Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 22:40

INDISCRÉTIONS
Jacky
« Nous héritons d'une "culture plantationnaire" selon laquelle les intérêts de la plantation passeraient avant l'intérêt collectif. Que chacun se batte pour défendre ses intérêts dans l'espace public, rien de plus normal. Mais dans cette lutte, les classes ou groupes concernés, que ce soit les patrons, les  producteurs et même les  syndicats de travailleurs, ont tendance à abandonner toute considération d'ordre moral. Cela ne peut produire qu'un délitement du social. » Jacky Dahomay, potomitan des actions contre l'épandage aérien, explique ainsi la passivité des Guadeloupéens face à plusieurs problèmes d'environnement et de santé : la chlordécone, l'épandage et la décharge de la Gabarre, dont il fera son prochain cheval de combat.

Jacques
Jacques Gillot a interpellé le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, pour lui dire que la compensation de l'Etat concernant le RSA (Revenu de solidarité active) n'est plus suffisante. Il y a plus de 41 000 bénéficiaires et, en huit ans, la non compensation par l'Etat a mis 130 millions d'euros à la charge du Département. Le Dr Gillot demande une aide exceptionnelle... Sachant qu'il y a une centaine de départements en France, l'aide exceptionnelle, s'il est donné suite, avec l'effet d'entraînement, risque d'être... un gouffre national !

Albert
Sortie en librairie (Hexagone et Dom) de Moun Andewo-A, la version en créole antillais de L'Etranger, d'Albert Camus, le 22 octobre. Cet ouvrage de Caraïbéditions fait l'objet d'une préface du traducteur, l'écrivain Raphaël Confiant, décrivant l'art de la traduction en créole en général et des contraintes spécifiques de traduction de ce roman en particulier. A lire !

Jacques 2
Jacques Cornano affiche son planning. Ainsi, cette semaine, le sénateur, maire de Saint-Louis de Marie-Galante, fera-t-il la tournée des popotes pour rencontrer... les grands électeurs... ses électeurs !

X
Mais, qui a dit à propos des Marie-Galantais : « On voulait leur donner une centrale bagasse-charbon, ils n'en veulent pas. Pourtant, s'il n'y avait plus de bagasse ni de charbon pour l'alimenter, on pourrait y brûler du bois d'Amérique du Sud à bas prix ? On ne peut rien faire pour eux, ils refusent tout ! » ?
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens