Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 00:07

INDISCRÉTIONS
Jacques
Comme la mairie de Pointe-à-Pitre n'a pas son toit recouvert de panneaux solaires et ne vend sans doute pas de l'énergie à EDF, comme le fait le SIAEAG (voir notre précédente édition), il conviendrait, pour diminuer les frais d'éclairage qui sont sans doute, par le biais des impôts locaux, imputés aux Pointois, être particulièrement vigilant afin de ne pas laisser des guirlandes de Noël illuminer les rues après Pâques. Merci Jacques !

Jacques 2
Le plus grave problème à gérer par Jacques Bangou, maire de Pointe-à-Pitre, est celui de la gestion de déchets, sachant que chaque Pointois en produit 530 kilos par an au lieu de 357 kilos partout ailleurs. Non que le Pointois soit particulièrement consommateur mais il s'agit d'uNe moyenne qui comprend aussi les déchets des commerces (boites en carton, en bois, plastiques, etc.).

Ary
Cher Ary Chalus, à moins que vous produisiez vous aussi de l'électricité que vous revendez à EDF, merci de faire éteindre le jour les réverbères au bord des routes qui traversent votre commune. Message qui s'adresse aussi à la plupart des maires des communes de l'agglomération pointoise...

Nicolas
« Que nous dit-on, explique Nicolas Vion, président de la Fédération des associations des professionnels de l’hôtellerie et du tourisme, lors de la réunion tenue avec Atout France en Préfecture, la semaine dernière : le tourisme ne serait qu’une affaire d’hôteliers, il ne profiterait qu’aux propriétaires d’hôtels, ce serait une filière réservée aux seuls Blancs, la population n’aurait aucun intérêt au tourisme, elle serait irritée de voir passer devant elle des bus bourrés de Blancs métropolitains, dixit Georges Boucard, directeur au cabinet du maire des Abymes. J’arrête là cette litanie absurde, outrancière, d’opposition au progrès, véhiculant des lieux communs et des fantasmes, qui loin de rassembler les acteurs est source de divisions et de conflits. Ramener le rejet de certains, à propos du tourisme, à des questions monochromes relèverait plutôt de troubles oculaires et d’un trop grand nombre de bâtonnets par rapport aux cônes, présents sur le fonds de l’œil. » Marrant !

Nicolas 2
M. Vion poursuit sa diatribe : « Quant à l’argumentation d’un responsable communal (qui se présente comme un banquier ?) et qui justifie l’économie informelle comme un modèle de société réussi en Italie (Peut-être faudrait-il aussi mettre en place une mafia structurante ?), on reste abasourdi :
au nom de l’égalité des citoyens, si on le suit, on ne doit alors plus payer d’impôts et taxes, ce qui conduit à ne plus faire d’investissements collectifs (plus d’écoles, de cantines, de routes, d’hôpitaux…). Je ne voudrais pas participer à la mise en place du budget de cette commune dans ces conditions ! » Mais, de qui s'agit-il ?.. Un nom !
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens