnalités de premier plan... pour ne pas dire historique au regard de la Guadeloupe.

Gabrielle
Ah, on ne changera pas Gabrielle Louis-Carabin maire du Moule, députée, ancienne thuriféraire de Lucette Michaux-Chevry, aujourd'hui tellement libre de toute contrainte après avoir été tant grafignée, griffée, mordue au sang par son ancien mentor, s'est lâchée tout de go, devant les élus à l'aéroport : « Fais attention Toto ! Je connais le phénomène !.. »

Lucette
La maire de Basse-Terre était prête à un dépôt de gerbes commun sur le Champ d'Arbaud avant que la préfecture lui fasse savoir qu'il n'aurait plus lieu, le bruit ayant couru qu'elle ne voulait pas de dépôt de gerbe... Mais, qui a bien pu faire courir le bruit que l'ancienne présidente de région serait mauvaise coucheuse et ferait des niches à Toto ? Commentaire de LMC : « La rumeur fait beaucoup de mal à la Guadeloupe ! »

Lucette 2
Dignité. S'il ne fallait que d'un mot qualifier l'attitude de Lucette Michaux-Chevry en voyant son ancien rival (ennemi ?) Victorin Lurel, ce serait celui-ci. D'ailleurs, qualificatif à partager, l'un comme l'autre s'étant montrés de grands républicains, prêts à déposer les armes. Ils ne se saluaient plus depuis huit ans, encore moins se parlaient-ils. Dans le secret d'un tête à tête, ils se sont dit les choses. Lucette a dit pourquoi elle avait refusé le bouquet et avait envoyé bouler son rival le jour de leur passation de pouvoirs à la Région, en 2004, Victorin a dit pourquoi il l'avait d'autant mal pris que... l'ancienne présidente avait refusé de proclamer sereinement les résultats. « Vous avez été blessée, j'ai aussi été blessé », a résumé le ministre.

Lucette et Victorin
Lors de ce tête à tête, une fois les choses dites, que se sont-ils dit qui regarde les Guadeloupéens ? Qu'il fallait mettre fin aux rumeurs, qu'il fallait cesser de dire n'importe quoi et que les entourages ou ceux qui ont intérêt à mettre la bisbille (regardez du côté de... Bon, on ne va fâcher personne !..) entre eux devraient se calmer. Que veut Lucette ? Un port franc à Basse-Terre puisque ni la Guadeloupe ni la Martinique n'ont de port franc... contrairement aux autres îles de la Guadeloue, ce qui amène du tourisme. Bien vu !

Liliane
Curieusement, Guadeloupe 1re n'a pas filmé l'arrivée du ministre des Outre-mers, non plus assisté à la rencontre historique entre les deux personnags politiques emblématiques de la Guadeloupe... La rumeur, mais ce n'est que la rumeur, dans les rangs du cortège ministériel voulait que Guadeloupe 1re, service public que dirige Liliane Francil, boudait le début de cette visite officielle parce que RCI avait eu la primeur d'une interview avec Victorin Lurel, dès samedi soir, alors que le ministre ne serait sur Guadeloupe 1re que le dimanche soir (de même que, quelques minutes plus tard sur Canal 10). Ben à quoi ça tient la susceptibilité !.. A moins que Guadeloupe 1re ait été à court de caméras en état de fonctionnement...

Jacques
Jacques Gillot, auquel on demandait s'il avait accueilli Toto ou le ministre, a finement répondu : « Il y a Toto, qui connaît les dossiers parfaitement, puisqu'il en a défendu certains quand il était député et président de région, et il y a le ministre qui a le devoir de trancher... »

Jacques 2
De quoi ont-ils parlé, au conseil général, en présence de leurs conseillers (ici, pas de contentieux réel à régler en tête à tête...) ? « Nous avons parlé de vie chère, le ministre nous a dit qu'il y avait un charriot-type, surveillé chaque mois, pour voir l'évolution des prix *, nous avons abordé les contrats d'avenir, pour savoir combien il y en aurait pour la Guadeloupe et dans quelles conditions, nous avons rappelé nos difficultés pour financer le RSA, le RSO et la PHC **. Enfin, nous avons longuement parlé du SICTOM et du traitement des déchets à la Gabarre. » Sérieux, quoi !

Dominique, Gilles...
Surpris, nos photographes de presse, de constater que la PAF ne délivrait pas de badges contre les cartes de presse avant l'accès au salon VIP de l'aéroport. Un peu à la bonne franquette, une fois vérifiée la carte et la liste des accrédités de la préfecture. Un vent de liberté, comme dirait Dominique, qui n'a pas soufflé l'après-midi, le préfet ayant demandé qu'on éloigne les journalistes rapidement avant d'ouvrir la première réunion de l'après-midi entre le ministre et les socioprofessionnels, à la préfecture. Pour éviter qu'on photographie Elie Domota et Victorin Lurel se serrant la main ?..
André-Jean VIDAL

* Voir notre édition de vendredi, page 2
** Revenu de Solidarité active, Revenu de solidarité (Dom), Prestation de compensation du handicap

Repost 0
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 22:17

INDISCRÉTIONS
Victorin
Injonction structurelle... Quand on constate que le commerçant se met en infraction en pratiquant des prix hors normes du fait qu'il dispose d'une position de monopole, on peut l'obliger à mettre fin à cet abus. L'administration peut l'obliger à céder certains de ses commerces... C'est la menace prononcée par Victorin Lurel, ministre des Outre-mers, hier à Fort-de-France. Sur les terres du groupe Hayot. Lequel est omniprésent sur la zone par ses multiples enseignes mais aussi l'un des plus gros employeur de nos îles... Ce qui ne manquera pas d'être mis en balance.

Victorin 2
Le ministre se veut critique des prix pratiqués dans les départements d'outre-mer. Ce qui est importé (et parfois ce qui est produit sur place) présente à la vente au détail un surcoût —comparé aux prix hexagonaux— qui peut atteindre les 70%. Sauf que la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (ex DDCCRF) se heurte à la liberté des prix... Et puis, les agents sont, hélas, trop peu nombreux — 5 contrôleurs dédiés à la concurrence et aux prix— pour des contrôles en masse...

Victorin 3
La Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi de la Guadeloupe réalise, depuis trois ans (après la fin des 44 jours LKP), une enquête sur les prix de 62 articles de première nécessité (alimentaire, hygiène corporelle et entretien de la maison) dans les enseignes, les commerces et les marchés. Il paraît que ce charriot-type devait être mis en ligne sur le site du ministère des Outre-mers longtemps... Ouhou, Victorin ?

Jacques
« Nos territoires souffrent simultanément de l’éloignement géographique des sources d’approvisionnement, d’un coût de fret élevé, de marchés étroits, d’une fiscalité locale spécifique (octroi de mer par exemple). A cela s’ajoutent des dysfonctionnements concurrentiels en raison de concentrations et de monopoles de certaines enseignes. » C'est Jacques Cornano, sénateur et maire de Saint-Louis de Marie-Galante, qui commente la situation. Un historien dirait que cette formule décrit... la Guadeloupe au XVIIIe siècle.
André-Jean VIDAL

Repost 0
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 22:17

INDISCRÉTIONS
Vincent
Vincent Peillon, ministre de l'Education nationale, a promis de ne pas faire comme son prédécesseur de droite, dégraisser le mammouth. Pendant la campagne présidentielle, François Hollande parlait avec dégoût de la politique de casse de l'Education par Nicolas Sarkozy et sa clique. Dire que c'était pour ne pas faire mieux. Trois mois après son élection, ceux qui sont sensés appliquer sa politique... suppriment 174 postes d'enseignants en Guadeloupe, tout en créant un poste... pour une personne ressource chargée de réfléchir sur l'innovation. Un syndicaliste à recaser dans une planque ?.. Comme dirait ma collègue, indignée : « Et c'est un poste à temps plein ! »

Victorin
Le LKP va-t-il faire un accueil triomphal à Victorin Lurel, ministre des Outre-mers, pour sa première visite en Guadeloupe ? Si l'on en croit les tracts qui circulent, siglés LKP, signés Domota, émanant en fait de l'UGTG, ceux-ci ont beaucoup à reprocher au nouveau gouvernement. En fait, la même chose que ce qu'ils reprochaient à l'ancien... de droite ! Ils veulent que cesse la pwòfitasyon des pétroliers, des grossistes, etc. Toutes complications qu'il faudra bien extirper un jour ou l'autre sous peine de voir à nouveau le couvercle de la marmite... voire un fusible sauter !

Josette
Josette Borel-Lincertin, présidente de région, dit les choses et les dit rondement, sourire aux lèvres, yeux pétillants, mais détermination absolue quand il s'agit d'opposer une fin de non-recevoir à ceux qui demandent si la Région va revoir ses taux de taxes sur les produits pétroliers. Il est vrai que la baisse du prix de l'essence, partagée en deux, 3 centimes à la charge de l'Etat, 3 centimes à la charge des pétroliers, c'était une décision gouvernementale, pas régionale puisqu'ici s'applique une autre fiscalité. A moins que nos pétroliers décident de faire un geste. 3 centimes, c'est déjà ça ! Ah, ils font la sourde oreille ?..

Gugusses
Depuis la rentrée, les profs de Baimbridge se garent sur les trottoirs autour du lycée. Les enfants sont contraints de gagner l'établissement en marchant sur la chaussée... Civisme, vous avez dit ?..
André-Jean VIDAL

Repost 0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 22:32

INDISCRÉTIONS
Victorin
Il y a deux ans, quand il était président de Région, Victorin Lurel avait répondu favorablement à la demande de la BBC qui souhaitait faire de Deshaies le lieu du tournage de Death In Paradise. 10 millions d'euros de budget et un coup de pouce de la Région de 500 000 euros à condition que la production dépense 7 fois ce montant en Guadeloupe. Le challenge a été tenu. La deuxième saison est en tournage. Las, les Guadeloupéens n'ont pas vu la première saison... France 2 attend la fin de la deuxième saison pour passer le tout. Victorin, faites quelque chose, maintenant que vous êtes mèt a manniok !

Liliane
Toujours Death In Paradise. Si France Télévision résiste à passer rapidement cette série pourtant payée rubis sur l'ongle, déjà diffusée en Grande-Bretagne et ailleurs... quoique tournée en Guadeloupe, pourquoi Liliane Francil, directrice régionale de Guadeloupe 1re, ne ferait-elle pas la démarche ? Pour avoir le plaisir, d'une part de faire la nique à FTV qui semble dans ce dossier en-dessous de tout, d'autre part de montrer que nous n'avons pas besoin... de Paris pour faire nos affaires !

Victorin 2
Victorin joue les grosses dents. Ce matin, il présente son projet rélatif à la régulation économique outre-mer en conseil des ministres. Il veut des explications sur les marges des distributeurs locaux. Il dit ne pas vouloir croire que ces marges sont les mêmes que celles des distributeurs hexagonaux. Quand ses services vont être confrontés au prix des sardines, par exemple, ils vont se retrouver comme le LKP en son temps, face à des distributeurs locaux qui vont venir discuter avec des liasses et des liasses de chiffres... pour embrouiller l'affaire. Et quand il s'agira de discuter du prix du papier toilette, ce sera la même chose. On n'a pas fini de discuter !..

Josette
La porte de la Région est ouverte au LKP sur le problème du prix des carburants. Josette Borel-Lincertin, présidente de région, l'a dit, mais elle refuse qu'on touche aux taxes régionales. Il faudra donc négocier avec l'Etat... donc avec Victorin Lurel qui n'a pas d'atomes crochus avec le LKP.
André-Jean VIDAL

Repost 0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 22:31

INDISCRÉTIONS
Guillaume
« La section académique du SNES Guadeloupe a accueilli avec satisfaction la défaite de Nicolas Sarkozy, ainsi que la confirmation de cette défaite au mois de juin suivant lors des Législatives... », affirme Guillaume Marsault, du SNES, un syndicat d'enseignants. Avec sa cohérence, il poursuit : « La rentrée 2012 a été préparée par le gouvernement précédent de Luc Chatel (celui-ci n'a jamais été Premier ministre, NDLR) et les grandes orientations n'ont pas été immédiatement remises en cause par le ministre Peillon. Le ministre se montre particulièrement attentiste pour ce qui concerne le second degré en n'abrogeant aucune réforme majeure de Chatel. Pourtant, il y a urgence. » Peillon n'a donc pas compris que ce qu'il faut faire... c'est défaire ce qu'a fait le gouvernement précédent ?

Guillaume 2
Toujours Guillaume Marsault : « Au prétexte de motifs culturels, qui sont de facto religieux, le calendrier scolaire de notre académie se trouve systématiquement bancal... Le SNES réclame une remise à plat des vacances scolaires, avec l'ensemble des acteurs concernés pour définir un calendrier scolaire sur des bases laïques... Le SNES Guadeloupe envisage une action de grève avant les vacances de la Toussaint... » Sauf qu'à suivre le raisonnement de M. Guillaume, il n'y a plus de vacances de la Toussaint, celle-ci étant de facto une fête religieuse... Difficile de se débarraser de ses racines judéo-chrétiennes !

Jacques
Jacques Cornano, maire de Saint-Louis et sénateur, ne perd pas de temps. Il sait qu'il va y avoir une longue session parlementaire, alors il va tenir une réunion sur les festivités de Noël dans sa commune, Nwèl an Hotè, vendredi...

Victorin
Rentrée scolaire, vie chère et tourisme. Les trois mamelles de l'action politique de Victorin Lurel, ministre des Outre-mers, lors de son prochain passage en Guadeloupe, du 8 au 10 septembre. On a l'impression que de ces trois volets, celui de la vie chère va être récurrent très longtemps encore sans réelle action d'un gouvernement ligoté, comme ses prédécesseurs par les grands groupes de pression locaux...
André-Jean VIDAL

Repost 0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 22:53

INDISCRÉTIONS
Victorin
Victorin Lurel, ministre des Outre-mers, a proposé des mesures visant un renforcement de la concurrence et de la lutte contre la vie chère outre-mer. Les conseils généraux sont appelés à se prononcer. Chez nous, un avis favorable a été émis quant aux mesures relatives à la régulation économique outre-mer. Amen. A la Réunion, les conseillers généraux n'ont pas donné de satisfecit a priori à M. Lurel, préférant se réunir en ateliers pour proposer des mesures spécifiques. Sage.

Jacques
L’association Blues Brothers a bénéficié d’une subvention de 2 100 euros du Département que préside Jacques Gillot pour l’organisation d’activités rollers pour les ayants droits des bénéficiaires du RSA à Marie-Galante. L’objectif de la manifestation était de proposer une nouvelle discipline sportive en direction des publics défavorisés, en oubliant qu'il faut près de 500 euros pour un matériel de base (rollers, casque, coudières, genouillère, protection des tibias, gants), sans doute pas à la portée de tous les publics défavorisés...

Jacques 2
La gratuité des sites patrimoniaux du Département est terminée ! Heureuse initiative car, jusqu'à présent les visiteurs, qu'ils soient locaux ou d'ailleurs, avaient accès à des sites protégés, nettoyés, aménagés à grands frais par le conseil général, parfois dotés de guides de qualité, comme le parc des Roches gravées de Trois-Rivières... gracieusement. Là, une somme modique (mais oui, seulement 3 euros !) sera demandée à l'accès. Elle permettre de régler partiellement l'entretien et l'animation des sites. Bonne initiative !

Ary
Ary Chalus, maire de Baie-Mahault, poursuit sa politique culturelle, inaugurant le rond-point Man Sosso, l'autre jour. Superbe création de Richard-Viktor Sainsily-Cayol, c'est la mise en scène et perspective, au travers d'un personnage populaire, des amarreuses de cannes. D'ailleurs, Richard-Viktor a beaucoup fréquenté ces amarreuses car celles-ci lui fournissaient matière à réaliser des essais de composition quand il étudiait l'art graphique.
André-Jean VIDAL

Cédric Cornet habite au Gosier et non à Sainte-Anne depuis 31 ans. C'est donc Jean-Pierre Dupont qui doit craindre sa présence aux prochaines municipales et non Blaise Aldo.

Repost 0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 22:53

INDISCRÉTIONS
Victorin
Victorin Lurel, ministre des Outre-mers, a proposé des mesures visant un renforcement de la concurrence et de la lutte contre la vie chère outre-mer. Les conseils généraux sont appelés à se prononcer. Chez nous, un avis favorable a été émis quant aux mesures relatives à la régulation économique outre-mer. Amen. A la Réunion, les conseillers généraux n'ont pas donné de satisfecit a priori à M. Lurel, préférant se réunir en ateliers pour proposer des mesures spécifiques. Sage.

Jacques
L’association Blues Brothers a bénéficié d’une subvention de 2 100 euros du Département que préside Jacques Gillot pour l’organisation d’activités rollers pour les ayants droits des bénéficiaires du RSA à Marie-Galante. L’objectif de la manifestation était de proposer une nouvelle discipline sportive en direction des publics défavorisés, en oubliant qu'il faut près de 500 euros pour un matériel de base (rollers, casque, coudières, genouillère, protection des tibias, gants), sans doute pas à la portée de tous les publics défavorisés...

Jacques 2
La gratuité des sites patrimoniaux du Département est terminée ! Heureuse initiative car, jusqu'à présent les visiteurs, qu'ils soient locaux ou d'ailleurs, avaient accès à des sites protégés, nettoyés, aménagés à grands frais par le conseil général, parfois dotés de guides de qualité, comme le parc des Roches gravées de Trois-Rivières... gracieusement. Là, une somme modique (mais oui, seulement 3 euros !) sera demandée à l'accès. Elle permettre de régler partiellement l'entretien et l'animation des sites. Bonne initiative !

Ary
Ary Chalus, maire de Baie-Mahault, poursuit sa politique culturelle, inaugurant le rond-point Man Sosso, l'autre jour. Superbe création de Richard-Viktor Sainsily-Cayol, c'est la mise en scène et perspective, au travers d'un personnage populaire, des amarreuses de cannes. D'ailleurs, Richard-Viktor a beaucoup fréquenté ces amarreuses car celles-ci lui fournissaient matière à réaliser des essais de composition quand il étudiait l'art graphique.
André-Jean VIDAL

Cédric Cornet habite au Gosier et non à Sainte-Anne depuis 31 ans. C'est donc Jean-Pierre Dupont qui doit craindre sa présence aux prochaines municipales et non Blaise Aldo.

Repost 0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 16:02

INDISCRÉTIONS
Cédric
Cédric Cornet, conseiller régional, a des ambitions. Il veut se présenter aux municipales, en 2014. Sans doute à Sainte-Anne, la commune où il réside. Nous lui souhaitons (mais oui, Cédric !) une belle campagne, de belles satisfactions, d'autant qu'il réunit une équipe avec lui pour définir les thématiques et la tactique pour informer ses électeurs potentiel. La même technique qui lui avait permis de remporter deux sièges aux régionales. Il est vrai que peu de temps après, une fois élu, son équipe avait explosé en vol, mais ce sont des choses qui arrivent. A condition qu'elles ne se répètent pas !

Yves
« L'épandage aérien bien fait est moins dangereux pour la santé et l'environnement que l'épandage terrestre », assure Yves Cerisier, chef du pôle contrôle phytosanitaire et vétérinaire de la direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt d'Aquitaine dans www.sudouest.fr Qui poursuit : « Garantie avancée par l'administation : les contrôles sont systématiques. Seules les exploitations dont les zones disposent de dérogations peuvent émettre des demandes d'épandage et celles-ci sont soumises à un examen strict. »

Josette
Josette Borel-Lincertin, présidente de la Région Guadeloupe, est toujours présidente du Comité du tourisme des îles de la Guadeloupe. Elle n'a pas démissionné de ses fonctions, preuve qu'elle s'y sent bien. D'autant qu'elle a engagé des actions d'envergure, avec Willy Rosier, le directeur général de l'institution et son équipe, actions qui ne manquent pas de porter leurs fruits, le CTIG allant de salon en salon pour s'y voir décerner des prix d'excellence !

Georges
Dès la mi-décembre Costa Croisières, présidée par Georges Azouze, lancera sa saison aux Antilles. Jusqu’à la mi-avril 2013, le Costa Luminosa va accueillir à son bord jusqu’à 2 826 passagers chaque samedi. Cette croisière visite chaque jour une nouvelle île. La formule a, depuis 18 ans, plutôt démarché sa clientèle en Europe, mais aujourd’hui, c’est auprès des vacanciers antillais qu’elle rencontre un réel succès, embarquant souvent 800 Guadeloupéens et autant de Martiniquais à chaque départ.
André-Jean VIDAL

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens