Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 21:24


Commerce de la banane : La Commission et la droite se désolidarisent des partenaires ACP
La Commission du développement du Parlement européen était aujourd'hui invitée à se prononcer sur l'instrument financier de soutien aux derniers pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) producteurs de bananes.
En effet, face aux concessions commerciales généreusement accordées par l'UE à l'OMC en premier lieu, puis à certains pays latino-américains, sur le commerce de la banane, l'enveloppe financière que la Commission prévoit pour soutenir l'érosion des préférences tarifaires des pays ACP n'est pas satisfaisante.
La question était donc ni plus ni moins la survie même de cette filière de production pour les quelques pays africains et caribéens qui produisent encore ce fruit.
Patrice Tirolien, député socialiste français responsable de ce rapport pour le groupe socialiste, dénonce l'absence de stratégie à long terme de la Commission à l'égard des pays ACP producteurs de bananes. "Nous déplorons le choix de la Commission qui est davantage axé sur la diversification économique que sur le soutien à la compétitivité des producteurs ACP de bananes et ce choix accentuera de fait la détérioration socio-économique de régions entièrement dépendantes de cette production. C'est un véritable abandon de la part de l'UE" s'est insurgé l'eurodéputé socialiste.
"Lors de la dernière session plénière de l'Assemblée ACP-UE à Tenerife, tous les groupes politiques avaient adopté, à l'unisson, une déclaration condamnant l'impact des accords OMC et latino-américains sur les producteurs ACP de bananes, et demandant des mesures de soutien rapidement débloquées et adaptées aux besoins des producteurs. Mais aujourd'hui la droite a voté contre le principe même d'une référence à cette déclaration. Ce double-jeu est tout simplement inacceptable" a déclaré l'eurodéputé ultramarin.
"Quelle est la cohérence des politiques menées par l'Union européenne ? Quelle considération à l'égard de sa propre politique de développement en faveur des pays ACP ? Aucune et je le dénonce" conclut Patrice Tirolien.
PATRICE TIROLIEN
Député socialiste français au Parlement européen

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens