Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 21:13

INDISCRÉTIONS
Eric et Eric
Reçu un sms (parmi tant d'autres), véritable Cocorico poussé par Eric Jalton, maire des Abymes, député de la Nation, qui exige des excuses (publiques) d'Eric Stimpfling, de Guadeloupe Première, qui a classé sa commune 31e sur 32 pour ce qui est de la gestion. Entre ces deux-là, il y a autre chose, sûrement, sinon on ne peut comprendre un tel acharnement.

Eric
C'est au ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, qu'a écrit — entre autres — le député et maire des Abymes pour demander que Guadeloupe Première passe un droit de réponse dans le JT et que le journaliste à l'origine de ce classement fasse des excuses publiques. On se croirait du temps de Peyrefitte, ministre de l'Information du général de Gaulle ! Mais, le Dr Jalton précise bien qu'il est un authentique démocrate, soucieux de la liberté de la presse... Ce que nul ne lui conteste d'ailleurs.

Sully
Sully Tacite, porte-parole de la Fédération départementale du Parti Chrétien Démocrate en Guadeloupe, opposant aux Abymes, prend fait et cause pour notre confrère (voir ci-dessus). M. Tacite s’étonne « du silence coupable des démocrates et libéraux de Guadeloupe face à cette tentative de mise au pas de la presse guadeloupéenne et de baillonnage des journalistes politiques de notre pays. » Si M. Tacite était aux affaires, il saurait qu'une presse trop libre... est d'autant plus gênante ! En atteste la réaction de l'Association des maires qui est vent debout contre le classement des communes en fonction de leur gestion. Encore des démocrates authentiques...

Eric, Gabrielle...
Huit élus de la Nation (députés et sénateurs) de Guadeloupe sur huit sont aussi élus locaux. Maires, conseillers généraux, conseillers régionaux. Pour eux, la loi sur le non-cumul des mandats sonne la fin d'une double casquette. Il leur faudra soit être maires, se contenter de 2 000 euros chaque mois et chercher un emploi, soit être député ou sénateur, passer du temps à Paris et perdre l'implantation locale...

Jean
Le sémillant Jean Bardail, conseiller général de Morne-à-L'Eau, est candidat aux municipales. Pour la énième fois, pour le GUSR, avec la foi qu'on lui connaît. C'est bien d'avoir la foi ! Surtout quand elle n'est pas de circonstance...
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens