Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 13:41

En mer des Sargasses

Les Bermudes, au nord-est des Bahamas, sont comme des îles britanniques qui auraient dérivé jusqu’aux Caraïbes… sans y arriver totalement, égrenant au passage quelques îles et îlots coralliens ici ou là. Les plages y sont d’un rose très pur et le ciel d’un bleu quasi constant, juste tacheté toute l’année de nuages pommelés… juste assez pour être intéressant. Ici, tout est harmonie et élégance ; rues et plages sont entretenues comme un gazon anglais, les maisons sont peintes de tons pastels et coiffées de toits blancs et les Bermudiens vous accueillent avec une retenue et un flegme très british… conscients de préserver un art de vivre particulier, avec un des niveaux de vie les plus élevés du monde…

Découvertes en 1503 par Juan Bermudez, elles deviennent britanniques en 1707… et le sont restées. Parfois décrites comme une « Suisse » tropicale, les Bermudes n’ont que 20 km de long… mais une longue Histoire, que l’on retrouve dans ses musées, ses forts et ses sites « historiques ». Elles se composent de 4 îles centrales et d’environ 360 petites îles de corail. Parfois appelée aussi l’île aux plages roses, « la » Bermude possède des fonds sous-marins d’une incroyable limpidité et totalement préservés, dus à son isolement, loin de toute route commerciale. Ce petit archipel n’a que peu de voitures - faute de place - et la vie s’y déroule très paisiblement, dans une atmosphère d’une grande sérénité : un étonnant morceau d’Angleterre sous les tropiques, bien peigné, bien propret, d’où même les moustiques ont été bannis… 

Îles du Monde y a choisi le plus ancien et « chic » établissement de l’île, le CAMBRIDGE BEACHES RESORT & SPA, un « cottage colony », fait de cottages individuels bien sûr, sur une étroite péninsule, avec 4 plages privées ; très british, très « club », ne sacrifiant rien au confort le plus douillet et au service le plus stylé. Il offre une large gamme de sports nautiques et d’activités gratuites, pêche, tennis, canoës, petite voile, avec, tout proches, centres de plongée, pêche au gros, location de voiliers, ski nautique, balades pour le snorkeling. On s’y déplace avec les bicyclettes de l’hôtel, en taxi, en mobylette, en bus (fréquents), en calèche (les Bermuda buggy ride) à Hamilton, la capitale, et en ferries – qui relient toutes les îles et évitent les encombrements, réels malgré les restrictions de l’usage des voitures personnelles.

7 nuits en demi-pension, de Paris à Paris, 3 370 € TTC de juin à mi-octobre – la saison idéale… ensuite,
2 720 € TTC. À noter : jusqu’au 22 août, pour 6 nuits, 2 nuits offertes, puis, à partir du 23 août et jusqu’au 28 février 2012, pour 5 nuits, 2 nuits offertes, ou, pour 10 nuits, 4 nuits offertes !

Renseignements et réservations : 01 55 42 74 10
Informations sur www.ilesdumonde.com ou infos@ilesdumonde.com

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 13:38

INDISCRETIONS
Jacques
Jacques Gillot, ès qualités de président du conseil général, est en charge des collèges. Or, dans le cadre du combat que mène contre l'obésité outre-mer le député Victorin Lurel (voir nos précédentes éditions), le magazine L'Express, dans son édition du 18 juin, s'est intéressé au fait que, dans les collèges du département de la Guadeloupe, des voiturettes vendent des casse-croûte à l'heure de la récréation. Malheureusement pour le journaliste, impossible de joindre Jacques Gillot. Daniel Dumirier, son directeur de cabinet, dit l'impossibilité pour le président de prendre un journaliste au téléphone, à cause d'un planning chargé et d'un état de santé fragile, mais que si le journaliste veut bien prendre l'avion pour venir en Guadeloupe... Bref. Comme dit le journaliste, il a retrouvé M. Gillot... à Paris où il assistait à Rolland-Garros (comme chaque année à la même période). Notre président a même accepté de donner une petite interview sur le match Monfils-Federer... mais s'est refermé comme une huître quand a été évoqué le problème de l'obésité... Ah, ces journalistes, quelle impertinence !

Gugusses
Le 17 juin (c'est demain !), dans les conseils municipaux il va y avoir la désignation des délégués qui pourront voter aux sénatoriales comme grands électeurs. Il paraît que ce n'est pas si simple qu'on ne le pense... D'autant qu'il y a toujours des brebis galeuses !

Michel
Un haut fonctionnaire, le recteur de Guadeloupe, a prétendu, dans une interview, que l'architecte de son projet refusait de se rendre en Guadeloupe pour régler les problèmes d'un chantier en panne... « J'ai le sentiment, affirme un ami architecte (voir notre précédente édition), que nous marchons sur la tête, et que ce représentant de l’État oublie qu'il est à l'origine malgré lui de cette situation ubuesque car l'architecte se doit d'être à la disposition de son client. » Mais, comment et pourquoi laisse-t-on perdurer de telles c... ? C'est sur des dossiers comme celui-ci que devraient se pencher les contempteurs du système afin de répondre à la question : quels intermédiaires se sucrent avec de telles pratiques qui ne sont visiblement pas autre chose que de la gabegie de fonds publics ?

Louis
Terre-de-Haut s'est vue décerner le 9 juin à Pau le label Famille + destination mer, lors du congrès de l'association nationale des maires de station classée et communes touristiques. Une grande victoire pour le sympathique maire de cette commune des Saintes, Louis Molinié. Ce label, accordé à seulement une centaine de communes de France, marque la reconnaissance des efforts des acteurs du tourisme local. Après le classement de sa baie, l'homologation en qualité de commune touristique, l'engagement d'un projet territorial de développement durable, ne reste qu'une étape sur la voie royale : devenir une station classée. Fos pou Louis !

Gabrielle
Le comité du PPDG du Moule poursuit son travail de sape — d'ici les municipales, il aura eu le temps de s'essouffler — en attaquant cette fois-ci Gabrielle Louis-Carabin, député et maire, sur la politique — ou plutôt le manque de politique — du sport. A part le CSM, rien. C'est peut-être que les caisses sont vides et les priorités ailleurs ? Dans le logement social, la réfection de l'habitat insalubre, etc. Le sponsoring des équipes sportives, ce ne serait pas plutôt du ressort des entreprises locales ?..
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 15:57


La commission de l’économie du Sénat, présidée par Jean-Paul Emorine (UMP – Saône-et-Loire), a examiné le rapport d’information de Michel Magras (UMP – Saint-Barthélemy) portant sur le thème « Tourisme et environnement outre-mer ».
Michel Magras présentera aux élus et acteurs locaux du tourisme son rapport : Guadeloupe et Martinique: d'un tourisme subi à un tourisme intégré. La présentation sera suivie d'un débat et se tiendra samedi 18 juin, à 10 heures, à la résidence départementale au Gosier.
M. Magras s’est intéressé spécifiquement aux deux départements antillais, la Guadeloupe et la Martinique, dont le tourisme traverse depuis plusieurs années une crise grave. Au terme d’un important travail d’écoute (plus d’une vingtaine d’auditions à Paris, un déplacement d’une semaine sur place), il formule onze recommandations à destination des acteurs tant locaux que nationaux, notamment :
- « faire du tourisme la priorité en matière de développement économique » : les acteurs locaux ont en effet été longtemps peu soucieux de développer le tourisme. Il convient aujourd’hui que l’ensemble des acteurs se mobilisent, notamment pour élaborer une stratégie spécifique à chaque département ;
- « ajuster le dispositif de défiscalisation pour l’hôtellerie afin d’aboutir à « une défiscalisation de projet » et de permettre la mise à niveau des établissements hôteliers » : si la défiscalisation a permis un essor du parc hôtelier antillais, elle a également eu des effets pervers. Par ailleurs, ce même parc est aujourd’hui obsolète, largement en deçà des standards internationaux. Il paraît donc indispensable d’ajuster le dispositif de défiscalisation dans le secteur hôtelier.
Le rapport souligne par ailleurs l’atout que constitue l’environnement pour le secteur touristique antillais. Il ne s’intéresse pas simplement au développement du « tourisme vert » mais souligne l’importance de prendre en compte la dimension environnementale dans l’ensemble de la politique touristique.
A côté par exemple de la promotion des Antilles comme « îles vertes », Michel Magras relève la nécessité d’améliorer le cadre de vie, élément essentiel pour l’attractivité de ces destinations : des initiatives doivent notamment être prises par les acteurs locaux en matière d’affichage publicitaire.
A la demande de la commission de l’économie, un débat aura lieu en séance publique à la fin du mois de juin sur le thème « Tourisme et environnement outre-mer ».
Le rapport d’information de Michel Magras sera disponible
dans les prochains jours sur le site Internet du Sénat.

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 15:55


Victorin LUREL rencontre le président de la Commission européenne avec la délégation des RUP

Le président de la Région Guadeloupe, Victorin LUREL, est à Bruxelles mercredi 15 et jeudi 16 juin avec ses homologues de la Martinique, de la Guyane, de la Réunion, de Madère, des Canaries et des Açores, afin de défendre les intérêts des Régions Ultrapériphériques d’Europe (RUP) au sein des futures politiques européennes prévues pour la période 2014 – 2020.

Durant ce déplacement de deux jours, la délégation des RUP rencontrera la présidente de la commission développement régional au parlement européen, Danuta HUBNER, les 27 ambassadeurs des Etats-membres de l’UE, ainsi que José Manuel BARROSO, le président de la Commission européenne.

A l’heure où se renégocient l’architecture de la future politique de cohésion, les critères d’attribution des crédits européens 2014 – 2020 et la relance du Marché Unique, ces rencontres ont pour objectif de sensibiliser les représentants des instances européennes sur la situation particulière des RUP. Ces régions à fort potentiel de développement requièrent en effet des aménagements de la législation communautaire du fait de leurs spécificités, à commencer par leur éloignement géographique du continent européen.

A ce titre, Victorin LUREL plaidera pour une meilleure application du Marché Intérieur européen au sein des RUP qui souffrent d’une mauvaise application de la libre concurrence dans les DOM, d’obstacles dans l’accès aux financements pour les PME, d’un manque de connexion aux réseaux européens de transports, d’énergies et de télécommunication etc.). Il défendra également l’insertion de nos Régions dans leurs espaces régionaux respectifs avec lesquels elles entretiennent naturellement des liens de coopération et de commerce.

A la suite de ces rendez-vous européens, les présidents des RUP françaises rencontreront le vendredi 17 juin à Paris la ministre de l’Outre-mer Marie-Luce PENCHARD, le ministre chargé des Affaires européennes Laurent WAUQUIEZ, et le ministre de l’Agriculture Bruno LE MAIRE, pour débattre de sujets tels que la consommation actuelle des fonds européens, les réformes de la PAC et du secteur de la Pêche, ou encore les régimes d’aides d’Etat.

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 15:52

INDISCRETIONS
Gugusses
Le Sindicatu Naziunale di l'Attore di Sinema, le Sindicatu di i Produttori Corsi, le Sindicatu Naziunale di l'Operaii di Sinema... ont créé l'Intersyndicale du cinéma corse. On s'en moque un peu, non, vu des Antilles ? Et pourtant, autour du cinéma, en Corse, il y a l'Institut Régional du Cinéma et de l'Audiovisuel - Corse, S&N Productions, les studios Ariakonda, le Ciné des Due Sorri, Worldino Productions, Possidonia Productions, Corsitalia Produzione, etc. Ce qui prouve la votalité des instances du cinéma dans ce département. En Guadeloupe, avons-nous un syndicat des acteurs, une ligue des producteurs, etc. ? Non. Et pourtant, nous avons des talents que rien ne fédère. Alors ?

Michel
Un ami architecte s'étonne et s'insurge que de grands chantiers locaux soient en panne parce que des cabinets d'architectes se sont plantés... A l'université, ils sont spécialistes. Il en accuse la pratique qui fait que les architectes, choisis à l'extérieur, n'ont pas de mandataires en Guadeloupe. Juste « des boites aux lettres qui ne peuvent surveiller les chantiers. » « Comment croire qu’un chantier dont le suivi n’est pas assuré de façon hebdomadaire par le maître d’œuvre ait la moindre chance de se dérouler non seulement dans le respect des normes techniques, mais aussi dans les délais et dans l’enveloppe budgétaire prévue. Si tel était le cas, il conviendrait alors de s’interroger sur le rôle de l’architecte en général, et singulièrement sur les compétences des architectes guadeloupéens... » Bref...
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 15:04

INDISCRETIONS
Victorin
Victorin Lurel, député de la Guadeloupe, a déposé une proposition de loi afin que soit vérifié le taux de sucre dans certains produits alimentaires consommés outre-mer. Ainsi, yaourts et boissons de type soda sont hypersucrés, plus encore que dans l'Hexagone. Sans doute — c'est ce que nous avaient dit des fabricants de yaourts et de sodas il y a quelques années — parce que « les Antillais aiment bien sucré... » sauf que le sucre en abondance produit de petits obèses qui deviendront des adultes obèses avec toutes les maladies inhérentes. M. Lurel souhaite qu'il soit mis fin à de telles pratiques. D'autant que les comptes de la Sécurité sociale ne s'en porteront que mieux !

Gérard
Superbe, le documentaire réalisé par Gérard César et Philippe Grenier, de Guadeloupe 1re, sur le crash du Boeing de 1962, dans les hauts de Deshaies. Il est passé lundi soir, dans l'émission de Laura Séné. Une autre catastrophe aérienne intéresse les Guadeloupéens, celle de 1968, à Matouba cette fois. A quand un film sur cette tragédie ?..

Eric
Victorin Lurel avait souhaité que le Gouvernement se penche sur le problème dès ce mois de juin. Eric Jalton a rappelé, hier, l’expiration du moratoire de six mois décidé à l’occasion du vote de la mission outre-mer du projet de loi de finances 2011 pour le maintien de la défiscalisation des investissements liés au photovoltaïque. Là, début juin, il y a encore des incertitudes fiscales sur les investissements alors qu'il semble y avoir une volonté d’atteindre un objectif de 50% d’énergies renouvelables outre-mer. Alors ?..

Victorin 2
Quoique certains grincheux aient soutenu que le conseil régional n'a pas fait grand-chose pour soutenir les Gwada Boys, qui participent à la Gold Cup à Detroit (ils ont perdu leur premier match !), la ligue de foot n'en a pas moins reçu... 125 000 euros, qui viennent s'ajouter aux aides dont bénéficie la ligue par ailleurs, chaque année régulièrement. « Toute la Guadeloupe doit être derrière notre équipe. Fos ba yo ! », a dit M. Lurel en signant le (gros) chèque.

Claude
Région Guadeloupe, ex Primagaz, légendaire bateau de la Route du Rhum, a été vendu aux enchères (voir notre édition de lundi. Acheté 640 000 euros cinq ans plus tôt il est parti pour 170 000 euros. Son nouveau propriétaire est un Guadeloupéen. Qui vit à Santo Domingo. Claude Thélier, qui a piloté ce superbe voilier il y a neuf ans et qui avait un projet de développement du sport nautique à partir de ce voilier, avec école de skipper, est passé à autre chose... Dommage ! D'autant que, lors de la dernière arrivée de la Route du rhum, Victorin Lurel avait dit (en forme de boutade) qu'il aimerait bien participer à la prochaine RdR. Ce n'est pas Claude Thélier qui va le former.

Roger
Roger Mordon, le directeur du Cirque Roger-Lanzac, installé à Milénis, s'étonne. Les autres années, les écoles pouvaient venir voir le cirque en matinée. Cette année, les directeurs d'écoles réservent... et annulent au dernier moment « parce qu'il n'y a pas de bus disponible », arguent-ils. Etrange. Les municipalités n'ont donc plus de crédits pour que les enfants voient, au moins une fois dans leur vie, un spectacle de cirque autrement qu'à la télé ?..
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 14:20

INDISCRETIONS
Victorin
Victorin Lurel, député de la Guadeloupe, a déposé une proposition de loi afin que soit vérifié le taux de sucre dans certains produits alimentaires consommés outre-mer. Ainsi, yaourts et boissons de type soda sont hypersucrés, plus encore que dans l'Hexagone. Sans doute — c'est ce que nous avaient dit des fabricants de yaourts et de sodas il y a quelques années — parce que « les Antillais aiment bien sucré... » sauf que le sucre en abondance produit de petits obèses qui deviendront des adultes obèses avec toutes les maladies inhérentes. M. Lurel souhaite qu'il soit mis fin à de telles pratiques. D'autant que les comptes de la Sécurité sociale ne s'en porteront que mieux !

Gérard
Superbe, le documentaire réalisé par Gérard César et Philippe Grenier, de Guadeloupe 1re, sur le crash du Boeing de 1962, dans les hauts de Deshaies. Il est passé lundi soir, dans l'émission de Laura Séné. Une autre catastrophe aérienne intéresse les Guadeloupéens, celle de 1968, à Matouba cette fois. A quand un film sur cette tragédie ?..

Eric
Victorin Lurel avait souhaité que le Gouvernement se penche sur le problème dès ce mois de juin. Eric Jalton a rappelé, hier, l’expiration du moratoire de six mois décidé à l’occasion du vote de la mission outre-mer du projet de loi de finances 2011 pour le maintien de la défiscalisation des investissements liés au photovoltaïque. Là, début juin, il y a encore des incertitudes fiscales sur les investissements alors qu'il semble y avoir une volonté d’atteindre un objectif de 50% d’énergies renouvelables outre-mer. Alors ?..

Victorin 2
Quoique certains grincheux aient soutenu que le conseil régional n'a pas fait grand-chose pour soutenir les Gwada Boys, qui participent à la Gold Cup à Detroit (ils ont perdu leur premier match !), la ligue de foot n'en a pas moins reçu... 125 000 euros, qui viennent s'ajouter aux aides dont bénéficie la ligue par ailleurs, chaque année régulièrement. « Toute la Guadeloupe doit être derrière notre équipe. Fos ba yo ! », a dit M. Lurel en signant le (gros) chèque.

Claude
Région Guadeloupe, ex Primagaz, légendaire bateau de la Route du Rhum, a été vendu aux enchères (voir notre édition de lundi. Acheté 640 000 euros cinq ans plus tôt il est parti pour 170 000 euros. Son nouveau propriétaire est un Guadeloupéen. Qui vit à Santo Domingo. Claude Thélier, qui a piloté ce superbe voilier il y a neuf ans et qui avait un projet de développement du sport nautique à partir de ce voilier, avec école de skipper, est passé à autre chose... Dommage ! D'autant que, lors de la dernière arrivée de la Route du rhum, Victorin Lurel avait dit (en forme de boutade) qu'il aimerait bien participer à la prochaine RdR. Ce n'est pas Claude Thélier qui va le former.

Roger
Roger Mordon, le directeur du Cirque Roger-Lanzac, installé à Milénis, s'étonne. Les autres années, les écoles pouvaient venir voir le cirque en matinée. Cette année, les directeurs d'écoles réservent... et annulent au dernier moment « parce qu'il n'y a pas de bus disponible », arguent-ils. Etrange. Les municipalités n'ont donc plus de crédits pour que les enfants voient, au moins une fois dans leur vie, un spectacle de cirque autrement qu'à la télé ?..
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 14:19

INDISCRETIONS
Marie-Luce
Les oreilles de Marie-Luce Penchard ont dû siffler, en écoutant Victorin Lurel vitupérer, hier : « Au regard de l'importance des besoins outre-mer en matière de logement social, je déplore que le ministère de l'Outre-mer, si prompt à dénoncer le manque de projets portés par les collectivités locales, n'ait pas trouvé à utiliser ces crédits pour financer les nombreux dossiers qui lui ont été présentés... » Et dire qu'un ami me soutenait, récemment, que ces deux-là s'adorent en cachette !.. En tout cas, ils le cachent bien en public.

Hélène
La Région vient de voter un soutien financier de 22 000 euros au programme d’actions de l’Office du tourisme de Trois-Rivières. Entre autres la réalisation de panneaux de « Bienvenue », le Week-end de la fleur tropicale et de l’artisanat « Artiflore » et « Plan’an out an foli », une manifestation qui se déroule sur la plage de Grand’Anse au mois d’août autour des plaisirs de la mer. Pas un peu chers ces panneaux ? Bah, si c'est pour booster le tourisme à Trois-Rivières ! Hélène Vainqueur-Christophe, soutien indéfectible du président Lurel, va être contente.

Philippe
Philippe Bavarday, président de l'association pour la défense des îles du sud, fait signer en ce moment une pétition pour le maintien de l'hôpital Sainte-Marie de Marie-Galante. Un rapport de l'inspection générale des affaires sociales préconise l'arrêt de l'activité en chirurgie, la fermeture de la maternité, le renforcement des moyens de transferts héliportés, la transformation de l'hôpital en centre de soins préventifs. « Le peuple doit se prononcer car le rapport dit que c’est pour sa sécurité sanitaire que ces recommandations ont été retenues. L’Hôpital Sainte-Marie est un élément structurant du développement économique de l’île de Marie-Galante et de l’aménagement du territoire de l’archipel. Sa suppression serait  une atteinte grave à l’équilibre du territoire », soutient M. Bavarday.
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 16:06

PRIX DE LA VOCATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

Cette année, dix lycéennes des terminales scientifique, technologique ou professionnelle recevront 1 000€ dans le cadre du Prix de la Vocation Scientifique et Technique des filles (PVST).

Ce prix, mis en en place par le Service aux droits des femmes et à l’égalité récompense les jeunes filles ayant un projet professionnel innovant, orienté vers les filières scientifique ou technologique au sein desquelles elles sont minoritaires.

Toutes les jeunes filles concernées et intéressées, sont invitées à retirer un dossier de candidature :

-    dans leur lycée
-    ou à la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité en Préfecture
      rue Lardenoy - 97100 Basse-Terre.

La clôture des inscriptions est fixée au Lundi 20 juin 2011.

Pour tout renseignement supplémentaire, contacter la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité au 0590 99 26 11.

 

 

DOM TOM FOLIES

 

Voici les lauréats de DomTom Folies 2011:
 
Réunion : Carlo de Sacco
Mayotte: Zainouni
SPM: Dode
Guyane: Prince Koloni
Guadeloupe: Krysstal
Martinique: Factor Will
Wallis: Sagato Tuiseka
Polynésie: Vaiteani
Nouvelle Calédonie: Henri Gorohuna

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 15:36

INDISCRETIONS
Marie-Luce
Marie-Luce Penchard a été victime d'un incident chez Michel Drucker survenu le 1er juin sur le plateau de Michel Drucker lors de l'enregistrement de l'émission Vivement Dimanche spéciale outre-mer diffusée le dimanche 26 juin sur France 2. Elle a été huée quand elle a dit : « Depuis deux ans, j'ai démontré que je suis la ministre de tous les territoires d'Outre-mer ». Un spectateur a crié « Mon œil ! ». L'émission qui était enregistrée, rappelons-le, et non en direct... a été interrompue et l'incongru expulsé par les vigiles de la chaîne. Elle est pourtant sympa cette Marie-Luce ! Mais si, mais si...

Marie-Luce 2
Lu sur Zinfos974.com de Pierrot Dupuy, un réunionnais, qui relate lui aussi cet incident : « Une preuve supplémentaire de l'impopularité de la fille de Lucette Michaux-Chevry. Voilà ce qui arrive lorsqu'on ne nomme que des Guadeloupéens à tous les postes importants. Ce n'est qu'un juste retour de boomerang ! » Bouh, le vilain ! Il est marrant ce Pierrot !..

Alex
Qui a dit « Le pêché originel du LKP (c'est) ne pas comprendre qu’un mouvement qui met en alerte des dizaines de milliers de personnes ne saurait être caporalisé. Son dynamisme et son succès résident dans son ouverture, dans la reconnaissance de sa diversité, dans la libre expression des thèses contradictoires, dans le débat sans complexe, dans l’autonomie des structures de base, autrement dit, dans ce que les marxistes libertaires appelaient la démocratie des conseils... » ? Alex Lollia, ancien secrétaire général de la CTU, le week-end dernier, dans un débat qu'il a organisé, ayant pour thème Le syndicalisme est-il en panne ?

Alex 2
« Après être partie à l’assaut du ciel, la Guadeloupe semble de nouveau se noyer sous une cascade de "petits riens". Hypnotisés sous la féérie des apparences, nous nous enfonçons dans le marécage des futilités et des superficialités. L’effondrement des projets collectifs indique en creux la désintégration des identités sociales. L’angoisse individuelle et collective qui en résulte laisse la voie ouverte à la démultiplication des aventures individuelles et égoïstes. Autant dire que la vision de l’avenir est venue s’égarer dans le flou du présent... », affirme encore Alex Lollia.

Gabrielle
« Le 12 mai dernier, en conseil municipal, Gabrielle Louis-Carabin a fait augmenter les impôts de 9,09 % à 20,11 %. Il s’agit de la cotisation foncière des entreprises (CFE). Augmenter les impôts de façon aussi élevée, c’est condamner l’arrivée des entreprises qui souhaiteraient venir et s’installer au Moule. Il s’agit d’une occasion ratée, en cette période de crise sociale où le chômage touche un grand nombre de jeunes âgés 18 à 25 ans, de création de d’emplois directs et indirects », accuse le comité communal du PPDG qui semble marquer le maire à la culotte. Si non è vèro !..
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens