Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 17:40

INDISCRÉTIONS
Jacques
Jacques Gillot a fait verser par le Département 400 000 euros au Syndicat mixte du Nord Grande-Terre pour l'acquisition d'une unité mobile de traitement des eaux. Youpi ! D'autant que des conseillers régionaux daubaient le président du conseil général sur le fait qu'il avait réuni une table ronde sur le sujet du manque d'eau en Nord Grande-Terre tandis que Josette Borel-Lincertin, elle, avait fait voter plus de 500 000 euros pour aider les habitants du secteur en rénovant les réseaux d'eau... Là, on s'approche d'une certaine équité !

Jacques 2
Jacques Gillot va mettre à la disposition des Guadeloupéens du Nord de la Grande-Terre non des sous mais plus efficacement dans l'immédiat de l’eau brute d’irrigation pendant une période transitoire. « Cette mise à disposition gratuite devra conduire à une baisse tarifaire de l’eau facturée aux usagers », dit-on au conseil général.

Gugusses
Il y a dix ans, lors d'une conférence de presse de la Générale des Eaux, le directeur de l'époque s'était offusqué qu'un journaliste ait demandé, devant tous les élus réunis pour l'occasion, comment il se faisait que seulement 35% de l'eau captée parvenait à Port-Louis ou Anse-Bertrand... les réseaux étant percés. Youpi ! En ce moment, il semble que... 39% de l'eau parvienne dans cette zone. Un beau progrès. Bref, trève de plaisanterie, qu'ont fait les élus et les techniciens pour changer la donne... en dix ans ? Rien...

Jacques 3
Jacques Gillot n'y est pas pour grand-chose mais c'est chez lui, au conseil général, que s'est réunie la commission de suivi de son cher plan départemental d'élimination des déchets ménagers et assimilés, dit PEDMA. Celui-ci prévoyait quatre équipements : l’unité de valorisation organique en zone centre (137 000 t/an), l’unité de traitement mécano-biologique en zone nord Basse-Terre (19 000 t/an), l’installation de stockage des déchets non dangereux en zone nord Basse-Terre (150 000 t/an) et l’unité de traitement mécano-biologique en zone sud Basse-Terre (47 000 t/an). « Sur ces quatre équipements, seule l’installation de stockage a été réalisée sur le site de l’Espérance à Sainte-Rose », a reconnu la commission. Ben, pas glorieux !
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens