Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 17:33

INDISCRÉTIONS
François
Lors de sa visite de 7 heures au Salon de l'agriculture, le chef de l'Etat n'est pas passé par les stands de l'Outre-mer. Et pourtant, l'Outre-mer, c'est une grande part de la biodiversité et des milliers de plantes médicinales. L'agriculture ce n'est pas seulement la culture des pommes de terre et des poireaux, l'élevage des limousines... Il faut voir plus loin que le bout de son nez derrière des lunettes embuées !

Josette
L'autre jour, deux stagiaires de la Région, ont procédé, à Grand-Bourg de Marie-Galante, à la distribution des cartes de transport inter-îles à prix résidents à des Marie-Galantais qui avaient reçu chez eux une lettre les informant qu'ils en bénéficiaient. En milieu de matinée, ils se sont attribués une longue pause sandwich, avant de reprendre le bateau. « Et nous alors », se sont exclamés les gens non servis dans la file d'attente. « Il faudra venir chercher votre carte... », ont-ils répondu avant de repartir vers le continent !

Jacques
300 euros, c'est la récompense proposé par l'Opéra national de Lyon pour la restitution du saxophone de Jacques Schwartz-Bart volé dans le TGV le mois dernier, nous apprend notre correspondant à paris, François-Xavier Guillerm. On n'a pas de nouvelles du Selmer couleur bronze (Mark VI Ténor n°57320) de 1954...

Hervé
Et deux médailles d'or pour les rhums Damoiseau, pour leurs rhums blancs 50 et 55° ! Commentaire du p.-d.g, Hervé Damoiseau : « Très très content et fier de porter les couleurs de la Guadeloupe, ce qui permettra un peu plus de faire rayonner notre île à travers le monde. Vive le Moule ! Vive la Grande Terre ! Vive la Guadeloupe ! »

Victorin
Saisi par Patrick Karam, président du Conseil représentatif des Français d'Outre-mer (CREFOM), Victorin Lurel, a reçu Fabienne Elisor, la veuve de Thierry Elisor, sa mère et son avocat. « Il ne s'agit pas pour la famille de demander une aide politique mais l'Etat doit monter de la considération pour une famille éprouvée et répondre au sentiment d'injustice et d'inégalité de traitement qu'éprouvent les Français d'Outre-Mer», a dit M. Karam. M.Lurel a rassurer sur la volonté de la République d'obtenir que toute la lumière soit faite et que la justice soit rendue.
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 17:33

INDISCRÉTIONS
Paul
Reçu une notice intitulée Qui est Paul Naprix ? Nul doute que M. Naprix soit candidat aux municipales, ils le sont tous ! Ah, il y a une photo, de M. Paul main tendue comme pour accueillir un ami (l'électeur). M. Naprix doit être gaucher, c'est la main qu'il tend spontanément. Sinon, il est né à Pointe-à-Pitre le 12 août 1957, est « devenu fils adoptif du Raizet aux Abymes ». Marié et père de 3 enfants, il est titulaire d’une maîtrise d’économie, d’une Licence, d’un DEUG et est agent hospitalier. Féru de sport (athlétisme, handball, basket, cyclisme, natation, jogging, sport en salle ...), conseiller régional, il a occupé diverses fonctions électives. Ne lui reste qu'à devenir maire des Abymes. Bon courage !

Jean-Jacob
« Les afro-descendants d'Europe à l'instar des afro-américains doivent prendre leur destin en main pour constituer une véritable force politique et économique en Europe », a récemment dit Jean-Jacob Bicep, député européen (Vert). Il a rajouté que « l'Afrophobie est consubstantielle à la colonisation et l'esclavage colonial et que seule la reconnaissance par l'UE de ces deux moments forts de son histoire permettra de déconstruire l'imaginaire raciste européen ». Il a lancé un appel pour la prise d'initiatives fortes dans ce sens durant la campagne des élections européennes.

Christian
Christian Carvigan, qui se présente aux municipales au Gosier, promet... pas moins de 500 emplois publics s'il est élu. Ce professeur de mathématiques doit penser que seuls les emplois publics (payés avec nos impôts donc) peuvent sauver le Gosier. En voilà un qui n'a pas encore compris que les caisses publiques sont vides !

Gugusses
Certains postes de direction dans les collectivités locales sont gelés pendant un, deux, trois ans, après le départ de leur titulaires (en retraite ou versés dans d'autres administrations pour des raisons diverses, souvent des humeurs incompatibles...). Sans doute en attendant de placer... le fils (ou la fille) d'un élu. Des exemples ? Bah, c'est la période des élections... N'allons pas être accusés de faire le jeu d'untel ou d'untel autre.
André-Jean VIDAL

Errare
Christian Baptiste est PPDG et non GUSR...

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 17:32

INDISCRÉTIONS
José
La ville de Lamentin, à un mois des élections municipales, a décidé de se doter d'un site internet (villelamentin971.fr) et d'intégrer le réseau Facebook (Ville Lamentin Guadeloupe) via une newsletter. José Toribio n'y avait pas pensé avant ?

Jacky
Le café-social club de Jacky Dahomay tient son prochain café-débat ce jeudi 27 février à 19 heures à la Casa del tango, 651 rue Alfred Lumière à Jarry. Le thème choisi est celui de l'identité. « En effet, les questions identitaires ne cessent de travailler les consciences antillaises mais aussi celles de citoyens du monde entier », nous dit-on. Sauf que 5% des sondés de Qualistat seulement sont intéressés par ce thème...

Lionel
Lionel Vincent, vice-président étudiant de l'UAG, a expédié un courrier à Nicolas de Tavernost, président du directoire de M6, pour lui parler du reportage d'Enquête exclusive (16 février 2014) consacré à la Guadeloupe, qui a défrayé la chronique. Après avoir déploré « le manque d'intérêt pour les nombreux jeunes guadeloupéens brillants et talentueux, notamment les étudiants des campus de Fouillole et Saint-Claude », il affirme : è Le reportage diffusé donne au téléspectateur une image biaisée de nos territoires. » Il invite « toute la production à revenir ». Sûrement !

Christian
Christian Baptiste (GUSR), qui se présente aux municipales à Sainte-Anne, tient une newsletter, Il a dit... Il a menti..., qui rappelle à l'ordre le maire sortant, Blaise Aldo. En lui rappelant combien son prédécesseur, Marcelin Lubeth, était un bon maire... Nostalgie, quand tu nous tiens...

Richard et les autres
Les travaux se poursuivent sur le bord de mer de Sainte-Rose, travaux qui visent à doter cette zone touristique d'une superbe plate-forme de collecte et de transfert des déchets ménagers des îles de l'archipel. Travaux dont la mairie et le conseil général sont maîtres d'ouvrages. Il est vrai que le soutien du GUSR de Jacques Gillot à Richard Yacou, maire sortant candidat à sa réélection, imposent que ces travaux soient achevés... avant le 23 mars !
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 22:18

INDISCRÉTIONS
Gugusses
« Abominable irresponsabilité de soit-disant "responsables". L'accusation est portée par six syndicats qui accusent le conseil général (président, chefs de services, chefs de services de l'Etat, etc.) « de mettre en danger la vie des agents en dépit des rapports d'expertise les plus alarmistes qui soient... » Sont concernés les bâtiments de l'ex-direction des services fiscaux, l'actuel bâtiment de la DASD, l'ex-trésorerie générale... Des rapports d'expertise expliquent : « La structure du bâtiment (DASD) est insuffisante pour assurer sa résistance à un séisme... », « L'utilisation du bâtiment (ex-services fiscaux) ne doit pas être prolongée... Le bâtiment annexe doit être démoli... »

Lilian
Le champion du monde (1998) de foot Lilian Thuram a regardé jeudi soir avec plaisir la pièce de Véronique Kanor, mise en scène par Alain Timàr, jouée à l'Artchipel, Le temps suspendu de Thuram. Jouée avec toute la passion qu'il faut par Dominique Bernard (qui interprète Eugène, kidnappeur) et Ricky Tribord (dans le rôle de Thuram, kidnappé, superbe). Les spectateurs sont restés soufflés quand Eugène a lancé au visage de Thuram (celui de la pièce) toutes les vérités liées à la célébrité, à l'image, au combat du champion pour ses « frères noirs ». A voir, absolument !

Jean-Pierre
Jean-Pierre Dupont — candidat à sa réélection à la mairie du Gosier — vient de lancer une brigade de police municipale à vélo. Afin de permettre une couverture plus large du territoire urbain de la commune. Gros mollets poids plumes demandés pour l'exercice, le territoire urbain de la commune étant réputé pour des montées assez astreignantes pour le cœur.

Victorin
Victorin Lurel a passé son tour, le week-end dernier. Mais, il sera là ce week-end, après avoir visité, la veille, le Salon de l'agriculture. Il pourra y rencontrer les planteurs de bananes qui sont à Paris en force. Et la veille encore (mercredi prochain), il aura rencontré Jean-Pierre Philibert, patron de la fédération des entreprises des Dom, qui a plein de choses à lui dire...
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 22:18

INDISCRÉTIONS
Daniel
Il paraît que ça craque de tous les bords dans la barque de Daniel Marsin, candidat aux municipales aux Abymes. Ancien maire, ancien député, ancien sénateur... Ancien, quoi, Daniel Marsin, ni de droite, ni de gauche, ni centriste, ni extrèmiste, partout à la fois, avait ratissé large en embauchant dans son équipe Julien Gendrey, Francillonne Jacoby-Koali, Michel Yerbé... Tous transfuges d'autres partis. Les uns, les autres ne savent plus trop où ils sont. Dans les choux, sûrement !

Olivier
C'est en final de compte ce samedi qu'Olivier Serva et Eko Zabim font leur carnaval au WTC de la Pointe Jarry. Et non la semaine dernière, comme écrit précipitammant. Là, on s'attend à un concert d'anthologie, avec Beyonce, Rihanna... Non, c'est une blague ! En tout cas, l'idée est originale.

Eric
La Frapp (Force de Rassemblement Abymien Pour le Progrès) d'Eric Jalton fait son grand rassemblement dimanche. à Boisripeaux. Il est annoncé dans l'invitation : « Appel à candidature en qualité de colistiers ». On veut bien croire que M. Jalton et ses amis, au gré des alliances, des discussions, n'ont pas encore réfléchi à des colistiers, voir à une liste complète. A un mois des élections !..

Solitude
Non, Solitude n'a pas été retenue — Aimé Césaire, la famille ne voulait pas ! — pour entrer au Panthéon. Pas un (e) seul (e) noir (e) d'ailleurs cette fois-ci : Germaine Tillion, Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle, Jean Zay vont y rejoindre Félix Eboué, Jean Moulin et Alexandre Dumas.

Roberte et Cédric
Roberte Méri et Cédric Cornet se marient pour le meilleur et pour le pire. Le meilleur, ce pourrait être le 23 mars, premier tour des municipales. Le pire ce pourrait être le 30 mars, second tour. Avec une réélection de Jean-Pierre Dupont, au Gosier.

Jacques et Josette
Dans son discours de plénière Jacques Gillot, président du conseil général, a fait un appel du pied à Josette Borel-Lincertin, présidente de la Région. Il y a « plus d'un mois » il lui a adressé un courrier pour lui demander quand ils pourraient se rencontrer, juste avant la convocation d'une commission mixte région département « pour finaliser la réflexion globale sur le fonctionnement du pays et sur les verrous qui entravent son avancée... » Elle n'a toujours pas répondu !
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 22:17

INDISCRÉTIONS
Georges
A Capesterre Belle-Eau, Georges Nandan, l'organisateur d'élections de miss, avait envie de se présenter aux municipales et à l'élection des conseillers communautaires des 23 et 30 mars. Finalement, il vient de demander à ceux qui le suivent (?) d'accorder leurs suffrages à la liste conduite par Jean-Philippe Courtois. « Pour alterner le véritable changement... »

Julien
Julien Mérion, du CAGI (Centre d'analyse géopolitique et internationale), sera le modérateur d'une matinée d'information et d'études, samedi, à l'UAG. Il s'agira de réfléchir sur l'intercommunalité. Car, comme il le rappelle, on élira, les 23 et 30 mars, des conseillers municipaux... et des conseillers communautaires. Et ces derniers ne sont pas moindre que les premiers. Au contraire ils sont sans doute l'avenir des collectivités locales.

Eddy
Eddy Jerpan, de Grand tourisme créole, sur les ondes de RCI, mardi soir, a dit ce qui a du défriser les thuriféraires de la croisière en Guadeloupe. « Quand nous avons deux paquebots, ici, nous sommes contents, nous nous gargarisons. Dans les îles voisines, ils accueillent jusqu'à six paquebots chaque jour pendant la saison ! Nous sommes en retard en matière de tourisme et nous ne faisons pas grand-chose pour changer la donne. » Bien vu !

Josette
Josette Borel-Lincertin, présidente de Région, a écrit à Nicolas de Tavernost, président du directoire de M6, après la diffusion d'un documentaire accablant la Guadeloupe sur cette chaîne (voir nos précédentes éditions). « En tant que mère de famille ». Avec Bernard de la Villardière, l'auteur du reportage, ils en rient encore ! Ils ont fait le buzz, l'audience, baste. Et pourtant, si on lit la lettre jusqu'au bout, on comprendra que la présidente de Région, mère de famille, ait été choquée. Mais, faut-il taire ce qui est... la vérité au nom d'un angélisme qui n'est plus de mise ?

Josette 2
Avis aux créateurs : le conseil régional recherche une entreprise pour lui fournir des uniformes pour les agents d'accueil et les hôtesses du protocole : jupes droites, robes droites, robes tenue de soirée, smoking tenue du soir, etc. C'est chic, non ?
André-Jean VIDAL


Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 22:17

INDISCRÉTIONS
Guy
Guy Losbar, maire de Petit-Bourg et président du GUSR (Guadeloupe unie, socialisme et réalités), a honoré de sa présence Potins d'enfer, la pièce jouée actuellement par Courtes lignes. Ce qui ne l'a pas empêché, une fois délassé, de tenir une réunion et de revoir les soutiens aux maires sortants qui ne sont pas de son parti. Ainsi, Jacques Bangou, à Pointe-à-Pitre (PPDG), Eric Jalton (PS), Hugues Ramdini (PS), Rémi Senneville (SE), Jean-Marie Hubert (UPPL), Richard Yacou (DVD) ont son soutien.

Jacques
Jacques Bangou, maire sortant de Pointe-à-Pitre aurait quelques problèmes. Ses adversaires lui reprochent deux choses : quarante ans de présence de la famille Bangou à la tête de la municipalité d'abord. Fils de... en l'occurrence, n'est pas un passeport. Le peu d'activité, de nuit, à Pointe-à-Pitre, une place de la Victoire déserte le soir est le deuxième reproche. Les mêmes doivent oublier que, le soir, les gens sont chez eux, regardent la télévision, ce qu'ils ne faisaient pas il y a quarante ans, et puis, le soir, ils n'ont pas envie d'être agressés... Et là encore, Jacques Bangou n'y est pour rien.

Gugusses
Rien de plus agaçant que d'entendre, sur les ondes de nos radios locales, les candidats et les sortants des prochaines municipales parler d'un « nous » de Majesté. « Nous ne sommes pas de ces candidats qui... Nous nous élevons contre ces accusations. » Certes, mais ce « nous » est bien singulier en l'occurrence.

Vincent et Najat
Mises en place par Vincent Peillon, ministre de l'Education, et Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes, les ABCD de l'égalité sont testés sur dix académies, dont celle de Guadeloupe. Le principe : faire prendre conscience aux petites filles et petits garçons que « l’Ecole doit être le lieu de l’apprentissage de l’égalité et celui de la réussite de toutes et tous » Vingt-neuf classes sont concernées. Sachant les réactions nées de cette initiative dans l'Hexagone...

Benzo
Benzo (Moïse Benjamin, professeur des écoles) vient de publier avec Bernadette Pierrot-Cassin, conseillère pédagogique honoraire, un ouvrage fondamental : Ouvre les yeux et lis, manuel de stratégie d'accompagnement de l'élève dans son apprentissage de la lecture.
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 22:16

INDISCRÉTIONS
Nicolas
« Toutes les questions qui touchent au tourisme sont importantes : la propreté, l’environnement, la sécurité, la formation des personnels, l’attractivité de l’emploi, la qualité de vie au travail, notamment pour les nombreux saisonniers et extras qui aspirent cependant à une activité à temps plein tout au long de l’année, malgré l’activité saisonnière…
Mais parmi toutes les questions que l’on peut se poser, certaines sont plus fondamentales semble-t-il. Si la moitié des hôtels a fermé en 10 ans entrainant la disparition de nombreux emplois, est-ce à cause de la propreté, de l’environnement, de la sécurité, de la formation des personnels, de l’attractivité de l’emploi, de la qualité de vie au travail … ? » Bonne question de Nicolas Vion, président du Groupement hôtelier de la Guadeloupe.

Nicolas 2
Beau travail de démolition de la destination Guadeloupe par Nicolas de Tavernost, sur M6, dimanche. La Guadeloupe est surtout l'endroit où ne pas mettre le pied quand on est un touriste. Certains passages frisaient le ridicule, la séquence forcée pour imposer une thèse. Ces journalistes hexagonaux en mal de sujets n'ont jamais visité les destinations touristiques que sont Santo Domingo, où la police vous rançonne au coin des rues, ni la Martinique où la délinquance est à peine moindre qu'en Guadeloupe !..

Jacques
Le grand truc de Jacques Gillot, président du conseil général, c'est l'évolution institutionnelle. Un récent sondage de Qualistat (voir par ailleurs) indique que les Guadeloupéens sont seulement 6% à s'intéresser à ce thème. Ce qui les intéresse, c'est le chômage et l'emploi ! C'est l'insécurité. Et là, le conseil général pas plus que la Région ne sont actuellement compétents. S'il y a une évolution institutionnelle...

Victorin
Hier encore, Victorin Lurel, ministre des Outre-mers, inaugurait une structure à Basse-Terre (Carfi-Oref). Et dire qu'il se donne tant de mal pour venir tous les week-end en Guadeloupe animer la campagne des municipales tandis que Jacques Gillot, qui est en train de manœuvrer pour remporter un maximum de mairies (et surtout un maximum de sièges de conseillers communautaires), le fait sans bouger de chez lui...
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 22:15

INDISCRÉTIONS
José
La campagne de José Toribio, pour sa réélection à Lamentin, est cocasse. D'abord, ses apparitions à la télé, dans les médias. Look improbable, cheveux d'une couleur indéfinissable. Echarpe rouge (?), utilisation de grands anciens : Mandela, Proto, etc. Une campagne dont le moins que l'on puisse dire est qu'elle est... puissamment habitée !

Olivier
Olivier Serva est le jeune adversaire d'Eric Jalton à la mairie des Abymes. Jeune et bien bardé de diplômes. C'est assurément une pointure dans son domaine, ce que personne ne semble lui reprocher. sans doute manque-t-il d'expérience encore. Mais cela viendra. En tout cas, côté promotion de ses idées et de sa candidature, bravo ! Un concert pour la mettre en branle, il fallait y penser. Lui l'a fait, ce week-end !

Marie-Luce
Marie-Luce Penchard est d'autant plus précieuse dans la campagne de Lucette Michaux-Chevry pour conserver la mairie de Basse-Terre qu'elle est très rare sur le terrain. Donc, quand on la voit... Contrairement à ce qu'elle va sans doute soutenir, on ne la voit pas beaucoup. Ou alors elle surestime ses apparitions. Ah, elle se réserve pour porter le coup d'estoc à la fin de la campagne ? Bien...

Ary
Ary Chalus, maire de Baie-Mahault, évite de rendre service à sa population en ce moment. De peur qu'on lui reproche ensuite de s'être bougé justement parce qu'il est en campagne pour sa réélection. Alors que tout le monde sait que M. Chalus est serviable tout le temps. C'est sa seconde nature !

Richard
Drôle d'idée qu'a eu Richard Yacou d'autoriser les travaux en cours dans le port de pêche de Sainte-Rose. Ce sont bien des travaux du conseil général, mais c'est lui qui risque de payer les pots cassés quand les riverains vont savoir qu'on va mettre sur la plate-forme en construction... tous les déchets ménagers des îles de l'archipel ! Les odeurs, les papiers qui vont voler, chouette, non ?

Florent
Florent Mitel, maire de Petit-canal, saute aux prochaines municipales. C'est sûr ! D'ailleurs, le petit jeune qui se présente contre lui l'a presque battu la dernière fois... C'est ce qui se dit dans la commune et ailleurs. Comme M. Mitel n'a rien fait en trente ans de mandats...
André-jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 22:14

INDISCRÉTIONS
Henry
Henry Joseph, docteur en pharmacognosie, s'inquiète quant aux conséquences d’une « loi-cadre biodiversité » sur les Antilles. Ce projet de loi a déjà été approuvé par le Conseil national de la transition écologique et sera présenté en conseil des ministres début mars. Cette loi entraînerait, selon lui, une perte de nos richesses végétales au profit de la France. Le projet prévoit de soumettre l’exploitation des espèces sauvages à l’autorisation de l’Etat ou des collectivités régionales. Seuls ceux qui justifient des capacités techniques et financières recevront ces autorisations. Problème, presque toutes nos plantes, comestibles, médicinales, aromatiques et utilitaires, sont considérées comme « sauvages ». Selon le Docteur Joseph, il s’agit de s’accaparer de la biodiversité des Antilles et de l’exploiter par le biais de grands laboratoires... » On comprend son inquiétude !

Didier
L'autre jour, sur RCI, un candidat aux municipales. A Vieux-Habitants. Il fustige le sortant, Georges Cléry (PS), qui n'a rien fait, puis le prédécesseur de M. Clairy, Aramis Arbau (UMP, Objectif Guadeloupe, DVD et autres lieux), qui n'a rien fait non plus. Lui, il fera. Le journaliste lui demande de quel sensibilité il se réclame. Le candidat répond l'habituelle bouillie : « Vous savez, droite, gauche... » Air connu de ceux qui veulent ratisser large. Puis on lui demande si son cœur balance... à gauche. « Oui, mais la pointe est à droite », répond Didier Pézeron. Bien... comme dirait l'autre.

Eric et les autres...
Depuis une quinzaine de jours, les médias s'excitent sur l'utilisation de la fameuse réserve parlementaire dont disposent les députés. Cette somme, ils peuvent la dispatcher à des communes pour des projets, à des associations pour leur donner un coup de main. La majorité actuelle a remis les pendules à l'heure. En fait, c'est le groupe parlementaire qui dispose d'une somme, à partager entre les membres du groupe (une moyenne de 150 000 euros). Auparavant, un député comme le président de l'Assemblée nationale pouvait disposer de plusieurs dizaines de millions d'euros... pour cajoler ses électeurs. Sympa, non ? Claude Bartolone a rendu cette réserve plus morale.
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens