Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 23:52
INDISCRETIONS
Patrick
Patrick Karam, délégué interministériel à l'égalité des chances des Français d'outre-mer, renforcé par le soutien actif du chef de l'Etat, interviendra, demain, à la réunion des préfets de régions qui se tiendra au ministère de l'Intérieur. Il y présentera cinq points de son programme qui lui tiennent à cœur : une journée pour l'égalité des chances, une semaine de la promotion des cultures de l'outre-mer, l'accès des ultramarins au logement social, la place de ceux-ci dans les dispositifs de la politique de la ville, et, qui nous intéresse moins, les difficultés des mahorais en matière d'état-civil.

Jeanny
Jeanny Marc a une permanence de député. Elle l'a placée non loin de Belcourt, au cœur même de sa circonscription. De là, elle pourra rayonner plus loin que Deshaies et ses abords immédiats... D'autant que, maintenant, elle n'est même plus conseiller général pour hanter les couloirs du palais d'Orléans !

Alain
Le recteur Alain Miossec a reçu les lycéens mécontents, dès lundi. Morceau de bravoure pour quelqu'un qui doit faire passer — en force ? — les réformes de l'éducation imposées par sa hiérarchie parisienne. D'autant que M. Darcos, son ministre, a l'art de la provocation... et qu'il ne semble pas vouloir (pour l'instant) faire marche arrière.

Victorin
« Les collectivités seraient contraintes de verser leur obole au préalable pour pouvoir compter ensuite sur la solidarité nationale. Le gouvernement n’a pas osé la même audace avec nos amis corses. » Commentaire de Victorin Lurel quand il a appris que la loi-programme allait demander aux régions concernées de faire l'avance des fonds pour régler les billets de la continuité territoriale. C'est sans doute que les Corses ont d'autres arguments...
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 02:05
INDISCRETIONS
Max
Réunion du conseil municipal à Deshaies. Les six conseillers municipaux de l'opposition sont furieux. « Nous avons reçu nos enveloppes, affirme leur chef de file, Max Mathiasin, avec les documents mais pas les convocations. Nous en avons ouvert quatre, il n'y avait pas les convocations. Nous avons fait venir un huissier, qui a ouvert la cinquième enveloppe. Pas de convocation. La dernière enveloppe est reste fermée et est chez l'huissier. » Oui, mais s'il y a une convocation dedans ? Comment savoir ? Quel dilemme !

Jeanny
Elle est ravie, Jeanny Marc, maire de Deshaies, de savoir que Richard Yacou, son bon copain de Sainte-Rose est président de la communauté de communes Nord Basse-Terre pour 2008-2014. Tellement contente qu'elle ne donne pas son nom une seule fois dans le communiqué diffusé tantôt où elle conclut, un peu vacharde entre les lignes : « Madame le député maire assure de son parfait soutien à la nouvelle équipe, dès lors qu'il s'agira de travailler avec efficacité, dans une parfaite sérénité pour l'intérêt communautaire. » Ça annonce du sport ! Bon courage Richard...

Victorin
Ira, ira pas, Victorin Lurel, au déjeuner donné par Yves Jégo, secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, aujourd'hui à Paris ? On devrait y discuter des dossiers sensibles avant la venue de Michelle Alliot-Marie en Guadeloupe. Or, M. Lurel considère que les déjeuner ne sont pas le meilleur endroit pour discuter sérieusement de ce qui fâche. Et il y a beaucoup de dossiers qui fâchent en ce moment...

Aimé
Aimé Césaire au Panthéon ? C'est la proposition de l'écrivain Claude Ribbe. En 2007, on recensait 76 personnages dont le gouvernement au pouvoir a décidé la panthéonisation. il y a de tout. Y compris des militaires. A noter que Marc Schœlcher, le père de notre cher Victor, y repose avec son fils pour respecter leur volonté commune, que Félix Eboué, ancien gouverneur de la Guadeloupe y est aussi, que Louis Delgrès y a une plaque commémorative, qu'y sont inhumés les écrivains Voltaire, Rousseau, Hugo, Zola, Malraux, Dumas père. On ne peut être en moins bonne compagnie.
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 02:09
INDISCRETIONS

Constant
« Sorin : Constant Sorin a été gouverneur de la Guadeloupe du 30 avril 1940 au 15 juillet 1943. Officier allemand envoyé par Hitler pour commander la Guadeloupe. » C'est ce qu'a lu il y a un an, sur le site du rectorat de Guadeloupe, Edouard Boulogne, professeur de philosophie en retraite, auteur d'un blog (lescrutateur.com). Il a, depuis, expédié deux courriers au recteur, courriers restés lettres mortes. Pour ceux qui ne le savent pas, le Français Constant Sorin a eu une formation militaire à Saint-Cyr. Après une courte carrière militaire, il choisit l’administration civile (concours de l'inspection des colonies). Nommé en Guadeloupe par Georges Mandel il y débarque en avril 1940 juste avant la débâcle. On cherche en vain l'officier allemand...

Aimé
Tandis qu'hier encore Aimé Césaire luttait contre la mort (voir en page 4), nos confrères sénégalais (Le Quotidien et Le Matin) le donnaient décédé dans leurs éditions de vendredi. « Aimé Césaire est décédé hier », « Aimé Césaire a tiré sa révérence ». Victor Hugo avait eu le même traitement vingt ans avant sa mort. On ne prête qu'aux riches !

Jacques
Très consensuel, Jacques Bangou, lors du premier conseil municipal tenu à Pointe-à-Pitre. Consensuel mais ferme sur les dépenses nouvelles en personnel. M. Brédent a réclamé « des mesures et des inscriptions budgétaires concrètes pour faire réellement reculer l’insécurité, notamment une augmentation de l’effectif et des moyens logistiques de la police municipale. » M. Bangou lui a répondu : « S’agissant des propositions faites d’augmenter la masse salariale de la ville et de procéder à des recrutements, il n’est pas question de les retenir et de risquer un dérapage budgétaire . » C'est clair.
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 02:07
INDISCRETIONS

Emmanuel
Le préfet Emmanuel Berthier prépare un plan de communication au quotidien des services de l'Etat. Sortir de la banale communication de crise. Changer, espérons-le, cette habitude des fonctionnaires d'autorité de se retrancher frileusement (sous nos latitudes !) derrière la phrase : « Le préfet veut garder la communication pour lui ! »
On peut toujours l'espérer...

Emmanuel 2
Le préfet Emmanuel Berthier visitera le campanile de la cathédrale de Basse-Terre ce lundi, en présence du sénateur-maire de Basse-Terre, Lucette Michaux-Chevry, de Mgr Cabo, évêque de la Guadeloupe, du Père Chalder, curé de Basse-Terre et  du directeur régional des Affaires culturelles, Laurent  Heulot. Le clocher a été endommagé par un séisme en 2004 et c'est l'Etat qui la payer les réparatiuons. Il y a quelques années, Jean-François Carenco, ancien préfet de Guadeloupe, s'était illustré au cours d'une émission télévisée en se targuant d'avoir refusé — au nom des principes laïcs — des subventions pour restaurer le clocher d'une petite église dans la France profonde... Autre temps.

Harry
Harry Durimel n'a pas fini d'entendre parler de sa désignation au Sictom par Jacques Bangou et sa majorité (voir dans notre précédente édition, un Georges Brédent en forme). Quoiqu'il se soit passé entre les deux tours des municipales et après entre MM. Durimel et Bangou, il restera toujours un doute dont le malheureux Vert pâtira toujours un peu. La politique, c'est assez broyant !..

José
José Pliya, talentueux directeur de l'Archipel, à Basse-Terre, a les honneurs du Nouvel Observateur, après son adaptation d'un roman de l'écrivain haïtien Marie Vieux-Chauvet, Amour, colère et folie. C'est joué en ce moment à Paris. Et c'est très bon. Bravo José !

Gugusses
Sur les onze ascenseurs en fonction au CHU, seulement trois sont opérationnels ! C'est un lecteur, grand malade, dialysé régulièrement, qui nous a averti. Alors, on se bouge ?
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 02:07
INDISCRETIONS

Richard ou Jacques ?
De son fait ou pas, c'est dans sa commune. De son fait ou pas, c'est lui qui a initié la réforme du transport routier de personnes. Richard (Yacou) ou Jacques (Gillot) ? Sur la Nationale, à Sainte-Rose, on a changé les abribus. Pour les mettre en dur là où il y avait des installations en bois, treillis et tôles. Le vieux bois, les tôles, tout cela a été simplement balancé (il n'y a pas d'autre mot) derrière, dans les champs de cannes. Alors, c'est comme ça qu'on respecte l'environnement ?

Emmanuel 2
Le préfet Emmanuel Berthier visitera le campanile de la cathédrale de Basse-Terre ce lundi, en présence du sénateur-maire de Basse-Terre, Lucette Michaux-Chevry, de Mgr Cabo, évêque de la Guadeloupe, du Père Chalder, curé de Basse-Terre et  du directeur régional des Affaires culturelles, Laurent  Heulot. Le clocher a été endommagé par un séisme en 2004 et c'est l'Etat qui la payer les réparatiuons. Il y a quelques années, Jean-François Carenco, ancien préfet de Guadeloupe, s'était illustré au cours d'une émission télévisée en se targuant d'avoir refusé — au nom des principes laïcs — des subventions pour restaurer le clocher d'une petite église dans la France profonde... Autre temps.

Clara
A Sainte-Rose, sur le bord de mer, Clara, délicate hôtesse, l'un des fleurons de notre gastronomie traditionnelle, a complètement transformé son établissement : l'ajoupa, la terrasse, beau bois, vernis, suspensions de bon goût. Et le jeudi, un tripe et ti-fig avec queue. Le vendredi, ce serait un poisson frit-lentilles. Huuuuum !..

Ary
Enfin, il se décide. Mais, est-ce lui ? Il nous avait dit « Ça coûte ! » quand nous lui avions fait le reproche de laisser la bande lacustre à la sortie de Jarry, avant le pont de la Gabarre envahie de vieilles bouteilles. On (Chalus ?) aurait confié mission à l'association Parcs et Jardins de nettoyer le site. Ce sera fait ce mardi, tôt. Bravo ! Bravo Ary! Ah, c'est pas toi...

Gugusses
A grands renforts de publicité, grandes déclarations solennelles, les élus, sous la houlette de MM. Lurel et Gillot, avaient dit que screugneugneu, on allait voir ce qu'on allait voir, en avant la croisade contre les décharges sauvages ! Le temps a passé, Baillif a rouvert, les élections municipales ont bloqué toutes les initiatives, les presque partants ayant laissé le bon soin aux nouveaux de se démêler avec les ordures. En ce moment, d'ailleurs, la crise des décharges, ce serait plutôt une affaire de siège au conseil d'administration du Sictom et de gros sous... Les déchetteries, comme celle de Lamentin, peuvent toujours rester à l'état de terrain vague envahi de broussailles, ça n'inquiète personne. mais, que font les élus ?
Allez, à lundi !
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 02:06
INDISCRETIONS

Eric
Eric Jalton, maire des Abymes, très confus quand un confrère de la radio lui demande, hier, s'il s'inquiète pour les finances de la commune : « Oui, non, oui ! » a-t-il répondu avant d'éclater de rire. Et d'énumérer, de bonne humeur, tout un tas de dossiers épineux, dont la tutelle préfectorale sur le budget des Abymes. Si ça l'amuse, tant mieux !

Ary
Ary Chalus, maire de Baie-Mahault, s'il ne se tient pas bien, risque de devoir prendre dans sa commune l'incinérateur du Sictom. Menace à peine voilée d'un élu qui souhaite mettre un de ses fidèles — et pas le plus fin — à la tête du schmilblik. Il paraît que les jetons de présence sont juteux. Mais, dans le Pdedma, l'incinérateur est prévu sur la commune de Baie-Mahault, loin des Abymes ! Alors, Ary Chalus...

Victorin
A l'annonce d'une manifestation des étudiants de l'UAG à Saint-Claude, Victorin Lurel a annoncé qu'il débloquait des surfaces dans un bâtiment proche. Mis à la disposition des étudiants pour leur permettre d'être au mieux. Une fois la grève passée, ses services ont fait savoir que l'inauguration des bâtiments était repoussée. A la prochaine grève, sans doute !..

Claudel
Claudel Delumeaux, avocat et conseiller municipal aux Abymes, pourrait, dans l'avenir, être le fer de lance de l'opposition. « J'entends exercer ma fonction de conseiller municipal de l'opposition aux Abymes avec rigueur et sans aucune complaisance », a-t-il déclaré hier, ajoutant : « Aussi j'approuverai quand il le faudra mais je m'opposerais publiquement à toutes les décisions et positions contraires à l'intérêt des abymiens prise par M. Jalton. »

François-Xavier
François-Xavier Guillerm, notre correspondant permanent à Paris, sera, ce week-end, à Strasbourg, à l'invitation de Talents'Dicaps pour faire une conférence débat sur son livre (In)dépendance Créole, publié chez Jasor Editions. En effet, nous dit Rachel Théolade, de Talents'Dicaps, qui donne cette info, « c'est un sujet qui a le mérite d'être connu en dehors des  Antilles,  notamment par les  étudiants et enseignants  métropolitains (alsaciens ou autres), afin de les éclairer sur ces éléments de l'histoire de France. »
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 01:19
INDISCRETIONS

Ferdy
Ferdy Louisy, maire de Goyave, mais en l'espèce président du conseil d'administration du parc national, était en visite officielle à Cuba, la semaine dernière. On attend avec impatience le debriefing de cette visite tour... pardon, de travail !

Patrick
Patrick Karam aura réussi à convaincre les compagnies aériennes assurant l'outre-mer à partir de Paris qu'il fallait pratiquer des tarifs spécifiques et des conditions qui ne le sont pas moins en cas de décès dans les familles. Après Air France, Air Caraïbes, Air Austral.

Benoît
Benoît Chauvin, responsable outre-mer du groupuscule fondé par une ancienne ministre de Jacques Chirac devenue réfractaire aux sirènes de Sarkozy, s'inquiète de la possible autorisation d'implanter des OGM dans nos régions. « Les territoires d'outre-mer disposent d'une biodiversité végétale très riche, très variée et un grand nombre d'espèces endémiques. Autoriser la production de cultures OGM ferait encourir le risque de contaminer génétiquement ce patrimoine naturel mondial... », dit-il. On veut bien le croire.

Jacques
Le Dr Jacques Bangou, tout nouveau maire de Pointe-à-Pitre, a fait courir un communiqué rappelant que, « fidèle à son souci constant de son environnement et celui de la Guadeloupe, la municipalité pointoise participe à la Semaine du développement durable. Dans ce cadre, les agents du Service de médiation sociale de la ville procèderont à une distribution gratuite de cabas devant plusieurs magasins d'alimentation de Pointe-à-Pitre. » Et le maire d'encourager « vivement la population à utiliser de vrais sacs pour faire ses courses et abandonner les sachets de plastique, trop difficiles à traiter et éliminer. » Pourvu que ça dure !

Jacques 2
Jacques Bangou ne s'arrête pas là. Cette action s'ajoute en effet à deux autres, déjà en cour, qui sont l'intensification du nettoyage des affiches sauvages sur le marché antillais de la Darse et l'enlèvement des épaves et des véhicules abandonnés sur le domaine public. Là, on ne plaisante pas : « Le maire de Pointe-à-Pitre informe que, dans ces deux derniers cas, nettoyage et enlèvement se feront aux frais des pollueurs. » A condition de les retrouver.
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 00:17
INDISCRETIONS

Christian
Urbain, Christian Estrosi. L'ancien secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, qui a préféré sa mairie de Nice à toute fonction ministérielle, a écrit aux élus, dont Eruc Jalton, pour dire : « Sachez que ce fut un bonheur quotidien de travailler à vos côtés au service de vos concitoyens. Avec vous, en neuf mois, beaucoup a été fait. »

Jacques
Jacques Gillot, Jean-Pierre Dupont et Amélius Hernandez, élus du Gosier, donnent une messe d'action de grâce pour remercier Dieu... et ceux qui les ont élus. C'est vendredi, à 18 heures, en l'église du bourg du Gosier. Inviteront-ils leurs malheureux adversaires ?

Franck
Merci à Franck Garain, l'un des organisateurs de la fête du crabe à Morne-à-l'Eau. Si la manifestation est en effet exceptionnelle, M. Garain est en plein délire quand il dit en substance que « le crabe a fondé notre société ». Diable, nous voilà condamnés à marcher de côté... comme honteux !

André et Simone
Dialogue des mémoires juive et antillaise.  Hommage à André et Simone Schwarz-Bart. C'est le thème de la conférence organisée, dimanche 6 avril, de 14 à 18 heures, au Sénat. C'est organisé par l'Amitié judéo-noire sous l'égide du CRIF et du CM98.
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 00:14
INDISCRETIONS

François
Le gouvernement Fillon remanié ne comprend aucun originaire d'outre-mer, déplore l'historien antillais Claude Ribbe, ancien président du Collectif des Antillais, Guyannais et Réunionnais (Collectifdom). « Ils ont été oubliés », a-t-il dit, alors que certains responsables dans l'administration ont plaidé auprès de l'Elysée pour la présence d'un ultra-marin au gouvernement. Victorin Lurel a-t-il été pressenti cette fois-ci ?

Victorin
Depuis le 18 février et une visite des chantiers du nord de la Grande-Terre, le site du conseil régional n'a pas été réactualisé. Sans doute arguera-t-on d'une période de réserve avant les élections municipale et cantonale. On y croit pas au regard des interventions multiples des élus régionaux, Victorin Lurel en tête, tout au long de cette campagne animée.

Georges
Interrogé pour savoir s'il avait déposé une requête en annulation des élections municipales à Pointe-à-Pitre, Georges Brédent a souri. Il n'a pas déposé de requête mais affirme que ceux qui l'ont fait, surtout s'ils sont simples citoyens, font avancer la démocratie. Jean-Paul Eluther a entendu le message...

Max
Décidé, Max Mathiasin, qui a déposé un recours contre les opérations de vote à Deshaies. Il paraît que son adversaire, la charmante Jeanny Marc, aurait abusé de sa position de maire sortant, se promenant de bureau de vote en bureau de vote, écharpe tricolore au cou, faisant pavoiser la mairie d'un énorme panneau Votez Jeanny Marc Mathiasin, etc.

Claude
Le Trimaran Région Guadeloupe reprendra la mer dans quelques jours à l’occasion du trophée Gardel qui aura
lieu à Saint-François les 29 et 30 mars. Claude Thélier, son skipper, participera à cette course avec un équipage aux couleurs de Gardel, son premier sponsor pour le programme 2008 qu’il démarre avec le trophée Gardel. La sucrerie dirigée par Yvan de Dieuleveult accompagnera Claude jusqu’à la Route du Rhum 2010.

Franck
Merci à Franck Garain, l'un des organisateurs de la fête du crabe à Morne-à-l'Eau. Si la manifestation est en effet exceptionnelle, M. Garain est en plein délire quand il dit en substance que « le crabe a fondé notre société ». Diable, nous voilà condamnés à marcher de côté... comme honteux !

André et Simone
Dialogue des mémoires juive et antillaise.  Hommage à André et Simone Schwarz-Bart. C'est le thème de la conférence organisée dimanche 6 avril, de 14 à 18 heures, au Sénat. C'est organisé par l'Amitié judéo-noire sous l'égide du CRIF et du CM98.
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 13:20
INDISCRETIONS

Michel
Michel, qui n'est pas infirmier, nous fait remarquer que les ambulanciers ont constaté que très souvent, lors d'accidents de la route, les blessés ont un téléphone portable sur eux. Toutefois, lors des interventions, on ne sait jamais qui contacter dans ces listes interminables   de contacts. Ils ont lancé l'idée que chacun d'entre nous rentre dans son répertoire la personne à contacter en cas d'urgence sous le même pseudonyme.  Le pseudonyme international connu est ICE (= In Case of Emergency).  Sous ce nom il faut entrer le numéro de la personne à contacter,  utilisable par tous. Lorsque plusieurs personnes doivent être contactées on peut utiliser ICE1,ICE2, ICE3, etc. Pas bête !

Ernest
Dimanche 23 mars, à 11 heures, sur France Inter, les Guadeloupéens pourront entendre Ernest Pépin, notre écrivain, raconter aux auditeurs du monde entier la mangrove de Guadeloupe. Cette émission, produite par Sandrine Mercier, va faire découvrir ce monde étrange et fascinant qui tient une grande place dans le patrimoine culturel local. L'émission est tournée en situation, avec divers intervenants, dont Max Louis, biologiste à l'UAG, Henri Joseph, chantre de la pharmacopée naturelle, Miko, pêcheur au gros et Denis, propriétaire de Tiyot, le bateau électrique. Sympa, non ?

Reinette
On recherche Reinette Juliard, ex-maire de Lamentin, déchoukée dimanche, qui semble avoir disparu de la circulation depuis une quinzaine de jours. Reinette, si tu lis ce message, reviens, on t'aime bien. Signé José...

Lucette
Un lecteur attentif nous signale que le doyen des maires de Guadeloupe est  Lucette Michaux-Chevry, maire de Basse-Terre, qui est née en 1929 et non Jean Barfleur, maire de Port-Louis, né en 1930. Hommage à nos grands aînés !

Christian
  Christian Estrosi, ancien ministre, maire de Nice, s'adressant à des journalistes accompagnant le chef de l'Etat en Guyane : «Vous avez vu comme Monsieur Sarkozy est populaire en forêt amazonienne ? ». Cette phrase mémorable a été retenue par le jury du prix de l'humour politique.
André-Jean VIDAL
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens