Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 15:59

INDISCRETIONS
Guy
Guy Losbar, maire de Petit-Bourg, conseiller général, veut rempiler. « Tout au long de la mandature, c’est avec fierté et abnégation que j’ai défendu les dossiers de Petit-Bourg au sein de l’assemblée départementale », dit-il. « Le président Jacques GILLOT et mes pairs m’ont confié la présidence de la commission des finances et du patrimoine ainsi que celle de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Dans ce cadre, j’ai mis mon expérience, ma conviction, ma détermination et ma disponibilité au service de mes concitoyens », poursuit-il, en passant sous silence que, lors des dernières réghionales, il y avait comme des tiraillements au sein du GUSR, fondé par Dominique Larifla et Jacques Gillot, et présidé par Guy Losbar.

Gisèle
Avec son dernier roman, Gisèle Pineau écrivain guadeloupéen, vient de remporter le prix Carbet des Lycéens. Gisèle Pineau après son baccalauréat en 1975, a suivi pendant deux ans des études de Lettres modernes qu’elle a abandonnées faute de ressources financières. Devenue infirmière psychiatrique, elle a écrit parce que c'était une passion. Aujourd'hui, elle se consacre complètement à l'écriture et le monde des lettres y gagne ! Et dire qu'elle aurait pu être prof de français dans un bahut quelconque ! Non, c'est la divine Gisèle Pineau !

Marie-Claude et consorts
Pendant deux semaines, à GTV, ils ont tenté de peaufiner un journal télévisé. Quand ça plaisait à la présidente du conseil d'administration, Marie-Paule Romana, ça ne plaisait pas au directeur d'antenne ou au commercial. Bref, chacun avait un avis, qui faisait que, chaque jour, il fallait que les équipes se remettent en cause. pas facile de travailler dans ces conditions. Et puis, lundi soir, miracoli, comme diraient nos amis italiens : premier journal diffusé au public. Depuis, en 7 minutes, GTV propose 7 sujets. C'est parti ! Comme l'avait souhaité avec beaucoup d'insistance Alain Méart, du CSA, de passage en Guadeloupe en début de semaine, et qui a vu Mme Romana. Comme quoi !..

Jean-Bertrand
Jean-Bertrand Aristide va-t-il revenir en Haiti ? L'ancien président s'est vu délivrer un passeport diplomatique. René Préval, avant de quitter son fauteuil de président, souhaite sans doute laisser une situation inextricable à son successeur. Qui de Mme Manigat ou de M. Marthély aura à gérer les deux incontrôlables que sont les deux présidents en exil revenus ou en passe de revenir au pays, Aristide et Duvalier ?
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 15:58

INDISCRETIONS
Marie-Luce et Frédéric
Pour la veillée d'Edouard Glissant, tout le monde a pu parler, selon la volonté du grand écrivain, poète et romancier. Sauf Marie-Luce Penchard et Frédéric Mitterrand, ministres du Gouvernement français. Toujours selon la volonté du disparu, qui avait prévu que les autorités françaises (coloniales ?) tenteraient de s'emparer du symbole. Indépendantiste un jour, indépendantiste toujours !

Pierre
Hier, c'était l'anniversaire d'un monument. Pierre Aliker, 104 ans, fidèle second d'Aié Césaire en politique, lui survit, de belle façon. Qui ne se souvient, lors de l'hommage national, il y a trois ans, le 19 avril 2008. Le Dr Aliker, devant Nicolas Sarkozy et la moitié du Gouvernement français — décidément, la manmise sur les symboles est une habitude ! — avait clamé haut et fort, sans papier, longuement, toute l'amitié, la complicité qui l'unissait en politique avec Aimé Césaire. Emouvant ! Bon anniversaire Dr Aliker !

Christine
Christine Kelly, du CSA, a une mission qu'elle prend à cœur. Lutter contre l'obésité que générerait, au travers de ses programmes et des habitudes qu'elle engendre, la télévision. Difficile mission quand on sait que toutes les campagnes mises en œuvre aux Etats-Unis, au Canada, en Grande-Bretagne ou ailleurs ont toutes échoué. Après la campagne les ados ont pris dui poids. Et chez nous, quelle effet aura l'action lancée par Christine Kelly ?.. Christine a la réponse : la France n'a pas interdit les spots qui présentent des produits salés ou sucrés. Elle a fait signer aux chaînes une charte aux termes desquelles elles sont obligées de passer des émissions vantant les produits naturels...

Gugusses
Etrange campagne de publicité pour le RSA en Guadeloupe sur la page internet de National Geographic, http://ocean.nationalgeographic.com/ocean/photos/colossal-sea-creatures. Est-ce que le lectorat de National Geographic (en anglais) est supposé être bénéficiaire du RSA ? Est-ce une publicité qui n'apparaît que sur les ordinateurs dont l'IP est située en Guadeloupe ? Est-ce bien fondé, dans le cas contraire, de faire de la pub sur le RSA dans les Antilles ? Autant de questions que se osent les observateurs...

Gérard
A l'occasion de son dernier Conseil des Rivages, Gérard Berry sera à l'Hôtel Cannella Beach du Gosier, où le Conservatoire du Littoral lui offrira, en fin de semaine, le pôt de l'amitié pour marquer son départ à la retraite. Gérard Berry est forestier, guide accompagnateur de randonnées. Un passionné !

Nicolas
Nicolas Sarkozy, qui a quelques problèmes avec les magistrats — il les avait comparés à des petits pois (poids ?) la première année de sa présidence —, a réussi, en mettant en doute leur compétence et surtout leur capacité à travailler intelligemment à la suite d'une série de dysfonctionnements dans l'Hexagone, à se les mettre à dos. De Saint-Denis (de la Réunion) à Basse-Terre, en passant par l'île de la Cité, ils se sont mis en grève (sauf pour les urgences et les assises). Depuis une semaine, ça barde dans les prétoires. Pourtant, il aurait du savoir que de tous temps les magistrats ont toujours eu le mors aux dents chaque fois qu'on s'est avis de critiquer leur infaillibilité. Ils ont le cuir sensible ! De plus, il semble que cette fois-ci, si l'on en croit certains observateurs... ils n'y étaient pour rien...
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 15:01

Débat
Buena palabra social club !
Le café-débat de la Casa del Tango, rue Alfred-Lumière, à Jarry, accueillera ce soir, à 19 heures, un débat sur la production agricole qui opposera deux visions : celle d'Alex Bandou, secrétaire de l'Union des producteurs de la Guadeloupe, et celle d'Olivier Servat, qui assure la comptabilité de filières agricoles. L'animateur sera Patrice Ganot, ancien directeur adjoint de la Safer de Guadeloupe. Ce débat fait suite à celui du mois dernier autour de la problématique posée par Alex Lollia sur le devenir de la Guadeloupe. Il s'inscrit dans le volonté des organisateurs d'ouvrir le champ à une parole contradictoire mais respectueuse des uns et des autres.
Renseignements : 06 90 99 50 21
Devant Savima (Jarry), tournez à droite, c’est la rue Alfred-Lumière. Allez jusqu’au bout de la rue, après le karting sur la gauche.

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 12:46

INDISCRETIONS
Dominique
« J’ai certes été actionnaire de la TAG, société de transport des Abymes. Mes parts ont été cédées à un autre actionnaire de l’entreprise. Je n’appartiens à aucune commission d’appel d’offres et me suis écarté des débats dés lors qu’ils concernaient la TAG », tient à préciser Dominique Biras, conseiller municipal de la ville des Abymes, conseiller communautaire à Cap Excellence, en charge du transport, et premier vice-président du syndicat mixte des transports du Petit cul de sac marin, suite aux informations formulées sur les ondes, dans la matinée du lundi 7 février et relatives à la proximité entre d’anciens intérêts professionnels et ses actuelles missions politiques (voir notre précédente édition). Jusqu’ici ni le conseil communautaire de Cap excellence, ni le conseil municipal de la ville des Abymes, ni même le syndicat mixte des transports du Petit cul-de-sac marin n’ont exprimé le souhait de le voir démissionner de ses fonctions. Une mini affaire Woerth ?..

Jean-Claude
Dans le cadre de la politique d’accompagnement de l’ensemble des communes, une délégation du conseil général, conduite par le président Gillot, en présence du conseiller général Marylhène Lefort-Félicité, effectuera un déplacement à la mairie de Bouillante, aujourd'hui. L’occasion pour M. Gillot d’aborder avec le maire Jean-Claude Malo, les projets de la commune susceptibles de bénéficier de l’accompagnement de la collectivité. De sous, des sous ! Promis, on ne parlera pas d'engranger des voix pour les prochaines sénatoriales ! 

Louis
Louis Galantine, conseiller général des Abymes IV, conseiller régional, était sur RCI l'autre soir, face à Thierry Fundere et Daniel marival (qu'il a appelé M. Canneval !). L'élu, qui entend bien postuler pour un siège de député de la première circonscription en 2012 (il sera l'adversaire d'Eric Jalton), a tenté, avec une énergie remarquable, d'expliquer que non, contrairement à ce que pense la foule — relayée au micro par Jacques… pardon Daniel marival — les élus ne sont pas des fainéants. « Les élus ont une famille, un métier, un poste politique, a dit en substance M. Galantine pour dire qu'ils ne peuvent pas être partout à la fois : à la maison pour veiller à la famille, au bureau pour gagner leur croute honnêtement, dans l'hémicycle pour représenter les intérêts du peuple. A moins de se faire cloner !..

Alix
Alix Nabajoth, conseiller général des Abymes I, se représentera en mars. Normal, ce jeune élu, qu'on sait bien au fait de ses dossiers — bon chien chasse de race, son père était un élu remarquable —, présentera sa candidature, officiellement, au fameux Baobab du bourg des Abymes, vendredi soir. Il présentera, nous dit-il, son comité de soutien et sa vision pour les Abymes.

Nicolas
Nicolas Sarkozy, qui a quelques problèmes avec les magistrats — il les avait comparés à des petits pois (poids ?) la première année de sa présidence —, a réussi, en mettant en doute leur compétence et surtout leur capacité à travailler intelligemment à la suite d'une série de dysfonctionnements dans l'Hexagone, à se les mettre à dos. De Saint-Denis (de la Réunion) à Basse-Terre, en passant par l'île de la Cité, ils se sont mis en grève (sauf pour les urgences et les assises). Depuis une semaine, ça barde dans les prétoires. Pourtant, il aurait du savoir que de tous temps les magistrats ont toujours eu le mors aux dents chaque fois qu'on s'est avis de critiquer leur infaillibilité. Ils ont le cuir sensible ! De plus, il semble que cette fois-ci, si l'on en croit certains observateurs... ils n'y étaient pour rien...
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 12:45

INDISCRETIONS
Alex et Olivier
Le café-philo organise une conférence sur l'agriculture. Lors de la conférence d'Alex Lollia, la semaine dernière, Alex Bandou, secrétaire de l'UPG, et Olivier Servat, agrégé de comptabilité, mais aussi comptable des filières agricoles, ont pris la parole. D'où la décision de se retrouver à la Casa del Tango, à Jarry, jeudi, à 19 heures... pour parler agriculture !

Mirlande et Michel
Mirlande Manigat, 70 ans, et Michel Marthély, chanteur — décrit sur le blog de René Préval, actuel président, comme suit : « Michel est cool et vraiment sympa, il écoutera les desideratas du peuple Haitien et pour moi il symbolize le Grand Salife Kheita du Mali. Vive Michel Marthely President D'Haiti pour les cinq nouvelles années à venir... » —sont les deux candidats retenus après bien des atermoiements pour le second tour de l'élection présidentielle en Haïti. Entre une dame d'âge et un chanteur « cool », il y a fort à penser que les Haïtiens ne sont pas sortis de l'enfer !

René
Qui peut penser que René Préval, président d'Haïti en partance, va céder facilement la place à Mme Manigat ou M. Marthély ? D'autant qu'il a vu son candidat retoqué, d'autant qu'il a placé toutes ces années son monde aux principaux postes de commande du pays. D'autant qu'il faut reconstruire Haïti et que, pour cela, il faut une administration en ordre de marche.

Ary
Ary Broussillon, ancien maire de Petit-Bourg — déchouké par Guy Losbard —, va ce matin annoncer qu'il sera candidat aux cantonales. Sociologue, passionné d'histoire, directeur d'un service du CHU, il semblait étonnant qu'un homme aussi jeune ne tente pas de revenir sur le devant de la scène politique. Il présentera sa suppléante puisque désormais, tout comme les députés, les conseillers généraux se doivent d'avoir un (ou une) suppléante (e).

Alain
Alain Juppé, ministre de la Défense, procédera, en juillet, à la dissolution de l'élément air basé en Guadeloupe. En tout une trentaine de personnes redéployées ailleurs, les installations du Raizet étant reversées à d'autres administrations. Il y a belle lurette qu'il n'y a plus d'hélico de l'armée de l'air basé en Guadeloupe !
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 12:45

INDISCRETIONS
Victorin
Depuis que Victorin Lurel a laissé entendre qu'il pourrait être candidat, cette année, à un siège de sénateur, le landernau politique s'active. S'il quitte le fauteuil de député de la quatrième circonscription, Louis Mussington, de Saint-Martin, son suppléant, le remplace jusqu'en 2012. Et s'installe déjà dans une certaine légitimité pour se présenter comme député de Saint-Martin. Mais qui va se présenter pour éviter que la circonscription change de bord ?..

Marie-Luce
Marie-Luce Penchard qui pouvait penser récupérer le fauteuil de député de la troisième circonscription, à condition que Jeanny Marc, maire de Deshaies, actuelle titulaire, reste dans les basses eaux et qu'Ary Chalus, maire de Baie-Mahault, ne se présente pas... pourrait changer de circonscription. D'autant qu'Ary Chalus, pas si mal placé que cela, pourrait avoir de légitimes ambitions sur la zone. MLP profiterait de l'effacement de Victorin Lurel pour tenter de lui succéder, comptant qu'il n'y a rien à droite dans cette zone sensée être contrôlée par sa mère, Lucette Michaux-Chevry, maire de Basse-Terre...

Philippe
... Sauf que cette zone, de Trois-Rivières à Pointe-Noire, amputée des Iles du Nord, est-elle vraiment sous contrôle de la famille Michaux ? Rien n'est moins sûr. Trois-Rivières, Saint-Claude, Vieux-Habitants, Pointe-Noire sont socialistes ou apparentées. Bouillante est à gauche (cette fraction de la gauche hostile à Victorin Lurel) mais Philippe Chaulet travaille activement à déchouker Jean-Claude Malo, le maire. Philippe Chaulet, qui avait abandonné la politique — tout en faisant campagne pour Lurel—, dit qu'il ne peut pas « laisser faire... » et qu'il va revenir. Revenir comme député dans cette zone, fort du soutien de la gauche, s'appuyant sur les voix de droite du secteur (dont Terre-de-Haut de son ami Louis Molinié), c'est possible. Sauf si Victorin Lurel veut pousser quelqu'un. A propos, combien de grands électeurs Philippe Chaulet pourrait-il mobiliser au profit de M. Lurel pour les sénatoriales ?..

Marie-Luce 2
Marie-Luce Penchard lance ce matin son groupe de réflexion. Bien. C'est tout à fait légitime que cette jeune femme, fort de son action gouvernementale, tente de s'installer... chez elle. On sait qu'elle a des ambitions politiques depuis qu'elle a brigué, successivement un siège de député européen, un siège de conseiller régional. Ce groupe, dont les noms des fondateurs ont été révélés ces jours derniers, est plutôt ancré en Basse-Terre. Plus précisément en sud Basse-Terre. Une tête de pont pour un mandat (voir plus haut). Reste qu'on peut se demander si ce groupe ne va pas concurrencer l'UMP Guadeloupe, péniblement remis en marche par Jean-François Copé il y a moins d'un mois. A moins que... Car on peut légitimement penser que si MLP agit ainsi, elle a l'aval de l'Elysée et de Copé !..
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 23:43

INDISCRETIONS
Marc
« Le renforcement du ministère de l’outre-mer est une priorité, non seulement sur le plan de la qualité de son expertise mais aussi quant à son positionnement dans le travail interministériel. La mise en place de bureaux des outre-mers, sorte de "bureaux miroirs", dans chacun des ministères pourrait permettre d’améliorer la qualité de la norme outre-mer », affirment Marc Vizy, nommé récemment inspecteur général des services de la Région Guadeloupe, et Jean-Philippe Thiellay — conseiller d’Etat qui exerce des fonctions de commissaire du gouvernement auprès de la section du contentieux, mais aussi spécialiste de l'Etat, de la réforme de l'Etat et de la décentralisation— dans une note intitulée Les outre-mers, plus pluriels que jamais, qui rappelle la réforme en cours, surtout visible en Martinique et Guyane.

Victorin
« Qu'elle vienne chaque fois qu'il y a inauguration, c'est bien mais il faut qu'elle vienne aussi siéger à la Région ! », commente Vixctorin Lurel à propos du voyage, ce week-end, de la ministre de l'Outre-mer, qui devrait inaugurer des logements... en plus de lancer son propre parti... Pardon, groupe de réflexion. Plutôt dissert devant la presse locale, M. Lurel poursuit : « Nos dossier ne pasent pas au ministère de l'Outre-mer tandis que ceux des autres régions passent. Elle est une opposante pas une ministre pour nous. C'est regrettable ! »

Victorin 2
« La crise en Guadeloupe d'accord mais il y a de l'argent ici. Il faut se mobiliser ! Il peut y avoir moyen de répondre au mouvement social ! », a encore dit Victorin Lurel devant les journalistes. Et si justement c'était cette crise sociale, les syndicats souvent en live, qui démarrent au quart de tour sans aucune concertation, juste pour... qui incitaient les gens à planquer leur argent ou à le placer ailleurs ? C'est un cercle vicieux !

François et les autres
« Le fauteur d'inflation en Guadeloupe, a dit M. Lurel. Mais, c'est l'inertie de l'Etat qui n'a pas contrôlé les marges. Avant même que la marchandise prenne le bateau au Havre, on a déjà une marge de 20 à 30% ! » Donc, les grossistes locaux n'y sont pour rien ?.. C'est la faute à François (Fillon), Dominique (de Villepin), etc. Premiers ministres qui n'ont pas secoué les services de l'Etat chargé du contrôle des prix en Guadeloupe.

Marie-Luce
Pour intégrer le nouveau groupe de réflexion de Marie-Luce Penchard — ne va-t-il pas concurrencer l'UMP locale juste remise sur pied par jean-François Copé ? — il faut payer sa cotisation, trouver cinq parrains, être admis par un comité théodule quin peut rejeter la candidature. Pire qu'une accréditation secret défense ! Qui compose le groupe ? Christophe Wachter, Gérald Coralie, Nathalie Chastain-Samuel, etc.

Alain
« Pour faire reculer le chômage, développer la Guadeloupe dans le  cadre d’une nouvelle politique économique, le Comité d’Initiative pour un projet politique alternatif affirme qu’il faut conquérir le marché intérieur, ce que d’autres appellent le développement endogène », explique Alain Plaisir, président du CIPPA. Samedi matin, il tient une conférence de presse salle Rémy-Nainsouta, pour expliquer sa position. Alain Plaisir n'a pas dit son dernier mot !
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 23:43

INDISCRETIONS
Lolita
Elle est adossée à une grille, en short mini mini, bustier et ventre nu. La poitrine en avant, elle se balance lentement. Pas étonnant que des automobilistes ralentissent. Elle les détrompe, puis s'éloigne vivement. Panique ! C'est devant le lycée de Baimbridge, en début de soirée. Les cours viennent de finir, une lycéenne qui attendait papa ou maman. Nos lycéennes ne peuvent-ellles pas s'habiller comme si elles allaient à l'étude et non comme si elles allaient en boite ?

Marie-Luce
Chargée de porter la bonne parole, Marie-Luce Penchard, ministre déléguée à l'Outre-mer, part en Guyane. La Guyane qui a choisi, tout comme la Martinique, un destin différent de la Guadeloupe. Hier, au conseil des ministres, le président Nicolas Sarkozy a rappelé que chaque composante de l'Outre-mer, tout en restant française, peut choisir son mode de gouvernance, à condition que les populations soient consultées par référendum. La Martinique, la Guyane, dans notre zone, ont fait leur choix. Et en Guadeloupe, où les élus sont bons dès lors qu'il s'agit de hausser le menton et de parler haut, de dignité, de responsabilité, de spécificités... on a choisi d'attendre, de trouver le moyen de moyenner un truc spécifiquement guadelouépen, « ni Paris ni Fort-de-France n'ayant à dicter leur conduite aux Guadeloupéens ». Là, on se retrrouve avec des bourgeois de Guadeloupe qui, tels des bourgeois de Calais, vont le 14 février, la corde au cou, tenter d'obtenir quelque chose auprès d'un président qui les leur tient bien serrées... C'est Marie-Luce qui tient la corde !

Jean
Hier, réunion de crise dans le bureau du préfet Jean Fabre, avec, pour faire droit aux recommandations du président de la République, Nicolas Sarkozy, une question posée au président d'Urbaser, M. Saint-Joly, au président du Sictom de la Gabarre, Michel Rinçon, aux représentants de Sita et de Séché : « Avez-vous bouclé le dossier de financement de la plateforme ? » En fonction de la réponse, le préfet peut soit ordonner le démarrage immédiat des travaux qui ont plus de six mois de retard, soit prendre des mesures qui devraient être radicales...

Jean-Rémy
Jean-Rémy Cauquil a été nommé commissaire au développement endogène et devrait prendre ses fonctions la semaine prochaine. Rappelons ce qu'est un commissaire au développement endogène : « Ils viennent tous du privé. Ce sont tous des spécialistes du développement économique, reconnus et réputés. Ils sont là à la disposition des acteurs locaux. Rattachés directement à la Ministre de l’Outre-mer — donc à haut niveau dans la hiérarchie de l’État —, ils ont pour mission de fédérer les initiatives, de faire se rencontrer les projets, de mobiliser des financements auxquels nous n'avons pas l'habitude de recourir, d’apporter leur savoir-faire en matière d’ingénierie. Ils vont rencontrer tous les acteurs locaux, qu’il s’agisse de ceux de l’État, des collectivités locales, des corps consulaires, des syndicats patronaux et salariaux, des chefs d’entreprises », avait dit Nicolas Sarkozy, lors des vœux aux Français de l'Outre-mer.

Marie-Paule
Des journalistes de Mediacortex ont tourné le numéro zéro d'un journal. Ils devraient réaliser les journaux d'information de GTV (chaîne locale présidée par qui Marie-Paule Romana) diffuse actuellement, sur le câble et sur le rateau, uniquement des clips. Les journaux devraient commencer d'être diffusés lundi prochain...
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 23:42

INDISCRETIONS
Jacques
Jacques Gillot demande au ministre de la Santé, Xavier Bertrand, des garanties sur l’engagement pris par l’Etat dans le cadre du financement de la reconstruction du Centre Hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre, à hauteur de 590M€. Il souligne « de fortes inquiétudes quant au bouclage effectif de l’enveloppe financière nécessaire à la reconstruction du CHU ». Notons que les crédits nécessaires à la réalisation du programme, validé au titre du Plan hôpital 2012, ont été estimés à hauteur de 610M€. « Le Centre Hospitalier Universitaire est un équipement indispensable à la prise en charge des besoins de la population. Sa reconstruction doit s’effectuer dans des conditions optimales, s’agissant notamment des normes parasismiques », précise-t-il.

Rodney et Makenzi
Deux écrivains haïtiens sont en ce moment en résidence en Guadeloupe, grâce à l'UAG et à Marie Abraham, protectrice des Lettres. Ces deux auteurs sont remarquables. Quand ils vous racontent les 35 secondes d'horreurs vécues lors du tremblement de terre, comme Rodney Saint-Eloi, qu'ils vous disent comme Makenzi Orcel, qu'il habite rue du cimetière et qu'il a vu passer assez de morts pour les 5 000 ans à venir, vous comprenez que des écrivains comme lui, à 27 ans, ont déjà un vécu qui ne demande qu'à vivre au travers des pagesn celle du roman Les Immortelles, publié chez son ami et complice Rodney Saint-Eloi, auteur d'une vingtaines d'ouvrages, dont le dernier, Kenbé la, est aussi édité chez Mémoire d'encrier.

Laurent
Le port autonome s’est vu décerner le Premier prix pour la croissance et le développement, récemment, par la Caribbean Shipping Association (CSA). Ce prix vient saluer l’engagement du PAG qui, en dépit de la crise économique mondiale qui n’a pas épargné le monde maritime et portuaire, a pris les mesures efficaces pour poursuivre ses actions structurantes dans l’intérêt de l’économie locale. On doit ce travail efficace au président Gil Thémine et au directeur général, Laurent Martens, qui s'investit pleinement dans sa mission. Ce prix vient s’ajouter au palmarès des distinctions déjà obtenues. Ainsi, en 2008, le prix du Meilleur terminal multi-fonctions de la Caraïbe, décerné par le CSA, et en 2009, le prix du Port le plus fiable de la Caraïbe, également décerné par le CSA. Chapeau !

Eric
Eric jalton prend fait et cause pour les entrepreneurs locaux du BTP. Il l'a déjà fait savoir en mai 2010 par courrier à José Gaddarkan : « Votre alerte a le mérite de démontrer une nouvelle  fois, la nécessité d’une adaptation ciblée et progressive des textes et des lois en Guadeloupe car le statu quo institutionnel et statutaire condamne à terme les entreprises locales qui ne  peuvent rivaliser à armes égales avec les « entreprises  portugaises et italiennes » dans le domaine du BTP, au regard  de l’étroitesse de nos marchés et de l’insuffisance chronique de  leurs capitaux propres… Le groupement d’entreprises ne semble  plus suffire et il n’est pas sain que les donneurs d’ordre publics soient contraints d’allotir à l’infini les marchés, multipliant de facto les acteurs et les risques de mauvaise  fin… » Mais, rien n'a changé !
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 14:58

INDISCRETIONS
Marianne
Marianne Crane est conseillère municipale de Baillif. Elle est aussi chanteuse (Annabella). Ce mardi, elle va accueillir, à la salle de délibération de la mairie de Baillif, à 18 heures, la première action de sensibilisation des élus menée auprès des collecticités. Membre du bureu de l'association des élus contre la violence faite aux femmes, (ECVF), c'est une action en partenariat avec la mairie de Baillif. Sont conviéd, outre les élus, le préfet, les procureurs de la République de Basse-Terre et Pointe-àPitre, des associations et des socioprofessionnels. Elle a du cœur cette Marianne !

Gugusses
Les autobus stationnés à la gare routière de Bergevin appartiennent-ils à des groupements régulièrement estampillés Conseil général ? On pourrait en douter si l'on analyse leur comportement. Ils quittent la gare en coupant la route aux voitures qui viennent Bergevin et du centre ville, sans même regarder si la priorité que leur donne le code est possible. Les bus surgissent devant le nez des voitures sans crier gare ! Ensuite, dans le virage, ils s'arrêtent pour embarquer des clients alors qu'il n'y a pas de bus stop. Ils repartent en se poussant s'ils sont deux l'un derrière l'autre, roulent à tombeaux ouverts jusqu'au pied du morne Vergain, avant de s'élancer en frôlant les trottoirs jusque devant Soguadia où ils pilent. La route est à eux ! Mais, suivent-ils les clauses du contrat qui les lie au Conseil général en se comportant ainsi ?

Laurent
Le port autonome s’est vu décerner le Premier prix pour la croissance et le développement, récemment, par la Caribbean Shipping Association (CSA). Ce prix vient saluer l’engagement du PAG qui, en dépit de la crise économique mondiale qui n’a pas épargné le monde maritime et portuaire, a pris les mesures efficaces pour poursuivre ses actions structurantes dans l’intérêt de l’économie locale. On doit ce travail efficace au président Gil Thémine et au directeur général, Laurent Martens, qui s'investit pleinement dans sa mission. Ce prix vient s’ajouter au palmarès des distinctions déjà obtenues. Ainsi, en 2008, le prix du Meilleur terminal multi-fonctions de la Caraïbe, décerné par le CSA, et en 2009, le prix du Port le plus fiable de la Caraïbe, également décerné par le CSA. Chapeau !

Francklin
Francklin Armand, Haïtien de la Fraternité de l’Incarnation, sera chez nous du 27 janvier au 5 février. Qui donc ? Francklin Armand est un tout jeune religieux quand il prend conscience de la misère et du mépris qui frappent la classe paysanne majoritaire  en Haïti. Il fonde l’Ordre de la Fraternité de l’Incarnation (en 1977, à trente ans). 35 ans plus tard, malgré les difficultés — l’histoire tourmentée d’Haïti selble infinie ! —, l’œuvre est surprenante mais malheureusement peu connue à l’extérieur. L'occasion de rencontrer ce frère ? Le 29 janvier chez Jasor, le 30 à la médiathèque de Lamentin...

Rodney et Makenzi
Deux écrivains haïtiens sont en ce moment en résidence en Guadeloupe, grâce à l'UAG et à Marie Abraham, protectrice des Lettres. Ces deux auteurs sont remarquables. Quand ils vous racontent les 35 secondes d'horreurs vécues lors du tremblement de terre, comme Rodney Saint-Eloi, qu'ils vous disent comme Makenzi Orcel, qu'il habite rue du cimetière et qu'il a vu passer assez de morts pour les 5 000 ans à venir, vous comprenez que des écrivains comme lui, à 27 ans, ont déjà un vécu qui ne demande qu'à vivre au travers des pagesn celle du roman Les Immortelles, publié chez son ami et complice Rodney Saint-Eloi, auteur d'une vingtaines d'ouvrages, dont le dernier, Kenbé la, est aussi édité chez Mémoire d'encrier.
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens