Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 01:53

INDISCRETIONS
Xavier
Le fameux ticket d'union de la gauche des sénatoriales dont on dit que Victorin Lurel est l'inventeur serait, en fait, une idée de Félix Desplan, ou encore de son fils, Xavier. C'est lui qui a pensé que, pour permettre son élection, il fallait imposer, dès le départ, trois noms, le sien, pour le PS, immanquablement celui de Jacques Gillot, sortant, pour le GUSR, enfin celui de Jacques Bangou, pour le PPDG.

Félix
« Je n'ai pas de prébendes à distribuer aux communes. J'ai seulement la petite commune de Pointe-Noire... », aurait dit en substance Félix Desplan au cours de la dernière réunion de tractation du bloc de gauche aux sénatoriales. Le ticket, en ce cas, ne peut que l'arranger.

Victorin/Jacques
Ce qui achoppe entre MM. Lurel et Gillot, c'est le bulletin unique. Pas une mauvaise idée en soi, mais elle aurait dû, explique un observateur, être amenée autrement. « Là, on donne trois noms. Ceux qui ne sont pas dans le ticket, comme José Toribio ou Jacques Cornano, ne peuvent qu'être contre et se présenter en candidats libres.

Victorin
Et si Victorin Lurel était candidat ? L'on sait que jacques Gillot ne cédera jamais sur l'idée du ticket. Il n'en veut pas pour toutes les raisons avancées ces jours-ci. Il pense qu'un grand électeur qui voterait facilement pour lui, même de droite, refusera de mettre dans l'enveloppe un bulletin portant le nom d'Henri Bangou ou celui de Félix Desplan. Que pourrait faire Victorin Lurel ? Se présenter, faire un ticket avec Félix Desplan et Jacques Bangou, laisser MM. Gillot, Toribio, Cornano, Théophile, se présenter avec chacun leur bulletin. Mais, n'est-ce pas incertain ?..
André-Jean VIDAL

Repost 0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 01:51

INDISCRETIONS
Jacques
Jacques Gillot s'accroche à son idée de campagne commune pour les sénatoriales mais refuse le bulletin commun Bangou-Desplan-Gillot (voir nos précédentes éditions) proposé par Victorin Lurel. Interrogé, un spécialiste, s'il reconnaît que la démarche du président de région est légitime, estime que le sénateur sortant n'a tout de même pas tort quand il récuse le bulletin unique : « Imaginons que Jacques Cornano se présente, qu'un grand élu des Iles du Sud veuille voter pour lui, il va rayer un nom, pour lui substituer Cornano. S'il oublie de marquer aussi le suppléant, le bulletin est nul. Les deux autres du trio perdent ce suffrage. » Vu comme ça !..

Jacques 2
Il semblerait que la proposition faite par Jacques Gillot soit de faire une campagne commune, une liste commune, enveloppe commune... mais trois bulletins dedans, un pour chaque candidat du trio PPDG-PS-GUSR. Pourquoi ? Le même observateur : « C'est pour éviter que le grand électeur qui est dans l'isoloir sans crayon pour barrer le nom du candidat qui ne lui plaît pas sur un bulletin commun puisse faire sa petite cuisine sans ressortir chercher le crayon, et montrer ainsi qu'il va panacher... » Rigolo, non ?

Victorin
Victorin Lurel a-t-il trop forcé au moment de proposer son idée de bulletin unique pour le trio de gauche ? Ses adversaires murmurent qu'il les a pris pour des imbéciles (Tèbè) en disant qu'ainsi il n'y aurait pas d'équivoque au moment du vote. « Ces grands électeurs ne sont-ils pas des hommes et des femmes responsables pour qu'on leur tienne ainsi la main ? »

Gugusses
Jacques Gillot, l'autre soir, à la réunion de Goyave, a laissé entendre qu'il ne souhaitait pas parler de stratégie électorale devant « ces gens-là », désignant d'une formule lapidaire les élus présents. Certains gugusses sont sortis. Il s'est excusé. Les « gens-là » en questions sont revenus. il est vrai que, autour de la table, il y avait des élus qui ne sont pas du socle de l'union de gauche PPDG-PS-GUSR. Et parler stratégie devant Eric Jalton qui roule ouvertement pour un adversaire, José Toribio !..

José
José Toribio, maire de Lamentin, est de tous les combats politiques. Le président du PSG (parti socialiste guadeloupéen) se présente aux sénatoriales, comme nous l'annoncions tantôt. Cette fois-ci c'est officiel ! Woulo pour Toto... ribio ! D'autant qu'il a choisi une belle suppléante : Chantal Lérus ! Comme ça, il fait le plein aux Abymes... et à Lamentin. A moins que des farceurs s'amusent à voter Desplan... ou Bangou !
André-Jean VIDAL

 

Repost 0
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 02:44

INDISCRETIONS
Toto/Jako
A la veillée funèbre de Mme Desplan, la maman de Félix Desplan, maire de Pointe-Noire et candidat à la sénatoriale. On aurait dit un meeting politique... tellement il y avait du monde. Tout le gratin y était. Victorin Lurel et Jacques Gillot se sont retrouvés. L'occasion, en aparté, de se parler franchement. Et, a commenté un observateur attentif, « quand ils se chauffent comme ça, c'est qu'ils sont prêts à un accord... »

Jacques, Jacques et Félix
Souvenirs d'une image qui est restée dans les rétines. Lors des vœux à la presse en début d'année, invités par Jacques Gillot les journalistes ont pu voir assis à une même table, Jacques Gillot, flanqué à sa droite de Jacques Bangou, à sa gauche, de Félix Desplan. Prémices du fameux bulletin gagnant qu'a proposé Victorin Lurel et qui a fait grincer des dents Jacques Gillot... Comme quoi !

Blaise
Blaise Aldo, maire de Sainte-Anne, peut-être futur candidat aux sénatoriales, a posé la candidature de son port pour un prix intitulé Ports de plaisance exemplaires. Il fallait un projet, et c'est Sainte-Anne qui a été choisi parmi les neuf projets retenus. Le seul projet retenu pour l'ensemble des Dom. Blaise Aldo recevra son prix des jolies mains de Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, ce matin, à Paris. Bravo ! A quand le premier coup de pelle ?

Jean
« Mon petit préfet me manque ». Voici ce que nous écrit, par le biais du site de France-Antilles, une de nos fidèles. Et elle n'est pas la seule à demander des nouvelles de Jean Fabre, accidenté il y a près de deux mois. « Il est en rééducation et il a le moral... », nous a dit, hier, Etienne Desplanques, directeur de cabinet. A bientôt, donc, M. Fabre !

Victorin
C'est parti. Victorin Lurel, président du conseil régional, va enrtamer la visite des lycées vendredi. Pour ne pas être en reste on verra Jacques Gillot visiter les collèges, les maires visiter les écoles primaires... Le temps que les journalistes se lassent de les suivre.
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 02:10

INDISCRETIONS
Toto/Jako
A la veillée funèbre de Mme Desplan, la maman de Félix Desplan, maire de Pointe-Noire et candidat à la sénatoriale. On aurait dit un meeting politique... tellement il y avait du monde. Tout le gratin y était. Victorin Lurel et Jacques Gillot se sont retrouvés. L'occasion, en aparté, de se parler franchement. Et, a commenté un observateur attentif, « quand ils se chauffent comme ça, c'est qu'ils sont prêts à un accord... »

Jacques, Jacques et Félix
Souvenirs d'une image qui est restée dans les rétines. Lors des vœux à la presse en début d'année, invités par Jacques Gillot les journalistes ont pu voir assis à une même table, Jacques Gillot, flanqué à sa droite de Jacques Bangou, à sa gauche, de Félix Desplan. Prémices du fameux bulletin gagnant qu'a proposé Victorin Lurel et qui a fait grincer des dents Jacques Gillot... Comme quoi !

Blaise
Blaise Aldo, maire de Sainte-Anne, peut-être futur candidat aux sénatoriales, a posé la candidature de son port pour un prix intitulé Ports de plaisance exemplaires. Il fallait un projet, et c'est Sainte-Anne qui a été choisi parmi les neuf projets retenus. Le seul projet retenu pour l'ensemble des Dom. Blaise Aldo recevra son prix des jolies mains de Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, ce matin, à Paris. Bravo ! A quand le premier coup de pelle ?
André-Jean VIDAL

Repost 0
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 02:10

INDISCRETIONS
Boris
Argument de poids pour les tenants d'une seule liste d'union de la gauche pour les sénatoriales, avec trois candidats représentant chaque parti, Boris Carène. Qui ? Boris carène, le cycliste de Gwada Bikers, le vainqueur du Tour de la Guadeloupe ! Ben oui, n'a-t-il pas dit que les Guadeloupéens devaient se réconcilier ? C'est vrai qu'il a aussi dit que Victorin Lurel était formidable !..

Eric
Eric Jalton, maire des Abymes, député de la première circonscription, soucieux du bien-être de ses administrés agriculteurs (mais aussi des autres agriculteurs de Guadeloupe) a demandé à l'Etat (français) que l'état de calamité agricole soit prononcé après les dernières pluies qui ont détruit les récoltes.

Jacques
Jacques Gillot s'est défendu, samedi, dans nos colonnes, de tout accord avec la droite. Il dit sûrement vrai puisqu'il est bien connu qu'en Guadeloupe, personne ne se dit « de droite », mais Guadeloupéen ! Avec un tel slogan, on est sûr, quand on fait de la politique, de ne pas se couper de ceux qui ne savent plus trop si vous êtes un homme de gauche conservateur ou un homme de droite progressiste...

Jacques 2
Ce que n'a pas avalé Jacques Gillot, c'est que Victorin Lurel ait pu faire, mercredi, une réunion sans lui après la fameuse réunion où ils ne se sont pas mis d'accord sur une liste unique (voir notre édition de samedi). S'il ne vient pas à la réunion, ce soir, que Victorin Lurel et le PS estiment qu'il veut faire bande à part et fassent leur liste à deux... Mama mia !.. bah, il pourra toujours dire qu'on lui avait mis le couteau sous la gorge. un homme politique habile retombe toujours sur ses pieds !

Marie-Luce
Fin de vacances pour Marie-Luce Penchard, ministre de l'Outre-mer. Elle va retourner au bureau, mercredi. En fait, elle y sera sûrement avant, puisque mercredi, elle sera au conseil des ministres. Fini de rire ! Vendredi, samedi, dimanche, elle sera en Polynésie. Là, y'a du boulot ! À côté, ses manœuvres en Guadeloupe pour avoir un sénateur UMP malgré « l'union de la Gauche », c'est du nanan...

Josette
Josette Emmanuelle prépare l'élection de Miss Guadeloupe. LA miss Guadeloupe dont le nom est déposé à l'INPI (là où on dépose les noms, les brevets, etc.) La guerre des miss ? « Il n'y a pas de guerre des miss et il n'y en aura pas puisque les deux élections sont désormais distinctes et définitives au niveau régional et national. L'une va en France à l'élection de Miss National et l'autre à l'élection de Miss France... » C'est clair !
André-Jean VIDAL

Repost 0
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 02:09

INDISCRETIONS
Victorin, Félix...
Il y a quelques semaines, au PS ça cogitait dur pour désigner les candidats du parti aux sénatoriales. Victorin Lurel était toujours dans la course, Félix Desplan, José Sévérien et Jacques Cornano entraient en lice. Une dérogation avait été demandée au PS national de façon à pouvoir engager des discussions avec d'autres partis et groupes de gauche, comme le GUSR, le PPDG et les Verts Guadeloupe... le 30 juin, Paris a appelé Max Mathiasin pour lui dire que le délai imparti était dépassé et qu'il fallait donner des noms. Après il a fallu poté manèv... (voir aussi en page 2)

Félix
Difficile de faire un vote autour de quatre noms pour désigner trois candidats à la sénatoriale. Et le quatrième, pas sympa pour lui... C'est ce que se sont dites les instances locales du PS au moment du vote. Desplan ? Cornano ? Sévérien ? Lurel ? Mais, magie du code électoral, l'article R 150, qui régit l'élection des sénateurs, stipule : « Dans les départements où les élections ont lieu au scrutin majoritaire, les candidats peuvent se présenter soit isolément, soit sur une liste. » Ce qui permettait de faire une liste... avec la GUSR et le PPDG ! Félix Desplan, représentant le PS, Victorin Lurel se retirant, de même que MM. Cornano et Sévérien.

Boris
Argument de poids pour les tenants d'une seule liste d'union de la gauche pour les sénatoriales, avec trois candidats représentant chaque parti, Boris Carène. Qui ? Boris carène, le cycliste de Gwada Bikers, le vainqueur du Tour de la Guadeloupe ! Ben oui, n'a-t-il pas dit que les Guadeloupéens devaient se réconcilier ? C'est vrai qu'il a aussi dit que Victorin Lurel était formidable !..

Gugusses
Savez-vous l'avantage d'avoir une liste commune PS-PPDG-GUSR ? C'est un vieux briscard de la politique et des élections qui nous a donné l'explication : « Les bus viennent chercher les grands électeurs devant les mairies. Il y a des PPDG, des PS, des GUSR. Ils sont tous dans le même bus, ensuite ils arrivent tous ensemble à la préfecture (où les bureaux de vote sont installés), ils vont déjeuner ensemble. Ils ne se quittent pas. Comme ça, on ne peut pas les attirer dans des… pièges. »

Gugusses 2
L'élection sénatoriale est la seule élection pour laquelle il n'y a pas de comptes de campagne à présenter. Or, l'on sait bien que c'est celle qui donne lieu à un maximum de pressions diverses et de sollicitations, comme les petites enveloppes qui étaient remises aux grands électeurs des petites communes entre les deux tours dans les toilettes de la préfecture... et qui ont sûrement contribué au résultat que l'on sait...
André-Jean VIDAL

Repost 0
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 02:08

INDISCRETIONS
Max
Max Macambou, le manager des Gwada Bikers, à l'arrivée aux Abymes, dimanche : « M. Lurel, un grand visionnaire... », a-t-il dit, parlant du président du conseil régional. Ben, avec des thuriféraires comme celui-là !..

Boris
Boris Carène, à plusieurs reprises, a remercié le président Lurel pour son implication dans le Tour. Idem pour le président Chaulet,
même chose pour le délégué général, Eric Lequime. Ben c'est Toto qui tient les cordons de la bourse...

Gugusse
« Ni on simèn a ka pryé Dyé ba-w » (sic), a dit un monsieur qui voulait remettre un chapelet à Boris Carène à l'arrivée aux Abymes. L'enthousiasme n'a pas de limites !

Daniel
Daniel Marius, de Guadeloupe 1ère, a été le seul à nous donner (TV Magazine) le nom du futur vainqueur du Tour 2011. il voyait Carène et n'en démordait pas, malgré le scepticisme de certains observateurs qui pensaient que les étrangers auraient leur mot à dire. Daniel est un vrai connaisseur du sport et plus singulièrement du cyclisme. Bravo Daniel !

Lucien
Connaissez-vous Lucien Carène ? Il n'a pas pu se retenir et a dit au micro, parlant de son fils Boris : « On l'a couillonné deux ou trois fois... Mais, cette fois-ci, il ne s'est pas laissé faire !.. » Immédiatement, le journaliste de Guadeloupe 1ère est passé à autre chose. Dommage, on aurait bien aimé avoir des détails...
André-Jean VIDAL

Repost 0
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 16:15

INDISCRETIONS
René, Victorin, Etienne, Sébastien
Les algues brunes, parlons-en. Elles encombrent les côtes. Ça dérange les riverains, donc les municipalités. Qui ont actionné l'Etat par le biais de l'association des maires, présidée par René Noël. Etienne Desplanques, directeur de cabinet, qui assure la permanence préfecture en ce moment, a tout de suite minimisé le problème : pas de danger. Quoique Philippe Godoc, directeur de l'aquarium, atteste qu'il y a des risques, pour les jeunes baigneurs qui peuvent s'engluer dans les amas d'algues, et pour la faune, asphyxiée par ces algues pourrissantes. La Région, en plein Tour, interpellée sur la possibilité de faire ramasser par des équipes de jeunes en chantier régional ces algues qui, séchées, pourraient faire du combustible pour la centrale électrique du Moule, ne dit rien. Chez Sita-Verde, Sébastien Subert... ne souhaite pas communiquer. Bref, partout on s'en fout ! Ah, s'il s'agissait de créer un comité Théodule...

Jeanny
Jeanny Marc, député de Guadeloupe et maire de Deshaies, a écrit à Claude Guéant, ministre de l'Intérieur (et accessoirement de l'Outre-mer), pour lui dire son inquiétude en cas de tsunami. Et surtout sur la prévention des dommages liés à ce phénomène. Il rappelle qu'il y a eu un exercice avec l'hypothèse d'une vague de 19 centimètres à la Guadeloupe. Bigre ! Pas de quoi s'affoler. Bref, M. Guéant calme l'inquiétude de notre Jeanny et en profite pour lui passer la main dans le dos en la félicitant pour le plan communal de sauvegarde de Deshaies en voie d'achèvement. Quoique pour ce qui est d'un tsunami, la maison de Mme Marc ne risque rien... Elle est dans les hauteurs, à près de 300 mètres du niveau de la mer !

Anabella
Ce vendredi 12 août réunion animée par Marianne Crane (Anabella) au foyer socioculturel de Capesterre-Belle-Eau. La chanteuse engagée mettra à l'honneur des lycéennes afin de faire prendre conscience aux adultes que nos enfants ont eux déjà pris conscience qu'il faut réagir face aux violences dont ils sont victimes. Pour Anabella, pas de vacances !

Victorin et Liliane
Sur mon écran de télé, un petit monsieur tout en rouge (tee-shirt et casquette, le bout du nez aussi) apparaît, casquette enfoncée sur les yeux. Curieusement, c'est la voix de Victorin Lurel qui retentit. J'ai mis mes lunettes, c'est bien Toto qui donne son point de vue sur le Tour, très pertinent d'ailleurs, pour dire que rien n'est joué, que tout peut arriver. L'avis d'un expert... qui argumente avec passion. A côté de lui, Liliane Francil (tee-shirt vert, casquette jaune et bleue, lunettes enveloppantes très classe), micro en main, qui a quitté son tailleur de directrice de Guadeloupe Première pour troquer la tenue de combat de la journaliste de terrain. Des images sympathiques !

Nérée
Nérée Bourgeois, maire de Vieux-Fort, en vacances, avait oublié de signer l'arrêté pour le passage du Tour dans sa commune. Donc, difficile de faire quoi que ce soit... sauf à dérouter la course. Ouf, il est passé hier matin signer le document. The show must go on !

Michel
Manquait plus que lui ! Michel Roméo, président de l'Association Conduite et Sécurité, rappelle que l'Union cycliste internationale (UCI) voulait que la sécurité routière soit respectée dans la caravane du Tour (allumage des feux de croisement et port de la ceinture de sécurité). « Cependant, déplore-t-il, c'est toujours l'anarchie sous la surveillance des forces de l'ordre. Et sitôt le Tour terminé, le harcèlement des usagers de la route reprendra de plus belle... » Hé oui, Michel Roméo, quand la fête est finie, lampion est éteint !..
André-Jean VIDAL

Repost 0
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 23:26

INDISCRETIONS
Jeanny
Jeanny Marc a trouvé toute seule pourquoi il y a tant de chômage en Guadeloupe. « L'augmentation du chômage dans notre département est la victime collatérale de la politique économique catastrophique conduite par le Gouvernement en Outre-mer. » Pas faux. Quand le Gouvernement laissait faire, qu'il y avait des sous, on créait outre-mer des fonctionnaires ou assimilés à profusion. Des sortes d'assistés permanents, pas très zélés d'ailleurs tellement ils étaient nombreux pour peu de travail. C'était la faute du Gouvernement s'il n'y en avait pas encore plus de recrutés. Là, à force d'avoir tiré sur la corde, de s'être montrés, du côté des élus, étalement irresponsables, y'a plus de sous. C'est toujours la faute du Gouvernement !

Richard
Il paraît qu'un maire de Guadeloupe, furieux qu'une de ses administrés soit venue en mairie dénoncer qu'on ne la raccordait pas au réseau d'électricité, a été punie. Cela faisait... trois ans qu'elle attendait, le maire ayant mal digéré de s'être fait traiter d'incapable par une de ses administrés. Il paraît que c'est en cours de résolution. Allons, Monsieur le maire, vous qu'on sait intelligent, signez son dossier et qu'on n'en parle plus ! Mais, qui vous a dit que ça se passe à Sainte-Rose !

Joël
Elégant, le maire de Capesterre-Belle-Eau, le Dr Joël Beaugendre, s'est mis nu-pied pour s'installer debout sur les sièges d'une voiture et suivre le Tour, hier, jusqu'à sa commune. Parfaitement hygiénique !

Victorin
Mais qui était ce monsieur installé dans une voiture officielle, bien visible de tous les spectateurs, qui a suivi de bout en bout l'étape d'hier du Tour ? La collectivité qu'il préside a tout de même contribué, cette année, pour un peu plus de 200 000 euros à la bonne marche de ce Tour. C'est, c'est... mais Victorin Lurel, bien sûr ! Sur lequel tout le monde s'est précipité. Une marche triomphale... dans sa circonscription !

Toto vs Jako
Aujourd'hui, c'est super, les deux bons amis vont de se retrouver... au Gosier, final de l'étape du jour. Le président du conseil général, Jacques Gillot, ancien maire du Gosier, flanqué de Jean-Pierre Dupont (actuel maire) et d'Amélius Hernandez, président du SIAEAG, seront à l'arrivée pour accueillir leur pote Victorin Lurel... qui devrait suivre l'étape, mais peut-être pas jusqu'au Gosier... Quoique !
André-Jean VIDAL

Repost 0
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 00:28

INDISCRETIONS
René
Une idée pour René Noël qui semble être le seul à se préoccuper du problème des sargasses : demander à la Région d'ouvrir un chantier régional exceptionnel pour employer des jeunes gens pour qu'ils ratissent ces algues et les offrent aux agriculteurs pour l'amendement de leurs terres. Car on peut s'étonner que les communes — il est vrai souvent gérées par des fonctionnaires — ne se bougent pas plus... alors qu'il y a là le moyen d'employer des jeunes, de venir en aide aux agriculteurs qui se plaignent souvent du coût des engrais... Bref, à creuser, non ?..

Richard
Il paraît qu'un maire de Guadeloupe, furieux qu'une de ses administrés soit venue en mairie dénoncer qu'on ne la raccordait pas au réseau d'électricité, a été punie. Cela faisait... trois ans qu'elle attendait, le maire ayant mal digéré de s'être fait traiter d'incapable par une de ses administrés. Il paraît que c'est en cours de résolution. Allons, Monsieur le maire, vous qu'on sait intelligent, signez son dossier et qu'on n'en parle plus !

José
José Toribio, maire de Lamentin, est comme tous les Guadeloupéens : il attend avec impatience qu'un natif du pays remporte le tour de Guadeloupe cycliste. A l'arrivée, dimanche, il ne se tenait plus de joie, disant qu'il n'est pas plus chauvin et nationaliste que cela mais qu'enfin... Allez... Boris !

Lucette
Pas de vacances pour LMC. Elle cause et de belle manière, dans nos colonnes (voir notre édition précédente), pour dire ce qu'elle pense. Pour elle, pas de sénatoriales, elle laisse tomber son siège, mais gageons qu'elle va s'amuser à faire voter ses électeurs potentiels pour... ceux qu'elle veut voir siéger au Sénat. LMC combien de voix ?..

Cindy
Cindy Le Pape a, semble-t-il, fermé son profil Facebook. De mauvaises langues soutenaient que la jolie Miss Guadeloupe pour Miss France en avait assez de lire les commentaires des Guadeloupéens après son élection. De toutes les façons, dès qu'une tête dépasse, chez nous, c'est le couperet garanti !.. En fait, Cindy avait peur de choquer ses amis de Facebook et ceux qui voudraient devenir ses amis en ne répondant pas de suite à leurs sollicitations, faute de temps pour le faire. Qu'on se le dise, cette jeune Cindy est un modèle de gentillesse et de correction !

Marie-Luce
Obligée de quitter la Guadeloupe en catastrophe, Marie-Luce Penchard, a suspendu un temps ses vacances en famille. Pour régler un problème en Nouvelle-Calédonie. Il va s'agir de faciliter une médiation religieuse entre différentes chefferies. Sans se faire le rapporteur de la réaction du FN, on peut évidemment s'étonner qu'un ministre laïc par essence d'un gouvernement laïc d'une République française qui n'arrête pas de se proclamer laïque... en appelle aux « curés » (ou aux pasteurs) pour résoudre un problème de simple police.
André-Jean VIDAL

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens