Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 01:59
INDISCRÉTIONS
Richard
Quand les parents d'élèves se rendent à la mairie de Sainte-Rose — que manage avec son équipe Richard Yacou — pour l'inscription à la cantine scolaire, le service d'accueil est ouvert de 8 à 11 h 30. A 11 heures, il n'y a plus de ticket ! De plus, sur la porte d'entrée de la mairie, c'est indiqué « Inscriptions pour la cantine maternelle et primaire du 13 août au 2 septembre ». Renseignements pris, c'est jusqu'au 28 août ! Après, c'est fermé. Alors Richard Yacou k'w fè ?

Richard 2
Qui faisait le beau à la télé, lundi soir, après l'inauguration d'un poste à essence pour les marins-pêcheurs ? Richard Yacou, maire de Sainte-Rose, alors que c'est le Département qui a payé ! En ce moment les élus ont tous les culots !.. Bah, si la foule s'y laisse prendre.

Victorin
Victorin Lurel, président du conseil régional, interviendra, mardi 8 septembre, au temple des Elus d'Occident, à l'Orient de Basse-Terre (Grande Loge de France), sur le thème « Que doit-être l'attitude de l'humaniste face à la crise mondiale et locale que nous vivons. » On a hâte de l'entendre sur ce sujet... brûlant !

Mélina
La délicieuse Mélina Seymour-Gradel, journaliste politique à Canal 10, vient de se voir nommer rédactrice en chef par la nouvelle direction, assurée par Lisa Rodriguez, fille de Michel, créateur de cette télévision de proximité, décédé récemment. Bonne continuation à cette consœur dynamique.

Willy
En fin de semaine, le LKP relance la machine. Conférence de presse aujourd'hui, pour dire la ligne, meeting au bik vendredi, pour chauffer les troupes. Et pendant ce temps là, le patron du Medef, Willy Angèle, entouré de son staff de chefs d'entreprises, dit qu'il veut « tendre la main » à ceux qui veulent travailler pour la Guadeloupe. Attention de ne pas se la faire broyer !

Harry
L’ouverture d’une enquête publique pour l’exploitation d’un incinérateur sur le site de la Gabarre; l’affaire du chlordécone qui sera évoquée devant la Cour d’appel de Paris le 3 septembre; la construction par EDF d’une centrale au fioul à Jarry. Trois thèmes qui seront évoqués, demain, en conférence de presse par Harry Durimel, président de SOS environnement et membre éminent des Verts Guadeloupe. De futurs thèmes de campagne pour les régionales ? Sûrement, mais au moins en voilà un qui a un programme !

Amédée
Coucou, qui est là ? Amédée Adelaïde, ancien président de la CCI pointoise et du Port. Entre autres. Il a créé Cohésion sociale et libertés républicaines (CSLR-www.cslr.fr), une association qui a pour objet « de contribuer à défendre par tous les moyens légaux les libertés fondamentales, publiques et privées, sur le territoire de la République Française, en veillant à développer la cohésion sociale et à promouvoir le développement économique et l’épanouissement des personnes, en luttant contre toute forme de racisme et de discrimination injustifiée, en s’attachant à représenter la majorité silencieuse dans les débats publics et sur les questions institutionnelles, en combattant pour le respect de la légalité. » CSLR tient ses universités d'été, au WTC de la pointe Jarry, samedi et dimanche.

José
José Toribio, maire de Lamentin, président du Parti socialiste guadeloupéen (PSG), réunit son groupe, la Gauche alternative, demain. En discussion la crise sucrière 2009, car ne l'oublions pas en nord Basse-Terre aussi il y a des cannes qui sont restées sur le carreau,; et la rentrée politique. Les régionales ?
André-Jean VIDAL
Repost 0
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 01:59
INDISCRÉTIONS
Victorin
Toto est toujours député des Iles du nord. Le nouveau découpage électoral qui prévoit de créer un poste de député pour Saint-Martin et Saint-Barthélemy n'entrera en vigueur qu'en 2012. C'est donc en tant que parlementaire en exercice que Victorin Lurel était lundi invité à la fête patronale de Saint-Barthélemy. A cette occasion, il a été fait citoyen d'honneur de la nouvelle collectivité d'outre-mer par le président (UMP) du Conseil territorial, Bruno Magras, en signe de reconnaissance pour tout le travail accompli depuis 2002. Paix à Saint-Barth aux hommes de bonne volonté !

Patrick
Patrick Loval, proviseur du lycée de Marie-Galante, prônait, hier, les vertus des enfants de Marie-Galante qui se sont hissé dans la société grâce à leurs capacités intellectuelles et à une pugnacité sans faille : le professeur Bastaraud, des écrivains, des médecins... Bref, comme il le dit, « s'il y a des choses qui ne marchent pas à Marie-Galante, le lycée marche ! » Il mettait ainsi en avant la quatrième session annuelle de jeunes marie-galantais reçus à Sciences-po Paris. Deux cette année, issus de son établissement. Bravo !

Félix
Félix Desplan, maire de Pointe-Noire, accueillait les invités de l'élection de miss Guadeloupe, l'autre soir, à l'Eden Palm. C'est qu'il est aussi militant actif de la cause culturelle, au PS et ailleurs, et membre éminent du Conservatoire du patrimoine que préside Patrick Ramier.

Jeanny
Vu sur Ensemble construisons l'avenir, le blog de Jeanny Marc, maire de Deshaies, député de la troisième circonscription, une publicité pour maigrir très vite, le blog d'une voyante, pour savoir de quoi demain sera fait (toujours utile pour un politique !), une méthode de coaching pour vivre à deux. On ne s'ennuie jamais avec Jeanny ! Allez, sans rancune ?

Laïla
Pour Laïla Cassubie, notre Sainte laïque, les vacances sont finies. Celle qu'on peut joindre au 0690 50 31 68 / 0590 21 83 31 si l'on veut contribuer à son action d'aide aux familles en difficultés, vient d'adopter Choun, 6 ans, le temps de l'année scolaire et le temps que sa maman, qui vit dans une petite case délabrée, sans eau courante, « dans un quartier où il y a de nombreuses rixes et coups de fusil », comme dit Laïla, puisse s'organiser pour obtenir un logement décent. Les maires de Pointe-à-Pitre et Les Abymes ont le numéro de téléphone de Laïla...

Josette
Josette Borel-Lincertin, présidente du Comité du tourisme des îles de la Guadeloupe (CTIG), vient de recevoir confirmation que le dispositif Guadeloupe destination qualité intègre la marque nationale Qualité tourisme pour l'hôtellerie-restauration et la restauration. Un label très prisé. Bien joué, Josette !

Jacques
On ne sait pas si c'est lui qui est monté sur ses grands chevaux (on la peine à le croire) ou si ce sont les services du Département qui font du zèle : un fax, un mail aux rédactions, pour dire en une phrase que « Jacques Anselme est président de la Commission Enseignement Constructions et Œuvres Scolaires. » Avec toutes les majuscules voulues. Vanité... ou bêtise !..
André-Jean VIDAL
Repost 0
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 00:06
INDISCRÉTIONS
Colette
A Saint-François, Colette Koury possède une jolie maison, avec piscine. C'est au bord de cette piscine que la secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, Marie-Lue Penchard, a eu l'autre samedi un léger malaise qui a inquiété ses proches. Mme Penchard, vite rétablie, a regagné Paris. Elle sera, en fin de semaine, à la Réunion, parce que la situation lié à la grippe A y devient préoccupante.

Marie-Luce
Marie-Luce Penchard a repoussé son séjour aux Antilles de quelques jours, la situation à la Réunion (voir ci-dessus) devenant inquiétante.  Chez nous, plus prosaïquement, Mme Penchard parlera prix des carburants au moment où l'on sait que ceux-ci devraient augmenter, ce qui ne sera pas pour calmer les syndicats... Marie-Luce en pompier pou!r éteondre le feu, faudra qu'elle ait du talent ! D'autant que les syndicats de l'enseignement, mais aussi les autres, préparent une rentrée chaude, chaude, chaude...

Jacques
Jacques Gillot, président du conseil général, est véritablement un homme de culture. Nous dirons même un homme... de l'art. Son discours à la fête patronale du Gosier en témoigne : « La combinaison de partitions jouées en harmonie crée les plus belles symphonies, tout comme le camaïeu des couleurs savamment dosées crée les plus belles toiles... En peinture comme en musique la beauté réside avant tout dans le regard et dans l’oreille du public. » C'est beau, non ? C'est vrai que la politique c'est l'art de la petite musique douce et des couleurs en camaïeu...

Jacques 2
« L’unité c’est ce combat permanent qui fait se détourner des ragots pour privilégier la parole donnée et la confiance dans l’engagement, L'unité, c'est là notre force. Et j’irai même plus loin : c'est la condition aussi, je le dis très clairement, du rassemblement de la gauche ! » C'était Jacques Gillot, au Gosier. Devant ses amis... et les autres. Quand on sait qu'aux prochaines régionales il pourrait y avoir trois listes de la gauche démocratique, il y a de quoi rire !

Jacques 3
« S'il est bien une leçon à tirer de notre histoire commune, c'est que la Gauche n’est forte que lorsqu'elle sait se rassembler. L’unité cela suppose d’apprendre à faire un pas l’un vers l’autre, au-delà de nos sensibilités et de nos prises de positions. Débattons ! Et choisissons les meilleurs d’entre nous, c’est-à-dire celles et ceux qui ont les meilleures chances de faire renaître l’espérance et de nous mener à la victoire. » Vu, ça c'est pour son ami Toto (calin, calin), bien balloté par l'entourage du président Gillot. « C'est l'entourage !.. », accuse-t-on, qui brouille le jeu entre les deux hommes. Sûrement...

Jacques 4
Le président Jacques Gillot vient d'écrire à Xavier Darcos, ministre du Travail, pour lui rappeler que les contrats aidés bénéficient, s'ils ont 50 ans et plus, d'un renouvellement de 36 mois de leur contrat d'avenir. Il demande que les contrats aidés qui atteigne 50 ans lors de l'exécution de la convention bénéficient aussi de la clause de renouvellement. A suivre...
André-Jean VIDAL
Repost 0
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 23:46
INDISCRÉTIONS
Emile
Emile Antile, « ambassadeur de la Biguine » a fait des étincelles durant ces deux derniers mois. A l'international, s'il vous plaît ! Le 5 juillet, il était à la Grande Halle de La Villette, le 17 juillet, à Menton, au Festival créole, et puis un peu partout là-bas. Déplacements assurés grâce au soutien de la Région et du Comité du tourisme des îles de la Guadeloupe qui ont fait là œuvre utile pour la culture guadeloupéenne.

Claude-Georges
Enfin ! Claude-Georges Grimonprez, le sympathique metteur en scène et comédien, fondateur de la Compagnie Courtes Lignes (avec son épouse Anne-Marie), aujourd’hui connue tant en Guadeloupe qu’en Martinique avec Devinez qui, d’Agatha Christie, Le Dindon, de Georges Feydeau, Douze Hommes en colère, de R. Rose, etc., ouvre au public les cours de théâtre qu’il réservait jusqu’à présent aux seuls comédiens de Courtes Lignes. C'est une expérience de plus de 30 ans de théâtre que notre ami met à la disposition des ados et adultes.

Gil
Mea Culpa. Gil Thémine n'est pas président de l'UMPEG mais de la CGPME. Il succède à Christophe Louis. Que l'un et l'autre pardonnent cette erreur. L'auteur promet de ne plus makréler ni sur l'un ni sur l'autre pendant quelque temps. Mais quelque temps seulement...

Alain et Fabrice
Fabrice de Reynal soutient que les sardines à l'huile seules bénéficient de la baisse de l'octroi de mer. Alain Plaisir, de la CTU et du LKP, négociateur sur les prix, dit que toutes les sardines en boite sont concernées. Messieurs, accordez vous !

Victorin et Laurent
Chassé-croisé entre Victorin Lurel, président de Région (couche-tôt, il a quitté la place à 23 heures), et Laurent Bernier, maire de Saint-François (qui est arrivé à 23 heures), à la table d'honneur de l'élection de miss Guadeloupe, samedi soir à l'Eden Palm de Sainte-Anne. Comme il nous le disait en fin de nuit (l'affaire s'est achevée vers 5 h 30), il a eu raison de venir... puisque c'est la représentante de Saint-François, la douce Angélique, qui a été élue.
André-Jean VIDAL
Repost 0
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 23:10
INDISCRÉTIONS
Eric
Certains élus s'offusquent d'une possible alliance entre Eric Jalton, député et maire des Abymes, et Daniel Marsin, sénateur, ancien maire. Et mettent à l'actif de l'ancien maire les grands projets dont parle tout le temps Eric, dont le plus emblématique est la rénovation urbaine. C'est vrai ! D'autres disent que le nouveau maire n'a rien fait depuis son élection. C'est faux ! Il a pris position durant la mobilisation d'il y a quelques semaines, il a calmé ses troupes qui s'agitaient au sein du conseil municipal. Alors, simples gesticulations ? Mais non. Stra-té-gie...

Eric 2
Il paraît que rien ne va toujours plus entre Victorin Lurel, président de Région, et Eric Jalton, maire des Abymes. Le premier essaierait en vain d'inviter le second à déjeuner pour renouer des liens qui se distendent tellement qu'on prête à Eric Jalton l'envie soit de conduire une liste aux prochaines régionales, soit pire encore, de soutenir activement une liste conduite par Daniel Marsin, son adversaire aux dernières municipales, dont il serait en train de se rapprocher collé-serré. Or, DM est un ennemi intime de Victorin. D'où cette envie pressante. Bien courtisé cet Eric !.. Quel charme !

Félix
Félix Proto, président du conseil régional de 1986 à 1992, ancien médecin du Tour cycliste, est le père du Vélodrome situé à Gourde-liane/Baie-Mahault, baptisé l'autre semaine du nom d'un grand champion de la piste, Amédée Detraux. Et l'on n'a même pas invité Félix Proto à remettre une médaille aux vainqueurs lors du championnat de France sur piste ! C'est vrai que le Dr Proto n'a pas de subventions à sa disposition...

Yves
Vendredi 24 juillet. « Aujourd’hui à 0 heure, je suis redevenu député de la 3e circonscription de Seine-et-Marne, ceci en application d’une disposition issue de la réforme constitutionnelle voulue par Nicolas Sarkozy. Cette dernière permet à un membre du Gouvernement de reprendre, sans passer par une nouvelle élection, le mandat que lui avaient confié les électeurs. Pendant toute la période où j’ai siégé au Gouvernement, je me suis efforcé de maintenir un lien avec la 3e circonscription de Seine-et-Marne en particulier en organisant des permanences mobiles dans de très nombreuses communes. Dès aujourd’hui, je reprends complètement ce travail de terrain et de proximité et je recommencerai à partir de la rentrée du mois de septembre les permanences itinérantes afin d’aller à la rencontre des habitants du sud Seine-et-Marne... » C'est sur le blog d'Yves Jégo, ancien secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, remercié lors du dernier remaniement. On entend en fond des sanglots longs... Certainenent pas ceux des Domiens !

Alain
Alain Marleix, secrétaire d'Etat aux collectivités, a travaillé sur un redécoupage de la carte électorale.
Le projet de remodelage pour la Guadeloupe fait apparaître deux déséquilibres démographiques importants, qui ne trouvent pas de justification territoriale sur la Basse-Terre, la 4e circonscription est largement déficitaire (- 14,43 %); sur la Grande-Terre, la 1re circonscription est nettement excédentaire (+ 16,76 %).
Le ministre a proposé, s’agissant de la Grande-Terre, de maintenir les deux cantons de Gosier dans la 2e circonscription et de faire passer de la 2e à la 1re les deux cantons de la commune de Morne-à-l’Eau.
Il a suggéré, s’agissant de la Basse-Terre, de résorber le déficit qui affecte la 4e circonscription en lui
adjoignant le canton de Pointe-Noire, prélevé sur la 3e circonscription légèrement excédentaire. » Décision en septembre.

Repost 0
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 01:55
INDISCRÉTIONS
Michel
En fait, si l'on attribue des bons points à certains maires qui équipent leurs communes de bacs multicolores pour récupérer plastiques et verre et cartons, il semblerait que le coup de chapeau soit plutôt à tirer à Michel Rinçon, président du Sictom. C'est une commande communes de toutes les communes adhérent à ce syndicat. Et que les maires qui se font une publicité en inondant les boites aux lettres des particuliers en s'attribuant tout le mérite de ma méthode se calment !

Eric
Récemment, Eric Jalton a fait chauffer l'envoi de sms pour dire qu'il n'y avait pas collusion avec Daniel Marsin pour les prochaines régionales. Il donnait rendez-vous à tout le monde le 16 septembre... Ceux qui ne savent pas se sont demandés ce qui allait se passer ce jour-là. Il faut simplement avoir qu'Eric Jalton est né le 16 septembre 1961 et que ce jour-là... il soufflera les bougies aux sons harmonieux du « Happy birthday to you !.. »

Daniel
Le Conseil d’Etat vient de décider de valider les élections municipales des Abymes. Réaction du perdant : « Je prends acte de cette décision avec beaucoup de sérénité et d’humilité... » Sûrement.
Et de poursuivre : « Maintenant, il faut tourner la page et regarder l’avenir : l’avenir des Abymes d’abord. Je souhaite bonne chance et bon courage à Eric Jalton et à son équipe car il y a du boulot sérieux à accomplir. L’avenir de la Guadeloupe ensuite : il s’agit là d’une affaire très sérieuse et urgente et, là encore, il faut y travailler sans délais... » Attendons le 16 septembre !

Marie-Luce
Un spécialiste de la chose politique locale me disait hier que Marie-Luce Penchard est « pire que sa mère ». Bon, c'est lui qui juge. Cependant, si elle est plus teigneuse au moment des élections que Lucette Michaux-Chevry, maman !.. Que les politichiens se préparent à une belle volée...

Nicolas
Tout comme Nicolas Sarkozy, le préfet Nicolas Desforges est parti en vacances. Ouf ! Après toutes les péripéties qu'il a connues depuis son arrivée en Guadeloupe, il le méritait bien. Préfet de Guadeloupe, c'est pas une sinécure !..

Etienne
Etienne Desplanques, nouveau directeur de cabinet, fait la tournée des administrations pour se présenter. Il passe quasiment la moitié de sa vie à Pointe-à-Pitre. Il prend ses marques...

Repost 0
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 00:58

INDISCRÉTIONS

Eric

L'attelage qui s'annonce aux Abymes, entre l'ancien et le nouveau maire, annoncé, pas confirmé, démenti, mais probable, est la suite logique des manœuvres des prochaines régionales. Il faut déquiller Toto Lurel, président de Région. Plusieurs équipes s'y emploient. Celle de ses amis de longtemps, celle de ses amis d'il y a peu... Bref, gardez vous de vos amis ! Que se passe-t-il donc aux Abymes ? Les tensions entre Eric Jalton et Victorin Lurel — après le mouvement social des 44 jours — ont fait que certains adjoints, certains conseillers, fidèles de Toto, renaclent... et font une majorité bancale pour Eric Jalton. En se rabibochant à tout prix avec son rival, il entend faire glisser sa majorité... et conserver la mairie. L'ancien rival aux Abymes aurait la Région en compensation. Entre ennemis de Toto. Attendons la suite...

 

Jacques

Jacques Bangou, maire de Pointe-à-Pitre, mène en ce moment une active campagne pour faire en sorte que les quartiers reprennent vie. Rares sont les rues où il n'y a pas deux ou trois rénovations d'immeubles, surtout quand il s'agit de ces anciens bâtiments en pierre et bois, avec chien assis. Autre point fort de l'action du Dr Jacques Bangou, celui de l'hygiène : une campagne de remplacement du système de collecte des ordures ménagères est en cours, visant à doter chaque immeuble soit d'une série de poubelles individuelles à déposer devant l'immeuble et à ramasser rapidement après le passage des éboueurs, soit d'une poubelle collective. Allez Jacques, nou èvè zòt !

 

Jeanny

Jeanny Marc, maire de Deshaies, a enfin fait éteindre les spots qui éclairaient la plage de la Perle, depuis un an ou peu s'en faut. Ces spots étaient allumés jour et nuit. Nous avions, il y a quatre ou cinq mois, soulevé le problème, émettant l'idée que Mme Marc disposait d'une centrale électrique personnelle... Aujourd'hui, comme c'est le temps des économies, celle-ci ne sera pas négligeable ! Merci madame le maire !..

 

Marie-Luce

Un sondage Qualistat ayant affirmé que Marie-Luce Penchard, secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, était bien vue des Guadeloupéens et estimée qualifiée pour ce job nouveau pour elle, elle passera de bonnes vacances. Quoique pas si nouveau, ce job, quand on sait que, comme Brigitte Girardin en son temps (sous Jacques Chirac), Mme Penchard était LA spécialiste de l'Outre-mer de Nicolas Sarkozy avant de prendre ses fonctions.

 

Marie-Luce 2

Un mois après son arrivée au gouvernement, la secrétaire d'Etat à l'Outre-mer a visité les trois provinces de l'archipel de Nouvelle-Calédonie en fin de semaine dernière. La ministre connaît bien le dossier calédonien pour l'avoir suivi lorsqu'elle était chargée de mission à l'Elysée. Il lui manquait la découverte du pays. C'est chose faite dans les trois provinces, Sud, Nord et îles Loyauté.

 

Yves

Yves Jégo semble s'être calmé depuis que Nicolas Sarkozy a trouvé les mots pour l'amadouer. C'est que l'ancien secrétaire d'Etat à l'Outre-mer était remonté comme une pendule de n'avoir pu conserver son job. Fini les voyages à l'autre bout du monde. Dommage en un sens, pour l'écologie en tout cas, car le ministre compensait la pollution liée à ses déplacements en avion pour financer la plantation d'arbustes dans une île des mers du Sud.

 

Repost 0
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 01:13
INDISCRETIONS
Jacques
Pétage de plombs ? On ne sait pas trop ce qui lui a pris, quand il a su que le secrétaire d'Etat Yves Jégo retournait à Paris, mais Jacques Gillot a appelé spontanément les Guadeloupéens à descendre dans la rue. S'il n'a pas dit « et tout casser », c'était perceptible à la voix. Plus tard, l'ancien étudiant militant de l'Ageg des années 70 a repris ses esprits et dit qu'il faut descendre dans la rue, manifester, mais « dans le calme. » Commentaire d'une dame, qui l'a entendu : « Ce n'est pas à un élu de s'exprimer ainsi, de demander aux gens de descendre dans la rue quand la situation est aussi difficile... » Si elle le dit...

Victorin
Victorin Lurel a démontré une fois de plus qu'il sait se maîtriser, en restant particulièrement calme à l'annonce du départ d'Yves Jégo. C'est même le seul, quand on lui a posé la question, qui a reconnu qu'il avait été prévenu. Les autres ont préféré n'en rien dire... Et pourtant, la préfecture les a joints sur leurs portables, qui dans le car (Elie Domota), qui dans sa voiture (Jacques Gillot).

Yves 1
Pour quitter Basse-Terre, dimanche après-midi, tandis que les esprits s'échauffaient, Yves Jégo a utilisé un hélicoptère sanitaire, celui de la Protection civile. Alors, rapatriement sanitaire pour le secrétaire d'Etat à l'Outre-mer ? Accueilli à sa descente d'avion par Marc-Olivier Fogiel, interviewer sur Europe 1 (http://www.europe1.fr/Info/Actualite-France/Societe/Guadeloupe-Yves-Jego-a-Paris-pour-quelques-heures/(gid)/200921). Etrillé !

Yves 2
Yves Jégo, qui parlait depuis l'aéroport sur son portable la bouche pleine (un sandwich avant de prendre l'avion ?), ne semblait pas autrement troublé de quitter la Guadeloupe aussi rapidement. « Mais qu'est-ce que c'est que tous ces cris ? Je vais à Paris rencontrer le Premier ministre et je reviens... Je ne comprends pas toute cette agitation, ce sont des postures. Je reviens, je reviens ! » En tout cas, l'émotion des Guadeloupéens ne lui a pas coupé l'appétit !
André-Jean VIDAL
Repost 0
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 01:46
INDISCRETIONS
Lucette
Où est donc passée Lucette Michaux-Chevry qu'on n'entendait plus depuis sa fine analyse de la méthode de travail du préfet, lors de la dernière réunion de négociations au WTC ? On l'a vu à Petit-Bourg où elle a monté l'attelage Eric Jalton/Jeanny Marc/Guy Losbar, sous la houlette bienveillante — et efficace — de Dominique Larifla. Pour déquiller Victorin Lurel. On l'a vue, jeudi, à la table des négociations, en préfecture, pour saluer le travail d'Yves Jégo, « en ce moment historique. »

Eric
Eric Jalton se sent des ailes. Il peut. Quoique les observateurs habituels aient trouvé sa diatribe anti-Desforges détestable, il a obtenu, au WTC des applaudissements nourris... Qui se répercutent,  semble-t-il, en ce moment, dans la population. C'est qu'au yeux d'une frange de cette population, c'est devenu celui qui a remis le préfet à sa place. Une sorte de vengeur de certaines avanies. Bref, celui qui a été reçu comme un ami par Yves Jégo et le préfet Desforges, en début de semaine, a le vent en poupe. Bien joué, l'artiste !

Victorin
Mal, très mal. Un politique clamait jeudi, en public, à qui voulait l'entendre, qu'on est « en train de s'occuper du cas Lurel. » Qu'il è n'en a plus pour longtemps », qu'il a « fait un pas de clerc en promettant des sous qu'il n'a pas », etc. Bref, comme il le laissait entendre au début de la mobilisation de Liyannaj, il y a quinze jours (bientôt trois semaines), Victorin Lurel est victime d'une sorte de complot à plusieurs ramifications. Externes et internes... Pas besoin d'être parano pour s'en rendre compte. Reste qu'il semble que la Commission Balladur de réforme des institutions soit partisane d'élections régionales repoussées dans le temps. En 2011 ? D'ici là, s'il manœuvre bien, M. Lurel peut espérer sauver sa peau. A moins que l'assemblée unique vienne tout balayer au profit non de Gillot, non de Lurel, mais d'une troisième personne. Jeanny Marc se verrait bien dans le rôle.

Jacques
Qu'en dit Jacques Bangou, qui vient, d'un trait de plume, de perdre deux millions d'euros que la Région mettait à la rénovation du centre des arts ? Car, Victorin Lurel et son staff ont différé (?) la plupart des chapitres financiers consacrés à la culture et au soutien aux sports (Adieu Transat Belle-Ile en mer/Marie-Galante !). Sauf le Festival des musiques créoles de la Caraïbe. Mais, ça c'est un bébé Lurel !

Blaise
L'intervention de Blaise Aldo, conseiller régional et maire de Sainte-Anne, mercredi, restera dans les annales. Pourquoi ? Tout d'abord parce que M. Aldo, barbe en pointe, a souligné qu'il n'était pas possible de voter, prise de position relayée immédiatement par une radio locale... alors que le président Lurel avait déjà dit, en tout début de plénière extraordinaire, qu'il n'y aurait pas de vote... puisque les documents n'avaient pas été distribués en temps voulu aux élus.
Et puis, autre raison de retenir cette intervention c'est que Blaise Aldo n'avait plus mis les pieds à la région... depuis 2004 !

Alain
Mais qui ficelle les dossiers économiques de Liyannaj kont pwòfitasyon ? Sûrement Alain Plaisir, auteur d'un remarquable ouvrage économique, paru aux Editions Nestor il y a deux mois, dont le titre est Conquête du marché intérieur (guadeloupéen). Dans ce document de deux cents pages, qu'a vraisemblablement parcouru Yves Jégo, il y a toutes les curiosités économiques relevées par Elie Domota dans sa diatribe contre les pwòfitè.

Victorin
Victorin Lurel s'est insurgé sur « les propos racistes » proférés par un béké martiniquais dans une émission diffusée par Canal +, Les derniers maîtres de la Martinique. « Ces propos d'une extrême gravité, affirme le président Lurel, peuvent relever des tribunaux et conduire à des sanctions pénales. » Le Guadeloupéen espère que « ces propos seront condamnés par des représentants de cette communauté » (martiniquaise). Nous aussi. On peut rêver !

Nicolas
Nicolas Sarkozy n'a pas eu un mot, dans son intervention télévisée, ce jeudi, sur la situation en Guadeloupe. Les journalistes, dont certains comme David Pujadas, débutent, chaque soir, leur journal par quelques images et quelques mots sur la Guadeloupe en crise, n'ont pas eu un mot, une question relative à celle-ci. Alors qu'on a parlé longuement, au cours des 90 minutes de l'émission, de pouvoir d'achat, de situations intolérables en métropole. Pour eux, Guadeloupe connaît pas, m'en fout. Y'a de quoi réfléchir.
André-Jean VIDAL
Repost 0
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 21:37
INDISCRETIONS
Victorin
Bien marri, Victorin Lurel, hier, qui présentait les termes de l'accord signé la veille avec Yves Jégo devant les élus régionaux en plénière extraordinaire. Cet accord prévoyait que les grandes surfaces, bénéficiant de baisses de taux d'octroi de mer, répercute celles-ci en baissant de 10% les prix d'une liste de cent produits de consommation courante. Retoqué M. Lurel, par quelques élus régionaux qui, en plénière où il comptait faire voter les baisses de taux d'octroi de mer, s'est vu répliquer qu'il fallait remettre aux élus, avant toute discussion entraînant vote, des documents précis de travail.
Le président a donc suspendu la plénière qui peut reprendre n'importe quand. Vite, sûrement...

Blaise
Retour en force pour Blaise Aldo, conseiller régional mais aussi maire de Sainte-Anne, qui est monté au créneau, en région, pour demander des explications détaillées sur la baisse des taux de l'octroi de mer. Quand on sait que l'octroi de mer sert aux investissements dans les communes, on comprend que certains,  voire tous les maires soient inquiets de cette baisse des taux décidée par Victorin Lurel pour mettre au pot de la sortie de crise. Cette baisse se chiffrerait, selon certains spécialistes, entre 12 et 13 millions d'euros qui ne seront plus versés aux communes. Il s'agit d'une somme équivalent à ce que rapporte, en fait, pour les communes de Guadeloupe, l'octroi de mer qu'on ne verse plus à Saint-Martin !

Jean
Jean Hamot, vicaire général, qui fait en ce moment office d'évêque de Guadeloupe depuis la démission de Mgr Ernest Cabo, a rencontré le secrétaire d'Etat, mardi. Celui-ci a écouté, religieusement, le prélat lui expliquer que la société guadeloupéenne a bien besoin d'un réajustement. Il l'a assuré de toute sa compréhension. Ainsi soit-il...

Jacques
Jacques Gillot qui n'a pas tenu de plénière extraordinaire, hier, a travaillé, toute la journée, à peaufiner, avec les chefs de services du Département et des élus, la partie des réponses qui le concernent à donner à la plate-forme de Liyannaj.

Colette
Surprise par le ton du secrétaire d'Etat, Colette Koury, présidente de la CCI pointoise, chef de file du patronat local. C'est qu'il n'y est pas allé de main morte, retoquant, une fois, deux fois, trois fois, les propositions faites par le patronat pour répondre aux revendications de Liyannaj. Il aurait même trouvé la grand-messe télévisée de dimanche, avec un millier de chefs d'entreprises clamant leurs fins de mois difficiles, indécente... « Ils n'ont pas compris... », aurait-il confié.

Yves
« Le ministre va rester fidèle à sa méthode. Il va prendre le temps qu'il faudra pour sortir de la crise, en rencontrant, en écoutant, en facilitant les contacts, pour trouver une solution. il ne changera pas de méthode », indiquait, hier, au sortir de la salle de réunion du port autonome, l'un de ses proches.
André-Jean VIDAL
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens