Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 21:53

INDISCRÉTIONS
Jean et Claude
Jean Girard, conseiller général, et Claude Deffieu s'associent pour une liste commune aux élections municipales à Grand-Bourg. Il arguent que 24 ans d'un maire et d'une équipe municipale, 12 ans d'une conseillère régionale, 6 ans d'une première adjointe faisant fonction de maire, 20 ans de présidence de la communauté de communes... ça suffit. Avec tout ça, le temps passe...

Victor et les autres
Victor Sabardin, qui se tâte encore pour savoir s'il va être candidat aux municipales à Saint-François (ça dépend des jours et de l'humeur), se flatte d'avoir été cinq fois cité au tribunal... pour des gifles données à des quidams qui l'agaçaient. Ça promet pour la suite de la campagne !

Patrick et Victorin
Patrick Collé, président du syndicat des gérants de stations-services, s'est dit, hier, déçu de sa première rencontre avec les administratifs du ministère des Finances et il est prêt à tout... Il s'agissait de mettre en place un calendrier de réunions de cadrage, pour envisager une méthode de travail dans l'optique de créer une dynamique synergique autour du décret Lurel sur la transparence des prix des produits pétroliers outre-mer. Sauf que le gouvernement a une feuille de route et des résultats à donner rapidement. Alors, le dilatoire...

Jacques
Jacques Cornano, maire de Saint-Louis de Marie-Galante, se représente. Ben oui, quelle nouveauté ? Quel maire, sauf empêché par l'âge ou la maladie, lâche une place comme celle-ci ? Bonne chance, Jacques ! D'autant qu'il n'y a pas grand-chose en face...

Frédéric
Le Guadeloupéen Frédéric Régent, maître de conférence à la Sorbonne, lance un cycle de manifestations (conférences, séminaires, débats, soirée culturelle) dans le cadre de la semaine de la liberté générale (3-8 février). Il s'git de commémorer le 220e anniversaire de la première abolition de l'esclavage (4 février 1794-4 février 2014) dans le cadre du 2e grand séminaire d'histoire des Outre-mers. Ne jamais oublier cette première abolition et la geste historique indéniable à laquelle elle a donné lieu !
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 21:52

INDISCRÉTIONS
Jacques
Jacques Bangou et le conseil municipal de Pointe-à-Pitre ont décidé de confier à trois sociétés privées le ramassage des ordures ménagères. Depuis une semaine, les Pointois subissent plus ou moins les humeurs des employés municipaux, qui ramassent ou non selon le ton des négociations entreprises pour leur réaffectation dans d'autres services. Patience, bientôt nous devrions avoir une ville propre. Enfin !..

Victorin
Jeudi, Victorin Lurel, ministre des Outre-mers, aura à sa table Benjamin Stora. historien. Inspecteur général de l'Éducation nationale (groupe histoire géographie) au tour extérieur depuis le 13 septembre 2013, c'est un ami du régime (il est couvert d'honneurs, un vrai toutou de concours). Spécialiste des décolonisations et de l'immigration, c'est un bon interlocuteur pour un ministre des Outre-mers cultivé.

Victorin 2
Vendredi, Victorin Lurel intronisera son ami Patrick Karam (qui est aussi un ami de Nicolas Sarkozy) comme patron du Conseil représentatif des Français des Outre-mer (s). Belle prise, dirait-on, sauf que Patrick Karam a son caractère... Mais, pas d'inquiétude, son Conseil fonctionnera.

Ary et Christiane
Ary Chalus, maire de Baie-Mahault, député, est très inquiet de la situation à la centrale pénitentiaire de Fond Sarrail. Il l'a fait savoir. Christiane Taubira, garde des Sceaux, lui a répondu. Un courrier administratif, qui reconnaît qu'il y a un problème d'encombrement (taux d'occupation 170%) lié au fait que les détenus ne peuvent pas être transférés ailleurs, parce qu'il faut maintenir les liens familiaux. L'administration fait le maximum en matière d'hygiène, mais aussi d'occupations : moniteurs de sports, enseignants, bibliothèque, etc. Mais, on sait bien que l'encombrement est cause de tout...

Gugusses
Un porteur de projet installé à Miami a dit sur le web que deux institutions martiniquaises ont « volé » son projet. La belle affaire ! En Guadeloupe, on ne compte plus les projets remis aux collectivités qui se retrouvent adoptés et mandatés avec l'obligation d'accepter des co-auteurs dont les porteurs de projets n'ont jamais entendu parler... avant de constater que la somme promise a été partagée en deux !
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 21:16

INDISCRÉTIONS
Tony
C'est dit, la municipalité de Pointe-Noire a fait démolir l'ancien local où elle abritait ses activités associatives. La pelleteuse a bien travaillé, ce week-end. Plus aux normes, le local. La commune abritera très prochainement en lieu et place, un « centre culturel à rayonnement intercommunal et favorable aux manifestations. Un projet moderne qui prévoit une nouvelle salle d’escrime, de judo, une école de musique et un studio d’enregistrement. Un Point info regroupera un espace accueil loisirs pour enfants et adolescents, une salle de réunion et un ciné théâtre de 190 places. Cette infrastructure repositionnerait la commune comme capitale culturelle de la Côte sous-le-Vent. » Ainsi s'exprime la municipalité dirigée par Tony Sinivassin. Coût du phare de la culture : 3,5 millions d'euros. Si après cela les locaux sont une coquille vide, certains auront fait de bonnes affaires...

Jacques
Allez, un p'tit coup de main pour sortir Jacques Bangou de l'embrouille que lui font ses adversaires en période de pré-campagne des municipales. Des rats dans une école, les ordures pas ramassées... Des tracasseries sans nom. Un beau travail de démolition. A défaut d'avoir des arguments électoraux...

Eric
Eric Jalton, maire des Abymes, a eu raison d'évacuer une école où étaient apparues des fissures dans le plafond ! Le principe de précaution doit toujours être adopté dès lors qu'il y a danger pour la santé de nos enfants. Un audit complet des établissements scolaires dans les communes (hors collèges et lycées où les collectivités le font régulièrement) devrait être envisagé rapidement.

Katia
Katia Zacarro, fille et petite-fille de migrants indiens et de migrants du mezzogiorno italien, nous rappelait il y a quelques temps que le cimetière indien de Saint-François est un monument sacré du namaste* indien. « Ce cimetière n'est ni un cimetière d'esclaves indiens ni un cimetière de déportés indiens », rappelle-t-elle. A juste raison, et d'ailleurs, ce cimetière ne devrait-il pas, de par son originalité (c'est le seul en Guadeloupe), bénéficier d'un traitement de monument historique ?
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 21:15

INDISCRÉTIONS
Eddy
Eddy Ségur est secrétaire départemental de la FSU. La FSU fustigeait l'ancienne équipe gouvernementale, appelant carrément à voter François Hollande parce que Nicolas Sarkozy était l'homme des suppressions de postes dans l'administration. Pour la deuxième année consécutive, Eddy Ségur « proteste contre la suppression de postes dans l'académie. » 31 cette rentrée, autant l'an dernier... « La FSU refuse de cautionner », « La FSU refuse de participer à la comédie... », « La FSU ne se ridiculisera pas ». C'est fait !

Thierry
Thierry Caussé, médecin pointois, a créé avec l'association Espoir Santé, un centre de soins en Haïti. La providence accueille plus de mille patient chaque mois. le personnel est Haïtien et a besoin d'un soutien permanent. Ils sont joignables sur espoirsantecaraibes@yahoo.fr pour tous dons, même minimes.

Christiane
Loi votée sous Sarkozy et jamais appliquée jusqu'à l'arrivée de Christiane Taubira : la fin de la fouille des détenus à l'issue du parloir. Depuis, à la centrale pénitentiaire de Baie-Mahault, c'est l'entrée de tout ce qui ne sonne pas sous le portique : téléphones portables, cannabis, cocaïne, crack, etc. Avec, disent les surveillants, le corollaire : un effet cocotte-minute dans les quartiers...

Jacques et Eric
Le conseil communautaire de Cap Excellence que président Jacques Bangou et Eric Jalton se réunit aujourd'hui, pour attribuer des subventions à des associations, soutenir la réalisation de travaux d'assainissement, engager un débat sur les orientations budgétaires 2014. En fait, c'est là qu'est le nouveau pouvoir des élus.

Victorin
Pour Victorin Lurel, un défi : relancer l'économie outre-mer alors que les caisses sont vides. « Victorin Lurel devra faire sa "révolution" le dos au mur mais avec une ambition immense : réussir là où les autres ont échoué. ll veut stopper la gangrène du chômage et aussi redresser le pays Guadeloupe, lui rendre sa fierté, lui redonner toute sa place dans les affaires du monde. Il se prend à rêver d’une nouvelle Guadeloupe débarrassé de ses oripeaux hérités de la colonisation », explique Jean-Marie Nol sur www.politiques-publiques.com. Belle perspective. Mais, sans les sous...
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 21:13

INDISCRÉTIONS
Eric et Eric
Reçu un sms (parmi tant d'autres), véritable Cocorico poussé par Eric Jalton, maire des Abymes, député de la Nation, qui exige des excuses (publiques) d'Eric Stimpfling, de Guadeloupe Première, qui a classé sa commune 31e sur 32 pour ce qui est de la gestion. Entre ces deux-là, il y a autre chose, sûrement, sinon on ne peut comprendre un tel acharnement.

Eric
C'est au ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, qu'a écrit — entre autres — le député et maire des Abymes pour demander que Guadeloupe Première passe un droit de réponse dans le JT et que le journaliste à l'origine de ce classement fasse des excuses publiques. On se croirait du temps de Peyrefitte, ministre de l'Information du général de Gaulle ! Mais, le Dr Jalton précise bien qu'il est un authentique démocrate, soucieux de la liberté de la presse... Ce que nul ne lui conteste d'ailleurs.

Sully
Sully Tacite, porte-parole de la Fédération départementale du Parti Chrétien Démocrate en Guadeloupe, opposant aux Abymes, prend fait et cause pour notre confrère (voir ci-dessus). M. Tacite s’étonne « du silence coupable des démocrates et libéraux de Guadeloupe face à cette tentative de mise au pas de la presse guadeloupéenne et de baillonnage des journalistes politiques de notre pays. » Si M. Tacite était aux affaires, il saurait qu'une presse trop libre... est d'autant plus gênante ! En atteste la réaction de l'Association des maires qui est vent debout contre le classement des communes en fonction de leur gestion. Encore des démocrates authentiques...

Eric, Gabrielle...
Huit élus de la Nation (députés et sénateurs) de Guadeloupe sur huit sont aussi élus locaux. Maires, conseillers généraux, conseillers régionaux. Pour eux, la loi sur le non-cumul des mandats sonne la fin d'une double casquette. Il leur faudra soit être maires, se contenter de 2 000 euros chaque mois et chercher un emploi, soit être député ou sénateur, passer du temps à Paris et perdre l'implantation locale...

Jean
Le sémillant Jean Bardail, conseiller général de Morne-à-L'Eau, est candidat aux municipales. Pour la énième fois, pour le GUSR, avec la foi qu'on lui connaît. C'est bien d'avoir la foi ! Surtout quand elle n'est pas de circonstance...
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 21:12

IINDISCRÉTIONS
Jacques et Eric
Superbes les cartes de vœux de Cap Excellence : papier pelliculé, belles photos, dont une vue d'artiste du tram futur qui passe par là. Insérée, la carte de Jacques Bangou, maire de Pointe-à-Pitre et son conseil municipal, de même facture, avec une phrase de Mandela : « Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaines (avec un flèxe, c'est mieux...) : c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. »

Jacques
Jacques Bangou, maire de Pointe-à-Pitre, fait des efforts pour que sa ville change (en bien) : destruction des vieilles maisons en passe de servir de squatts, réfection des trottoirs, etc. Lundi matin, stupeur en passant boulevard Chanzy, puis boulevard Légitimus, de constater que les ordures laissées par les gens qui ont regardé les carnavaliers, dimanche, n'étaient toujours pas ramassées... à 8 h 30. Et ça continue. Grève surprise. Des papiers, des timbales, des canettes, partout, sur la chaussée, sur les pelouses... Un coup de Jarnac pour saboter l'image de la municipalité ? A suivre.

Josette
Lors de la présentation du budget primitif 2014, Josette Borel-Lincertin, présidente de Région, a souligné : « Les manches retroussées, les coudes serrés, doubout, nous serons plus que jamais engagés auprès des Guadeloupéens. » Pour résumer, la Région investit 20 millions d'euros pour le Mémorial ACTe, 10 millions pour la restructuration de Baimbridge, 6 millions pour le Grand Port, 25,5 millions pour le barrage de Moreau... d'ici 2020, pas en 2014. Du calme !

Jacques et Victorin
En fait, derrière les municipales des 23 et 30 mars, les enjeux sont plus importants : ce sont ceux de l'intercommunalité, avec l'élection de conseillers communautaires, qui représenteront les communes au sein des cinq groupements intercommunaux (Cap excellence, Communauté d'agglomération du Nord-Est Grande-Terre, Communauté d'agglomération du Nord Basse-Terre, Communauté d'agglomération du sud Basse-Terre, Communauté de communes de Marie-Galante). C'est là que ça va se passer dans les prochaines années. C'est donc là que Jacques Gillot et Victorin Lurel vont placer leurs pions.
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 21:11

INDISCRÉTIONS
Roger
Roger Toumson, professeur à l'UAG, dénonce : « Le spectacle indécent de la cérémonie commémorative de l'indépendance de la première République Noire, où s'alignent en rang d'oignons cinq générations de tyrans sanguinaires comme les mises en scène antisémites et négristes du Théâtre de la Main d'or exhibées par
Dieudonné M'Bala M'Bala, prouvent une fois de plus que les conflits découlant des névroses identitaires raciales, culturelles ou linguistiques sont loin d'être résolus. »

François
François Hollande va présenter, cette semaine, flanqué de Victorin Lurel, ministre des Outre-mers, le pacte de responsabilité décliné dans les territoires ultramarins. « Nous formons le vœu que le Gouvernement ait bien compris que l’Outre-mer avait besoin, non pas de mesures d’adaptation ou de corrections à la marge des dispositifs nationaux, mais bien d’un changement de moteur », a dit Jean-Pierre Phillibert, président de la Fedom.

Eric, Olivier...
Aux Abymes, la pré-campagne des municipales s'emballe. Eric Jalton, sortant, pense que les journalistes sont ses ennemis, tandis qu'Olivier Serva, l'un des candidat, fait de la drague à tout-va en direction des mêmes. Mais les deux doivent pouvoir inverser leurs comportements qui sont simplement de circonstance.

Jacques
Branle-bas de combat des élus départementaux qui voient avec souci leur stratégie mise à mal par les nouvelles dispositions sur le redécoupage des cantons. Il s'agit d'avoir 21 cantons, avec un duo mixte de conseillers généraux. Ainsi, par exemple, un canton regrouperait les communes de Gourbeyre, Trois-Rivières, Vieux-Fort, Terre-de-Haut et Terre-de-Bas qui regroupe cinq communes dont deux îles. Encore : un canton regroupant une partie de Sainte-Rose, les communes de Deshaies, de Pointe-Noire et une partie de la commune de Bouillante. Comment faire droit aux appétits des politiques dans les communes, mailler des réseaux de proximité en vue des autres élections ? D'où le rejet du projet...

Patrick
Victorin Lurel qui est pragmatique a désigné Patrick Karam, UMP et ami personnel, pour présider le Conseil représentatif des français d'outre-mer (Crefom) chargé de promouvoir ces territoires et de défendre les valeurs de "vivre-ensemble". Un bon choix !
André-jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 21:08

INDISCRÉTIONS
Usain
Usain Bolt sera présent en Guadeloupe pour les 10 ans du Meeting d'athlétisme de la Grande Caraïbe organisé sous l'égide de la Région Guadeloupe. Usain Bolt ? Combien ? Quand il s'exhibe ainsi, généralement c'est près de 200 000 dollars. Et qui mettre en lice contre lui pour lui donner le sentiment qu'il court ?..

Josette
Le futur centre technique de football situé à Petit-Bourg sortira de terre cette année et accueillera les éléments les plus prometteurs, qui ainsi ne seront plus dans l’obligation de partir s’installer dans l’Hexagone. Annonce faite par Josette Borel-Lincertin, devant le monde associatif la semaine dernière. Quoique l'avenir footballistique des Guadeloupéens qui resteront sur leur île... soit très très limité ! Alors ?

Justine
Radieuse Justine Bénin, pour les vœux de la présidente du conseil régional aux forces vives économiques, jeudi. Le cadre, l'Ecole de la 2e chance, à Jarry. La deuxième vice-présidente de la Région, présidente de la Commission formation professionnelle, de l’alternance et de l’emploi, recevait... un peu chez elle. Non loin de là, Marie-Camille Mounien, présidente de la commission ad hoc « Dialogue social et citoyenneté », et puis tout un aréopage d'élus de premier plan. Audry Cornano, premier adjoint, remplaçait Ary Chalus, député-maire de Baie-Mahault, qui a préféré décliner l'invitation plutôt que devoir se taire (il est candidat aux municipales).

Sylvie
Sylvie Chammougon, candidate aux municipales à Baie-Mahault, était présente à la cérémonie des vœux de la Région au monde économique. Mais, c'est une femme chef d'entreprise ! Olivier Serva aussi, candidat aux Abymes (qui, d'après des rumeurs sans doute malveillantes, ferait « peur » à Eric Jalton). Mais, c'est le président de l'Ordre des experts-comptables.

Gugusses
En scannant nos communes, Eric Stimpfling, de Guadeloupe Première, a brisé un tabou : il a rendu publiques des informations que nos élus gardent soigneusement à l'abri des yeux et des oreilles des Guadeloupéens. Et encore plus en période électorale. Ah, si on ne pouvait plus combiner en paix en famille et entre amis, que deviendrait la chose publique ?
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 21:05

INDISCRÉTIONS
Claude et Jacques
Claude Guillod, de la CFTC des agents du Département, a décidé d'attaquer bille en tête Jacques Gillot, président du conseil général. Il semblerait qu'outre ne lui avoir donné aucun local syndical, il vienne de lui couper l'accès au fax concédé jusqu'à présent. M. Guillod entend, par avocat (Me Coralie), déposer plainte en référé.

José et Jocelyn
José Toribio, maire de Lamentin et qui veut le rester de longues années, dédicacera samedi, à la Librairie générale Jasor, un recueil de poèmes, Ravines enfiévrées, publié à compte d'auteurs. Ne reste plus à Jocelyn Sapotille qui veut déchouker José Toribio à se mettre à la poésie, quoique il semble que les chiffres aient moins de secrets pour lui que les lettres.

Josette et les autres
Il s'agit d'une formule malheureuse. Aujourd'hui, les élus « se félicitent » de la nomination de Gilles Leclair (M. Sécurité). Ce qui s'appelle de l'autosatisfaction. Je me félicite entend-on. Glouglou, comme je suis beau (ou belle) fait le dindon... On aurait du dire : « J'ai une grande satisfaction... », « Je félicite Manuel Valls de cette initiative. » Et je lui rends grâce. Amen !

Maryse et les bobos
Grand-Bourg a donné à Marie-Galante une chose que celle-ci attendait avec impatience : internet pour tous. Ce sera fait, à partir de mercredi prochain. Génial, non ? Même si cette mesure n'intéresse que quelques bobos... et des retraités, s'ils en ont les moyens. Merci Maryse Etzol !

Ferdy et Théodore
Ferdy Louisy, maire de Goyave, vient de faire démolir l'ancienne mairie (1958), pour construire un grand hall des sports (il y en a un à Capesterre-Belle-Eau, un autre à Petit-Bourg, bonjour l'intercommunalité...) Dans nos colonnes, il a expliqué qu'on démolissait... pour mieux reconstruire, faisant allusion à l'ancienne mairie du bourg, un bâtiment en bois... détruit purement et simplement il y a quelques années. Un bâtiment historique si l'on s'y était intéressé. Le Prince de Joinville, fils de Louis-Philippe 1er, roi des Français, puis Théodore Roosevelt, président des Etats-Unis (au début du XXe siècle), y avaient été reçus. Mais, l'histoire passe après les aménagements qui sont l'avenir. Que dit-on d'un peuple sans histoire ?..
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 21:03

INDISCRÉTIONS
Gilles
La nomination de Gilles Leclair comme coordinateur des organes de sécurité en Guadeloupe est étonnante. Voici la Guadeloupe au même rang que les régions de France les plus touchées par la criminalité (la grande !), comme la Corse où cet ancien numéro deux de la PJ française était préfet avant d'être nommé préfet zone de défense pour tout l'arc méditerranéen... à Marseille. Il devrait bien s'entendre avec Marcelle Pierrot, puisqu'il est placé sous l'autorité de la préfète de Région qui fait de la sécurité

Victorin
102 jours de tournages, 76 techniciens locaux, plus de 1 000 figurants ont participé à cette aventure depuis 3 ans et près de 4M€ ont été directement injectés dans l’économie guadeloupéenne (salaires, entreprises locales, hôtels, etc.). La Région, partenaire de cette aventure par la volonté de Victorin Lurel, alors président de la collectivité, a accompagné ce projet à hauteur de 500 000€. Depuis le 14 janvier, la BBC 1 diffuse la saison 3 de Death In Paradise. Bravo !

Fély et Fély
A quelques jours de l'ouverture officielle du FEMI (Festival régional du cinéma), le programme du XXe anniversaire n'est pas définitif. Il semble qu'on s'y soit pris tard. Faut-il y voir des dissensions au moment de la programmation entre Fély Sédécias, créatrice de l'événement, et Fély Kacy-Bambuck, présidente de la commission Culture de la Région, principale financière d'un projet devenu... régional ? Ce serait étonnant, l'une comme l'autre tenant fermement à ce que leur bébé poursuive sa croissance. Alors ?

Bernard
Bernard Tapie, dont le Reborn était ancré au large des îlets en rade pointoise (voir notre précédente édition), a fait un bref séjour à la Vieille Tour, en fin de semaine dernière. L'homme d'affaires est un habitué de la Guadeloupe. Il y a quelques années, c'est avec le mythique Phocea, l'un des plus grands voiliers du Monde, que Bernard Tapie avait fait une escale en Guadeloupe. Cette fois-ci amarré quai 1 du port... Certains chefs d'entreprises rodaient autour du voilier afin de tenter d'apercevoir Tapie... en vain !
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens