Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 19:20

INDISCRETIONS
Gilbert
Enthousiaste, Victorin Lurel, assis au premier rang de ceux qui, invités d'un soir chez Simone Schwart-Bart, à Goyave, ont écouté, quasi religieusement, Gilbert Laumord. ce comédien exceptionnel sait tout faire : du mime, de la danse, chanter, jouer de la guitare. Déclamer, être sombre et l'instant d'après d'un humour décapant. Un vrai, un grand !

Victorin
Cuicuicui... Ils se pressaient autour du président du conseil régional, chez Simone Schwart-Bart ! Ils, ceux qui habituellement le vilipendent mais savent bien qu'il tient les cordons de la bourse. Et comme en ce moment l'Etat ne se laisse plus plumer...

Simone
Simone Schwart-Bart a l'art de réconcilier les extrêmes. Ecouter la Cubaine  Chabella chanter de vieux chants de la fin du XIXe siècle à La Havane, ce n'est pas la tasse de thé de tout le monde. Ecouter Simone expliquer l'enchantement qu'il y a d'écouter Chabella chanter de vieux chants de la fin du XIXe siècle c'est revenir à la raison, regarder mieux Chabella, belle femme en chair, dans une robe longue rouge, visage superbe, organe puissant. On en redemande. Bravo Simone !

Aimé
Bien sûr qu'Aimé Césaire méritait une plaque au Panthéon. La question posée par un observateur avisé méritait une réponse à plusieurs tiroirs. Oui, Césaire mérite une place dans ce temple des grands hommes. Oui, il y a eu un consensus entre hommes politiques de droite et de gauche quelques heures, le temps de la cérémonie cette semaine. Oui, il y a sans doute eu tentative de récupération de la part de certains politiques qui, durant la campagne présidentielle, l'an prochain, vont sûrement, de passage à Fort-de-France, rappeler ce moment. Non, cela n'aura aucun impact sur la campagne présidentielle. Tout est dit, non ?

Victorin 2
On prête à Victorin Lurel l'envie de se présenter aux sénatoriales. Et d'abandonner son siège de député. Ouais, sauf que certains observateurs font remarquer qu'il peut jouer sa partie en deux coups : se présenter, être élu et, si la gauche n'est pas majoritaire au sénat, démissionner et conserver son siège de député... quelques mois de plus. Jusqu'au renouvellement général, après la présidentielle. Bien, sauf qu'il ne faut pas oublier que Victorin Lurel a été élu dans cette circonscription uniquement parce qu'à droite, c'était le cafouillage intégral... et que les Îles du Nord ont voté massivement pour lui. Là, plus d'Îles du Nord et à droite... Marie-Luce Penchard. Les paramètres sont un peu différents. Sauf si c'est un socialiste qui est à l'Elysée...
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens