Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 14:59
INDISCRÉTIONS
Victorin
Victorin Lurel, président du conseil régional, a écrit à Michelle Alliot-Marie, ministre de la Justice, pour lui dire sa déception. Non, il n'y aura pas de centrale pénitentiaire à Gourbeyre, pour y loger les détenus de la maison d'arrêt de Basse-Terre. Les malheureux resteront dans ce cloaque. « Le bâtiment date de 1664, explique M. Lurel dans un courrier à la ministre. Il abritait à cette époque un couvent-hospital. Il a changé de destination en 1792 pour devenir une prison. » 350 ans plus tard, c'est toujours d'actualité ! Sauf que la guillotine n'existe plus...

Victorin 2
Décidément en verve, M. Lurel a écrit à Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur. Il veut un rendez-vous, toutes affaires cessantes, parce qu'en Guadeloupe, il y a une violence exacerbée qu'il faut éradiquer, ou à tout le moins canaliser. « La période estivale qui s’achève tout juste a été émaillée par une série de crimes de sang qui ont profondément choqué la population et qui ne manque pas d’interpeller les élus », argumente-t-il. M. Hortefeux qui a une récente polémique à faire oublier devrait recevoir M. lurel... pour montrer sa bonne volonté.

Victorin 3
Troisième courrier de Victorin Lurel, cette fois-ci pour fustiger Marie-Luce Penchard, secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, qui persiste à vouloir augmenter le prix des carburants. M. Lurel dit comprendre que la conjoncture n'est pas la même selon le prix du baril et qu'il faudra bien un jour, augmenter parce que le prix du baril a doublé depuis les dernières baisses. Mais, comme il le dit, plus tard. « Le dossier des carburants est hautement sensible, non seulement du point de vue idéologique, comme vous semblez le croire, mais encore peut à tout moment perturber notre climat social. » Son argument se tient. Cette augmentation du prix de l'essence, c'est de l'explosif !

Yves
Yves Jégo est en pleine rédaction d'un livre dans lequel il expliquera, en détails, comment en une quinzaine de mois, il est passé de l'enthousiasme d'être secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, avec des missions exaltantes, à la désillusion, le point d'orgue étant la mobilisation de 44 jours en Guadeloupe, ses prises de position courageuses contre la pwòfitasyon et son éviction du gouvernement à la faveur d'un remaniement. On a hâte de lire ce brûlot !

Maryse
Cinq mois après le début d'une grève dure, Maryse Mayeko, directeur général, s'est rendue dans les locaux de l'Asfo. Les grévistes ont suspendu leur mouvement. Elle était accompagnée d'un huissier qui relève : « Une odeur nauséabonde est perceptible dans le hall de réception de l'immeuble... » Hé, c'était aussi la grève du tirage de chasse ? Et l'huissier poursuit : « Le bureau de Mme mayeko est inaccessible : la porte d'entrée a été enlevée. Un meuble volumineux obstrue l'entrée... » On sait que Maryse est une forte femme, on malfanm, on fanm a grenn, mais tout de même !

Gugusses
Les élus n'ont de cesse de « rappeler l'Etat à ses devoirs », de balancer sur le préfet Desforges. Le malheureux en reçoit plein la gueule, à chaque communiqué, à chaque intervention sur les ondes, à chaque conférence de presse. Aucun respect pour le représentant de l'Etat, c'est de mode en ces périodes préélectorales, faut aller avec le vent. Même si c'est le grand Nicolas qu'on appelle en douce à la rescousse quand la Guadeloupe crame... Quitte à lui faire des sourires et à l'assurer d'une certaine considération, une fois caméras et micros partis. On sait que le coup de menton, c'est pour la galerie !
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 01:24
INDISCRÉTIONS
Jules
Jules Otto, premier secrétaire fédéral du PS, s'intéresse à la rentrée scolaire, adressant un petit mot aux élèves pour qu'ils soient sérieux, se mettent au travail et visent la réussite scolaire; aux professeurs et personnels scolaires, auquel M. Otto apporte « sa compréhension et son soutien dans l’accomplissement quotidien de leurs taches »... Il passe la brosse à reluire aux collectivités locales, qui font plein de bonnes choses et demande à l'Etat « que des efforts soient faits afin de mieux affronter les handicaps du système éducatif de la Guadeloupe et souhaite que tout soit mis en œuvre pour que la sécurité des personnes et des biens soit totalement assurée dans et autour des établissements scolaires... » Allez hop, au boulot Desforges !

Eric
Eric Jalton, maire des Abymes, entend rentabiliser la présence de la décharge de la Gabarre sur son territoire par l'’établissement d'une taxe dite « sur les déchets réceptionnés dans une installation de stockage des ordures ménagères et assimilées. » Ses services estiment la demande au SICTOM à hauteur d'1,50€ la tonne de déchets. Ceci, explique M. Jalton, « a pour but de contrebalancer les nuisances induites par la présence de ce site sur le territoire de la commune et qui reçoit les déchets d’une grande partie des communes de la Guadeloupe... »

Guy
Guy Losbar, maire de Petit-Bourg, président de Guadeloupe unie, socialisme et réalités (ouf !), la formation de droi... de gauche créée par Dominique Larifla quand ce dernier a voulu se démarquer du PS de Félix Proto (1992) et lui a fait perdre son siège de président de Région au profit de LMC, prend sa plume pour dire comment son parti « réaffirme sa détermination à assumer toutes ses responsabilités dans le cadre de ces élections régionales. » Un air déjà entendu... en 1992 !

Maryse
Maryse Mayeko « directeur général » de l'ASFO, a été priée vertement de quitter les lieux tantôt. Quoique les grévistes aient décidé de suspendre leur mouvement, ils semblent ne plus vouloir d'elle. Elle s'est donc repliée avec ses ouailles sur un autre immeuble, celui de l'Inserm, rue de la Ville d'Orly, à Bergevin. Elle n'en revient toujours pas : « Ils m'ont dit "Ou ka kouyonné moun ! Soti-w la Maykéo ! An pété tchou a-w..." » Depuis, des gens seraient venus dans les nouveaux locaux pour ordonner (« menacer », dit-elle) à tout le monde de ne plus mettre les pieds en classe à partir de jeudi. On le croit à peine qu'il y ait des gens comme ça. Tiens, jeudi c'est aujourd'hui !..

René
Sur tous les fronts, René Noël, maire de la Désirade, président de l'Association des maires. Hier il s'inquiétait de la violence ambiante, aujourd'hui, de la Grippe A. C'est vrai qu'on signalait jusqu'à présent 27 cas avérés mais, désormais, les autorités sanitaires ont décidé de comptabiliser les cas suspects. Demain, on va se retrouver avec des chiffres surprenants : 45, 500, 600, 1 000 ! A ce rythme, on va vite rattraper la Réunion (50 000 cas). On comprend l'inquiétude de M Noël.
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 01:11
INDISCRÉTIONS
Eric
Il y a actuellement en cours une enquête publique en mairie des Abymes sur le projet d’incinérateur de la Gabarre. L'enquête se poursuit jusqu’au 24 septembre. Dans le même temps, plusieurs associations sont en train de se mobiliser pour faire échouer ce projet... Eric Jalton, maire des Abymes, est l'un des plus chauds partisans de cette implantation.

Eric 2
Le député et maire des Abymes, Eric Jalton met en place les dispositifs adéquat en cas d’apparition de cas de grippe A H1N1 dans les écoles maternelles et primaires de sa ville. En voilà un, en tout cas, qui est en phase avec l'actualité !

Jules
Jules Otto, premier secrétaire fédéral du PS, s'intéresse à la rentrée scolaire, adressant un petit mot aux élèves pour qu'ils soient sérieux, se mettent au travail et visent la réussite scolaire; aux professeurs et personnels scolaires, auquel M. Otto apporte « sa compréhension et son soutien dans l’accomplissement quotidien de leurs taches »... Il passe la brosse à reluire aux collectivités locales, qui font plein de bonnes choses et demande à l'Etat « que des efforts soient faits afin de mieux affronter les handicaps du système éducatif de la Guadeloupe et souhaite que tout soit mis en œuvre pour que la sécurité des personnes et des biens soit totalement assurée dans et autour des établissements scolaires... » Allez hop, au boulot Desforges !

Victorin
Vendredi, la deuxième réunion plénière du conseil régional dont le principal point à l’ordre du jour concerne l’examen et le vote du projet de budget supplémentaire sera présenté par le président de Région, Victorin Lurel. Ce sera aussi l'installation de Marcellin Chingan en qualité de conseiller régional, en remplacement de Patrice Tirolien député européen. Ah, ces chaises musicales...

Jacques
Jacques Gillot et Laurent Dever dresseront le bilan de la rentrée dans les collèges au chantier du futur collège de Sainte-Rose, vendredi, devant l’ensemble des principaux de collège du département ainsi que les présidents d’associations de parents d’élèves sur le chantier du futur deuxième collège de Sainte-Rose à La Boucan. Le Département a alloué 3 178 000€ au fonctionnement et 271 389€ à l’équipement des collèges cette année.

Teddy
Le double Champion du monde de judo Teddy Rinner a été accueilli au salon VIP de l’aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes par Josette Borel-Lincertin, vice-présidente de la Région Guadeloupe, Philibert Moueza, premier vice-président de la chambre de commerce et d’industrie de Pointe-à-Pitre, Jean-Philippe Condo, président de la ligue guadeloupéenne de Judo, Ericka Mérion, membre dirigeant de la ligue et Marie-Camille Mounien, conseillère régionale. Fallait les voir, tout petits aux côtés du géant !

Jeanny
Bien joué pour Jeanny Marc. Deux commissions — Marleix et Guéna — se sont penchées sur le redécoupage des circonscriptions législatives de la Guadeloupe. Si Gabrielle Louis-Carabin perd Morne-à-l'Eau et son vivier de voix de droite (amené par Mme Makaya...), Jeanny Marc perd Capesterre-Belle-Eau, Victorin Lurel récupérant malgré lui ce vivier de voix de droite (amenées par Joël Beaugendre) dans sa circonscription. Bref, Jeanny Marc fait une pas si mauvaise affaire, ce que d'aucunes méchantes langues disent être le paiement cash de son ralliement à la droite nationale lors du vote sur la révision constitutionnelle...
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 22:49
INDISCRÉTIONS
Denis
Denis Brudey, de Brudey Frères, compagnie maritime, ne veut pas se laisser abattre par une situation de plus en plus difficile. Il maintient les liaisons Trois-Rivières ou Basse-Terre/Les Saintes et la navette Terre-de-Haut/Terre-de-Bas, avec trois bateaux. Il déplore, c'est ce qu'il a dit à la CCI pointoise, mercredi dernier, en présence de René Noël, président de l'association des maires, que les armateurs locaux se tirent dans les pattes plutôt que de s'entendre pour pérenniser leurs compagnies.

Bruno
Bruno Kissous, dynamique responsable du service du patrimoine de Pointe-à-Pitre, met en place une nouvelle visite guidée, consacrée à la maison pointoise au travers de son évolution, de ses formes. Jacques Bangou a donné carte blanche à cet historien de formation, et cette collaboration fait merveille. La ville, peu à peu, revit au travers d'un patrimoine riche qui doit cesser de partir en fumée à cause des squatts.

Gugusses
L'autre jour, au restaurant, des gens connus pour leurs idées, qui clament haut et fort que Martini, Pastis, Whisky, ce n'est pas pour eux, ce n'est pas Gwada. Ce n'est pas de chez nous ! C'est de... là-bas ! Beukh ! Eux ne boivent... que gwadeloupéyien ! Et de se servir ti-sek et autres feux. Ils gonflent la poitrine comme des coqs de basse-cour, gloussements entendus... en vérifiant bien que les autres consommateurs, dans la salle, ont bien écouté. Et puis, ils se mettent à table et le repas commence, arrosé de vins de Bordeaux de la meilleure facture... Des gugusses, non ?

Gabrielle
Gabrielle Louis-Carabin, député ex-UMP, pourrait rejoindre rapidement la gauche locale. Ce qui ne la changera pas puisqu'elle en vient. Thuriféraire de Lucette Michaux-Chevry puis plaqué par celle-ci, fondratrice de la section UMP de Guadeloupe, puis rejetée par celle-ci, la dame du Moule pourrait intégrer une nouvelle gauche locale, menée par Victorin Lurel qui se cherche des appuis en vue des prochaines régionales. Dans tous les cas, la droite locale perd gros...

Marie-Luce
Gabrielle Louis-Carabin débarquée de l'UMP (à force de lui faire des avanies, on a eu ce qu'on cherchait à faire depuis quelques mois...), la place est désormais nette pour Marie-Luce Penchard, la fille de LMC. Car, à droite, en Guadeloupe, qui a-t-il d'autre, sinon des seconds couteaux, du menu fretin ?..

Jeanny
L'astuce était trop forte de récupérer dans la quatrième circonscription, outre Pointe-Noire, Deshaies, pour refaire la circonscription d'avant 1986 et le découpage Pasqua. Du coup, Jeanny Marc se retrouvait nue... sans circonscription, à moins de se battre contre Victorin Lurel. Alain Marleix, secrétaire d'Etat aux collectivités locales, chargé de la refonte des circonscriptions législatives, n'a pas osé aller si loin, alors il a simplement suggéré de faire passer Pointe-Noire de la troisième à la quatrième circonscription... Suggéré...

Danny
L'écrivain haïtien Danny Laferrière, hier, sur France Inter, quand on lui demande de quoi ont besoin les Haïtiens : « S'il vous plaît, avec les sacs de riz envoyez aussi des livres ! », s'est-il écrié.
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 16:46
INDISCRÉTIONS
Léna
Léna Blou et la compagnie Trilogie Lénablou vont présenter Fenêtre sur... mon Bigidi et moi, les 18 et 19 septembre au festival de danse contemporaine Edanco de Santo Domingo. Une nouvelle consécration pour une danseuse et chorégraphe créative !

Marie-Luce
Marie-Luce Penchard, secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, a reporté au 15 septembre la date limite pour retourner les dossiers du RSTA. Excellente initiative si l'on en croit le chiffre des dossiers retournés par une population soit ignorante de cette possibilité de voir soutenu leur pouvoir d'achat (auquel cas, les services officiels et les syndicats de salariés n'ont pas fait leur devoir d'information) soit pas intéressée. Ce qui serait étonnant !

Jean-Claude
Histoire d'eau à Bouillante. Le maire, Jean-Claude Malo, a actionné les autorités et ses collègues maires des communes avoisinantes pour que l'on vienne en aide à la population dont les besoins en eau ont été contrariés par les récentes pluies et éboulements d'Erika. Le réseau est endommagé, il faut le rétablir. Comme quoi, l'indépendance... même au niveau communal !

Laurent
Laurent Dever, recteur de Guadeloupe, si l'on en croit l'intersyndicale de l'Education qu'il a reçue tantôt, n'a pas la langue dans sa poche, affirmant en public que « la signature du préfet au bas du protocole du 4 mars n'engage nullement l'Education nationale dont il est le représentant dans l'académie de Guadeloupe. » Sauf démenti, c'est culotté !

Victorin
Alfred-Marie-Jeanne et Claude Lise, pour la Martinique, Antoine Karam et Alain Tien-Liong, pour la Guyane, ont fait un courrier au président de la République, Nicolas Sarkozy, pour dire qu'ils sont pressés d'avoir une consultation populaire sur l'avenir de la Martinique. Avant mars 2010. Victorin Lurel dit s'en tenir strictement aux résolutions du récent Congrès de la méthode de son ami Jacques Gillot. « Chaque région choisit souverainement sa propre voie et son propre rythme. La Guadeloupe a choisi de se donner dix-huit mois... L'avenir institutionnel de la Guadeloupe ne se décidera ni à Paris, ni à Cayenne, ni à Fort-de-France... » Et toc !

Amédée
Pour Amédée Adelaïde, président de Cohésion sociale et libertés républicaines, une filiation très naturelle : il se veut le fils spirituel de Martin Luther King Jr. « Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots », «Celui qui accepte le mal sans lutter contre lui coopère avec lui. » Quelques citations qui ont émaillé son discours de clôture de l'université d'été du CSLR, dimanche, au WTC.

Delile, Alain, Christophe
Delile Diman-Anténor, Alain Arconte, Christophe Wachter ont rédigé le rapport général des des Etats généraux, rendu public sur www.etatsgenerauxdeloutremer.fr, comme « une mise en cohérence des préconisations des huit ateliers des Etats Généraux, en tâchant de rester le plus fidèles possible. » Le document qu'il faut lire est fondateur d'une prise de conscience remarquable. Il ne fallait pas faire l'économie d'un tel travail... même si des réactionnaires le boudent !
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 01:18
INDISCRÉTIONS
Victorin
Dialogue entre Marie-Luce Penchard, secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, et Victorin Lurel, président de Région qui lui tend la main. « On ne s'embrasse plus ? », demande la dame. Ils s'embrassent. Commentaire plus tard de Victorin Lurel : « Je ne vais pas me laisser engluer par des bisous... »

Victorin 2
La dent dure, Victorin Lurel, quand il se livre à une analyse du comportement de Marie-Luce Penchard lors de son séjour en Guadeloupe : « C'est son premier dossier? Un dossier très politique, avec l'annonce d'une mesure déplaisante : l'augmentation du prix de l'essence. D'où sa volonté de faire un accord avec les élus. Comme ça, pense-t-elle, son dossier peut passer, ce qui sera tout bon pour elle dans la perspective des régionales. »

Adolphe
Adolphe Deher, président de la Compagnie maritime Deher, affirme haut et fort que cette société n'est pas morte. Avec deux bateaux qui assurent les liaisons entre Basse-Terre, Trois-Rivières et les Saintes, dont le fameux « Miss Guadeloupe » aux lignes parfaites, l'armateur tient son rang. Et c'est pas facile quand on pense que les armateurs locaux ont pris de plein fouet la hausse du carburant, la hausse des charges...

Amédée
Pour Amédée Adelaïde, président de Cohésion sociale et libertés républicaines, une filiation très naturelle : il se veut le fils spirituel de Martin Luther King Jr. « Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots », «Celui qui accepte le mal sans lutter contre lui coopère avec lui. » Quelques citations qui ont émaillé son discours de clôture de l'université d'été du CSLR, dimanche, au WTC.

Delile, Alain, Christophe
Delile Diman-Anténor, Alain Arconte, Christophe Wachter ont rédigé le rapport général des des Etats généraux, rendu public sur www.etatsgenerauxdeloutremer.fr, comme « une mise en cohérence des préconisations des huit ateliers des Etats Généraux, en tâchant de rester le plus fidèles possible. » Le document qu'il faut lire est fondateur d'une prise de conscience remarquable. Il ne fallait pas faire l'économie d'un tel travail... même si des réactionnaires le boudent !

Jeanny
Jolie commune que celle de Deshaies, qu'administre en bonne mère de famille Jeanny Marc, maire et député de la circonscription. Reste à éviter à l'avenir de bétonner les bords de mer pour conserver à ce site magnifique son caractère touristique. Car, Deshaies, c'est pas la Grande-Motte ! Mais Jeanny veille...
André-Jean VIDAL

Marie-Luce
Marie-Luce Penchard a longtemps hésité avant de remettre le document argumentaire sur la hausse des prix des carburants aux présidents d'assemblées. Victorin Lurel : « Pendant une étape du Tour, nous nous sommes rencontrés et je lui ai dit de nous donner le rapport pour qu'on puisse travailler dessus. Rien à faire. » Tsst tsst la cachottière !

Marie-Luce 2
Maîtrisant bien son sujet, n'hésitant pas à renvoyer les gens dans leurs buts, bien entourée, Mme Penchard. « On voit qu'elle a reçu une bonne éducation et qu'elle est capable d'aller loin », a dit un fonctionnaire. Marie-Luce Penchard a fait mentir les malpalans qui font courir des bruits

Lucette
Lucette Michaux-Chevry a été invitée à la réunion de la secrétaire d'Etat avec l'Observatoire des prix, en préfecture, mercredi. Brillante intervention, d'ailleurs. Elle devait ensuite déposer une gerbe avec sa fille au Monument aux morts du Champ d'Arbaud. Las, la cérémonie a été annulée pour cause de pluie. Pas de photo des deux dames côte à côte, faisant gerbe commune.

Elie
Etienne Desplanques, directeur de cabinet du préfet, va récupérer près de la grille de la préfecture les leaders du LKP pour les guider vers la salle de réunion où la secrétaire d'Etat présentait son plan de dégel des prix des carburants. Tout ce petit monde remonte l'allée. Il y a une escorte de police qui les accompagne et un talkie est resté ouvert. « Attention, Domota fait partie de la délégation ! », entend-on fortement sortir du talkie. Sans doute une vigie postée plus loin qui prévenait l'entourage du préfet. « É kwa, Domota danjéré ! », a lancé Elie Domota à Jean-Martin Nomertin.
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 23:14
INDISCRÉTIONS
Thierry
Thierry Alet, plasticien, donne rendez-vous à tous ceux qui aiment débattre samedi 12 septembre à partir de 15 heures pour une rencontre-débat sur L'image du noir dans la peinture Antillaise contemporaine. Il y a invité Jocely Valton, Ernest Pepin, Diana Ramassami et un intellectuel de Martinique à confirmer. Ou ?

Colette
Colette Koury, présidente de la CCI pointoise, est aux Universités d'été des CCI à Marseille. Entre deux colloques, comme elle aime le court-bouillon, qu'elle n'oublie pas d'aller déguster une bouillabaisse sur le Vieux Port ! C'est pareil, tout en étant bien différent...

Jacques et Victorin
Egalité ! E-ga-li-té ! Marie-Luce Penchard, secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, restera le même temps avec Victorin Lurel et Jacques Gillot, cet après-midi. Quarante-cinq minutes, montre en main. Un peu moins avec Jeanny Marc, vingt minutes, mais elle n'est pas présidente de collectivité. Quel est le malpalan qui soutenait qu'il y avait un chouchou ? E-ga-li-té, on vous dit.

Jacques
Il s'étonne — et nous aussi — qu'on veuille à propos de M. Palie, directeur de la Maison de l'enfance, le pousser dehors, sans autre forme de procès. C'est ce que demande un syndicat. Jacques Gillot : « J'ai demandé un audit. En attendant, qu'on ne vienne pas nous demander des choses pareilles. Je ne comprends pas ce raisonnement. » Si l'on s'en souvient bien, fut un temps où il était tout naturel pour les élus locaux de demander à Paris le renvoi d'un fonctionnaire indocile. Il est tout à l'honneur de M. Gillot de ne pas entrer dans ce type de pratique. Il est étonnant qu'un syndicat veuille ainsi la peau de ce qu'il faut bien appeler... un salarié ! Il y a de ces vieux réflexes...

Elie
Le bruit court qu'Elie Domota, syndicaliste, cadre de direction du Pôle emploi, pourrait se voir proposer une mutation-promotion à Saint-Martin ou dans l'île de la Réunion. Une direction comme carotte. Bruit ? Vent... Et pourquoi pas dans la Creuse, comme on faisait autrefois pour les directeurs coloniaux pas dociles ? Mais eux n'étaient pas des salariés protégés...

Michel
Michel Jacques, Capitaine Jacques, armateur bien connu, se plaint à juste raison que les collectivités ne se bougent pas beaucoup pour soutenir les armateurs locaux. « Plus ça va, moins il y a de bateaux qui font les îles. Les liaisons avec la Désirade ne sont plus assurées depuis le début de la semaine. A Terre-de-Bas, ils sont un millier d'habitants. Tout le monde s'en va. L'île se meurt faute de communications avec l'extérieur. » Brudey, cinq navires, out. Deher, quatre navires, out. Reste quelques armateurs courageux. Jusqu'à quand ?, s'inquiète notre Capitaine.
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 00:21
INDISCRÉTIONS
Amédée
Le retour aux affaires d'Amédée Adelaïde (voir ci-contre). Toujours prêt à défendre la République ! Sauf que ça reste encore au niveau des mots. L'engagement sur le terrain, non pas au WTC, « entre nous », et quelques invités triés sur le volet (l'ancien préfet Yves Bonnet, le patron des patrons Willy Angèle, gens de bonne compagnie) mais dans les sections, semble toujours aussi difficile...

Jacques
« Jacques Gillot tire son chapeau à Teddy Riner ». Le mail est arrivé hier sur les bureaux des rédactions. Chapeau ? Un panama, sans doute, connaissant le distingué M. Gillot. Pas le même cependant que celui qu'arborait Victorin Lurel l'autre semaine (il se l'était vu offrir lors d'une visite au CHU et ne l'a pas quitté de toute la semaine pour ses tournées des lycées) !

Jacques 2
Le sportif Jacques Gillot a salué la performance de Teddy Riner, toujours champion du monde des + de 100 kg, qui a, dit-il, « fait rayonner la Guadeloupe et le judo guadeloupéen au niveau mondial. » Au fait, sur quel tatami guadeloupéen s'entraîne-t-il notre beau champion ? Au Levallois Sporting Club ! Il était auparavant au Lagardère Paris Racing. Bien loin des rivages de notre île...
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 15:02
INDISCRÉTIONS
Lionel
Lionel Richie sera en Guadeloupe le 18 décembre. Chanteur et musicien de soul américain, il est l'auteur de plusieurs tubes. Il a vendu plus de 100 millions de disques. C'est Lionel, quoi ! Et il se produira à Baie-Mahault. Sur le stade ?..

Ary
A propos de stade, Ary Chalus, maire de Baie-Mahault; s'est distingué, lors de l'élection de miss Guadeloupe, l'autre soir, à l'Eden Palm de Sainte-Anne. Pour dire, et Victorin Lurel était à ses côtés, hochant la tête, que le vélodrome Amédée-Detraux, de Baie-Mahault, devrait avoir un espace dédié au spectacle. Un tel site serait une bénédiction en région pointoise maintenant que le Centre des arts de Pointe-à-Pitre est fermé ad vitam... aeternam. Woulo-bravo Ary, nou la épi zot !..

René
Suite à une indiscrétion parue jeudi, René, un ami qui aime mettre les points sur les i... tient à préciser que Victorin Lurel interviendra le 8 septembre devant des francs-maçons « dans le cadre d’une Tenue blanche ouverte à tous les publics, organisée par la Respectable Loge Kerabon/La Côte sous-le-Vent (Grande Loge de France). En revanche, la manifestation se déroulera au Temple propriété de la Respectable Loge Les Elus d’Occident (Grand Orient de France), rue Chevalier Saint George à Basse-Terre. » Merci René !

Thierry
Thierry Alet, plasticien guadeloupéen formé en Martinique et à New York, artiste reconnu doublé d’un activiste de la culture au travers de son association Frere Independent, a créé, avec sa sœur, Tania Alet, à Basse-Terre, en face de l'hôtel de région, une galerie T&T Art contemporain. Thierry qui est un artiste sensible se désole. Ainsi, quand il s'adresse au conseil général pour avoir à sa disposition la résidence d'artiste de La ramée à Sainte-Rose, pour le mois d'août, le fait-on lanterner... Thierry a trouvé, à Marie-Galante, avec Henri, du restaurant Chez Henri, à Saint-Louis, une oreille attentive. Ce week-end, il y expose des œuvres réalisées tout le mois d'août sur la Grande galette.
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 02:29
INDISCRÉTIONS
Bernard
Que devient Bernard Leclaire, écrivain — Un Visage dans la Mer (Collection Alizés), Noces Divines (Publibook), Le Château des Murat, etc. ? Il vient d'écrire un roman à fond historique qui se trouve actuellement chez différents éditeurs. « Ce roman, confie-t-il, sera le miroir de l'âme marie-galantaise. »

Nicolas
Bien bronzé, le préfet de Guadeloupe, Nicolas Desforges. Bronzé au soleil de Bretagne durant ses vacances d'août, la Guadeloupe ne lui ayant pas laissé le temps, depuis sa nomination chez nous, de voir beaucoup de soleil ! Préfet sous les cocotiers ce n'est plus ce que ça a été... il y a longtemps, longtemps.

Patrick
Patrick Nérini (l'homme qui accroche des banderoles aux messages sybillins sur la rocade, entre Blanchard et Destrellan) a été verbalisé pour dépassement de vitesse. Dépassement infime mais il a eu sa prune. Et y'a pas à revenir là-dessus. Il s'est étonné d'apprendre qu'outre l'amende, il y avait aussi un point en moins sur son permis. Mais oui, Patrick, ça marche par deux (contravention et point (s) en moins), comme les motards !..

Laurent
Laurent Dever, recteur de Guadeloupe, que de mauvaises langues annonçaient comme partant, va mettre en place, avec les autorités locales, à partir d'aujourd'hui, un train de mesures contre la grippe A dans le cadre de la rentrée scolaire. L'exemple de la Réunion (une semaine après la rentrée des classes, 7 900 élèves, sur les 223 000 que compte l'académie, manquaient à l'appel) accélère les prises de conscience.

Marie-Luce
Une demi-journée ! Elle nous consacrera, mardi prochain, une demi-journée ! Marie-Luce Penchard, secrétaire d'Etat à l'outre-mer, qui a passé une dizaine de jours de vacances en Guadeloupe, revient en visite officielle... pour trois heures !.. Ben alors...

Victorin
« L’amélioration des conditions de circulation sur le trajet RN 2 Baie-Mahault/Sainte-Rose figure parmi les principales préoccupations de la Région Guadeloupe qui prévoit d’engager, dans les prochains mois, d’importants travaux dans cette zone où la densité de population est en forte augmentation », indique-t-on à la Région. D'où une descente, lundi soir, derrière la mairie de Richard Yacou, de M. Lurel lui-même et en personne. Hum, vous avez dit... régionales ?
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens